Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Sirène de légende

    Moment de détente à Bruges, entre deux études de... contes et légendes.

    7ab9b3d9fda001b1e055e426235244c8.jpg
    ©Marius Valière (juillet 2007)

  • Êtres de rêves et de légendes

    Une fête à Inverness (Scotland)

    1974a4679114b12e1f7e8afef9752e88.jpg
    ©Marius Valière (Juillet 2007).

  • Aux amateurs de l'Histoire de la Première Guerre mondiale

    Le pilote vous propose, tout à fait exceptionnellement, d'aller lire l'article de Monsieur Hubert François présenté en 2007 à Arles (Congrès du CTHS)...
    Dans la colonne de droite : sites recommandés, cliquez sur Hubert François, ça marche !

    Et si vous êtes aussi paresseux que moi, vous cliquez directement ci-dessous ; ça ira aussi vite, et ça marche aussi !

    http://www.galerie-photo.com/photographie-propagande.html

    Bonne découverte... et si vous souhaitez entrer en contact avec ce chercheur, allez visiter Hyères (c'est pas plus mal que les Brandes du Poitou, et là approchez les amis de Hyères.

  • Au Pays des Terres rouges à châtaigniers du Civraisien, on s'émeut de ce vieil arbre de 150 ans, condamné...

    On se souvient très certainement que la jeune adolescente Anne Frank, dont le journal intime a ému des générations après sa publication en 1947, y évoquait fréquemment un châtaignier.

    f54312c7707933c2ac4aa9b401a11212.jpg
    Or une dépêche largement diffusée de par le monde, en provenance de l'agence Reuters, datée du mardi 20 novembre, 23h47, signale que le châtaignier d'Anne Frank est "en sursis" au Pays-Bas. Cet arbre âgé de 150 ans, malade et jugé dangereux, devait être abattu mercredi, en vertu d'une décision du conseil municipal de la ville. Mais l'arbre n'est-il pas est un symbole de liberté, a plaidé Edwin Koot, membre de la Tree Foundation.
    Aussi saisie par un mouvement de défense de l'environnement, la justice néerlandaise a-t-elle accordé mardi un sursis au châtaigner qui fit rêver Anne Frank, cachée dans son grenier d'Amsterdam entre 1942 et 1944 pour échapper à l'occupant.
    In Memoriam :
    La petite Allemande, déportée avec sa famille de confession israëlite après la découverte de sa cache, en août 1944, est décédée de maladie dans le camp de Bergen-Belsen, quelques semaines avant sa libération.

    Un moyen efficace de sauver un arbre, n'est-il pas aussi d'en planter deux ou trois de la même espèce au même endroit, si l'espace le permet.
    Plantons, plantez des arbres, arbres qui portent aussi en eux la mémoire du monde...

  • Le 20 Novembre 2007, est éclos le Museum virtuel du J.d.B.... et qu'on se le dise !

    N° Inv.-Mv-JDB - 001-1
    Un petit groupe d'amis sud-méditerranéens a laissé pour trace (2006) et soumis à la délectation ce premier objet de la collection. Il attend sa dénomination encore (le site interactif peut accueillir des renseignements supplémentaires). Fragile, il ne doit pas être abandonné sans surveillance. Le pilote peut-il compter sur votre vigilance ?

    740e5ae277bfbc85eafb0a05facaf1b0.jpg
    © J.d.B. 2007.

  • Une fois n'est pas coutume...

    Le blog Belvert vient d'être cité dans le magazine "Pleine Vie" n° 258 de Décembre 2007..., pages 37 et 38...
    Le pilote qui apparaît s'est embarqué pour l'occasion avec un photographe de l'AFP et une journaliste, à propos de ...

    Tiens, je crois que chez Animula vagula et chez le Poignard subtil (voir la colonne de droite: sites recommandés), il se passe plein de trucs intéressants, comme chez Alain Foix, cliquez dans leur direction, vous verrez, on ne s'y ennuie jamais. Mais, maintenant, si c'est pour une visite guidée de Lespignan, cliquez aussi et je vous laisse en compagnie de Jacques, guide émérite...

