Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'était à prévoir...

Le jardin de Belvert où a surgi avec une efficacité redoutable un printemps exceptionnel, va entrer en léthargie pour quelques jours. En effet, du côté d'Arles, comme l'a si bien exprimé Animula Vagula (allez vite sur ce site http://animulavagula.hautetfort.com/ ) dans l'un de ses commentaires dont elle a seule le secret, il se passe quelque chose du côté d'Arles. Le pilote a donc décidé la co-pilote d'aller renifler un peu l'air de la Camargue, saluer Frédéric Mistral, et rencontrer un peu tous les potes du CTHS.
Pélerinage en Arles, d'autant plus motivant qu'il comporte une station aller et une station retour à Lespignan, qui n'est tout de même pas le nombril du monde (ça c'est à Pougne-Hérisson (79), merci Yannick Jaulin !), ni le centre du monde (ça c'est la gare de Perpignan, adios el amigo Salvador !)
Non mais Lespignan, c'est un peu un vert paradis d'enfance que décrit si bien Jacques, sur son Blog (à ne pas manquer !) http://www.jcassan.fr/lespignan.html

Les commentaires sont fermés.