Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Amis du JARDIN de GABRIEL

  • Rendez-vous au Jardin de Gabriel, le 13 et le 21 septembre 2014

     

     

    poitou-charentes: charente-maritime; nantillé. chez audebert; ja

     

    L'association " Les Amis du Jardin de Gabriel Albert "
     

    présentera

     

    au Jardin de Gabriel

     

     lieu-dit "  Chez Audebert ",  route romaine Commune de Nantillé
     

    le samedi 13 septembre 2014 à 19h


     le dimanche 21 septembre 2014 à 19h
              
     Conte et chansons :


      " Secrets et Mystère du Jardin de Gabriel "

    avec Jérôme Berthelot et Isabelle Riques -Luquet
     poitou-charentes: charente-maritime; nantillé. chez audebert; ja

  • Appel à projet du Ministère de la Culture et de la communication pour des films documentaires dans le domaine du patrimoine ethnologique et immatériel.


    La Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture (département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique) en collaboration avec le CNC, attribue des aides pour soutenir la réalisation de films documentaires en vue du développement de la recherche en ethnologie de la France et de la sensibilisation du public le plus large au patrimoine ethnologique et immatériel. Les projets présentés doivent concerner le domaine français, soit exclusivement, soit dans le cadre d'une approche comparée.

    Les projets relatifs aux productions audiovisuelles seront examinés par un jury qui se réunira en janvier 2014.
    Les dossiers sont à adresser avant le 31 décembre 2013 à Christian Hottin, adjoint au département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, Direction générale des patrimoines, 6 rue des Pyramides, 75 001 PARIS.
       - 1 note d'intention du réalisateur
       - 2 pages de synopsis
       - 1 note technique du réalisateur
       - 1 CV du réalisateur
       - 1 CV de la société de production
       - une attestation d'engagement ou de contacts pris avec les diffuseurs (lettre d'intérêt ou contrats)
       - un plan de financement
       - un budget prévisionnel

       Renseignements : Christian Hottin, 01 40 15 77 37 ou 01 40 15 87 24 (sec.)

    adresse électronique : christian.hottin@culture.gouv.fr

  • Au jardin de Gabriel, c'est la fête, cet été/


                            " Si le Jardin de Gabriel m'était conté"
     
                                                                       Hommage à Gabriel
                                              organisé par l'association "Les Amis du jardin de Gabriel Albert"
                                              
     
     
    Evocation en mots, en images, en musique de Gabriel Albert, habitant de Nantillé, menuisier, qui la retraite venue se fit sculpteur et transforma son jardin en cité idéale abritant plus de  400 personnages dont beaucoup peuvent être identifiés et sont de grandes figures illustrant leur époque tandis que  d'autres demeurent des énigmes, nées de la fantaisie et du désir de Gabriel.
    Sans formation artistique, il  composa seul cet univers "naïf" dont les créatures, puisées aux sources de l'art populaire ou sacré, aux illustrations des magazines, à la vie rurale, aux contes de l'enfance ou à  de tendres évocations féminines, témoignent d'un besoin prodigieux de faire, de construire, d'inventer.
     Floraison fantastique de présences, le Jardin de Gabriel est une invitation à franchir une frontière vers un monde en quête de douceur, d'innocence, de beauté.
    Les photos projetées durant le spectacle sont de Rémy Prin.
    L'ange à la clarinette: Isabelle Rique-Lurbet.
    Le conteur: Jean-Marie Bréhier
     
     
    Le spectacle sera représenté le samedi 15 juin, les vendredis 5 , 19 juillet et 2 août et les samedis  24 et 15 septembre à 21h  .
     Réservation, à l’Office de Tourisme de Saint Jean d’ Angély    Tél: 05 46 32 04 72

  • " Si le Jardin de Gabriel m'était conté" ... des soirées contées estivales, avec les Amis, à ne pas manquer

        " Si le Jardin de Gabriel m'était conté"
     
                                                                       Hommage à Gabriel
                                              organisé par l'association "Les Amis du jardin de Gabriel Albert"
                                              
     
     