  • Môssieur Purgon, le Patrimoine est en danger !

    Du patrimoine en danger ? c'est la société concernée qui est alors elle-même en danger...
    Agissez donc à votre manière chaque fois qu'une cause vous paraît légitime... et si elle ne vous paraît pas telle, il faut se dire qu'elle l'est aux yeux de concitoyens, et qu'à ce titre-là un débat peut alors s'établir. Ainsi, par exemple, œuvre la FNASSEM dont je vous invite à découvrir la une dernière :
    http://www.associations-patrimoine.org/index.php

    Mais, pour les accros du patrimoine bâti du type Monuments historiques, alors n'hésitez pas à cliquer ici : http://www.senat.fr/rap/r06-038/r06-0381.pdf

    d021b398d206a12bf71640dd93af08df.jpg

    Un petit jeu ? Identifiez avec précision ce "petit patrimoine".

  • Voulez-vous danser ce week-end ? Faut aimer les danses auvergnates !

    Initiation aux danses traditionnelles d'Auvergne avec les animateurs et musiciens du CDMDT 43.
    Vendredi 23 novembre 2007, de 20h à 23h, au Centre socio-culturel de Blavozy (43)

    4468188c5c8447f4fec6e4e91f8be2a6.jpg
    © Basile Brémaud (Violon) et Hervé Capel (Accordéon Chromatique). Deux excellents musiciens de la musique à danser et soutenu par la voix chaude de Basile.
    Une musique de paysans violoneux avec cet indéfinissable sentiment d'écouter quelque chose que l'on connaît déjà, mais que l'on redécouvre toujours.
    Renseignements et réservations : CSC 04 71 03 52 02
    Samedi 24 novembre, Blavozy (43) ; Centre socio-culturel de 14h30-17h30
    Rencontre avec Hervé CAPEL : découverte d'un répertoire Auvergnat.
    Ouvert à tous les instruments (niveau requis : maîtrise d'une mélodie).
    Tous Niveaux ; GRATUIT et sans réservation nécessaire.
    Vous savez tout ! Prenez vos musettes et amusez-vous... que cette période de grèves soit joyeuse.

  • Bouillotte's blues : Aux p'tits maux les grands remèdes de mamèta

    Le poste de pilotage n'est pas ce qu'il y a de plus confortable, thermiquement parlant ! Aussi, après moultes palabres thermodynamiciennes, où se conjuguèrent le prix du baril de brut, la consommation de la bagnole du siècle dernier toujours vivace, le prix du kilowatteur nucléarisé comparé à celui de la chasse au sanglier sur la route de Saint-Secondin en période d'hiver et de celle des waters en cette fin d'automne, et compte tenu des longueurs d'ondes respectives des couleurs fondamentales d'un rainbow (ne variatur !), l'assemblée générale des pilotes, copilotes, pilotins et autres ilotes opta pour la bouteille de caoutchoc, hier chaudement rouge, aujourd'hui plutôt bleuie pour réduire à néant les néfastes de la froidure ambiante dont témoignent ces deux icônes (ris!...) ça c'est une didascalie en direction des visiteurs les plus bienveillants. Les pas plus bienveillants du tout, n'ayez crainte de passer votre chemin... sans pour autant appeler les voitures jaunes ! Quant aux béjaunes, carrément, attendez encore un peu pour prendre parti d'en rire ou d'en médire...

    e1166813e7a91e10f5f3e4c7e2eca6ed.jpg
    © Belvert 2007: ... "Y faisait tant fred que son nez y gela", chantait par fois notre bergeronnette...
    1b941f42c45eef9ed48ad82a5d4487d2.jpg
    © Belvert, fin d'automne 2007... La bouillotte bleue

  • L'école mise en perspective... regards croisés.

