Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un premier numéro du nouveau Via Patrimoine (donc un collector !), sur Angoulême (Charente)

     

    Angoulême.jpeg
    On peut contacter Via Patrimoine, à l'Hôtel de Ville - BP 1370, 16016 Angoulême Cedex  (Charente), par Mel : patrimoine@mairie-angouleme.fr
    ou sur le site www.via-patrimoine.com
  • Vous recherchiez La Chanson de la Belle, poème de Maurice Fombeure

    Chanson de la belle

    Sous un pêcher en fleur
    La belle s'est assise,
    La belle qui est triste
    Qui n'a pas d'amoureux,

    Qui n'a pas d'amoureux 
    Pour lacer sa chemise.

    Sous un pêcher en fleur
    La belle entend la neige
    La belle entend la neige
    Qui tombe dans son cœur.

    Ne pleurez pas la belle
    L'amour rend malheureux.

    J'aimerais mieux souffrir
    A cause des amours,
    J'aimerais mieux souffrir
    Que d'être là seulette

    A voir tomber la neige
    Dans un pêcher en fleur.

    Recopiée d'après l'ouvrage de Jean Rousselot, Maurice Fombeure, éd. Seghers, 1957, p. 117.
    © Tous droits réservés.

  • Retour sur des collectes en Poitou: J. Bujeaud, L.Pineau, M.&M Valière

    Sorti de nos cartons, ce texte est susceptible de retenir l'attention des passionnés de littératures orales...

    Suivre ce lien : A propos des collectes Valière.pdf

     

  • Explorations et voyages scientifiques de l’Antiquité à nos jours, un nouvel ouvrage du CTHS


    Explorations et voyages scientifiques de l’Antiquité à nos jours,
     sous la direction de Christiane Demeulenaere (130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005).

    Le mot « explorateur » a fait son entrée dans le Dictionnaire de l'Académie française en 1718. Cependant, les premiers voyages d'exploration remontent au moins à l'Antiquité. La curiosité a de tout temps poussé les hommes à se mettre en quête d'une réalité qui leur était encore inconnue, mais qu'ils pressentaient. 
    La tradition classique abonde de récits plus ou moins mythiques attestant que l'ambition d'élargir les limites du monde connu a conduit les Anciens à entreprendre des navigations parfois périlleuses. L'esprit de découverte s'est perpétué et développé à travers les siècles, notamment dans le cadre des grands voyages d'exploration de l'Âge classique et du Siècle des lumières.  C'est un véritable âge d'or pour les voyageurs savants, philosophes et des voyageurs-naturalistes, désireux de collecter des savoirs nouveaux. 
    Le XIXe siècle a vu les explorateurs s'élancer à la conquête des larges taches blanches que comportaient encore les cartes ; en Afrique, en Asie et en Amérique, s'ouvrent de vastes champs à leurs curiosités. En même temps, l'intérêt des voyageurs-explorateurs s'élargit plus systématiquement de la connaissance des faits de nature à celle des hommes et de leurs mœurs.

    Collection : CTHS Histoire 
    15 x 22 cm, 622 p., ill. noir et blanc
    ISBN : 978-2-7355-0681-1
    2008 - prix  35€
    http://cths.fr/ed/edition.php?id=4272

  • Occitans et amis occitanistes, à vos agendas !

     

    aficha-dict.jpg

     

    img170.jpg
  • Le numéro 6 de RABASKA, revue d'ethnologie de l'Amérique française est paru.

    Parution de Rabaska (vol. 6, 2008, 283 pages), revue d’ethnologie de l’Amérique française (avec comité scientifique international). 

    C’est encore une fois avec un très grand plaisir que j'ai pris connaissance de ce nouveau Rabaska (vol. 6, 2008), au caractère hautement collectif, riche de plus de soixante contributions présentées sous les rubriques principales : Étude, Terrains, Portrait, Place publique, Comptes rendus, Annuel (mémores et thèses).

    Les amateurs d'Art brut, trouveront le compte rendu de l'ouvrage de Valérie Rousseau:Vestiges de l'indiscipline: environnements d'art et anarchitectures, publié par le Musée canadien des civilisations.

    Rappelons que Rabaska est publié sous la direction de Jean-Pierre Pichette :
    Chaire de recherche du Canada en oralité des francophonies minoritaires d’Amérique (COFRAM)
    Centre acadien, Université Sainte-Anne
    Pointe-de-l’Église, Nouvelle-Écosse (Canada) B0W 1M0
    Toile : www.usainteanne.ca/cofram

     

    Rabaska 6.jpg

     

     

    P.S (NDLR): Rabaska a maintenant intégré le portail Érudit, ce qui signifie que tous ses volumes à venir seront disponibles en ligne. Présentement, le volume 5 est accessible aux abonnés depuis la fin d’octobre et ce volume 6 le sera au cours de l’année. La Société québécoise d’ethnologie songe aussi à rendre disponible les volumes antérieurs (1-4) de la même façon.

  • Cette année, il y aura du 9... !

     

    Meilleurs vœux à tous, pour l'année 2009 et, qu'en
    dépit d'une crise annoncée, elle vous soit riche et
    favorable, pleine de projets, et surtout apporte La
    Paix !
    photos 476 k° Esse008.jpg
    ... Et puis, Esse, en Charente Limousine, est un si
    beau village que nous souhaitons
    à vous tous,visiteurs et passants, d'y mettre le
    pied cette année, puisque vont s'y dérouler (en
    juin) les Ostensions septennales, une
    manifestation multiséculaire ...
    Livre d'esse.jpg
    Avec toute l'amitié et l'attention des pilotes
    hibernants,  revenus pour quelques instants à la
    barre...