Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • @ Tous les navigateurs-visiteurs de Belvert, cette carte de vacances depuis Les Cabanes-de-Fleury (Aude)... les orteils en éventail !


    Les Cabanes de Fleury.jpg
    La plage n'est qu'à deux cents mètres de notre mini-pavillon... Sur la rivière, en arrière-plan, Jean-Pierre, "le pêcheur", relève son globe, son filet tendu en travers de la rivière. Il espère en retirer loups, maquereaux, sardines, et surtout muges /mulets... Si vous saviez un seul instant comme on s'y sent bien, les doigts de pied en éventail !
    orteils.jpg
    Un vrai coin de paradis perdu... le vent (tramontane, lavech, marinade) en sus, cela va sans dire; au loin, les senteurs de La Clape, et la saveur de ses vins trop méconnus (sauf des gourmets).
    timbre poste .jpg
    ça c'est le timbre-poste pour l'affranchir !
    Vue des Cabanes-de-Fleury (embouchure de l'Aude), 2007.© Tous droits réservés.
    Les Cabanes.jpg
    Voilà, vu de haut, le petit village des Cabanes si décrié par Machine d'Alep dans un commentaire ci-après. Ah si elle avait écrit que c'est le vrai paradis des moustiques, alors, là oui !
    Vous pouvez juger par vous-même du "bétonnage" de la côte. En fait, un village de quelques dizaines d'âmes l'hiver, et l'été d'environ 2000 personnes grâce à deux grands campings et deux cent cinquante mini pavillons kitchs à deux cents mètres des plages, sur la droite de l'embouchure de l'Aude.
    Au contraire, si vous aimez la nature un peu sauvage, allez randonner par là-bas avec votre filet à papillons...

  • Une Maison d'écrivain (Ernest Pérochon), une Maison d'école à La Tour Nivelle, Courlay (Deux-Sèvres)

     

    Une bonne promenade estivale en Poitou : découvrir les souvenirs de l'écrivain Ernest Pérochon, sur ses pas. Qui se souvient de son prix Goncourt obtenu en 1920, pour son roman (à lire ou re-lire), Nène ?

    Scan.jpeg

     

    Scan 2.jpeg

    Scan 1pérochon.jpg

     

     

     

    Pour tout renseignement, contacter

    Musée d'école et maison littéraire Ernest Pérochon

    La Tour Nivelle, 79440 Courlay

    Tél : +33 (0)5 49 80 29 37

    Fax : +33 (0)5 49 80 29 37

    ainsi que son site :

    http://www.tournivelle.fr

     

    Vous plongerez au cœur du Bocage, un territoire  riche d'une histoire qui ébranla non seulement l'Ouest, mais la France, et interroge toujours sur les rapports de la République au peuple des campagnes depuis la Révolution française.

     

    Découvrir l'œuvre de Pérochon en cliquant sur ce lien vers l'éditeur Geste : http://209.85.129.132/search?q=cache:sAlzSr8mF-gJ:www.gesteditions.com/index.php%3FcPath%3D57+%22ernest+p%C3%A9rochon%22&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

     

  • Vous les avez loupées cette année ? les prochaines seront en 2016. Notez-le sur vos calepins...

     

    Scan 1 ostensions.jpg
    Evidemment vous n'avez pas pu voir comment le bar restaurant de la Bourse et leurs acteurs, Joël, Marie-Françoise et leur chef en cuisine, ont mis les bouchées doubles pour accueillir les centaines de convives qui se pressaient là, et ce d'autant que sa terrasse, à l'ombrage doux de tilleuls, est situé sur le cheminement du cortège de 2000  personnages en costumes : saints, apôtres, ermites, Christ, etc...)
    La Bourse.jpg
    Mais même si les Ostensions sont passées, Joël, le "patron", vous accueillera avec sourire et dévouement... Si vous croisez par là-bas, réservez-lui une visite méritée. En effet son ardoise affiche la baisse réelle de 10% de TVA, et il est heureux d'en faire profiter ses clients...
    L'adresse ? 2 Place Lénine ne manque pas de sel, s'agissant d'une mention ostensionnaire, mais l'Histoire est passée par là. En fait c'est une petite place fleurie située derrière le chevet de la magnifique collégiale médiévale, au cœur du quartier historique. Et n'oubliez pas de saluer Joël de la part des pilotes de l'ethnoblogue, Michel et Michèle V.