Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • En Poitou, sortez les chèvres, bouc en tête !

medium_m006504_0001171_v.jpg

(Cette tête de bouc est une œuvre conservée au Musée des Beaux-arts de Bordeaux).
"Où est passée la chèvre à Basile ?D’une chanson populaire à une batterie de questions bien actuelle, par Aurélie Melin, Catherine Robert et Michel Valière. « Quand la chèvre est présente, point besoin de bêler à sa place !»
dit un proverbe africain, rapporté par l’écrivain Amadou Hampâté Bâ. Toutefois, cet article Chevre26.11.06_sefco.doca été publié dans AGUIAINE, Revue de la Société d'Ethnologie et de Folklore du Centre-Ouest, n° 257, nov-déc. 2006 (ISSN-0222-9536), pages 3 à 25.
medium_chevres.jpg

  • Contes de Perrault

    Vous souhaitez relire ou retrouver un conte de Perrault de votre enfance sage et studieuse, c'est possible grâce à Gallica.bnf. Il vous suffit de cliquer ici, puis de naviguer: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k101479h
    Bonne lecture, et n'oubliez pas votre doudoune.

  • L'amie des livres et des plumes

    Voici Lolotte:

    medium_thumb_100_3505.JPG

    © Séverin Valière-Aphorythme, 2007

  • Incroyable ! Même dans le Jardin de Gabriel...

    Un de nos plus fidèles Belvertiens, B.M. nous a adressé ces deux photos où il croit "LA" reconnaître... célèbre déjà en 1988, époque où elle a "choisi" sa terre électorale comme terre d'élection, un arpent de terre riche en chèvres, et en fromages éponymes... que le pilote vous conseille, avec insistance, de découvrir.
    Mieux le pilote du site Aphorythme http://aphorythme.hautetfort.com/ sollicité pour mettre les clichés au format, nous les renvoie carrément avec pour légendes: Ségo 1.jpg et Ségo 2.jpg, alors que rien dans ce sens ne lui avait été suggéré. Lui aussi l'a donc reconnue, même "pétrifiée" au milieu des mythes et grands de ce monde.
    Ça pose question. Gabriel Albert, pouvait-il en 1988, avoir anticipé sur le succès de la Dame du Poitou-Charentes, à peine "débarquée" (d'autres auraient écrit: "parachutée")? Au fond, chacun choisit son moyen de locomotion préféré. Il en est, dont le pilote, plutôt adeptes de Saint-Crépin.

  • medium_sego-2.jpg

    © Bruno Montpied, 1988.
    Et en gros plan, Bruno, ça donnerait quoi ?
    medium_sego-1.jpg
    © Bruno Montpied, 1988.
    YAPALÀ comme disent les Pictosphones (qu'il ne faut pas confondre avec les saintongeophones).
    Au jardin printanier de Belvert, le débat est tout vert pour voir la vie en rose...

  • Visiteuses de marque

    Deux visiteuses se sont annoncées pour lundi 26 mars au jardin printanier: la marionnettiste et danseuse Danièle Virlouvet,
    .

    medium_y2.jpg
    ainsi que notre collègue ethnographe de l'ARPE.
    En attendant que la co-pilote chauffe ses fourneaux, le pilote, cognée en mains fend son bois, cueille ses champignons, délire dans son coin, use ses nouvelles lunettes frâiches de la veille: merci monsieur l'ophtalmo, merci monsieur l'opticien mutualiste. Quant à la co-pilote le nez décoré pour la première fois de bésicles progressives voit se dérober le sol sous ses pieds, la table de la cuisine se barrer "en diagonale", les marches d'escalier arriver plus vite que prévu: bref l'initiation... et la découverte de tous ces petits riens qui lui étaient cachés et dont elle ne se souciait pas puisqu'elle ne les voyait pas. Et là, elle vient de découvrir que l'écran de pilotage est particulièrement affecté de tachelettes dont il va falloir se séparer.
    Tout le monde ne peut pas être bien-voyant le monde serait trop triste et uniforme.
    Ah j'oubliais de vous annoncer le menu de demain, alors, il y aura en entrée des hors-d'œuvre, puis un plat de résistance, sans doute des produits laitiers et fermiers, enfin une douceur du palais. Avec ça, vous voilà renseignés. Mais je ne suis pas hostile à vous révéler le VRAI menu, toutefois il faudra attendre encore un peu pour plus de certitude.
    En tout cas, chère collègue, chère Danièle V., vous accueillir nous fera vraiment très plaisir, surtout si le temps veut bien y mettre du sien.

