Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La médecine et ses origines en pays d’oc...

    Exposition Du 15 mai au 15 juin 2008, au Musée Paul-Dupuy à Toulouse :

    1696501198.jpg


    -----"LA MEDECINE et ses ORIGINES en PAYS d'OC"-----

    Héritière du savoir médical de l’Antiquité grecque, la médecine islamique a joué un rôle majeur dans le développement de la médecine occidentale, notamment en Occitanie en raison des liens privilégiés entre les savants occitans et persans. Cette exposition vous fera découvrir de très rares et précieux incunables enluminés des écrits de Rhazès et Avicenne, tous deux philosophes et médecins de l’ancienne Perse.

    Renseignements 05 61 14 65 50

  • De pied en cap...

    Voici un titre qui vient à point nommé pour accompagner le retour de madame la co-pilote... qui vous salue bien, mais encore de loin.

    1330302680.2.jpg
    © Signet tissé par Neyret, rubans à Saint-Etienne...

    Dans la région Rhones-Alpes se sont développés des savoir-faire exceptionnels, notamment dans le secteur du textile et de la mode. On y habille le monde "de pied en cap". Un bel ouvrage vient nous rappeler ces talents régionaux qui se déclinent : soieries à Lyon; rubans à Saint-Etienne; étoffes imprimées à Bourgoin-Jallieu, dentelle à Retournac; chaussures à Romans-sur-Isère ; chapeaux à Chazelles-sur-Lyon ; maille à Roanne ; drap de Bonneval à séez; cravatte à Panissières ; peigne à Oyonnax... Cette spécialisation a marqué le payasage et a aussi suscité la réalisation de musées des techniques où se concentre pour se transmettre la mémoire économique et sociale des créateurs et des ouvriers de ces entreprises industrielles.
    Initié par la DRAC du Rhônes-Alpes, coordonné par Sylvie Grange de la Direction des musées de France et par l'ethnologue François Portet, cet ouvrage, abondamment illustré, est à la fois un ensemble de monographies et un travail de réflexion, associant gens de musées, ethnologue et écrivains, qui devrait permettre une meilleure appropriation de ce "patrimoine du textile et de la mode", une réalité culturelle qui donne un visage sans équivalent à la région...
    230787170.jpg
    © Tous droits réservés : cl.Jean-Marie Refflé (DRAC Rhônes-Alpes), Musée du tisserand dauphinois, La Bâtie-Montgascon (Isère).

    DE PIED EN CAP, patrimoines du textile et de la mode en Rhônes-Alpes, Genouilleux, La Passe du vent, 2008. ISBN : 978-2-84562-2 ( Prix public: 12 €).

  • Le Jardin de Belvert reprend ses couleurs...

    La co-pilote après 29 jours de trop grande pâleur vient de reprendre enfin des couleurs, et de chausser ses lunettes... le jardin endormi s'ébroue au rythme du pic épeiche, du ballet des merles "trop gras", et des acrobaties de l'écureuil nouvel hôte des lieux.
    Salut à vous tous, et merci de votre fidélité comme de votre soutien pendant la traversée de la galère... 1000 mercis à Miss Ani, Valérie, Orci, Bruno, Jean-Louis, Catherine, Karen, Noëlle, Séverin, Francis, Marion, Youssef, Jean-Christophe, Christiane, Hubert et les autres, Merci encore à tous.

    1979198464.jpg
    © 2007, cl. M.V. : La place laissée trop longtemps vacante par la co-pilote dans sa médiathèque d'élection.

  • Arrêt momentané...

    Chers visiteurs, vous aurez remarqué le blanc sur l'écran : le Pilote est mobilisé à P.T. pour assister la co-pilote bien bien pâle. Désolé, mais nous allons trouver une voie moyenne pour reprendre nos activités, dans les meilleurs délais. Aujourd'hui, 23 avril 2008, reprise prévisible, à l'entour du 1er Mai 2008.
    Les Temps sont durs !

  • La machinerie patrimoniale, un ouvrage d'Henri-Pierre JEUDY (Circé Editions)


    "La conservation patrimoniale aurait-elle pour finalité secrète de nous préparer à des situations post-catastrophiques ? Des Japonais ont construit le plus grand musée de la copie.
    La plupart des œuvres du Louvre y sont rassemblées : la culture occidentale est prise en otage pour la protéger d'un péril possible. Rien n'échappe plus au contrôle mondial du patrimoine. La transmission est si bien organisée qu'elle ne peut plus être imprévisible ou accidentelle. Le destin de toute société est-il de se contempler dans le miroir d'un passé toujours revisité ? Le devoir de mémoire nous impose la chasse à l'oubli.
    En ne se mesurant plus qu'à elle-même, la logique de la conservation patrimoniale ne risque-t-elle pas d'actualiser un passé si présent qu'il n'a déjà plus de futur ?"

