Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualités occitanes

  • Histoire d'eau et d'arbres...Jeudi 4 décembre 2014 à 20h30, à Carcassonne (Aude).

    En 2006, on découvrait la présence du chancre coloré sur des platanes bordant le Canal du Midi. Depuis, la rapide progression de la maladie a, par endroits, fait évoluer radicalement le paysage de cette voie d'eau si familière aux Languedociens.
    La lutte contre la maladie par l'abattage des arbres atteints et la restauration des plantations du Canal du Midi est une étape indispensable de la gestion de ce bien inscrit en décembre 1996 sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Mais comment mener à bien un tel défi ?
    Afin de définir le contenu du projet de restauration, il a d'abord fallu plonger dans les archives du Canal pour comprendre les étapes de la construction du paysage que nous voyons aujourd'hui se transformer. Pourquoi les différents propriétaires de cette voie d'eau ont-ils organisé des plantations aussi importantes ? Depuis quand le platane, arbre emblématique de notre Canal, est-il présent dans notre environnement ? Les recherches menées depuis 2007 ont apporté beaucoup de réponses aux questions qui nous étaient posées.

     Bulletin d'inscription à retourner
    GArae ethnopôle
    Maison des Mémoires 53 Rue de Verdun 11 000 Carcassonne

    Tél. :

    04 68 71 29 69 Email : ethno.garae@wanadoo.fr
    Nom : ............................................... Prénom : .......................................... Adresse : ................. ........................ Code postal : ..................................... Ville : ................................................ Email : ............................................. Tel : ................................................
    Participera à la conférence
    du 4 décembre 2014 à 20 h 30,
    à Auditorium, rue des études Carcassonne
    Entrée gratuite, inscription obligatoire.

     

     

  • Dimanche 21 septembre 2014 de 9h à 17 h. balade à Carcassonne, en Languedoc ! Inscrivez-vous directement à la balade en compagnie d'un conteur, d'un musicien, d'un agronome paysagiste et de témoignages de viticulteurs.

    balade contee.jpg

     

    Le Soleil ; la Beauté ; le Bon Vin; les Hommes; la Culture d'Oc; la Langue occitane; l'accent qui chante...

    balade contee PAGE 2.jpg

  • France Culture : émission spéciale langue occitane à Béziers, écouter ici.

    France Culture : émission spéciale langue occitane à Béziers

    Pour sa 8ème étape sur la route des villes en campagne, France Culture avait choisi Béziers vendredi 28 février  2014 pour une émission « Sur la route » entièrement consacrée à la langue occitane. Invités de l’émission, Benjamin Assié et Philippe Hammel (CIRDOC), le groupe Mauresca ainsi que le chanteur Joanda ont livré leur vision de la culture occitane. Une belle émission à écouter ou réécouter en cliquant ici :

    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4806080

    Bonne écoute !

  • Les Ostensions limousines inscrites au Patrimoine Culturel Immatériel de l'UNESCO...

    Dix-neuf lieux sont concernés par cette inscription et se trouvent dans un territoire qui est historiquement lié au Limousin, s’étendant aujourd’hui sur quatre départements français : Haute-Vienne et Creuse (Limousin), Charente et Vienne (Poitou-Charentes).

    En 2009 des Ostensions se sont déroulées en Haute-Vienne à Aixe-sur-Vienne, Aureil, Chaptelat, Eymoutiers, Javerdat, Le Dorat, Limoges, Nexon, Pierre-Buffière, Rochechouart, Saint-Junien, Saint-Just-le-Martel, Saint-Léonard-de-Noblat, Saint-Victurnien et Saint-Yrieix-la-Perche, dans la Creuse à Crocq, en Charente à Abzac et Esse et dans la Vienne à Charroux.

    Les prochaines Ostensions auront lieu en 2016:

    Les ethnoblogueurs de BELVERT ne manqueront pas de retenir ces dates pour mesurer l'ampleur du phénomène et s'en faire leur propre jugement; par delà les controverses et la polémique qui n'ont pas manqué de ce faire jour ( Voir le § "Polémique" sur le site Wikipedia consacté aux "Ostensions limousines".
     
    Selon le communiqué de presse, le Comité a estimé que :

    « R.1: Les ostensions septennales limousines associent culte religieux, traditions laïques et savoir-faire artisanaux, impliquant l’ensemble de la communauté et rassemblant des praticiens de milieux sociaux variés dans un esprit de cohésion sociale et identitaire, ponctuant leurs vies et rappelant l’histoire de la région;
    R.2: L’inscription sur la Liste représentative pourrait améliorer la visibilité du patrimoine culturel immatériel et la sensibilisation à son importance, et pourrait renforcer le dialogue avec d’autres communautés proches ou éloignées pratiquant le même genre de rituels et de festivités;
    R.3: Les mesures de sauvegarde, marquées par l’engagement de tous les intervenants, comprennent la mise en place d’une stratégie centrée sur la transmission continue des connaissances et des savoir-faire;
    R.4: La communauté du Limousin, en particulier les confréries et les comités qui organisent les ostensions, ont participé activement au processus de candidature et ont donné leur consentement libre, préalable et éclairé;
    R.5: Grâce à la participation de la communauté concernée, les ostensions septennales limousines ont été incluses en 2011 dans l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel français maintenu par le Ministère de la culture et de la communication. »
    Le Comité a « inscrit les ostensions septennales limousines sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. »
    Initiateur, le 15 novembre 2009, et porteur de cette candidature avec le soutien des confréries, des comités ostensionnaires et des collectivités du Limousin (Région, Département de la Haute-Vienne, ville de Limoges, élus, CCI, chambre des métiers..) ainsi que celui du ministère de la culture et de la communication et des autorités ecclésiastiques, Jacques Perot, conservateur général (h) du patrimoine et président de la Fédération des confréries limousines était présent à Bakou, accompagné de membres de la grande confrérie de Saint-Martial de Limoges et des confréries des Saints Côme et Damien de Pierre-Buffière, de Sainte-Valérie et de Saint-Aurélien de Limoges et des Saints Lucius et Emerite d’Abzac (Charente).
    Exprimant sa reconnaissance aux représentants de l’UNESCO, il a dit la fierté et la grande joie des Limousins d’être ainsi reconnus dans l’une des plus anciennes et des plus emblématiques pratiques religieuses et populaires à laquelle ils sont particulièrement attachés. Il a également exprimé sa gratitude à tous ceux qui l’ont aidé à mener à bien ce processus de reconnaissance par l’UNESCO.