    Evocation en mots, en images, en musique de Gabriel Albert, habitant de Nantillé, menuisier, qui la retraite venue se fit sculpteur et transforma son jardin en cité idéale abritant plus de  400 personnages dont beaucoup peuvent être identifiés et sont de grandes figures illustrant leur époque tandis que  d'autres demeurent des énigmes, nées de la fantaisie et du désir de Gabriel.
    Sans formation artistique, il  composa seul cet univers "naïf" dont les créatures, puisées aux sources de l'art populaire ou sacré, aux illustrations des magazines, à la vie rurale, aux contes de l'enfance ou à  de tendres évocations féminines, témoignent d'un besoin prodigieux de faire, de construire, d'inventer.
     Floraison fantastique de présences, le Jardin de Gabriel est une invitation à franchir une frontière vers un monde en quête de douceur, d'innocence, de beauté.
    Les photos projetées durant le spectacle sont de Rémy Prin.
    L'ange à la clarinette: Isabelle Rique-Lurbet.
    Le conteur: Jean-Marie Bréhier
     
     
    Le spectacle sera représenté le samedi 15 juin, les vendredis 5 , 19 juillet et 2 août et les samedis  24 et 15 septembre à 21h.
     

     

    Réservation, à l’Office de Tourisme de Saint Jean d’ Angély    Tél: 05 46 32 04 72

  • En Limousin, à Saint-Yrieix-la Perche, 29, 30 juin, 1er juillet 2012, les Jardins se donnent à lire grâce aux livres d'artistes...

     

    RENCONTRES  Des jardins, de la botanique...


    29, 30 juin, 1er juillet 2012


    Centre des livres d’artistes et divers lieux à Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne)

     

    Un événement culturel pour inaugurer ses vacances en Limousin... Cliquer sur ce lien pour le programme général et le détail des films, livres et artistes:

    http://cdla.info/fr/


    Informations pratiques : 


    Lieux:


    Le centre des livres d’artistes 1 place Attane 87500 Saint-Yrieix-la-Perche

    Centre culturel Jean-Pierre-Fabrègue 6 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny 87500 Saint-Yrieix-la-Perche

    Organisateurs :


    Le Centre des livres d’artistes (direction du projet : Astrid Verspieren, Didier Mathieu) en partenariat avec la Ville de Saint-Yrieix-la-Perche et le Centre culturel Jean-Pierre-Fabrègue

    Renseignements :


    Le centre des livres d’artistes tél. + 33 (0) 555 75 70 30 fax + 33 (0) 555 75 70 31 www.cdla.info

    Partenaires institutionnels :

    Ministère de la Culture – DRAC Limousin Conseil régional du Limousin ; Ville de Saint-Yrieix-la-Perche ; Conseil général de la Haute-Vienne


    Mécènat :

    Fondation du patrimoine en Limousin

  • En juin (23-24), chacun au Jardin ! de Gabriel.... à Nantillé, Charente-Maritime.

    affiche_jardin_gabriel.JPEG

  • Le "Prix des Mouettes 2011" du Conseil général de Charente-Maritime pour l'ouvrage "Le Jardin de Gabriel" édité par la Région Poitou-Charentes et Geste Éditions

    L'ouvrage Le Jardin de Gabriel, l'univers poétique d'un créateur saintongeais, édité par la Région Poitou-Charentes et Geste Éditions, est le lauréat de la catégorie « ouvrage à caractère historique et documentaire » du Prix des Mouettes 2011 du Conseil général de Charente-Maritime, remis ce 5 décembre à La Rochelle. Ce prix vient récompenser un ouvrage collectif du service régional de l'inventaire général du patrimoine culturel, rédigé par Thierry Allard et Yann Ourry sous la direction de Fabrice Bonnifait et Michel Valière.

    Pour mémoire :

    Le Jardin de Gabriel est un ensemble unique, composé de 420 sculptures en ciment armé. Menuisier retraité, Gabriel Albert (1904-2000) les a disposées dans son jardin, autour de sa maison et de son atelier situé à Nantillé, au lieu-dit Chez Audebert, au bord de la route départementale qui relie Saintes à Aulnay. Entre 1969 et 1989, cet « habitant-paysagiste » a patiemment modelé des personnages historiques célèbres (Vercingétorix, Napoléon, Pasteur...), des hommes politiques (de Gaulle, Giscard d'Estaing, Mitterrand, Chirac, Marchais...), des vedettes du monde du spectacle ou du cinéma (Brassens, Brel, Chaplin...), des figures locales (Goulebenèze...) et de nombreux anonymes (soldats, paysans, danseuses...) aux attitudes très expressives, souvent troublantes. Reflets d'un monde que Gabriel Albert percevait au travers de son prisme de créateur autodidacte, ces oeuvres constituent l'univers poétique d'un artisan qui se rêvait artiste. 