    L'auteur :
    Henri-Pierrre Jeudy, sociologue au CNRS, écrivain, a mené des recherches sur les phénomènes de déstructuration et de conservation des sociétés. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la peur, la panique, la catastrophe, les patrimoines, la muséographie, dans lesquels il a développé une analyse critique des modalités contemporaines de la réflexivité. Après avoir étudié les représentations du corps dans l'art, il s'intéresse actuellement aux rapports entre l'intime et le public, à l'expression des sentiments contraires dans la vie quotidienne. Il désigne sa démarche comme une anthropologie de l'implicite

  • Bienvenue en France! ce mardi 8 avril 2008 à l'EHESS à Paris

    « Les réfugiés sont des êtres humains et non de simples statistiques, ou des tendances globales. Leur protection est un devoir humanitaire et non pas un choix politique », Erika Feller, responsable de la protection des réfugiés au Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), octobre 2004."

    L'exposition « Bienvenue en France ! » est présentée du 1er au 12 avril à l'Ecole des hautes études en sciences sociales / Maison des sciences de l'homme , 54 boulevard Raspail, Paris 6°.
    "Elle réunit le travail de 6 photographes qui ont choisi de prêter leurs photos à l'association dans l’intention de faire avancer le débat sur les zones d’attente.
    L’exposition permet de suivre le parcours type d’un étranger, de l’instant où il pose le pied en zone internationale jusqu’au moment où il va, soit être libéré, soit être réacheminé.
    A travers le regard de ces 6 photographes, il est possible de suivre le parcours d'un étranger qu’il soit mineur ou adulte lors de son réacheminement forcé, d’entrer dans les cellules des postes de police qui se trouvent dans l’aéroport et de percevoir le désarroi des personnes “non-admises” placées dans cette zone."

    195176785.JPG

    Le vernissage, suivi d'un débat, aura lieu le mardi 8 avril à 18h30 en présence de: - Marc BERNARDOT, sociologue, professeur à l'Université du Havre, CIRTAI-CNRS, auteur de "Camps d'étrangers" (ed. du Croquant) - Olivier AUBERT, grand-reporter intermittent, - Anne de LOISY, journaliste, auteur de "Bienvenue en France ! Six mois d'enquête clandestine dans la zone d'attente de Roissy" (Le Cherche-Midi).
    Vous êtes les bienvenus !
    Retrouvez l'expo « Bienvenue en France ! » sur le web : http://bienvenueenfrance.free.fr

    A ce propos, et pour mémoire, le Pilote rappelle le petit ouvrage réalisé par le CIPA de Limoges (aujourd'hui dissous) avec le concours de l'ARPE sur l'"itinéraire d'un réfugié politique républicain espagnol" (cf. ci-dessous: peut être commandé - 7 € franco de port- auprès de : ARPE, 10 rue Zamenhof, 87200 Saint-Junien).
    391801854.jpg
    888085240.jpg

  • Accès à la démocratie sanitaire avec ASPES. Réunion publique : Mardi 13 mai 2008 de 20h30 à 23h à l'Espace Mendés France à Poitiers

    "MAI 1968 ET LA SANTE
    40 ans déjà, coucou nous revoilà …
    Viansson-Ponté écrivait « La France s’ennuie… »
    Pourtant le feu couvait sous les cendres.
    Avant 1968, les idées se rassemblaient.
    Puis tout était possible.
    Et rien ne devait revenir comme avant.
    Alors la médecine, comment ça s’est passé ?
    Qu’est ce que çà a changé ?
    Le questionnement sur la santé semble avoir connu un infléchissement marqué : le corps est devenu objet de théorisation, la maladie mentale acquiert droit de cité (ou plutôt devient objet culturel), chacun se sent autorisé à exprimer ses conceptions dans des domaines jusqu’alors réservés aux spécialistes.
    Finalement on peut dire que c’est une sorte d’accès à la démocratie sanitaire. Et c’est le projet d’ASPES.

    Réunion publique : Mardi 13 mai 2008 de 20h30 à 23h à l'Espace Mendés France à Poitiers

    avec la participation de :
    Monsieur le Professeur GIL et Monsieur le Docteur Pascal BOISSEL

    Débat introduit et animé par deux grands témoins :
    Pierre SURAULT et Michel VALIERE."

    A S P E S : Association "Accès aux soins : perspectives et enjeux de la santé" : 86180 BUXEROLLES

  • Il s'en passe des belles choses en ARLES (13)

    1160436849.jpg
    « Détail de la couverture du programme 'printemps-été 2008' du Museon Arlaten, musée départemental d'ethnographie, Arles. Photo: Tous droits réservés. ».
    Quel est donc ce si joli bijou du 19° siècle ? Toujours en chantier, le Museon Arlaten ne manque pas d'imagination pour accueillir tous les publics et surtout les "jeunes publics". Vous croisez au large d'Arles en ce début de printemps hésitant, Internautoniers ? Mettez le cap sur http://www.museonarlaten.fr
    A votre retour d'Arles... vous apporterez la réponse à propos du bijou... benlèu ben ! Peut-être... En attendant, ol amuse les drôles comme on le dit en Centre-Ouest.