    Les Ostensions septennales limousines sont le douzième élément français inscrit sur les listes du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

    En savoir plus sur Wikipedia: "Ostensions limousines"

  • Septembre 2013 : Le Dossier n° 5 du CHERCHEUR d'OR, à Saint-Junien en Limousin est paru...

    2Cahier Marguerite.jpg

     

    "... Mis en forme, éclairés par de judicieuses notes et largement illustrés, les Mémoires de Marguerite plongent le lecteur dans le quotidien de la vie à Saint-Junien au début du XXe siècle. Témoignage d’autant plus précieux qu’il est celui d’une femme, d’une femme née dans le milieu des ouvriers les plus modestes, qu’il émane donc de celles et ceux qui ont rarement pris la parole, et moins encore la plume. C’est en outre un témoignage d’une grande sincérité : sincérité de la  langue, celle parlée par les Saint-Juniauds dans la première moitié du XXe siècle, avec ses formules héritées du « patois » et ses tonalités chantantes, au point qu’en lisant Marguerite Delabracherie, on croit l’entendre. Sincérité aussi des sentiments chez cette femme au caractère bien trempé : nul apitoiement, par exemple, dans le récit d’une vie commencée sous le signe de la misère et du malheur.

     

    Mais le plus attachant est sans doute la simple et légitime fierté qu’éprouve Marguerite à raconter sa vie à son petit-fils... "(Extrait de l'avant-propos de présentation par le président de l'association Les Vieilles Pierres, Frank Bernard.

     
    Mémoires de Marguerite, ouvrière saint-juniaude, 1889-1989 / [Marguerite Delabracherie] ; établissement du texte par Bernard Besson ; avec le concours de Jean-René Pascaud et Michel Valière pour les notes, les commentaires, la bibliographie et l'illustration ; [avant-propos de Frank Bernard; texte de Michèle Gardré-Valière].
    Editeur : Saint-Junien : Société des vieilles pierres, 2013. Collection : Les Dossiers du Chercheur d'or ; 5.
    Notes; Bibliogr. p.67-68.

    On peut se  procurer ce Dossier n° 5  à La Maison de La Presse, Rue Lucien Dumas à Saint-Junien (70 pages ; 12 €), ou auprès de la Société des Vieilles Pierres en Ville.

    On peut aussi le lire ou le consulter aux Archives municipales,

    ainsi qu'à la Médiathèque municipale : 843.03  LIM.

  • Collectes du patrimoine oral et musical limousin : Les enquêtes de Robert Dagnas dans le pays de Saint-Junien 1954-1974


    Président du groupe folklorique « Los Velhadors de Sent-Junian »,
    Robert Dagnas a parcouru durant les années 1950-1960 les routes du
    Limousin, armé de son magnétophone, à la recherche de chanteurs,
    conteurs et musiciens du pays. Il animait, grâce à ces
    enregistrements, une émission hebdomadaire à Radio Limoges, Chas nos,
    particulièrement suivie dans les foyers limousins.

    Alors que déferlait sur les ondes la vague Yéyé, la civilisation
    agricole traditionnelle s'éteignait doucement dans les campagnes. Les
    « mémoires » au riche patrimoine oral et musical y étaient encore
    nombreuses et le fonds recueilli par Robert Dagnas donnera à bien des
    collecteurs d'aujourd'hui l'impression d'un âge d'or où il
    suffisait de laisser trainer le micro pour recueillir chansons, dires,
    prières, récits de vieille tradition.

    Après maintes péripéties, une partie importante des bandes
    enregistrées fut récupérée alors qu'elles allaient partir à la
    décharge. Sauvé et numérisé, ce fonds considérable, composé
    d'environ 450 bandes représentant plusieurs centaines d'heures
    d'enregistrements, peut désormais s'écouter sur
    http://www.colleccions.ieo-lemosin.org/ le site des archives
    sonores et audiovisuelles de l'Institut d'Études Occitanes du limousin.

    Les soirées des 13 et 14 septembre 2013 à Saint-Junien et Javerdat seront
    l'occasion de faire (re)découvrir ces beaux enregistrements en
    compagnie de témoins de l'époque et de personnes ayant œuvré à la
    sauvegarde et à l'étude de ce fonds. L'accent sera notamment mis sur
    les collectes effectuées auprès d'Angèle Chabeaudie de
    Chaillac-sur-Vienne et Pierre Biossac de Javerdat. Par leur
    spontanéité au micro et surtout leur remarquable mémoire du
    répertoire chansonnier traditionnel, la « mémé Angèle » et le «
    père Biossac » furent deux vedettes de l'émission de Robert Dagnas et
    devinrent des figures de l'univers culturel local durant les années
    1960.
    -
    Institut d'Estudis Occitans dau Lemosin
    10, placa de la Liberacion (10, place de la Libération)
    19140 USERCHA (Uzerche)
    tel. 05 55 98 28 90 / contact@ieo-lemosin.org

     http://www.colleccions.ieo-lemosin.org/

    (Les familiers hauts-pictaviens et gencéens du blog pourront aussi utiliser cette adresse électronique pour essayer de retrouver les diverses émissions que notre ami Robert Dagnas avait réalisées, vers 1966-67-68, avec le concours des pilotes du blog et de l'association de La Marchoise de Gençay, aujourd'hui Centre Culturel-La Marchoise.)

  • Patrimoine de Lespignan (Hérault) en conférence...

    Lesp-conférence du 7-09-2013.jpg

  • En Limousin, les cuivres percutent, font la fête, résonnent, enthousiasment ...

    Cuivres.jpeg

     

    Ecouter est aussi une excellent façon de découvrir l'univers aux couleurs du Limousin. Programme des festivités en ligne : www.cuivresenfete.com

  • Un patient et précieux travail de recension du lexique de l'ancien mode de vie rural en Confolentais (Charente)

    Boulanger:Confolentais.jpg

    Important ouvrage de 324 pages, réalisé par Pierre Boulanger. On peut se le procurer directement auprès de lui: 25€ + port (environ 6 €), à l' adresse :

    Pierre BOULANGER, 16500 MANOT.


    L'ethnohistorien Pierre Boulanger, confolentais, par un relevé aussi exhaustif que possible de termes et expressions se rapportant à l'ancien mode de vie rural offre ainsi un véritable tableau de la vie quotidienne d'antan, avec des listes de termes se référant à l'outillage, aux activités agricoles, à la vie sauvage, à l'habitation comme à l'artisanat, dans une perspective encyclopédique...

    Merci Pierre Boulanger de ce tableau construit à partir de fonds notariés, d'archives de justices seigneuriales, de fonds ecclésiastiques... Oui, merci et Bravo !


  • Vous vouliez en savoir plus long sur le Jeu de balle au Tambourin, Lo Tambornet !