    Extrait :

    « En créant son jardin et en le peuplant de plusieurs centaines de personnages modelés, Gabriel Albert a matérialisé un désir dont les premières manifestations apparaissent dès l'enfance. Ce besoin de créer est ancré au plus profond de lui, sans qu'il puisse l'expliquer... Dès l'âge de dix ans, il réalise en argile crue de petits personnages et deux vases qu'il qualifie lui-même de « superbes », car semblables à ceux fabriqués en usine... « Ce que j'aime surtout, c'est transformer la matière avec les mains, surtout les mains ! Quand je vais au jardin, je peux pas m'empêcher de ramasser une pleine main de terre et de la pétrir. Il y a rien à faire, je peux pas... Je prends de la terre, je la pétris, je fais quelque chose. »... Il mesure à la fin de sa vie, avec un mélange de fierté et de regret, le parcours effectué : « Vous savez, j'aurais pu devenir un véritable artiste ; dès l'âge de vingt ans, je voulais sculpter, mais j'ai suivi une autre voie : ouvrier ! ». Ainsi, la nécessité d'un travail alimentaire l'empêchera de réaliser son rêve avant la retraite. »
  • L'inventaire du Jardin de Gabriel est absolument nécessaire et indispensable, parce que connaître est la première démarche de la protection et de la sauvegarde du patrimoine même le plus "singulier"

        Une présentation de cet inventaire  a donné lieu à un album publié par la Région Poitou-Charentes. Pour plus d'information, on peut suivre ce lien:

    publication_images_le-jardin-de-gabriel-1.pdf

    ... et pour visiter le jardin au travers de l'inventaire réalisé, suivez ce nouveau lien :

    http://inventaire.poitou-charentes.fr/jardingabriel/plan-jardin-de-gabriel.html


  • Vous auriez souhaité ...un renseignement sur un article ou un ouvrage cité en bio-bibliographie :


    Contact par mel :


    michelvaliere@orange.fr


    Par poste :


    Association ARPE, 22 avenue d'Oradour-sur-Glane, 87200 Saint-Junien.

  • Un nouvel article sur le Jardin de Gabriel- Nantillé (Charente-Maritime)

    Fabrice Bonnifait vient de publier (pp. 199-212) l'article " Reconnaissance d'un site touristique en voie de patrimonialisation : Le Jardin de Gabriel à Nantillé, dans un ouvrage collectif, sous la direction du Professeur Gilles Ferréol : Tourisme & Patrimoine, éditions E.M.E/Intercommunications, à Bruxelles et Fernelmont (Belgique), 2010, 298 pages.

    Extrait: "... Le Jardin de Gabriel a donc fait symboliquement son entrée dans la « chaîne patrimoniale ». Il est désormais documenté comme un élément du patrimoine qui présente un intérêt culturel, historique ou scientifique. Il lui reste toutefois à intégrer le corpus patrimonial qui mérite protection et postérité. À ce propos, force est de constater que ni les habitants, ni les différentes administrations concernées ne sont suffisamment sensibilisés à l'intérêt artistique du site pour déployer l'énergie nécessaire à sa conservation. Ce sont pourtant les critiques d'art qui, les premiers, attirent l'attention sur le Jardin de Gabriel et sur sa valeur culturelle. Dans le monde entier, de semblables créations insolites se sont multipliées dans l'indifférence générale avant de devenir l'objet d'un intérêt accru des milieux artistiques comme du grand public. Il n'est pas le propos d'en faire ici l'historiographie : on se reportera plutôt à l'abondante littérature autour de l'art brut..." (p. 206).

    ISBN 978-2-87525-061-2

    Prix 26 €

    Chez votre libraire classique, ou directement à EME&Intercommunications,

    40 rue de Hanret

    BE-5380 Fernelmont

    Belgique

    courriel : edition@intercommunications.be

    site : www.intercommunications.be

  • Amis du Jardin de Gabriel, avis à chacun d'eux...