    Parler d'école de nos jours, c'est prêter le flanc à des réactions immédiates. Partisans des savoirs ou de la pédagogie, de l'école sanctuaire ou de l'école ouverte, de l'autorité supérieure incontestable ou de l'autorité légitime conquise par le dialogue... les débats se cristallisent sur des oppositions franches. Dans les vitrines les plus exposées - tribunes politiques, médias -, il faut choisir son camp, tant l'école fait objet de passions et d'enjeux. C'est au-delà de ces discours que ce numéro invite à " découvrir " l'école. Dans un esprit de réflexion, d'abord.

    d83f24b3aef1bbfd8dcbd2ca163342af.jpg
    Numéro d'octobre 2007

    Des contributions sur les politiques d'encadrement dans des collèges de banlieue, sur les " jeux dangereux " entre adolescents, sur les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, ou encore sur la formation des enseignants, analysent un ensemble d'expériences à évaluer pour des perspectives à défricher. Dans un esprit de comparaison ensuite : en se tournant vers la Turquie, l'Angleterre ou l'Afrique francophone. les lecteurs vont découvrir comment d'autres sociétés s'interrogent sur leur pratique et leur savoir. Enfin, à travers l'étude des rites et des rituels - toujours à l'œuvre en ce domaine -, ce numéro montre combien l'approche anthropologique de l'école se révèle fructueuse, soulignant ainsi, aux côtés d'approches plus classiques, la valeur d'un nouveau regard.

  • De la parole aux Actes, avec le CORDAE La Talvera

    Le Cordae-La Talvera publie les actes d'un colloque qui s'est tenu à Gaillac du 9 au 11 décembre 2005, sur les espaces thérapeutiques, les saints guérisseurs et les différents rituels d'intercession, dans des régions françaises ou étrangères.
    L'ouvrage de 250 pages, illustré d'une trentaine de photos peut être commandé ( 20 € l'exmplaire + 4 € de port, quel que soit le nombre de livres commandés).
    S'adresser à : Cordae-La Talvera, 23 grand rue de l'Horloge, BP 40; 81170 CORDES-sur-Ciel.
    Tél.: +33(0)5 63 56 19 17 ; talvera@talvera.org
    En ligne : http://www.talvera.org

    5f1e7c994ba5b5b335829413c218b5ad.jpg

  • Une marionnette qui dit l'occitanité : parla ta lenga !

    Toussaint 1978, Francis présente sa marionnette bavarde. Sur son cœur : Lespignan, où il s'est installé vingt-ans après et, depuis, avec ses amis dela Cosconilha il contribue à l'essor de la vie artistique et culturelle des milieux d'Oc.

    424db007c8f4a0f2695dfb399649d3d9.jpg
    Cl. Michel Valière

  • En Limousin d'automne, Saint-Junien (Haute-Vienne) vous invite à partager son esprit ludique: des jeux pour tous...

    e7bbe3607f88670ea6d168d12a275f2a.jpg

    Et pour commencer - ce n'est pas un jeu de l'oie - retrouvez-vous dans la ville que la Révolution avait dénommée : Junien-la-Montagne...
    882b71cb611746a349d7883329bc955d.jpg

  • Peuples et Musiques au cinéma (8°éd.), et c'est à TOULOUSE, TOU-OU-LOUZ !

    6769b2d84e1ab3a900d3a175ab66530a.jpg

    Pour toute information et renseignements, cliquez sur ce lien :

    http://www.escambiar.com/programme2007.htm

  • Du soin au rite dans l'enfance, aux éditions Erès

    Vient de paraître aux éditions Erès, sous la direction de Doris Bonnet et Laurence Pourchez (préface de Geneviève Delaisi de Parseval) : "Du soin au rite dans l'enfance"

    26bf0b31057a4fb056f439292ff645fa.jpg

    Réunissant les travaux d'anthropologues, de psychologues et d'historiens de la petite enfance, cet ouvrage aborde la question des modèles parentaux en matière de soins et de rites entourant la naissance et la prime enfance dans différentes régions du monde. L'observation des soins aux jeunes enfants (allaitement, sevrage, toilette quotidienne, etc.) et des rites qui accompagnent leur croissance permet de mieux aiguiser notre regard sur la diversité des normes sociales et culturelles en matière de puériculture et d'adapter les modes d'intervention des acteurs médico-sociaux ou éducatifs au sein d'une famille ou d'une communauté.
    L'étude des sciences sociales et humaines sur la petite enfance s’inscrit aujourd’hui dans une réflexion sur l’évolution de la famille et les nouvelles formes de parenté, quelles que soient les régions du monde. Les techniques de soins et les rites associés à la petite enfance suivent la trace de ces recompositions familiales et identitaires...

