Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nicole Bockem, conteuse, présente à Ingré (45) son nouveau spectacle : D’Epines et de Velours

     

    Nicole Bockem,  conteuse, présente le mercredi 18 mars 2009 à 20h30

    à l’Espace Lionel Boutrouche d’Ingré (45140) :

     

     

    D’Epines et de Velours


    Unknown.jpeg
    La première de sa création 2009 !

     


    « Quand je regarde mon jardin, j’offre à mes fleurs mon temps et mon amour, elles me donnent en retour plénitude et harmonie. Parmi elles, la Rose est ma préférée. 

    La protéger, la nourrir, lui redonner forme et vigueur et puis attendre pour mieux la contempler : timide d’abord, puis audacieuse, épanouie, superbe. Fragile et redoutable, gracieuse et vulnérable. Même la chute de ses pétales parfumés est un instant très doux. 

    La rose est la passion, la vie n’est que passion. Tout comme j’ai ressenti un jour, l’ardent besoin de raconter la Loire, je ressens le besoin de raconter les roses. Roses de toutes les couleurs, de toutes les émotions, roses de douceur, roses de frissons ».

     

    Spectacle finalisé sous le regard artistique et amical de Jean-Claude Botton

     

  • Un récit de voyage en Occitanie... et en langue allemande

     

    Kay Wagner.jpg


    Imaginez qu'un jeune journaliste allemand, ayant séjourné en France un peu longuement, décide de se lancer sur la piste improbable de l'Occitanie en quête des traces vivantes quoique menacées de l'occitan. Imaginez encore qu'il passe deux jours à Ventadour, s'arrête du côté de Tulle auprès d'une trobairitz moderneDominica Decomps, puis finisse par boucler son périple via l'Aquitaine, le Languedoc, la Provence et l'Italie, puis retrace enfin son voyage entièrement, dans le dessein de le publier accompagne d'une préface du  Pr. Georg Kremnitz, prestigieux linguiste romaniste de Vienne (Autriche).

    Kay WAGNER, Okzitanien - Auf den Spuren einer bedrohten Sprache, récit de voyage. 
    ISBN 978-3-8370-9242-4 ((L'auteur, Kay Wagner, a communiqué son courriel : kaywagner@gmx.de)

    Bien sûr, en attendant avec impatience l'édition française - pourquoi pas ? - il faut être occitano-germaniste pour le suivre pas à pas. Mais nous tenons à signaler aux amis de"l'ethnoblogue, cultures et territoires, Belvert", ce petit volume que ses premiers lecteurs qualifient de passionné et délicat, renouant ainsi avec la tradition des voyages d'études dont les jeunes gens du XIXe s. s'acquittaient avant d'aller "embrasser une carrière". Ils traversaient Grèce et Italie dans le sillon des hautes civilisations inspiratrices ?

    Eh bien, voilà une représentation, pour un Européen contemporain, de la tradition occitane du trobar et de la fin'amor 

     

     

  • « Culture et territoires en Poitou-Charentes : quels enjeux , quelles politiques ? »

     

    Dans le cadre de son Programme « Territoires culturels » et dans la continuité des travaux et des séminaires précédents dédiés au thème :  « Actions culturelles et dynamiques territoriales », l'Espace Mendès-France vous propose de participer, le jeudi 9 avril prochain à partir de 14 heures 30, dans ses locaux, 1, place de la Cathédrale à Poitiers,

    à un séminaire d'échanges et de « dispute intellectuelle » sur le thème : 

    « Culture et territoires en Poitou-Charentes : quels enjeux , quelles politiques ? »

    Qu’est-ce qui fait culture aujourd’hui dans les territoires et, plus particulièrement, dans les territoires ruraux ?
    Comment les enjeux des politiques culturelles sont-ils aujourd’hui portés par les collectivités territoriales ? Comment une politique territoriale peut-elle contribuer au mieux-vivre et au vivre ensemble ainsi qu’à la diversité culturelle et au dialogue entre les cultures ? Comment une politique culturelle territoriale peut-elle être accompagnée au niveau régional, national ou international ? Comment, dans les territoires, appréhender et développer les rapports et les associations possibles entre les  champs culturels, éducatif, social et économique ? 

    Ont été invités à participer à cette recherche les représentants élus et les animateurs de
    deux Pays de Poitou-Charentes : le Pays d’Horte et Tardoire et le Pays des Six Vallées ;
    et ont accepté d’en débattre avec eux :
     
    Daniel JACOBI Professeur à l’Université d’Avignon,
    Chercheur  au Laboratoire Culture & Communication ;

    Jean-Michel LUCAS, Maître de conférences à l’Université de Rennes 2, ex DRAC d’Aquitaine, Président de « Trempolino » ;

    Jean-Pascal QUILES, Directeur adjoint de l’Observatoire des politiques culturelles ;

    Jean-Claude SENECHAL, Conseiller culturel de l’Espace Mendès-France.