    @ A tous les Amis, du JdG,

    Je sais que la rumeur est mauvaise conseillère, mais des voix parfois assourdissantes l'amplifient...

    On se souvient de la calamité survenue à un jardin connu de l'Ouest que je ne souhaite pas désigner tant il a fait débat depuis 4/5 ans. Eh bien le JdG, ferait l'objet de "spéculations" les plus diverses, dont la moindre serait un déplacement envisagé des statues sur un site emblématique de loisirs, ce qui ne manquerait pas de faire perdre au site de Chez-Audebert tout son intérêt actuel et dénaturerait la créativité du jardinier sculpteur-modeleur autodidacte.

    Espérons d'abord que l'Inventaire remplira sa mission dans de bons délais... et vérifions le fond de ces rumeurs alarmistes, nées de l'incompréhension de cet habitat poétique.

    M.V.

     

  • Habitat poétique au cœur de la Bretagne

    © aux amis du J.d.G. jetez un coup d'oeil sur le site d'Animula en suivant ce lien pour aller plus vite...  :

    http://animulavagula.hautetfort.com/archive/2009/05/24/les-coquilles-du-reve.html#comments

    Bonne visite !

  • Renversant ! Trouvez la queue du renard !

     

    P1200016.JPG

    Cette queue... enfin. L'avez-vous vue enfin ? Merci de votre acquiescement, chers amis du JdG. Même Kiara l'a remarquée ! Faut dire que la statuaire de Gabriel n'a plus de secrets pour elle...

    P1190693.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    P1190694.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quant à Driss, c'est une autre figure de style; c'est bien un garçon comme on entend "dans nos campagnes"...

    P1200004.JPG

    © Tous droits réservés pour toutes les photos de cette note, prises le 23 septembre 2008. Cl. Marion Loudiyi-Valière. 

     

  • Dans l'atelier de Gabriel Albert

     

    Le cinéaste Patrick Métais, de La Rochelle, nous a adressé plusieurs photos du Jardin de Gabriel, dont celle-ci prise dans l'atelier. Qu'il en soit vivement remercié.
    dans l'atelier.jpg

    © Dans l'atelier, le 03 avril 2006. Cl. Patrick Métais. Tous droits réservés.

     

  • Des nouvelles aoûtiennes du jardin de Gabriel : Bonjour Saintonge !

     

    Où le hasard, quelquefois, fait bien les choses... Les routes d'été nous amènent vers des lieux parfois familiers que l'ont croit connus et qui pourtant, au tournant vous offrent une belle surprise. J'en veux pour exemple ce nez à nez avec, placardée dans une vitrine, une grande affiche à couleur dominante verte, grande et belle image que je viens de retrouver cet après-midi même punaisée sur le mur ad hoc dans le SAS de la médiathèque de Saint-Junien (Haute-Vienne), où une main généreuse est venue l'apporter. 

    affiche St-Hilaire.jpg

    Rien apparemment ne m'avait accroché l'œil et pourtant... après analyse et renseignements aux meilleures sources (Merci Séverine, merci Corinne !) l'affiche consacrée au patrimoine de Saint-Hilaire-Villefranche (Charente-Maritime) créée par l'Office de Tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-Villefranche (avec les élèves du collège Raymond Bouyer et ceux de l'école élémentaire du village et le Service éducati du Centre de Culture européenne) jette une lumière, entre autres, sur deux des statues du Jardin de Gabriel, objet de toute mon attention et de celles de nombre d'admirateurs de cet ensemble statuaire à Nantillé (17). Et d'abord sur l'un des bustes de Goulebenéze, le "barde saintongeais", véritable emblème de tous les passionnés de Saintonge... et de saintongeais.

    Statue2.jpg

     

    Mais aussi, sur celle d'un enfant sous le masque du corbeau de la fable de La Fontaine (situé à droite de l'affiche).

    statue:enfant.jpg

    On appréciera le souci d'inscrire les productions de Gabriel Albert aux côtés d'éléments du patrimoine historique, ce qui me paraît légitime et de bonne augure pour qu'enfin la population et en premier lieu les élus prennent en considération les œuvres de ce sculpteur-modeleur, puis élaborent un projet de sauvegarde de son jardin poétique.