  • Les Amis de la Terre...

    Voici un site qui demande que l'on s'y arrête quelques instants, le temps d'une réflexion sur l'environnement, la terre, la planète, celui d'un contact, d'un achat à la boutique en ligne, ou d'un autre rendez-vous "virtuel" : http://www.amisdelaterre.org/

    medium_arton3171-150x123.2.png

  • Événements viticoles en Languedoc et Roussillon de 1907 en photos et dessins

    "Les événements viticoles de 1907 sont un épisode majeur dans la conscience identitaire languedocienne. Lors de meetings suivis par d'immenses foules, les viticulteurs, de Nîmes à Carcassonne et Perpignan soutenus par toute la population surent mener de manière pacifique des luttes exemplaires qui serviront longtemps de modèles et surtout de référence...

    medium_app_01.jpg

    Outre les récits chantant les exploits des grands leaders aux prises avec le cynisme d'un Clemenceau, ces journées de lutte ont donné naissance à une iconographie abondante sans équivalent..."
    Le GARAE Hésiode publie un ouvrage de l'anthropologue Jean-Pierre PINIÈS: "1907 L'Album de la mémoire", 168 pages (21x21cm), 250 dessins et photographies (présentation le mardi 27 mars 2007 à 18 heures, à la Maison des Mémoires- 2ème étage de l'Ethnopôle Garae, à Carcassonne, Aude, 53, Avenue de Verdun,).
    Prix: 20€+ 3€ pour port et emballage.
    Commande sur le site: www.garae.fr , ou par mel: editions.hesiode@wanadoo.fr (tél. 04 68 71 29 69 -FAX : 04 68 71 20 75).

  • Vous cherchez à dynamiser votre patrimoine rural:tourisme, communication etc.

    Ce site devrait répondre à vos attentes :
    http://www.source.asso.fr/ . Toutefois un livre peut également vous aider à naviguer dans le maquis institutionnel dans le dessein de monter et financer un projet ?
    "Guide à l’usage des particuliers, des élus, des associations et des agents de développement" (Collection "Boite à outils" édité par Source, 100 pages - Tarif : 28 €).
    Cet ouvrage est un guide pour la réflexion et une aide au montage de projet de valorisation du patrimoine rural : quels sont les facteurs pour réussir à monter un projet ? Il rassemble des outils utiles au montage et au financement d’un projet, recense les différents interlocuteurs et leurs compétences respectives: institutions, réseaux, mécènes, associations. Il met en avant les démarches et le rôle important de l’accompagnement dans tout le processus de valorisation du patrimoine. Son objectif est de doter les particuliers, élus, responsables associatifs et agents de développement, des références afin de monter un projet lié au patrimoine rural, facteur de développement du territoire et de l’emploi...
    Et puis, il est bon aussi de faire ses propres expériences, sans oublier le coup de pouce de la FNASSEM: http://www.associations-patrimoine.org/fnassem/ . Un peu d'imagination aide aussi au développement. Il ne faut pas tout attendre des autres et des financeurs publics. N'oublions pas: il n'ya de patrimoine que s'il est reconnu par la population concernée et ses élus, ce qui ne va pas toujours de soi. Aussi, il faut se prendre par la main et agir dans cette première direction qui est absolument essentielle.

    Bon courage, et bonne aventure !

  • Conserver ses photographies anciennes

    La photographie est un bien culturel parmi les plus populaires et les plus répandus dans nos sociétés contemporaines.

    medium_Jean_saMere.jpg
    © Belvert
    L'ouvrage de Bertrand Lavédrine: "(re) Connaître et Conserver les photographies anciennes" peut aider à savoir comment les conserver .
    Ce livre est une publication du CTHS (Comité des Travaux historiques et scientifiques). 352p. ill.Couleurs.
    Prix: 32€ (plus 3€ de port). ISBN : 978-2-7355-0623-3 Code SODIS: F30674
    CHez votre libraire classique, ou par correspondance directe:
    Éditions du CTHS, 1 rue Descartes, 75231 Paris cedexO5

