Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Festival de Confolens (Charente) du 12 au 17 apût 2008

confolens.JPG

Bon séjour à Confolens et en Charente limousine, un pays vert limousin et mondial, le temps du festival...

Commentaires

  • J'irais bien mais j'ai un gros problèmo.
    Faut-il dire: Confolan ou Confolance,voire Confolins?
    Et pourquoi pas Coufoulan?
    On me jure que c'est un usage local.
    Eclairez-moi que je passe pas pour la Parisienne de base, s.v.p.
    D'avance merci.

  • Miss Ani,

    Houla ! J'aimerais que vous me définissiez la Parisienne de base... M'enfin, vous ne serez pas perdue, vous emmenez votre Daddy, je crois et ses racines Ôvergnâttes... Si vous vous essayez au vernaculaire d'oc, "coufoulin" serait bien dit, si vous jargonnez le parisien de votre 18ème, "Confolan" suffira à l'intercompréhension et à l'instauration de vos relations interethniques... mais attention, le Monde entier est là... encore faudra-t-il rencontrer l'autotochnie ambiante...
    De toute façons, si je vous y croise, je vous offre un chien chaud à la moutarde au moût de raisin de Bourgogne, et pourquoi pas, last but non least, une merguez au porc de Bretagne. Là vous ne serez pas dépaysée...
    Cordialement vôtre.
    P.S. avec votre message sur la Parisienne de base, vous ne vous êtes pas fait que des copines à Lutèce.

  • Tiens, on apprend incidemment qu'Animula est une habitante du 18e arrondissement de Paris? D'indice en indice, on finira bien par l'identifier, cette Animhoulà-houlà...

  • Mon cher Hercule (toujours mieux que mon cher Poireau...),

    Pure fiction, mon vieux, pure fiction, vous le savez bien le blog n'est qu'un jeu de masques, et quand j'ai parlé de l'accent ("l'axin") du 18 ème, justement, c'était de vous que je parlais, vous que je voulais faire sortir de votre jardin de poireaux ! vous débusquer pour vous remettre en selle, le Tour fini... Vous avez vu Sastre ? super... il leur a taillé une croupe cet Espagnol... Normal, puisque "sastre", c'est "tailleur", dans la langue du Chevalier à la triste figure...
    Non, cher Hercule, Miss Ani, "qui ne veut pas être prise pour une Parisienne de base" (la Classe, mon cher, la Classe !) est plutôt une bergeronnette du quartier des... zut, après tout, rien ne m'oblige à vous faire des confidences. De toutes façons, cher Hercule, c'est pas votre genre, Miss Ani, vous c'est plutôt la place aux Poubots, casquette sur l'œil (d'agace), bermuda à mi-mollets; Place du Tertre, avec ses peintres et ses poètes (enfin, vous voyez que je manipule aussi mes clichés !)
    Non, Miss Ani (et son chéri, son Daddy, comme elle l'écrit), c'est autre chose, rien à voir avec les z'arrondissements à 2 chiffres ! Bref...
    Tiens, vous me faites penser à un mien ami, sympa, mais plut^t acariâtre. Mais alaisoons, ce n'est vraiment pas votre genre.
    En tout cas, merci de votre stimulante visite, cher Hercule (mais, méfiez-vous des rimes faciles !)

  • Ah, Sastre (pas Jean-Paul), ça veut dire "tailleur"...? Eh bien, cela vérifie la phrase qui avance que my tailor est riche (comme vos rimes). Et ça fait du nom de ce monsieur un aptonyme. Parce qu'on gagne aussi le Tour de France par nom prédestinant. Il y a des gros sous à la clé, c'est pas que pour la gloire...

Les commentaires sont fermés.