    Grâce au CIRDOC de Béziers, le Pilote de Belvert vous invite à suivre ce lien et à vous initier au jeu de balle au tambourin  qui excite la curiosité des touristes en Languedoc et Provence :

    http://occitanica.eu/omeka/items/show/698

     

    Bonne découverte !... et profitez-en pour découvrir les riches fonds (écrits, et audio-visuels) de la Médiathèque occitane

  • Au Pays des moules et des huîtres: Le Bassin de Thau: Mèze, Bouzigues, Balaruc, Sète....

    Les pilotes du Blog Belvert, attaché désormais au Limousin entre Parc et Monts de Blond, ont le plaisir de vous annoncer l'imminente publication de l'ouvrage du sociologue Pierre Sécolier, intitulé "Femmes d'étang : Paroles et portraits de femmes du Bassin de Thau", en collaboration avec la photographe Sylvie Goussopoulos et préfacé par l'ethnologue Christian Jacquelin.

    Vous pourrez le trouver en librairie dès la semaine prochaine ou le commander auprès de l'association Les Temps de Thau :

    lestempsdethau@gmail.com

    (18 €  ;   ISBN 978-2-84135-794-9)

     

    Numériser0091.jpg

    Réalisé en s'appuyant sur des enquêtes de terrain, ce travail ethno-photographique met en lumière le rôle des femmes, la diversification des compétences dans les domaines halieutiques et conchylicoles du Bassin de Thau. 

  • L'Ami Alexandre tient à faire connaître aux visiteurs de Belvert cet ouvrage ethnolinguistique sur le patrimoine oral du Médoc....

    Lo medoc.jpeg

     

    Voilà un ouvrage que tous les Médoquins apprécieront. Ceux de souche puisqu'il consigne un patrimoine d'oc transmis dans les générations successives au sein des familles; mais sera également apprécié des Médoquins d'adoption qui trouveront là une matière linguistique de première main, patiemment recueillie par Patrick Lavaud, relativement facile d'accès pour une première découverte linguistique de l'Occitan. Une préfèce de Louis Bergès, directeur des Archives départementales de la Gironde vient sommer cet impressionnant ouvrage.

    Ajoutons pour les fines bouches et les experts, que trois CD insérés aux pages 2 et 3 des couvertures donnent la matière vivante de cette œuvre sur la littérature orale qui selon le vœu humaniste de l'auteur s'ouvre du local à l'universel, "à l'opposé de tout repli identitaire".

    L'ouvrage est particulièrement bien soigné, au format d'un album, accompagné de quelques illustrations "d'époque". Cette publication par la collectivité territoriale (Archives départementales/ Conseil général de Gironde) est une très heureuse initiative qu'il y a lieu de saluer et d'encourager. Nul doute que les bibliothèques souhaiteront disposer de ce bel ouvrage dans leurs fonds occitans.

    Pour les plus accros :

    ISBN : 978-2-86033-074-9

    Prètz=Prix : 20 € (+ port)

    Aux Archives départementales de la Gironde: 72-78 cours Balguerie-Stuttenberg, 33000 BORDEAUX

  • Saint-Junien : COFPA ALBANY rien ne va plus dans le feutre ?

    Solidarité avec les salariés d'Albany.png

    Pourtant avec un chiffred'affaire de 21 000 000 € et une rentabilité affichée de 22%, 4 600 0000 € de bénéfices, des commandes, un savoir faire inégalé, voici 133 personnes jeunes et actives sur le carreau; dans l'angoisse des lendemains.

    IMG_5743.jpg

    Une ville, un pays, un département, une région se sont mobilisés... Des artistes, des gens du théâtre, un éditeur, proposent des milliers de cartes postales pour soutenir l'action en cours avec pour message: "Un leader mondial dans la fabrication  de textiles techniques et industriels. Une usine neuve, des outils de travail modernes et compétitifs. Rentabilité, bénéfices, un carnet de commande très garni, une spécialisation et un savoir-faire unique.... Des femmes et des hommes au travail...QUE VEULENT_ILS DE PLUS ?...

     On devine l'émotion dans la petite ville industrielle obligée ainsi de renouer avec les luttes ouvrières qui ont jalonné son histoire. Plusieurs candidats à la Présidentielle ont approché les ouvriers sur le terrain, tandis qu'en coulisses, les politiques, de tous les échelons s'affairent à relancer la machine grippée...

    IMG_5754.JPG

    Les pilotes du blog soutiennent les acteurs de ce conflit dans l'attente d'une lueur d'espoir pour la reprise du travail dans la sérénité et la pérénnité.

    IMG_5760.JPG

  • Gargouille contemporaine?

     

    Caunes Minervois 030.jpg

    ©Tous droits réservés.

    Le pilote n'étant pas l'auteur de ce cliché qui lui a été adressé par un aimable correspondant, il n'est pas en mesure de localiser cette effigie avec la précision d'un gépéesse embarqué. Cependant, cet objet se situe dans une région de langue occitane où souffrirent et furent emmurés de nombreux cathares, dans un département célèbre pour ses vins (dont ceux du Minervois !) et la révolte vini-viticole de 1907.

    Merci de nous aider à documenter davantage cet élément repéré par un visiteur-photographe d'un jour ! 

  • Histoire sans paroles... mais pas sans racines.

    oc.jpg

  • Federico García Lorca, lecture en occitan à Montpellier, jeudi 10 octobre

    letras d'òc
    Octobre de 2011
       
    Max Roqueta traductor
    de Federico García Lorca

    Lo dijaus 6 d'octobre 2011 a 18 h
     
    Sala Petrarca a Montpelhièr
    (2 plaça Petrarca 34000 Montpelhièr)
    las versions occitanas
    de las poësias de Lorca
    editadas per Letras d'òc
    seràn presentadas per J. Cl. Forêt
     
    Tèxtes dits e cantats en occitan

    e castelhan per Eric Fraj
     
    Entrada a gratis
     
    Letras d'òc
    5 rue Pons Capdenier
    31500 Toulouse 

       
  • Le nouvel environnement du jardin de BELVERT II...

    Des pilotes de sites amis et  même recommandés veulent absolument savoir quel est le nouveau cadre du jardin de BELVERT ... L'un d'eux l'a même déclaré Belvert II. Soit.

    Alors voici en images-couleurs quelques éléments environnementaux (© tous droits réservés,  2011).

    Et d'abord, sacrifions un peu à la tradition avec ce portail sommé d'une effigie de Saint-Georges, conforme à l'hagiographie du personnage.