  • Langue d'oc: Rassemblement historique Rouge et Or à Béziers

    20 000 Occitans, venus de Provence, des Alpes, du Languedoc, mais aussi des Vall"es du Piémont italien, ou encore du Vall d'Aran catalan et espagnol ont battu le pavé samedi 17 à Béziers (Hérault) pour la reconnaissance et l'enseignement de la Langue d'Oc (langue historique sur un espace de 190 OOO km2 et correspondant à une population de 15 Millions d'habitants). On a pu noter que pour la première fois, le mouvement historique du Félibrige (de Frédéric Mistral et Roumanille), particulièrement actif en Provence et Languedoc, mais aussi en Limousin, a massivement rejoint le mouvement, aux côtés de l'Institut d'études occitanes, des calendrètas, et des enseignants de langue et culture d'Oc (FELCO)...
    On peut voir les très belles photos de la manif de Béziers sur le site de Cardabelle: www.cardabelle.fr/occitan-manifestation-beziers.htm
    Manifestation colorée, mais aussi très animée, musicale avec des ensembles tels la Cosconilha, Joanda, Goulamas'k, Coriandre etc... Un cd, compil des groupes participants avait d'ailleurs été éditée pour conserver une mémoire de l'événement.

    medium_compil.jpg

    .
    medium_arton43-200x134.jpg

    On peut se le procurer en cliquant: http://www.gardaremlaterra.free.fr
    puis en cliquant sur l'icone en bas de page du site en question (bon de commande en pdf).
    Parmi les "souvenirs occitans", en mémoire du Centenaire des événements viticoles de 1907, partis du petit village d'Argeliers (Aude): le chant-emblème qui saluait les soldats mutins de Béziers.
    Salut !
    Salut à vous
    Braves soldats du 17ème
    Salut brave piou-piou
    On vous admire et on vous aime
    Vous auriez,en tirant sur nous
    Assassiné la République...
    Un frisson est passé samedi 17 mars 2007 sur les Allées Paul Riquet à Béziers, et jusqu'aux Arênes... pour que vive la culture romane d'expression occitane dans l'esprit de la République

  • SLIMANE OULD MOHAND: Plus qu'un peintre, l'ami kabyle, l'humour en plus !

    Un détachement de Belvertiens au premier salon du livre et des métiers d'arts à Vouillé (79), littéralement aux portes de Niort, le dimanche 18 mars 2007, a eu le privilège de rencontrer Slimane, de partager un repas, puis une après-midi avec l'artiste kabyle qui a adopté Niort et que Niort a bien adopté également, puisque une première rétrospective d'œuvres a été réalisée par le Musée de la Communauté d'agglomération.
    Visite libre (en fonction de la présence de l'artiste) , ou sur rendez-vous, de son atelier 4, rue du Petit Blanc à Niort (Deux-Sèvres).Tél.: 06 74 61 96 57.
    Plus qu'un peintre, l'artiste kabyle est l'ami de tout un chacun qui s'arrête sur son œuvre.

    medium_slimane2.gif
    medium_van_octobre.gif
    medium_expo02.jpg
    medium_expo03.jpg
    medium_expo04.jpg
    medium_expo08.jpg

    Des tableaux sont exposés à la Galerie Royale de Rochefort (17).
    De son œuvre, l'humoriste FELLAG dira:
    " Dans son œuvre éclatante, foisonnante, il y a un mélange savant de réminescences de contes surréalistes maghrébins et de l'exubérance des mille et une nuits, du Miro, et du Goya (...) "
    Merci Slimane, de ce moment d'amitié partagée.

  • Visitez le Musée de Morlaix

    Les Musées de France sont de plus en plus attractifs en raison des gros efforts de modernisation qui s'opèrent. En voici un exemple modeste, pris en Bretagne. Il mérite qu'on s'y arrête. Bonne découverte...
    http://www.musee.ville.morlaix.fr/Les-Arts-et-Traditions-populaires.htm

    medium_cueillere_en_bois.jpg

  • Ethnomusicologie... Un site à découvrir

    Pour les "fondamentaux" en ethnomusicologie, vous rapprocher de ce site de professionnels de la recherche :
    http://ethnomusicologie.free.fr/
    Le site n'est pas mis à jour très régulièrement, mais il y a du renouveau dans l'air !

  • Hélène BARDOT conte une chronique historique d'Oc : 1907.