  • Les petits plats dans les grands... et un pot.

    7b5e16b23a76053b69716c0ef76673dc.jpg
    Michel et Yvette Renaud, donneront une conférence consacrée à "Alfred Renauleau et la faïencerie" charentaise",
    af81ded5ca699e9b395d40fc8ea8a226.jpg
    Vendredi 16 novembre 2007 à 20h. 30 (Mezzanine du Marché couvert de Roumazières, organisée par le Comité d'Animation et de développement de la Cité de l'argile (entrée: 4€; 2€ —de 18 ans; 3€ sans emploi) à Roumazière-Loubert (Charente) .
    5aba54dd5e859c847ad4ed590807a2c1.jpg

    Renseignements: 05 45 71 20 54, ou cliquez sur: http://www.artgila.fr
    2961c663420e3e3e951d18357e8ab8e7.jpg

  • Avec le CRECET, à Caen (quand ? du 26/11 au O2/12 2007), Festival du film ethnographique

    Du 26 novembre au 02 décembre 2007
    à Caen - Cinéma Lux : 13° Festival du film ethnographique, sur le thème « Le Travail »/
    Thèmes journaliers:
    26 novembre : Collectifs de travail
    27 novembre : Le travail en question
    28 novembre : Travail et utopies
    29 novembre : Ma petite entreprise
    30 novembre : Forces de vente
    01 décembre : Conseil et stratégie
    02 décembre : « Petits métiers »

    "S’il est une question commune à toutes les sociétés industrialisées ou post-industrielles, c’est bien celle du travail. Et bien rares sont ceux qui, parmi nous, y restent totalement indifférents et n’ont quelque opinion à faire valoir sur le sujet.
    Au carrefour de valeurs divergentes, voire contradictoires, le travail demeure ce complexe objet de désir, d’adhésion, de doute ou de rejet. Selon les points de vue et situations, il sera considéré comme un indispensable outil d’épanouissement, une inévitable nécessité ou au contraire un vecteur d’aliénation. Il reste pour le plus grand nombre le moyen de s’intégrer et plus encore d’accéder à la consommation, valeur aujourd’hui dominante.
    Simple emploi ou véritable métier, le travail conditionne également le rapport à la sphère privée, familiale et excède donc de très loin les seules plages horaires qui lui sont spécifiquement dévolues. Dans certains cas, il peut même devenir un mode de vie à part entière, un véritable monde en soi, structurant l’ensemble de l’existence.
    Le travail demeure un élément majeur dans la construction de l’identité sociale et culturelle de chacun. Pour autant, sa place dans le champ des références individuelles et collectives est devenue beaucoup plus complexe à établir qu’il y a une trentaine d’années. À cela quelques raisons : fin des certitudes idéologiques, mondialisation économique et financière, mutations et crise de l’emploi, tendance de la société à se fragmenter en groupes, « tribus » et communautés, place accrue accordée aux loisirs et au hors-travail.