    29072011045.jpg

    Puis, une monumentale halle au grain, lieu de culture (construite en 1899): expositions, conférences, concerts, qui se prolonge sur l'arrière d'une halle aux vivres qui accueille un marché bien achalandé le samedi matin, et autour de laquelle se pressent aussi marchands de légumes, d'andouilles frites, de fromages, de fleurs

    et de paniers.

    29072011046.jpg

     

    Un observateur muet de la scène s'est détaché d'une collection implantée dans le coin :

     

    29072011048.jpg

    Non loin de là une sympathique boutique se propose de faire valoir les productions de l'endroit, queques alcools et spiritueux , des objets d'art décoratif, des arts de la table, des vêtements et des livres de cuisine et de pâtisserie, sans oublier l'environnement.

    29072011044.jpg

     

    boîte.jpg

    Il y a bien quelques restaurants, amis le plus en vue, si j'ose dire nous semble celui-ci, le Glanon, non que nous cherchions à dévaloriser les autres, au contraire, mais celui-ci est vraiment dans l'environnement. En outre, il est flanqué d'une sellerie, et d'un hall d'exposition de douze antiquaires qui proposent de belles pièces. Parfait pour une promenade dominicale :

    31072011050.jpg

    Bien sûr l'habitat local y est modeste ce qui rajoute au charme du lieu: 

    31072011052.jpg

    ou encore, qui donne à connaître la pierre du pays :

    01042011001.jpg

    Il y a aussi de bien belles demeures, mais elles n'entrent pas dans notre approche.

    Ville médiévale mais industrielle aujourd'hui, elle est même, comment dirai-je ? un peu trop câblée, à mon goût patrimonial. Voici donc de ma fenêtre du poste de pilotage de Belvert II le paysage côté voie publique :

    25082011061.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Enfin, laissons une place congrue aux arts décoratifs, avec ces photos prises négligeamment :

    13082011058.jpg

    ...Et comme une telle effigie sans commentaire ni légende, ni signature, ni date de réalisation, n'a pas manqué d'attirer notre attention, un gros plan du train arrière, nous a paru utile :

    13082011056.jpg

     

    Et nous avons voulu reconnaître là l'un des symboles de la cité: Une panthère à cinq pattes, bondissant !

    Renseignements pris, cette stèle fait débat ! La suite un de ces jours. Maintenant que vous connaissez des choses banales et pourtant qui nous sont si chères, nous allons zou développer dans les notes à venir...

    Merci de votre patience. En effet, en passant devant la longue grille d'un établissement, j'entends, puis je vois, puis je reconnais, enfin je saisis l'instantané d'un tribun que l'on ne présente plus mais qui semble vouloir, lui, se présenter... Eh, oui, notre nouvel environnement est plein de surprises, attendues, inattendues...

    15032011013.jpg

    © Cl. M.V., printemps 2011

    Cette présence vous parle, peut-être. Tribun, philosophe, sa voix est forte qui porte loin et en dit parfois long, moins sur le temps long, d'ailleurs, que sur le temps présent, contingent.

      

  • PORTES OUVERTES du CIRDOC pendant la durée du Village Occitan de la Féria de Béziers

    Du 11 au 15 août 2011 sans discontinuer, et de 13h à 20h chaque jour,


    Venez découvrir le patrimoine occitan au CIRDÒC en profitant des collections et de

    la fraîcheur douce dans le bâtiment...

    Vous serez accueillis avec plaisir par l'équipe du CIRDOC avec au programme :

    De 13h à 18h: Ouverture des salles de lecture, consultations et emprunts ou

    restitution de documents, conseils...

    Entre 17h et 20h : Visites commentées de l'exposition "Jòga !".

    Cette exposition originale et exceptionnelle, conçue par le CIRDOC en

    partenariat avec des spécialistes du théâtre d'òc contemporain, y est installée

    jusqu'au 23 Décembre 2011.

    "Revivez 42 ans (1968-2010) de création d'un théâtre populaire contemporaine

    en Occitanie et découvrez l'aspect original et bien vivant de la création occitane

    actuelle,expression artistique à la fois militante et populaire, qui perdure

    au sein de nombreuses compagnies professionnelles et amateurs d'aujourd'hui".


    Ne manquez pas cette agréable occasion d'aller à la rencontre, gratuitement,

    de 1000 ans de culture occitane ! À deux pas en sortant du CIRDÒC, 

    le village occitan vous tendra les bras et ensoleillera votre soirée avec de la

    musique, de la danse, du chant et de la gastronomie "à la mode d'ici".


    Pour plus de renseignements n'hésitez pas à contacter :

    04 67 11 85 10 ou secretariat@cirdoc.fr

    (version occitane ci-après)

     

    De l'11 al 15 d'agost, de longa, de 1 ora de la tantossada a 8 oras del ser,

    cada jorn (dimenge e feriat tanben),


    Lo patrimòni occitan vos espèra per vos far regalar l'esperit, dins la doça frescor

    del bastiment del CIRDÒC, al calme, legiretz, escotaretz de musica o agacharetz de vidèos...

    Amai los pichons i pòdon venir!

    La còla del CIRDÒC, mobilizada per l'eveniment, vos aculhirà amb plaser amb per programa

    Entre 13h e 18h: salas de lectura dobèrtas, conselhs, consultacion de libres, manlèus,

    retorns de documents manlevats etc.

    Entre 17h e 20h: vesitas comentadas de la mòstra "Jòga!" (a respècte de la demanda).

    Aquela mòstra es tant originala coma excepcionala, que Lo CIRDÒC la concebèt amb

    l'ajuda d'especialistas del teatre d'òc contemporanèu. Demorarà en plaça fins

    al 23 de Decembre de 2011.

    "I vos assabentaretz de 42 ans (1968-2010) de creacion teatrala d'òc, e i tastaretz

    de l'originalitat dels creators del teatre occitan d'a l'ora d'ara, expression artistica

    a l'encòp militanta e populara, inventiva e que se perlonga bravament uèi, demercé

    lo trabalh de companhiás professionalas e d'amators tanben".


    Aquela escasença bèla e agradiva de venir prene lo fresc en tot tastar, a res non còst,

    de la riquesa de mila ans de cultura occitana, la manquetz pas! Amai al sortir d'aquí,

    a quatre passes, lo vilatge occitan vos aculhirà per una brava serada de musica, de dança,

     

     

     

    de cançons amb de bonas taulas "a l'occitana".


    Per ne saber mai sonatz al 04 67 11 85 10 o mandatz un messatget a 'secretariat@cirdoc.fr'


     

     

     

  • Comunicat – Communiqué : « Anem Òc! Per la lenga occitana! », à TOULOUSE, le 31 mars 2012 !