    Vous pouvez vous inscrire à ce séminaire (inscription gratuite) auprès de :

    ·         Cyril MARTIN à cyril.martin@emf.ccsti.eu

         ou de :

    ·         Agnès VEILLON à agnes.veillon@emf.ccsti.eu  ou au 05 49 50 33 00

    pour tout renseignement complémentaire, contacter jp.michel@emf.ccsti.eu  ou au 06 11 01 09 95 

     Le Secrétaire Général
    Pôle Recherche - Développement
    Science, Innovation et Territoires (SIT)
     
    Espace Mendès-France (Cliquez sur ce lien :
    1, place de la Cathédrale
    86 000 . POITIERS . France
     
    Tél :  +33 (0) 549 503 300
    Mob: +33 (0) 611 010 995
    Fax : +33 (0) 549 413 856
  • Découvrez perles de verre et colliers d'un peuple asiatique: les Apatani

     

    Apatani-beads.jpg

     

     

    "Au nombre d'une vingtaine de mille, les Apatani sont une minorité ethnique de l'Inde habitant une vallée de l'Himalaya oriental proche du Tibet. L'Etat dont ils relèvent, l'Arunachal Pradesh, est revendiqué aujourd'hui par la Chine. Cette dernière n'a jamais reconnu la frontière délimitée par traité entre les autorités Britanniques et le gouvernement du Tibet, alors indépendant, et a envahi militairement ce territoire en 1962 avant de s'en retirer. Du fait de la scolarisation massive qui s'effectue aujourd'hui uniquement en Hindi ou en Anglais les jeunes générations apatani maîtrisent de plus en plus mal leur langue dont la transmission demeure essentiellement orale, et tentent aujourd'hui de s'organiser pour en préserver l'usage."

     

    Apatani village.jpg

     

     

    Notre ami et collègue, Pascal Bouchery (université de Poitiers) nous a communiqué l'adresse de son site (de langue anglaise), consacré à la langue et à la culture des Apatanis. Je vous invite à le rejoindre en cliquant sur le lien "Let us save Tanii" dans notre rubrique (à droite sur ce blog) des sites amis et recommandés.

    Apatani woman making loops of thread.JPG

     

     

    Révisez votre anglais, et bonne découverte de ce peuple ... en suivant :

    http://savetanii.blogspot.com

    Merci Pascal !

  • Un nouvel ouvrage à prendre en compte : De « l’ancienne civilisation paysanne » à la globalisation

    L’ethnomusicologie de la France : De « l’ancienne civilisation paysanne » à la globalisation - Textes réunis par Luc CHARLES-DOMINIQUE et Yves DEFRANCE   (Paris, éd. L'Harmattan, ISBN : 978-2-296-06981-7 • 43  € • 496 page

    L’ethnomusicologie s’est en grande partie élaborée en Europe, notamment dans sa phase « pré-historique » romantique. Était alors prise en compte l’étude des « traditions nationales » portées par l’ « ancienne civilisation paysanne ». En France, au XXe siècle, des ethnomusicologues ont décidé de poursuivre l’étude des sociétés rurales de la France métropolitaine, assurant d’une certaine manière la transition avec le folk-revival, apparu il y a environ quarante ans, et qui a en grande partie contribué à faire des musiques et danses traditionnelles des régions de France un champ patrimonial, à partir d’une formidable action de recueil et de valorisation de la mémoire.

    Aujourd’hui, alors que nous sommes dans la seconde génération de ce revival ou peut-être déjà dans un ère post-revivaliste, le constat est celui d’un glissement des objets d’étude et des terrains de recherche en direction d’expressions musicales et chorégraphiques multiculturelles, communautaires ou non, dont les cadres sont plus largement urbains ou suburbains. La « France » s’est élargie à un large espace francophone totalement multiculturel, incluant les territoires d’outre mer et les anciennes colonies. Le concept de « musiques et danses traditionnelles », en l’espace de deux décennies tout au plus, a connu une évolution fulgurante.

    Un regard neuf, un point de vue diversifié, un ouvrage pionnier et fondateur pour un thème et un domaine en constante évolution.

    25 chercheurs en sciences humaines et sciences sociales posent un regard pluridisciplinaire pour dresser un bilan intellectuel et scientifique mais surtout repenser l’objet, les méthodes et les outils d’une ethnomusicologie en pleine évolution, celle d’un espace (la « France ») totalement reconsidéré et abordé dans sa dimension multiculturelle, ouvert sur les DOM et TOM et le vaste univers de la francophonie.

    Avec les contributions de : Luc Charles-Dominique, Yves Defrance (dir.),

    ...et  Antoine Hennion, Jean Molino, Denis Laborde, Marlène Belly, Marie-Barbara Le Gonidec, Monique Desroches, Michel de Lannoy, Jean-Yves Boursier, Jean-Christophe Maillard, Eric Montbel, Pierre Laurence, Cyril Isnart, Françoise Etay, Nathalie Gauthard, Jean-Jacques Casteret, Lothaire Mabru, Ursula Moser, Caterina Pasqualino, Carole Lemee, Hervé Roten, Guillaume Samson, Oxaï Roura, David Khatile.

     

  • Dommages culturels collatéraux : la fin programmée de l'ethnologie au Ministère de la Culture

    En novembre dernier, Nicolas Sarkozy faisait force démonstration pour célébrer le centenaire de Claude Lévi-Strauss dont l’œuvre immense a contribué à ériger l’ethnologie comme discipline de recherche scientifique de premier plan reconnue par la communauté internationale. Par là, elle a grandement concouru au développement d'une politique du patrimoine ethnologique en France. Pourtant, force est de constater que, depuis une dizaine d’années, la politique du Ministère de la culture en matière d’ethnologie ne cesse de péricliter. 

    Dans le cadre de la RGPP, non seulement la mission Ethnologie, pourtant déjà réduite à la portion congrue, mais aussi toute référence à cette matière disparaît de l’organigramme de la future Direction générale des patrimoines de France. Ce qui, aux yeux de nombreux chercheurs, comme aux nôtres ainsi qu'aux yeux d'acteurs culturels et territoriaux, confirme la volonté du Ministère de marginaliser cette mission, comme il a tenté de le faire dans le domaine de la langue française. En DRAC, si rien n'est fait, les conseillers à l'ethnologie disparaîtront d'ici peu....

    Découvrir la suite ... ... en lien PDF (cliquez ci-après) la réaction de l'intersyndicale du Ministère de la Culture à l'adresse de madame la Ministre de la Culture :Ethno:M.de la Culture ethno.pdf