    Hélène Bardot, conteuse des Corbières propose le conte "chronique historique" qui répond à une commande du territoire concerné. Les révoltes viticoles de 1907 consécutives à une crise sans précédent ont profondément "traumatisé" les milieux viticoles du Languedoc...
    "Lo darrièr crostet" pouvait-on alors lire sur les pancartes: le dernier morceau de pain...
    Découvrez avec Hélène et son accompagnateur Christophe cette sombre "histoire" qui ensanglanta Béziers et le Midi viticole entier... Émotion qui est réactivée lors de chaque "crise" comme celle qui traverse à nouveau le monde viticole où couve le feu de la colère... Trois dates à retenir 22 mars; 26 avril ; 24mai 2007.
    Trois lieux: les caves coopératives viticoles de Lézignan-Corbières; Tourouzelle; Ornaisons.

    medium_flyer-recto.jpg


    medium_flyer-verso.jpg

  • Temps perdu; temps retrouvé à Besançon.

    ... de Besançon. Ville magnifique et passionnante avec ses merveilleux musées... une exposition consacrée à Fragonard est encore en place aux Musée des Beaux-Arts. Une découverte: le Musée du Temps au palais de Granvelle. Nous savions bien l'activité horlogère, mais que soit si généreusement mis en scène une notion aussi complexe que le temps ne manqua pas de nous surprendre... Enfin , je manque un peu de temps pour vous en dire plus, mais courez à Besançon...
    Vous voulez un hôtel ? modeste, mais impeccable ** (Logis de France) à 50 m. de la gare de Besançon-Viotte (on le voit du train !) : L'Hôtel Florel (6, rue de la Viotte, 03 81 80 41 08). Accueil littéralement familial. (Ceci n'est pas une publicité; mais une appréciation du pilote de Belvert).

    medium_Besan_on_Le_Florel_HD1_big.jpg

    medium_Besan_on_Le_Florel_BD5_big.jpg

  • Ça marche; ça tourne; c'est clair, c'est jeune !

    Un nouveau site est né... et nous en sommes heureux évidemment:aphorythme.hautetfort.com
    Le baptême fut un peu mouvementé, mais le nom doit donner à peu près ceci: "APHORYTHME, Le polyblog de Séverin Valière: ingénierie "culture alternactive: musique, régie de spectacle, de tournage cinéma, créations libres..."

    medium_portrait.jpg

    Bon vent donc, et beaucoup de créations, de films à régir, de musiques à conconcter pour le cinéma, mais aussi pour tous ceux qui souhaitent une musique personnalisée ( anniversaire, mariage...)

  • Le Lait du père

    En parcourant le dernier bulletin en ligne de la FNASSEM... si vous ne connaissez pas, et si "les patrimoines" vous intéressent tant soit peu, vous pouvez vous abonner en ligne; c'est vraiment passionnant:www.associations-patrimoine.org
    Aujourd'hui, ce qui a retenu l'attention du pilote c'est la vierge bretonne de Kerluan, naguère sacrifiée, enterrée et récemment remise à jour.
    medium_N-Dame_kerluanB.jpg


  • En parcourant les textes proposés, histoire et légende, on ne peut qu'être saisi par sa parenté avec saint Mamant, et surtout, en ce qui me concerne, avec la vierge catalane de Notre-Dame de Montgroñ, dans les pyrénées espagnoles, du côté de Castellar de Nug, dont on a déjà montré sur le Blog (merci Catherine et Jean-Louis !), les restes de la cimenterie, aujourd'hui écomusée.
    Il se trouve que ma mère avait pour second prénom Montgroñ? En effet, elle avait eu un frère de lait, ma grand-mère ayant aussi été nourrice, et le culte de Montgroñ permettait de bénéficier d'une bonne lactation... mais, malheur aux hommes qui se moquaient des femmes qui allaient vénérer la sainte catalane.
    Et la sainte bretonne n'est pas mal non plus dans le genre, cliquez et découvrez: www.associations-patrimoine.org/fnassem/461/474/499/1606.asp
    Et si vous la curiosité - saine et légitime - vous tenaille, vous pouvez effectuer la lecture en français de l'ouvrage:
    "Le lait du père" (Paris, Imago, 1988 ; traduction italienne de l'ouvrage "Latte di Padre" Grafo Edizioni, Brescia, Italie, 1984), ouvrage de Roberto Lionetti, université de Trieste (ISBN 2-902702-48-5).