  • Une fée chérie des Poitevins

    1020723791.jpg
    © Cl. M.V.22 juillet 1982; tous droits réservés.
    Cette effigie de Mélusine orne le château d'eau communal de Jazeneuil (Vienne), réalisé en 1954, par l'entreprise passas de Tours (Indre-et-Loire), à l'initiative de Me Chene, ingénieur du Génie rural.
    Une lointaine cousine du Sciapode, Isn't Mister Bob?

  • A vous tous, amis visiteurs de Belvert : En Mars 2008 une toute relative stabilité. Bienvenue à tous, francophones fidèles, occitanophones et autres dialectophones du village planétaire !

    1042052168.jpg
    © Tous droits réservés; 2007.
    Toujours une affluence soutenue en ce mois de Mars 2008, avec une fréquentation presque également répartie sur les 24 heures, ce qui confirme l'accroîssement des visiteurs d'outre Atlantique avec lesquels nous avons noué des relations assez suivies depuis 1972, déjà !.
    Les pilotes de Belvert vous remercient de vos amicales et nombreuses visites de vos marques d'intérêt et de vos encouragements, non exemps cependant de critiques. Ainsi, pour ce troisième mois 2008, ce sont 1976 "visiteurs uniques" ce qui atteste d'une stabilité confirmée et donc d'une fidélité des visiteurs. Ils ont effectué ( belle progression encore !) 2914 visites du site (moyenne : 94/ jour et un maximum de 116, pour une journée faste !). C eux-ci ont consulté 7556 pages, c'est-à-dire une moyenne quotidienne de 243 pages avec une journée à 584 pages.
    Nous ne pouvons mesurer l'interactivité au seul nombre de commentaires,trop rares, mais l'essentiel des échanges se fait ensuite par contacts directs avec le courrier électronique, voire le téléphone cellulaire, et de cela nous vous remercions.
    368389151.JPG

    Qui sont nos visiteurs ?
    858548655.jpg
    Ils se situent toujours plutôt en Région Centre, Champagne-Ardennes, Île-de France, Limousin, Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes et Grand Ouest, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alsace, et pour l'extérieur : Allemagne, Antilles, Canada (Québec et Acadie en progression étonnante !) Ecosse, Belgique, Espagne, Gabon, Italie, Maroc, Mexique, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Suisse, USA... et peut-être d'autres territoires qui ne se sont pas signalés. Nous rappelons que le site est ouvert aux "cultures et territoires", appréhendés avec une sensibilité ethnologique, avec cependant des pauses plus personnelles (c'est tout de même un blog personnel et non un site d'association ou d'institution, même si les associations de notre environnement personnel y prennent une place prépondérante, à l'exemple de l'ARPE, des Amis du Jardin de Gabriel, de l'IEO, de la SEFCO, désormais de la jeune association d'études et de recherches ORCI...), familiales ou amicales (tout en veillant en ne pas transformer le Jardin de Belvert en Jardin à la Prévert, ou en cénacle généalogique...)
    51c130ebcb2533762380e804b18b065a.jpg
    © Michel Valière, Le Vieux Cormenier, août 2007.
    Michèle tire de son violon :"Pas de lièvre, pas de lapin...", un "bal déterviré"
    289682343.jpg

    En tout cas, merci à tous ceux qui, de près ou de loin, participent à la vitalité de notre blog, par leurs envois de documentation, d'informations, de commentaires, d'images (ou ceux qui concourent à les traiter pour les mettre en ligne): Aurélie, Caroline, Catherine (s), Christine, Christiane, Liliane, Lucie, Marion, Pascale, Rozenn, Bruno, les Daniel, Dominique, Éric, Francis, Jean, Jean-Christophe, Jean-Louis, Jeanne, Julien, Marc, Séverin, Valérie, Youssef, Yves, sans oublier ceux qui préfèrent se signaler ou intervenir sous des pseudos, des titres de sites ou de blogs. À tous merci du fond du cœur ! Et encore un grand merci à notre serveur, Hautetfort.com, qui gère toujours avec autant d'efficacité et de discrétion.
    Les "pilotes" en charentaises, Michèle G.-V. et M.V., "jardiniers de Belvert", sont heureux de vous offrir cette photographie (dont ils ne sont pas les auteurs), dans l'espoir de saluer le printemps, l'été...les belles saisons où la lumière illumine les cœurs.
    899945929.JPG