       2012 serà un moment important de la vida politica. L’eleccion a la presidéncia de la Republica es tojorn un moment fòrt de mobilizacion e d'atencion dei responsables politics a çò que se ditz dins la societat.

       Lo movement occitan deu mai que jamai se i faire ausir publicament e i portar lo messatge qu’es lo sieu despuei Carcassona 2005 : « Anem Òc ! Per la lenga occitana ! ».

     

       Lo 31 de març de 2012, de desenaus de miliers de personas se recamparàn a Tolosa per la lenga occitana, cridats per unei grandeis organizacions culturalas  mentre que d’autrei lengas de França (Bascos, Bretons, Catalans…) manifestaràn tanben lo meteis jorn dins sa region, ambé de revendicacions comunas.

     

    …De milierats de personas vendràn de totei lei regions occitanas, de Provença, dau Lengadòc, d’Auvernha, de Lemosin, ò de Gasconha ò encara de la Vau d’Aran (territòri de l’Estat espanhòu que l’occitan i es lenga oficiala), e dei Valadas occitanas d’Italia per exigir qu’une lèi done enfin de garantidas e de drechs vertadiers ai lengas regionalas.

     

       Toteis aquelei que vendràn a Tolosa an en comun la volontat de veire se metre en plaça una politica linguistica publica coerenta e volontarista per lo desvolopament de l’occitan (ò lenga d’òc) sus l’ensems dei regions occitanas.

     

       Aqueste recampament, après aquelei de 2005, 2007 e 2009, deu mostrar que l’occitanisme, lei manifestants, an la capacitat de s’apropriar una granda vila, que son totjorn motivats e de mai en mai per transmetre son messatge.

    Messatge ja fruchós puei que d’unei responsables politics l’an entendut. De regions començan de metre en plaça una politica de desvolopament de l’occitan.

     

    Mais aquò basta pas !

     

      Totei lei regions, totei lei despartaments ambé lei comunautats de comunas e lei comunas qu’an l’occitan en partatge, se devon mobilizar. L’occitan e sa cultura son lo ben comun de toteis aquelei que rèstan en país d’òc, que l’i siegan nascuts ò pas, que parlan la lenga ò pas.

     

       L’Estat tarda de prendre consciéncia dau problèma de la diversitat culturala.

    La reconoissença simbolica dei lengas regionalas dins l’article 75-1 de la Constitucion auriá poscut faire creire que s’engatjava dins la bòna via, que donava, dau mens dins lo principi, de garantidas de drech per aquestei lengas.

    Au contrari, lo Conseu Constitucionau, vèn i a gaire (decision dau 20 de mai de 2011 - n°2011-130QPC) de demostrar qu’èra ren qu’una engana… que : « cet article [75-1] n’institue pas un droit ou une liberté que la Constitution garantit. »

    L’Estat reconois adonc tojorn ges de drech e libertat per lei lengas regionalas e toteis aquelei que lei parlan.

     

       Per ansin ven mai qu’urgent qu’une lèi done a la lenga occitana un quadre legau que ne’n permete la transmission e lo desvolopament dins l’educacion, la cultura, lei medias, e la vida publica, sus l’ensems de l’espaci occitan.

     

       Es per aquò qu’avèm causit de manifestar lo 31 de mars de 2012, tot bèu just quauquei setmanas avans l’eleccion presidenciala e leis eleccions legislativas. Leis elegits a venir devon prendre d’engatjaments.

     

       Avèm de revendicacions simplas e claras qu’an ren d’estranh quand se vei çò que se passa autra part en Euròpa e quand se saup l’importància qu’a per lo monde de nòstrei regions son identitat culturala e linguistica.

     

       Se desiram interpelar la populacion e leis elegits, precisam pasmens qu’aquò se fa fòra tota preocupacion partisana. Nòstre movement es independent.

     

     

    Ambé vòstre sosten e la participacion de totei, farem de la Manifestacion de 2012, un eveniment de granda portada per l’avenidor de la lenga occitana (ò lenga d’òc) e deis autrei lengas dichas regionalas.

     

     

     

     

    Coordinacion « Per la lenga Occitana ! »:

     

    ● Institut d'Estudis Occitans, organisme culturau reconoissut d'utilitat publica,

    ● Confederacion Calandretas, escòlas occitanas associativas laïcas,

    ● Òc-Bi, associacion de parents d'escolans per l'ensenhament bilingüe public,

    en partenariat ambé Convergéncia Occitana.


     ******........******.........******.........*****........******........******........******.........*****

     

       2012 sera un moment important de la vie politique. L’élection à la présidence de la République est toujours un moment fort de mobilisation et d'attention des responsables politiques à ce qui se dit dans la société.

     

       Le mouvement occitan doit plus que jamais s’y faire entendre publiquement et y porter le message qui est le sien depuis Carcassonne 2005 : « Anem Òc ! per la lenga occitana ! ».

     

       Le 31 mars 2012, des dizaines de milliers de personnes se rassembleront à Toulouse en faveur de la langue occitane à l’appel de plusieurs grandes organisations culturelles tandis que d’autres langues de France (Basques, Bretons, Catalans…), manifesteront également ce même jour dans leur région, avec des revendications communes.

     

    …Des milliers de personnes viendront de toutes les régions occitanes, de Provence, du Languedoc, d’Auvergne, du Limousin, ou de Gascogne ou encore du Val d’Aran (territoire de l’Etat espagnol où l’occitan est langue officielle), et des Vallées occitanes d’Italie (Province du Piémont) pour exiger qu’une loi donne enfin des garanties  et de véritables droits aux langues régionales.

     

       Tous ceux qui viendront à Toulouse ont en commun la volonté de voir se mettre en place une politique linguistique publique cohérente et volontariste pour le développement de l’occitan (ou langue d’oc) sur l’ensemble des régions occitanes.

     

       Ce rassemblement, après ceux qui eurent lieu en 2005, 2007 et 2009, doit montrer que l’occitanisme, les manifestants, ont la capacité de s’approprier une grande ville, que la motivation est toujours présente et même croissante pour transmettre son message.

    Message qui a déjà porté quelques fruits. En effet, un certain nombre de responsables politiques l’ont entendu. Certaines régions commencent à mettre en place une politique de développement en faveur de l’occitan.

     

    Mais cela ne suffit pas !

     

    Toutes les régions, tous les départements ainsi que les communautés de communes et les communes, qui ont l’occitan en partage, doivent se mobiliser. L’occitan et sa culture sont le bien commun de tous ceux qui vivent en pays d’oc, qu’ils y soient nés ou pas, qu'ils parlent la langue ou pas.

     

    L’État tarde à prendre conscience du problème de la diversité culturelle.

