Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Conférence de Jean-Pierre Piniès, dans la Cité de Carcassonne,, le 28 octobre 2010 à 18h.

     

    Affiche A3 conférence JPCM.jpg

     

    JEAN-PIERRE CROS-MAYREVIEILLE,

     LE PREMIER SAUVEUR

      
        
    A Carcassonne, vers 1835, un seul homme se passionne pour la cité : Jean-Pierre Cros-Mayrevieille (1810 - 1876). Pour lui la cité est, autant qu'un vestige historique, un lieu de la mémoire personnelle. Né à la Trivalle, au pied de la citadelle, il rappellera dans des notes autobiographiques, son émotion " à la vue de l'ancienne Barbacane que l'on démolissait alors pour construire une filature". En 1841, grâce à sa découverte du tombeau de Guillaume Radulphe, il réussit à faire classer la cathédrale Saint-Nazaire. Nommé inspecteur des Monuments Historiques, il mène une campagne acharnée pour que les remparts soient, à leur tour, l'objet de mesures conservatoires. C'est grâce à lui que les travaux de restaurationseront entrepris. Il est le premier sauveur reconnu et incontesté de la cité. (D'après le site du Ministère de la Culture)

  • Une Journée du livre à L'Isle-Jourdain (Vienne), le 23 octobre 2010... Qu'on se le dise !

     

    progr.jpg

    plaquettesalon01.jpg

     

  • Colloque « Femmes et agriculture » Sète – 15 et 16 octobre 2010

    Colloque « Femmes et agriculture »

    Sète (Hérault) – 15 et 16 octobre 2010

    À l'occasion de la Journée mondiale de la femme rurale, ce colloque a pour ambition de rendre visibles la place et le rôle des femmes en milieu rural et plus particulièrement dans le milieu agricole (viticulture, élevage, conchyliculture, arboriculture, etc.).

    Historiquement, nous savons que le rapport entre les femmes et l'agriculture prend sa source au cœur du foyer familial où, pendant des siècles, elles ont accumulé des compétences d'organisation, d'accueil, de gestion et de services. Aujourd'hui, ces dernières sortent progressivement de leur « clandestinité », grâce à une lente évolution dans la reconnaissance sociale de leurs compétences.

    Véritables actrices de l'évolution du secteur agraire, elles ont acquis une légitimité qui a su affirmer leur participation  historique. En effet, un peu partout en France, les femmes jouent un rôle majeur dans le développement des territoires ruraux. Sur le terrain, certaines d'entre elles démontrent la force du mouvement qui est en marche. Ainsi, nous pouvons observer, sur le terrain, une forte féminisation des activités, une participation plus grande dans la vie politique agricole, une évolution dans la diversification, etc....

    Désormais, il semble bien que les femmes soient plus aptes à être reconnues et elles revendiquent de plus en plus une place qu'elles sont en train de construire.

    Malgré tout, les inégalités sont là : différence de salaire, contrats et retraites précaires, etc. qui restent le produit des évaluations subjectives de sexe.

    Ce colloque invite chacun à s'appuyer sur des concepts théoriques et/ou à s'inspirer de cas concrets pour aborder les problématiques liées au sujet. Nous voulons effectivement permettre autant aux universitaires qu'aux femmes appartenant au milieu agricole de s'exprimer, de poser des questions et d'avoir des réponses. Certaines femmes agricultrices ou exploitantes vont ainsi pouvoir raconter leur quotidien, leur expérience.

    En se situant dans une perspective pluri- et transdisciplinaire, les communications
    utiliseront les approches des différentes sciences sociales comme l'anthropologie, la sociologie, l'ethnologie, l'économie ou encore l'histoire.

    Contacts :

    Pierre Sécolier

    Docteur en sociologie, chargé de mission par la mairie de Sète.

    E-mail: secolier@ville-sete.fr ou psecolier@yahoo.fr

    Téléphone : 04.99.04.74.57

    .... Et Sète, c'est si beau... vu du théâtre de la mer...

     

    étang sète.jpg

    Cl. : Pierre Sécolier ©. Le Mont Saint-Clair vue des rives de l'Etang de Thau, avec vue sur les parcs conchylicoles.

     

  • Les Éditions du CTHS ont le plaisir de vous annoncer la re-impression de l’ouvrage intitulé " Lectures de l'atlas linguistique de la France..."