    Merci encore à l'O.T de Saint-Jean-d'Angély et de Saint-Hilaire--Villefranche et à ses dynamiques animatrices et administrateurs.

    P.S/ Nous recevons, ce jour de l'Office:

    "Pour précision, nous tenions à signaler que le porteur de ce projet a été Nicole Vitré, responsable du service éducatif au Centre de Culture Européenne à St Jean d'Angély. Cette affiche s'inscrit dans le cadre d'une collection d'affiches sur le patrimoine du Pays des Vals de Saintonge. Celle de St Hilaire-de-Villefranche a été réalisé avec la participation des élèves de l'école primaire de St Hilaire-de-Villefranche ainsi que ceux du collège Raymond Bouyer.

    Merci à votre blog pour l'attention que vous portez à cette affiche !

    Ecrit par : Office de Tourisme St-Jean-d'Angély & St Hilaire-de-Villefranche | lundi, 25 août 2008"

    ... notre attention porte aussi sur le pays dans son ensemble et sur le Jardin de Gabriel en premier chef.

    enfant.JPG
  • Un réalisateur de cinéma... (et le Jardin de Gabriel)

    ... nous écrit à la suite de la journée des jardins (de Gabriel) :

    " M., bonjour, nous avons passé une journée délicieuse à la découverte - une nouvelle fois - du Jardin de Gabriel... avec cette impression de tristesse parce que ce site se dégrade ...."

    merci de votre mot sympathique et de votre remarque hélas justifiée ; et merci aussi de vos photos, cher Patrick Métais.
    (Patrick Métais a récemment écrit et réalisé le film documentaire "Georges Simenon et les Hommes de la côte", présenté sur FR3 le 13 oct. 2007).

    Oui, le site se dégrade, se délite, presque dans l'indifférence générale, ou presque. Pourtant des petites mains œuvrent. Par exemple, le géopositionnement de chaque statue, buste ou objet est en cours... ce qui devrait concourir à une meilleure connaissance de l'ensemble. D'autres tirent des photos, font des articles dynamiques dans la presse, d'autres réfléchissent sur le fond.

    Et puis, il y a la critique acerbe et narquoise, la rumeur enflée, gonflée, les YAKAFOKON, les marchands d'huile de coude, les vendeurs de boniments, les promoteurs de déménagement des statues, les acheteurs potentiels, les ceusses prêts à pulvériser les 420 tonnes de ciment, de sable de Cadeuil, de pigments ferriques...

    Des élus, des responsables du tourisme en région proposent, suggèrent que....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... ( ici, il y a toute la place d'un ou plusieurs PREDICATS qui seront les bienvenus).........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
    OUI, en effet, très triste que ces deux lignes de pointillés demeurent désespérément vides...

  • Alerte ! Appel aux Amis du Jardin de Gabriel ; à tous les amis du JdG.

    1429892482.JPG
    © Cl. Véronique Melin, 31 mai 2008. Tous droits réservés.
    Amis, pourriez-vous examiner vos fonds photographiques, et en particulier les abords de la statue de Jeanne d'Arc à l'entrée... Y aurait-il un tout petit animal fait par Gabriel ? En effet, il apparaît aujourd'hui un socle vide qui surprend... Y aurait-il eu encore un énième vol ?
    Le jardin de statues se dégrade, au moins deux visages se sont délités.

    804929250.JPG
    © Cl. Véronique Melin, 31 mai 2008. Tous droits réservés.
    641284875.JPG
    © Cl. Véronique Melin, 31 mai 2008. Tous droits réservés.

    Un point intéressant : la maison a été bien nettoyée et les peintures intérieures rafraîchies à l'identique...
    1452389296.JPG
    © Cl. Véronique Melin, 31 mai 2008. Tous droits réservés.

    et je me demande si deux des statues devant la maison n'auraient pas elles-mêmes participé au chantier !!!! le jaune n'apparaissant pas parmi les statues mais seulement dans la peinture de la cuisine. Signe, au fond d'apports anonymes qui viennent "folkloriser" l'œuvre du créateur bien identifié. Je sens qu'une nouvelle vie s'annonce. Comme ont dit par ici, le "jardin se revile !!!!!!".