    La reconnaissance symbolique des langues régionales dans l’article 75-1 de la Constitution aurait pu faire croire qu’il s’engageait sur la bonne voie, qu’il  introduisait, du moins dans le principe, des garanties de droit pour ces langues.

    Or, le Conseil Constitutionnel, tout récemment (décision du 20 mai 2021 - n°2011-130QPC) vient au contraire de préciser que ce n’était qu’un leurre… que « cet article [75-1] n’institue pas un droit ou une liberté que la Constitution garantit. »

    L’État ne reconnait donc toujours aucun droit et liberté pour les langues régionales et ceux et celles qui les parlent.

     

       Il devient donc urgent qu’une loi donne à la langue occitane un cadre légal qui en permette la transmission et le développement dans l’éducation, la culture, les médias, et la vie publique, sur l’ensemble de l’espace occitan.

     

       C’est pour cela que nous avons choisi de manifester le 31 mars 2012, à quelques semaines de l’élection présidentielle et des élections législatives. Les futurs élus doivent prendre des engagements.

     

       Nous avons une série de revendications simples et claires qui n’ont rien d’étrange quand on regarde ce qui se passe ailleurs en Europe et lorsque l’on connaît l’importance qu’attache la population de nos régions à son identité culturelle et linguistique.

       Si nous souhaitons interpeller la population et les élus, nous précisons très clairement que cela se fait en dehors de toute préoccupation partisane. Notre mouvement est indépendant.

     

    Avec le soutien et la participation de tous, nous pouvons faire de la Manifestation de 2012, un événement de grande portée pour l’avenir de la langue occitane (ou langue d’oc) et des autres langues dites régionales.

     

     

     

     

    Coordinacion « Per la lenga Occitana ! »:

    Institut d'Estudis Occitans, organisme culturel reconnu d'utilité publique

    Calandreta, écoles occitanes associatives laïques

    Òc-Bi, association de parents d'élèves pour l'enseignement bilingue public

    en partenariat avec Convergéncia Occitana.

     

     

  • L'occitan à la portée de chacun à Aurillac

    L’Institut d’Etudes Occitanes du Cantal, dans le cadre de son Réseau d’Enseignement Territorial, propose un atelier d’occitan « portes ouvertes »

    Jeudi 30 Juin
    19h00
    Dans les locaux de l'IEO
    32 cité Clair-Vivre
    ORLHAC/AURILLAC

    Cet atelier est ouvert à ceux qui ont la curiosité de la langue, à ceux qui parlent déjà "patois" en famille, à tous ceux qui ont envie d’apprendre ou d’approfondir leurs connaissances de l’Occitan.

    Cette soirée permettra de rencontrer les intervenants, Bernard GIACOMO et Fabienne BESSEYROT,

    ainsi que les personnes qui suivent le cours depuis le début de l’année.

    Une rencontre pour découvrir ou redécouvrir la langue et la culture occitanes.

     

    Chacun peut apporter de quoi manger ou boire afin de partager un buffet qui clôturera l'année.
     
    Allez-y nombreux, cet atelier et gratuit et s'adresse à tout un chacun, quelle que soit votre origine sociale, culturelle, géographique etc...
  • Henri Coursaget a passé le flambeau et nous a quittés... Il plane toujours sur Confolens et "son" Festival, à re-découvrier en août.

    Une grande émotion a saisi tous ceux qui le connaissaient et Dieu sait s'ils étaient nombreux de par le monde. Ses obsèques qu'il avait lui-même réglées, j'allais écrire "chorégraphiées", ont marqué les esprits. La terre de Confolens l'a accueili, à jamais. Merci Henri, pour ton œuvre, pour ton amitié rayonnante. Salut l'artiste !

    Un article, sur le blog de Gérard Lame, correspondant de Gond-Pontouvre (Charente) du journal Sud-Ouest mérite quelques minutes d'attention et donc de recueillement. Suivez ce lien :

    http://gond-pontouvre.blogs.sudouest.fr/archive/2011/03/24/adieu-henri-coursaget.html

  • Vous auriez souhaité ...un renseignement sur un article ou un ouvrage cité en bio-bibliographie :


    Contact par mel :


    michelvaliere@orange.fr


    Par poste :


    Association ARPE, 22 avenue d'Oradour-sur-Glane, 87200 Saint-Junien.

  • Vous souhaitiez, pour certains, savoir où se procurer des œuvres en Oc... alors voici une bonne référence

    Voici le catalogue des œuvres mis à jour en Janvier 2010 par:

    letras d'òc

    5 rue Pons Capdenier
    F 31500 Toulouse

    letras.doc@wanadoo.fr

    www.letrasdoc.org

     

    Las edicions Letras d'òc que publican òbras de literatura occitana despuish 2005 : novelas, romans, cronicas, poësia, teatre, contes. Tèxtes escriuts par escrivans contemporanèus mei que tot, mes tanben òbras classicas de la literatura d'òc, quaus que sian las varietas dialectaus emplegadas peus autors (gascon, lengadocian, provençau...)Los nostes libes que pòden estar publicats sonque en occitan o en edicion bilingua occitan-francés.

     

    Les éditions Letras d'òc s'attachent à publier des œuvres de littérature occitane, nouvelles, romans, chroniques, poésie, théâtre, contes écrites par des écrivains d'aujourd'hui mais aussi des œuvres classiques de la littérature d'oc, inédites ou introuvables.

    Cela sur l'ensemble de l'espace linguistique occitan, quelle que soit la variante dialectale d'écriture (gascon, languedocien, provençal...)

    Selon les ouvrages, les textes sont édités uniquement en occitan, ou en édition bilingue occitan-français.

    Les titres disponibles sont classés par collection :

    - Nouvelles et romans

    - Poésie

    - Contes et écritures populaires

    - Œuvres classiques des lettres d'Oc

    - Théâtre

    - Camins : documents

    Nouvelles et romans

    Ives Roqueta, L'ordinari del monde

    Une soixantaine de nouvelles brèves qui rendent compte aussi bien de la noirceur et des difficultés du monde que des rêves d'enfance ou de la force terrible de l'amour.

    Mais encore des gens ordinaires, des haines et des crimes, la quête de Dieu, des échos d'anciens poèmes, des douleurs et des joies...

    Un grand livre de vie écrit dans un style maîtrisé et une langue simple et fluide qui marquent le retour d'Yves Rouquette à la prose.