     

    Lectures de l'atlas linguistique de la France de Gilliéron et Edmont
    Du temps dans l'espace  
     
    par Guylaine Brun-Trigaud, Yves Le Berre et Jean Le Dû 
    L’Atlas linguistique de la France, paru entre 1902 et 1910, comporte 1 421 cartes complètes (et 499 cartes partielles) de grand format établies par le linguiste Jules Gilliéron à partir des enquêtes dialectologiques réalisées par Edmond Edmont dans 639 communes de la France romane « et de ses colonies linguistiques limitrophes » (en Belgique, Suisse, Italie) au cours des dernières années du XIXe siècle. Une carte d’atlas, sur laquelle les mots sont notés en alphabet phonétique, peut rebuter le non-spécialiste. Il s’agit pourtant d’un monument irremplaçable, rare témoignage d’une civilisation rurale millénaire, de type oral, qui achève de s’éteindre aujourd’hui. Cet ouvrage se propose d’aider le lecteur à y trouver son chemin, en présentant 500 cartes en couleurs qui révèlent, sous l’apparent foisonnement des formes, des zones cohérentes aux plans tant lexical, morphologique et phonétique.
    363 p., 15 x 22 cm, il couleur
    ISBN 978-2-7355-0592-0 / SODIS F30617.9  Chez votre libraire classique.
    2010 - prix 40€
    http://cths.fr/ed/edition.php?id=3882

     

  • Un nouvel article sur le Jardin de Gabriel- Nantillé (Charente-Maritime)

    Fabrice Bonnifait vient de publier (pp. 199-212) l'article " Reconnaissance d'un site touristique en voie de patrimonialisation : Le Jardin de Gabriel à Nantillé, dans un ouvrage collectif, sous la direction du Professeur Gilles Ferréol : Tourisme & Patrimoine, éditions E.M.E/Intercommunications, à Bruxelles et Fernelmont (Belgique), 2010, 298 pages.

    Extrait: "... Le Jardin de Gabriel a donc fait symboliquement son entrée dans la « chaîne patrimoniale ». Il est désormais documenté comme un élément du patrimoine qui présente un intérêt culturel, historique ou scientifique. Il lui reste toutefois à intégrer le corpus patrimonial qui mérite protection et postérité. À ce propos, force est de constater que ni les habitants, ni les différentes administrations concernées ne sont suffisamment sensibilisés à l'intérêt artistique du site pour déployer l'énergie nécessaire à sa conservation. Ce sont pourtant les critiques d'art qui, les premiers, attirent l'attention sur le Jardin de Gabriel et sur sa valeur culturelle. Dans le monde entier, de semblables créations insolites se sont multipliées dans l'indifférence générale avant de devenir l'objet d'un intérêt accru des milieux artistiques comme du grand public. Il n'est pas le propos d'en faire ici l'historiographie : on se reportera plutôt à l'abondante littérature autour de l'art brut..." (p. 206).

    ISBN 978-2-87525-061-2

    Prix 26 €

    Chez votre libraire classique, ou directement à EME&Intercommunications,

    40 rue de Hanret

    BE-5380 Fernelmont

    Belgique

    courriel : edition@intercommunications.be

    site : www.intercommunications.be

  • En occitan dans le texte...

     

    Les lettres occitanes - Letras d'òc
    5 rue Pons Capdenier
    31500 Toulouse

    Lo dimecres 20 d'octobre a 18 h 30
    rescontre amb Frederic Fijac 
    autor occitan convidat per Letras d'òc
    Lectura de tèxtes per l'autor
    Ostal d'Occitania de Tolosa  11, carrièra Malcosinat
    (metrò Esquiròl)
    Vèire de l'amistat en seguida

    Nascut en 1958, Frederic Fijac visquèt de vacanças fondairitz entre causse e ribièira de Dordonha. Èstres, luòcs, elements… al torn de la bòrda pairala li semblava que lo monde tot èra parlar. Lo gojat enreguèt lo camin de l’escriure.

     Recobra l’occitan a Montalban, del temps qu’apren lo mestièr de regent. Del larg de son illa, amics e lectura li desvelan alavetz l’espandida d’un univèrs. L’escriure fai calada al mai prigond : la lenga se cèrca.

    Lo rescontre ambe Guillevic, de votz viva, e la lectura d’ « Un ivèrn » de Manciet son decisius. Se’n vai temps de partejar a la bona del jorn aquela geofonia que lo trèva dempuèi mainatge. Òc bèl primièr, las revistas li permeton de se liurar : « Cunhat a punta de casal, petals de papièr blanc e fuèlhas de carton leugièr, lo codonhièr de Bardilha, japonés sens zo saber. Acotat al seu paissèl cussonat, s’està plan. Zen. Aconsomit dins son recanton, vièlh cantonièr confle de sòmis de confiment, apresta sa fruchada. » (La fabrica de petaç – prèmi Paul Froment de 2009).