  • Quand Belvert se bisontine !

    medium_cheval.gif


    Le passage des grues en migration m'a remis en mémoire que Belvert's Circus, une annexe de Belvert's Garden doit se rendre à tire d'aile dans une université bisontine pour y conférencer (Vendredi 09 mars 2007, à 16h., à l'UFR STAPS) sur les contes, et notamment sur le traitement des corps...Quoi de mieux que Pégase, ou du moins une effigie qui en tienne lieu, à la fois pour voyager allègrement (pas de ligne directe Belvert-Bisontin !) et pour inspirer le "chargé de conf."

  • Ethnographie de la France, ouvrage de Michel Valière, aux éditions Armand Colin, Paris, 2002, et le tout récent:Le CONTE POPULAIRE, 2006

    MICHEL VALIÈRE a écrit patiemment, a partir de son expérience et de son itinéraire personnel, mais aussi de sa participation active à des groupes de travail spécialisés l'ouvrage :ETHNOGRAPHIE DE LA FRANCE :
    Histoire et enjeux contemporains des approches du patrimoine ethnologique, Paris, Armand Colin, 212 p.



    www.armand-colin.com/cgi-bin/bookf.pl?is=2200251947.com

    . Il est aussi l'auteur de l'ouvrage: Le Conte populaire: approche socio-anthropologique medium_9782200266271.jpg ,

    http://www.armand-colin.com/cgi-bin/bookf.pl?is=2200266278.com

    ou bien: http://www.ombres-blanches.fr/pub/livres/resultliste.php?fl=1&rech=simple&auteur_titre=michel+vali%E8re+le+conte+populaire .
    medium_livre01.gif

  • Vous avez aimé l'Instit ? vous allez découvrir sur le Net des actions solidaires...

    Vous souhaitez soutenir des actions humanitaires de "taille humaine" ?
    Certes médiatisés, les nouveaux projets solidaires soutenus par l'acteur Gérard Klein méritent d'une part d'être connus, et d'autre part soutenus si vous le jugez opportun. Pour plus de renseignements et y apporter éventuellement votre pierre, ou simplement signer sa charte, essayez le lien: http://www.gerardklein.org

  • Orci-sans-H a pensé à nous envoyer une vue de...

    ...son terrain où elle décrypte entre deux versets katovocéens, des plats et microglyphes colorés sur une paroi d'habitation autochtone ou presque élaborée il ya environ 40 ans (maximum).

    medium_3.P1010010.JPG

    Pour l'instant ça ressemble à un je ne sais quoi qui me rappelle les débuts d'une étudiante ès arts... Mais enfin si katavocéen il y a.
    Orci-sans-H pourrait nous en dire plus long.
    Pour plus d'informations, contactez le site qui transmettra à notre jeune collègue passionnée des ses lointains? Nous, au jourd'hui, préférons nos boijas belvertines auxquelles nous sommes assez attachés.
    Mer6 cependant Orci-sans-H, de cet envoi qui nous ravit.

  • Information des visiteurs de Belvert

    Pour le mois de février le service des stats a fait le bilan suivant pour le mois de février. La croissance du nombre de visiteurs est lente mais progressive. Avec le printemps qui s'approche, le jardin de Belvert sera plus gai avec ses oiseauX (surtout mésanges, tourterelles et merles...). Les amateurs d'art brut/naïf/naïf ont un peu délaissé le site? En effet, plus de nouvelles du Jardin de Gabriel. C'est le temps de la réflexion individuelle et collective. J'avais promis une information sur la réunion du 15 janvier et il tarde à venir. En fait, chacun retient son souffle, ici, DRAC (M.H.), Mairie, Pays des Vals de Saintonge, Offices de Tourisme, Amis du Jardin de Gabriel.
    Le dossier JdG avance avec pragmatisme, avec une prise de conscience accrue des élus et responsables... Je vous en dirai davantage sous peu. (M.V.)

    Visiteurs uniques : 1079 (contre 1001 en janvier)

    Visites: 1 668

    Pages : 4 526

    Pages par jour (Moyenne / Maximum) : 161 / 448

    Visites par jour (Moy / Max): 59 / 161

    En tout cas merci à tous de vos passages épisodiques ou réguliers, merci aussi à ceux qui ont établi des liens plus pérennes qui nous font part de leurs travaux et productions, de leurs doutes critiques.

    La co-pilote et le pilote de Belvert.