    112 p. 16 x 24 cm. PVP 15 € ISBN 978-2-916718-19-4

     

     

    Poésie

     

    Ataüt d'Arnaut Daniel / Tombeau d'Arnaud Daniel
    Sestinas occitanas / Sextines occitanes. Présentation de Jacques Roubaud

    Sur le modèle du poème inventé par le troubadour Arnaud Daniel, ce recueil
    regroupe les sextines médiévales de Guilhem de Sant Gregori, Bartolomeu
    Zorzi et Pons Fabre d'Uzès et les poèmes contemporains de Max Roqueta,
    Joan Mouzat, Sully-André Peyre et Pierre Bec, reliés par les sextines toscanes
    de Dante et de Pétrarque.

    Édition bilingue Occitan(et italien)-Français
    56 p. 17 x 24 cm. PVP 12 € ISBN 2-9520719-5-0

     

    Sèrgi Bec, Femna mon Amor / Femme mon Amour
    Recueil de poèmes écrits à différentes époques de la vie de l'écrivain provençal. Une célébration lyrique de la femme aimée.
    Édition bilingue occitan-français
    64 p. 16 x 24 cm. PVP 12 € ISBN 978-2-916718-12-5

     

    ● Felip Gardy, A la negada / Noyades.
    Version française de Claire Torreilles. Recueil de poèmes inédits.
    96 p. 14 x 22,5 cm. PVP 14 € ISBN 2-9520719-4-2

     

    ● Felip Gardy, Delà l'aiga
    Recueil de poèmes inédits.
    24 p. 14 x 20,5 cm. PVP 6 € ISBN 978- 2-916718-03-3

     

    ● Joan Larzac, Ai tres òmes a taula a miègjorn / J'ai trois hommes à table,
    à midi

    Poèmes inédits. Sonnets d'inspiration biblique.
    Édition bilingue occitan-français illustrée de gravures sur bois.
    104 p. 17 x 24 cm. PVP 14 € ISBN 978-2-916718-07-1

     

    ● Aurelià Lassaca, Cinquena sason
    Un premier recueil de poèmes d'une nouvelle plume occitane.
    24 p. 14 x 20,5 cm. PVP 6 € ISBN 2-9520719-9-3

     

    ● Joan Maria Petit, Patarinas
    Recueil de poèmes inédits. Un cheminement dans l'imaginaire d'une ascendance cathare.

    Édition bilingue occitan-français
    24 p. 14 x 20,5 cm. PVP 6 € ISBN 978- 2-916718-04-0

     

    ● Joan Maria Petit, Nòstra Dòna dels Espotits / Notre Dame des Ecrasés
    Recueil de poèmes inédits.

    Édition bilingue occitan-français
    52 p. 14 x 20,5 cm. PVP 7 € ISBN 2-9520719-2-6

     

    Joan Maria Petit, D'aquesta man del jorn / De ce côté du jour
    Recueil de poèmes inédits. Des formes brèves, entre aphorismes et tournures proverbiales.
    Ainsi que des hommages à des écrivains et amis disparus.

    Édition bilingue occitan-français
    176 p. 16 x 24 cm. PVP 20 € ISBN 978-2-916718-10-1

     

    ● Ives Roqueta, Lemosin's blues
    Une promenade poétique en Limousin en hommage à un ami disparu.
    24 p. 14 x 20,5 cm. PVP 6 € ISBN 2-9520719-1-8

    ● Ives Roqueta, El Jòb

    Recueil de poèmes inédits en forme de méditation sur la condition humaine,
    en écho à la figure de Job.
    56 p. 14 x 22, 5 cm. PVP 10 € ISBN 978-2-916718-06-4

     

    ● Ives Roqueta, Messa pels pòrcs seguida de Roèrgue si  / Messe pour
    les cochons suivie de
    Rouergue si
    Réédition d'un classique de la littérature occitane contemporaine.
    Édition bilingue occitan-français
    72 p. 14 x 22,5 cm. PVP 12 € ISBN 978-2-916718-14-9

     

    Ives Roqueta, Pas que la fam / la faim, seule
    Anthologie de l'œuvre d'Ives Roqueta : 50 ans de poésie d'un écrivain marquant des lettres d'oc.

    Édition bilingue occitan-français
    176 p. 16 x 24 cm. PVP 20 € ISBN 978-2-916718-18-7

     

    ● Max Roqueta, Romancero gitan de Federico García Lorca
    Version occitane inédite du fameux recueil du poète andalou. La rencontre de deux poètes du chant profond.

    Édition établie par Philippe Gardy
    88 p.. 14 x 20,5 cm. PVP 13 € ISBN 978-2-916718-17-0

    Contes et écritures populaires

     

    Lo lop, lo diable e l'avesque
    Anthologie de contes gascons de Félix Arnaudin, Pascal Badiolle, Jean-François Bladé, Michel Camelat, Justin Cénac-Moncaut, Eugène Daléas, Honnoré Dambielle, Léopold Dardy, Joseph Labadens, Jean-Baptiste Laborde, Sylvain Lacoste, Jean-Victor Lalanne, Jean Palay, Henri Pellisson et Fernand Sarran.
    Une mine de contes populaires transcrits par des écrivains de talent.
    Lexique occitan-français.
    152 p. 16 x 24 cm. PVP 20 € ISBN 978- 2-916718-09-5

     

    ● Jacques Boisgontier, Contes de Garona / Contes de Garonne
    Recueil de contes édités par Josiane Bru (présentation et commentaires) et Jean Eygun (transcription et traduction française).
    Textes issus d'une collecte effectuée par Jacques Boisgontier, fin connaisseur  de la langue et des contes populaires, en Gironde, dans les années 1960-1980, au travers des pays d'Entre-deux-Mers, Bazadais et Médoc.
    Édition bilingue occitan-français
    224 p. 16 x 24 cm. PVP 24 € ISBN 978-2-916718-15-6

     

    ● Onorat Dambielle, 200 devinetas / Deux cent devinettes en pays d'Oc
    Recueil de devinettes où s'apprécie toute la finesse de l'esprit populaire. Des jeux d'esprit où l'on joue avec la langue.
    Édition bilingue occitan-français
    72 p. 14 x 22,5 cm. PVP 12 € ISBN 978-2-916718-13-2

     

     

    Œuvres classiques des lettres d'Oc

     

    Gaspard de Besso
    Complainte sur la vie et la mort d'un brigand provençal.

    Réédition d'un ouvrage rarissime paru à Aix-en-Provence en 1781, l'année même de l'exécution du Robin des Bois ou Mandrin de l'Estérel.
    32 p. 14 x 20,5 cm. PVP 6 € ISBN 2-9520719-7-7

     

    ● Jean de Cabanes, Enigmos
    Énigmes en vers éditées pour la première fois par Philippe Gardy.

