Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Je savais bien que vous aimiez les contes. Alors Soyez "COQUELICONTES" ! à Saint-Junien, en Limousin......

 

coquelicontes.jpg

... et à Saint-Junien, dans le cadre de la Médiathèque municipale, avec l'heure du conte :

heure du conte.jpg

 

Commentaires

  • Merci pour cette ouverture !

    Donc voici mon histoire en 1950 à peu prés, une vieille tante à St Jean, contait des histoires pour nous endormir.

    certaines évoquaient de la révolution française, comme "un gamin de Paris" dont j'ai retrouvé le texte; mais aujourd’hui je suis a la recherche d’un texte (des années 20 sans doute) dont je ne me souviens que de peu de choses, les voici :



    « Lenoir (ou le noir) tant qu’il fut sobre était bon travailleur

    l’atelier n’eu jamais d’ébéniste meilleur

    l’amour… fit naître en son ménage

    …. »

    Je sais cela est bien court !

    En fait c’est l’histoire d’un homme qui suite à certains événements s’est mis à boire

    Sa femme le quitte

    Et il se refait une vie par le travail

    Un soir de Noel il a rassemblé quelque argent pour faire des cadeaux à ses enfants

    Il est hébergé par une femme dans un quartier populaire du vieux Lyon

    C’est une petite vieille personne, laborieuse, elle fait du repassage



    Ce texte est remarquable par la description du travail (une apologie du travail en fait), on ressent, on sent même l’odeur du linge repassé



    Je ne sais pas s’il vous sera possible de me donner une source ou une indication quelconque, mais je vous remercie par avance de l’aide que vous pourriez m'apporter.

    Au plaisir de vous lire

    Recevez, mes meilleures salutations.



    P. Faye
    claudefaye@wanadoo.fr

    06.80.66.06.26

  • Vraiment ce texte ne me parle pas... Je suppose qu'il s'agit en fait d'un texte "littéraire" et édifiant.... et non d'un conte populaire.
    Désolé ! Merci de votre visite.

Les commentaires sont fermés.