    61b141381d36c1877633830eb9eab26f.jpg

    Cette treizième édition de la Semaine vous propose d’explorer ce vaste thème. Dans le détail, les films de cette programmation abordent des sujets aussi différents que les collectifs de travail, le travail en secteur industriel, la petite entreprise individuelle, les activités de conseil et de stratégie, les utopies opposées au travail normé, les milieux de la vente, sans oublier tous ces « petits » métiers, dont on côtoie ceux qui les exercent sans véritablement les voir…"
    Tout le programme en ligne: http://www.crecet.fr/page.php?rub=43&id=348
    Et l'ethnoretraité, pilote de l'ethnoblogue Belvert éprouve quelque gêne à vouloir vous faire travailler davantage encore (thème très up to date), sachant qu'il n'a rien à vous offrir sinon ses vœux d'une bonne semaine de salle obscure et de remue-méninges avec les amis du CRECET. Salut Pierre !
    Pour tous renseignements:CRECET: Centre régional de culture ethnologique et technique de Basse-Normandie, Manoir des gens d'armes 161, rue Basse - 14000 CAEN
    Tél. : +33 (0)2 31 53 15 45 - fax. : +33 (0)2 31 53 15 54
    13 ème édition de la Semaine du cinéma ethnographique
    Une manifestation proposée par le CRéCET, avec le soutien de la Région Basse-Normandie et du Ministère de la Culture (D.R.A.C).
    En partenariat avec le Cinéma Lux, avec la collaboration du Mois du Film Documentaire 2007 et de l'association Couleurs Femmes.

  • Quand la scénographie se substitue...

    12ff17d50a071636c6ba055674ecf07f.jpg
    Si le Pilote peut se réjouir d'avoir dans sa vie soufflé ce titre "le Vieux Cormenier" aux dynamiques habitants de Chez Bernardeau pour la présentation de leur fond patrimonial (Centre-Presse 'Sud-Vienne', lundi 20 août 2007, p. 3), en revanche qu'un épourail se soit substitué au 'conteur de chair et d'os', si ça amuse les enfants, l'attriste lui. C'est certain.
    Pour autant il ne faut pas jeter le bébé-Futuroscope avec l'eau de bain de foule...
    b938af5aa862983ad801beffa02341ba.jpg

    Le mieux est donc de fréquenter le site de Chez Bernardeau, de confier les drôles au "compteur de paille", puis d'aller faire un petit tour sur le sentier, y faire le plein d'air revivifiant... à moins, d'avoir un esprit-critique, au bon sens du terme, et de pousser ainsi les nouveaux occupants des lieux à composer avec l'autochtonie qui ne s'accommode vraiment pas de l'image d'"empaillé" qu'on lui a associée... Ceci dit, la technique est impeccable, et la petite boutique en fin de parcours mérite que l'on s'y attarde.
    Et puis il y a les machines agricoles, et le four et le cadre... et les amis, derrière leurs rideaux... et la nostalgie de jours heureux, passés tous ensemble Cf. les images et articles dans [GAUVIN Jean-Claude], L’Histoire du musée rural de Chez Bernardeau... Le Vieux Cormenier : entre rêve et traditions, Champniers, Pays Civraisien, « Les éditions du conteur », 2006, (cahier multicopié).
    Au fait, avez-vous lu L'Almanach du Poitevin 2008 (éditions CPE, Romorantin)... Ne le manquez pas (s'il en reste encore quèqz'uns).

  • Ciel du jour de Toussaint 2007 au-dessus du Jardin de Belvert

    fd65b4165649b322495ebc79a8f0f30b.jpg
    ©M.V. Pas de quoi être triste !
    Vous voulez le même ciel à T+1:
    be2d3923abfcdb606d9b36e819919ae4.jpg
    ©M.V. Je vous l'avais dit ! Pas de quoi être triste !
    En fait je voulais, avec mon appareil S-Machin téléphonique-photographique ultra-super que j'ai "mérité" chez le fournisseur, allez savoir pourquoi ? je voulais vivre l'expérience du "monochrome raté", vu que je n'ai pas trop moyen de "cadrer".
    Bref. Ca vous est égal ; à moi aussi, seul le ciel méditerranéen de mon enfance, ici retrouvé en ce week-end de mémoire, me faisait plaisir à scruter inlassablement. Vous pouvez passer cette note, elle ne sert à rien ! juste à colorer un peu l'ethnoblogue de couleurs auxquelles le ciel pictavien n'a pas habitué les "locataires" du Jardin de BELVERT (oui parce que même avec un titre de propriété en bonne et due forme, on n'est que locataire passager... D'ici 20 ou 30 ans, 35 avec optimisme, on ne verra plus les chrysanthèmes, même pompons, que de dessous la feuille et les pétales...), sans parler des pissenlits prospères !
    Il fait beau, vous ne trouvez pas ?