    Édition d'un manuscrit inédit de Jean de Cabanes, un des meilleurs auteurs provençaux de langue d'oc aux XVIIe et XVIIIe siècles.

    Édition bilingue occitan-français
    128 p. 14 x 22,5 cm. PVP 14 € ISBN 978- 2-916718-05-7

     

    ● Miquèu de Camelat, Morta e Viva

    Une œuvre majeure du patrimoine littéraire gascon et occitan, dans une édition en graphie classique établie par Jean Salles-Loustau, fin connaisseur de Camelat, un des plus importants écrivains et poètes du XXe siècle.

    Vaste poème dans lequel l'auteur donne la parole à l'assemblée des poètes réunis au sommet du Pic du Midi d'Ossau

    Avant-propos, chronologie de Camelat, table des variantes et lexique occitan-français.

    184 p. 16 x 24 cm. PVP 20 € ISBN 978-2-916718-19-4

     

    ● B. Lasplaces, La Gascouigno desoulado
    Misères et horreurs de la guerre au temps de la Fronde. Un itinéraire dans la Gascogne mise à sac par les bandes de soudards.
    Réédition d'un ouvrage rarissime paru à Toulouse vers 1654.
    36 p. 14 x 20,5 cm. PVP 6 € ISBN 2-9520719-6-9

     

    ● Xavièr Navarròt, Cançons e autas òbras bearnesas
    Édition complète des chansons occitanes du poète et chansonnier d'Oloron, fervent républicain et joyeux compagnon. Des chansons de fête, des chansons d'amour, des chansons à boire mais aussi des textes politiques et revendicatifs, ou des textes élégiaques célébrant la beauté des paysages

    Une œuvre majeure du XIXe siècle béarnais.

    Lexique occitan-français.
    192 p. 16 x 24 cm. PVP 20 € ISBN 978- 2-916718-02-6

    ● Antonin Perbòsc, Contes atal
    Recueil de contes inédits. Avec une analyse de Josiane Bru.

    Des contes érotiques en vers qui mêlent avec virtuosité sources littéraires et populaires.
    Un monument de finesse, d'humour et de virtuosité langagière.
    Lexique occitan-français
    152 p. 16 x 24 cm. PVP 20 € ISBN 978- 2-916718-01-9

     

    A paraître

    Jean de Cabanes, Contes en vers provençaux

    Publication intégrale des cent contes provençaux de Jean de Cabanes, d'Aix-en-Provence, un des meilleurs auteurs provençaux de langue d'oc du XVIIIe siècle. Édition réalisée en conformité avec le manuscrit inédit de l'œuvre, d'une grande finesse d'écriture et de composition.

    Seuls vingt de ces contes avaient été jusqu'ici publiés. Il s'agit donc là d'une découverte importante pour l'amateur de littérature occitane.

    Édition bilingue occitan-français établie par Philippe Gardy en 2 volumes.

    Théâtre

     

    ● Sèrgi Bec, Lo gemelatge de Betelèm
    Une pastorale qui mêle intimement traditions provençales et questions
    d'actualité.
    112 p. 14 x 22,5 cm. PVP 14€ ISBN 978- 2-916718-08-8

     

    ● Ives Roqueta, Armistiça o las non-parelhas recèptas
    de las femnas d'Atènas per far tornar la patz
    .
    Adaptation occitane de Lysistrata, comédie d'Aristophane. Où les femmes d'Athènes en révolte vont forcer les combattants à faire la paix, par la grève du sexe.
    96 p. 14 x 22,5 cm. PVP 14 € ISBN  978-2-916718-00-2

     

    Camins

    Cette collection rassemble des ouvrages consacrés à la langue occitane : publication de documents, toponymie, ouvrages naturalistes, lexicographie, proverbes, chansons...

    Jean Eygun, Per malhs, sarròts e arrècs. Une vallée pyrénéenne et sa langue

    Recueil de 42 textes écrits en vallée d'Aspe, dans les Pyrénées occidentales, du XVIe au XXe siècle en occitan béarnais. Témoignage de la persistance de la langue écrite des documents d'archives jusqu'aux textes littéraires récents.

    Avec traduction française, présentation, remarques linguistiques, lexique et index.
    216 p. 16 x 24 cm. PVP 22 € ISBN 978-2-916718-16-3

     

    A paraître

    Onorat Dambielle, Arreporèrs de noste  / Proverbes du pays d'Oc

    Réunion de l'ensemble des livrets isolés parus de 1914 à 1930

    Une très riche collection de proverbes, mine d'expressions, de mots et de tournures pour    enrichir sa connaissance de la langue d'Oc.

    Une source fondamentale pour l'étude de la parémiologie occitane.

    Édition bilingue occitan-français.

    For de Béarn

    Édition de la première édition du For moderne de Béarn, parue à Pau en 1552, dans sa graphie d'origine, avec traduction française et notes historiques et linguistiques. Le For, code juridique et législatif, fut imprimé à l'initiative des États de Béarn. C'est donc un élément important de notre patrimoine culturel.

    Un ouvrage fondamental pour l'histoire de l'occitan béarnais et un rare exemple d'usage officiel de l'occitan au XVIe siècle.

    Édition bilingue occitan-français

    Adressez vos commandes directement à : Letras d'òc 5 rue Pons Capdenier 31500 Toulouse)

    (Ceci n'est pas une publicité, mais une contribution volontaire des pilotes du blog à la diffusion des œuvres littéraires de langue d'Oc). Ce blog n'accepte pas la publicité.

    M.V.

     

  • Un nouvel ouvrage en Oc de Félix Daval

     

    recto daval.jpg
    verso daval.jpg

    Cet ouvrage, publié par L'OSTAL DEL LIBRE dans la collection "Racontes", constitue la suite d'une chronique entamée avec l'ouvrage Les Fraisses èran tombats. Elle se situe dans un petit village de la montagne d'Auvergne...

    Je dois signaler qu'un lexique occitan-français facilite la lecture de l'ouvrage.

    Le titre, tout à fait métaphorique, Les noisetiers s'étaient mis en feuilles... s'appuie sur une pratique courante. En effet, à l'automne, les cantonniers plantent des branches de noisetiers pour marquer les bords de route souvent enneigées l'hiver. Et il arrive qu'au printemps, parfois ces branches que l'on croyait mortes, en tout cas infertiles, viennent à se mettre en feuilles et donc affichent leur fécondité.

    A remarquer aussi la "Prefaci de Maria-Joana Verny " qui émet le souhait que d'autres ouvrages voient le jour  dans d'autres parties du pays occitan pour en montrer la richesse et la variété et que ce pays ne se réduit pas à sa face méditerranéenne ou viticole".