    Protection juridique : je crois que les perspectives favorables s'éloignent... et il va ne falloir compter que sur la clémence du ciel et l'action de grâces du Ciel pour toucher élus et responsables...
    Les visites estivales de 2007 ne seront pas reconduites... mais je vais réexaminer cette question avec l'O . d . T. Je vais proposer deux ou trois dates au moins pour ouvrir...
    Ecrivez aux élus, écrivez dans vos organes de presse éventuellement aux radios et TV...
    Le Jardin de Gabriel souffre du désintérêt manifeste local. Une exception et heureusement : cliquer ici :http://charentais.unblog.fr/tag/peronneau/
    Et pourtant les dizaines de visiteurs de chaque journée d'ouverture se sont tous enthousiasmés, ont tiré des multitudes de photos et tous ont déploré l'état de fait du peu de cas de cette statuaire si originale.
    368389151.JPG
    © Cl. Véronique Melin, 31 mai 2008. Tous droits réservés.

  • Rendez-vous...au jardin de Gabriel les 31 et 1 juin 2008"

    114013177.jpg
    Renseignements auprès de l'Office de tourisme, Bureau de St-Hilaire de Villefranche (tél. :0546958007 et mel : http://ot.angely.net ).

  • Journées des jardins le samedi 31 Mai et le dimanche 1er Juin 2008

    Rendez-vous aux jardins est une manifestation organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication et mise en œuvre par les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), en collaboration avec le Comité des parcs et jardins de France.
    Depuis 2003, Rendez-vous aux jardins met à l'honneur des parcs et jardins publics et privés. Cette année, ce seront près de 2.000 jardins qui ouvriront leurs portes les 30, 31 mai et 1er juin...

    Visites commentées du jardin de Gabriel (voir sur la colonne du milieu cette catégorie pour tout savoir - ou presque- sur le J.d.G) les 31 mai et 1er Juin 2008.

    Le dimanche 1er juin de 15h à 18h. la visite sera assurée par le Pilote de Belvert (M.V.)... et la co-pilote, dans la mesure de son possible, comme nous l'espérons.

    Le Jardin de Gabriel se situe à Chez Audebert, commune de Nantillé ( Charente-Maritime). Soyez nombreux pour montrer votre attachement à ce site poétique remarquable (420 statues) dont l'avenir n'est pas du tout assuré.

    772154772.jpg
    (Sous la treille du Jardin de Gabriel. © Cl. Michel Valière, 16 septembre 2007.)

    Il faut le placer sous la protection du public, des Amis du jardin de Gabriel, et de la presse pour donner un peu de chance à ce site devenu si fragile de par la bien trop faible (pour ne pas dire inexistante) surrection des collectivités territoriales et de l'état.
    Parlez-en autour de vous, faites des photos, des visites, des comptes-rendus de visites, des vidéos. Ecrivez...

  • Gabriel Albert, autodidacte

    Portrait de Gabriel Albert par un de ses amis auquel il avait offert une statue...

    7989b96bc5230c607861c1360b4bc249.jpg

    ©Michel Valière, 16 septembre 2007

  • Visite du Jardin de GABRIEL

    Le Jardin de Gabriel sera ouvert Dimanche 16 septembre de 14h.30 à 18h. pour une visite commentée par Michel Valière, alias le Pilote de Belvert.
    Vous pourrez aussi profiter de l'offre de l'Office de tourisme de Saint-Jean-d'Angély et de Villefranche St-Hilaire (17) en cliquant sur le lien :
    Journées Européennes du Patrimoine 07.doc

    226e35502df7015eff79e273442bb0ab.jpg
    ©M.V. été 2007

  • Incroyable ! Même dans le Jardin de Gabriel...

    Un de nos plus fidèles Belvertiens, B.M. nous a adressé ces deux photos où il croit "LA" reconnaître... célèbre déjà en 1988, époque où elle a "choisi" sa terre électorale comme terre d'élection, un arpent de terre riche en chèvres, et en fromages éponymes... que le pilote vous conseille, avec insistance, de découvrir.
    Mieux le pilote du site Aphorythme http://aphorythme.hautetfort.com/ sollicité pour mettre les clichés au format, nous les renvoie carrément avec pour légendes: Ségo 1.jpg et Ségo 2.jpg, alors que rien dans ce sens ne lui avait été suggéré. Lui aussi l'a donc reconnue, même "pétrifiée" au milieu des mythes et grands de ce monde.
    Ça pose question. Gabriel Albert, pouvait-il en 1988, avoir anticipé sur le succès de la Dame du Poitou-Charentes, à peine "débarquée" (d'autres auraient écrit: "parachutée")? Au fond, chacun choisit son moyen de locomotion préféré. Il en est, dont le pilote, plutôt adeptes de Saint-Crépin.

medium_sego-2.jpg

© Bruno Montpied, 1988.
Et en gros plan, Bruno, ça donnerait quoi ?
medium_sego-1.jpg
© Bruno Montpied, 1988.
YAPALÀ comme disent les Pictosphones (qu'il ne faut pas confondre avec les saintongeophones).
Au jardin printanier de Belvert, le débat est tout vert pour voir la vie en rose...

  • Une réunion au Jardin de Gabriel, Lundi 15 Janvier 2007

    Nous avons déjà parlé de ce rendez-vous, où élus de Nantillé et élus des Vals de Saintonge vont tenter de coopérer
    au mieux pour la sauvegarde et la mise en valeur possible du site. Une réunion d'information aura lieu après la visite à la salle des fêtes. Qu'y a-t-il à en atttendre ? Dans un premier temps, le passage du témoin aux mains des Vals de Saintonge... collectivité mieux à même, certainement de s'engager dans un projet qui reste à définir entre partenaires. De nombreux "Amis du Jardin de Gabriel" et notamment les responsables du Tourisme angérien seront là...
    Je me dois de fourbir quelques arguments e cohérence, si possible, avec ceux d'autres invités, dont Nathalie Mazoin du Centre d'Art contemporain de Saint-Gaudens, dont on connaît l'intérêt pour ce site depuis dèjà longtemps.

    Nous aurons à en reparler, à n'en pas douter.

    7dcc0c568b401968851a81f3156866a2.jpg

    ©ßruno Montpied 2006.

  • Il y a du nouveau !

    L'architecte des bâtiments de France de La Charente-maritime m'a fait connaître ce jour que le maire de Nantillé (bravo monsieur le maire, bravo !) avait déposé la demande de protection au titre des M.H. Bonne nouvelle donc. Ce qui fait que le dossier devrait être examiné à la CRPS du mardi 3 avril 2007. Tout indique que j'aurai à présenter moi-même le dossier devant ladite Commission régionale du patrimoine et des sites.
    Ceci dit la protection n'a qu'une valeur juridique, mais c'est un élément favorisant pour les besoins de sa survie (possibilités d'aide de l'état et des collectivités territoriales dans le cas d'éventuelles valorisations).
    Tous les Amis du Jardin de Gabriel peuvent à leur manière soutenir, comme mdame P.H, avec ses photos, ce bon mouvement en signalant l'intérêt du lieu, à votre avis.

    medium_thumb_ga_atelier.jpg © Pascale Herman: L'atelier de Gabriel.



    medium_thumb_jga9_couple.jpg
    © Pascale Herman


    medium_thumb_jga14_orante.jpg
    © Pascale Herman

  • Un article de Bruno Montpied...

    Le n° 26, de septembre 2006 de "Création franche" (Musée de la création franche, 33, av. du Mal de Lattre de Tassigny, 33130 Bègles), a publié (Pages 26 à 29) un article de Bruno Montpied: "Billet du Sciapode: brèves informations franches sur l'actualité des arts spontanés".
    Le gros de l'article (entre autres réflexions) porte sur "La journée d'études du 10 décembre 2005 au Musée d'Art Moderne de Lille Métropole à Villeneuve d'-Ascq", journée dont nos amis Animuliens avaient largement rendu compte dans leurs colonnes animulavagula.hautetfort.com/
    Le point de vue de B.M. n'appelle pas de remarque particulière, si ce n'est... vieille histoire ! qu'il faut écrire Gabriel ALBERT et non l'inverse... et que le site ne se trouve pas à Bercloux (soit dit en passe qu'il n'en est qu'à 6 ou 7 m. = la largeur d'une route et de ses fossés latéraux !) mais à: Chez Audebert, commune de NANTILLÉ (17).
    À part cela, merci Bruno Montpied de votre travail de présentation...
    À lire, ou en tout cas à conserver, pour mémoire... active !