    Lo dissabte 23 d'octobre, au parat de la hèsta occitana de Casalís (33)
    Joan Eygun que presentarà los Contes de Garona
    cuelhuts per Jacques Boisgontier en Gironda
    e publicats per Letras d'òc
    a 14 h a la Bibliotèca municipau
    Taulèr de libes de Letras d'òc lo vrèspe

    vv_book_31.jpg


  • Ethnologues, anthropologues, ethnolinguistes, ethnohistoriens, adressez vos manuscrits au CTHS

    Appel à manuscrits - CTHS

     

    Ethnologues, anthropologues, ethnolinguistes, ethnohistoriens, adressez vos manuscrits directement au CTHS

     

    Les publications de la section « Anthropologie sociale, ethnologie et langues régionales » du CTHS s'inscrivent dans plusieurs collections, en particulier :

    - « Le regard de l'ethnologue », qui accueille les manuscrits originaux, mais aussi les thèses remaniées ;

    - « Orientations et méthodes », collection destinée aux étudiants de 2e et 3e cycles, qui regroupe manuels, ouvrages de méthodologie ou ouvrages pour les classes préparatoires aux concours des grandes écoles ;

    - « Format », collection de poche qui publie à des prix abordables les classiques, ouvrages étrangers, mais aussi des textes inédits.

    - Le catalogue de nos collections est consultable sur le site du CTHS : www.cths.fr

    o La section propose prioritairement pour publication les manuscrits concernant le domaine français, y compris les Départements et Territoires d'Outre-Mer, l'ensemble du domaine européen ou les comparaisons entre la France et d'autres pays européens. Sont donc exclus les manuscrits traitant exclusivement d'un ou de pays étrangers, fussent-ils européens. La section ne publie ni les actes de colloques (sauf quand ceux-ci sont organisés par le CTHS), ni les thèses de doctorat non remaniées selon des normes éditoriales raisonnables. Elle refuse en outre d'examiner tout texte déjà accessible sur Internet.

    o Les critères d'évaluation des manuscrits sont, outre l'intérêt scientifique, la conformité à la politique éditoriale de la section et du comité de publication du CTHS, l'estimation des ventes en librairie. L'existence de financements extérieurs est appréciée.

    o Les manuscrits sont fournis en deux exemplaires sur papier et un exemplaire numérique (CD-Rom, DVD, etc.) sous leur forme considérée comme définitive par leurs auteurs. Les manuscrits « provisoires » ou incomplets ne seront pas pris en compte.

    o La section nomme alors parmi ses membres deux rapporteurs qui se prononcent par écrit sur la pertinence d'une publication et indiquent la collection la plus appropriée. La section désigne également parmi ses membres titulaires un responsable du suivi du manuscrit, chargé de transmettre à l'auteur les demandes éventuelles de modifications de son texte qui sera ensuite, avec ceux que proposent les autres sections, soumis à la commission générale de publication du CTHS.

    Manuscrits à adresser au CTHS : 110, rue de Grenelle 75357 Paris cedex 07

  • Un concert à Saint-Savinien (Charente-Maritime) le Samedi 16 octobre 2010 à 21 heures

    Les Pilotes du blog  BELVERT ont le plaisir de relayer cette information musicale qui leur a été adressée par Francis Gardré :

    "L'Orchestre Symphonique des Vals de Saintonge que j'ai le plaisir de diriger donnera son premier concert de la saison samedi prochain, 16 octobre.

            Vous trouverez ci-dessous tous les détails de l'organisation.

    Lieu: église paroissiale de St-Savinien.              Heure: 21 h précises

    Programme:
            Haydn:             Les Sept Dernières Paroles du Christ: introduction
            Schubert:         Symphonie Inachevée (la 7ème ou la 8ème, selon les bibliographes) 2 mouvements. 
            Beethoven:      Symphonie Pastorale (la 6ème) 5 mouvements. 

    En rappel, si vous le voulez bien: 
            Berlioz:            La marche au supplice (de la Symphonie Fantastique) 

    Réservations (fortement recommandées) à 
        l'Office de Tourisme de St-Savinien. Nouveau local: sur l'Ile de la Grenouillette (ancien bâtiments des locations de bateaux-caravanes)           tél: 05 46 90 21 07 
    Plein tarif 10 €.
    Tarif réduit à 8 € pour les adhérents de l'OSVS, les étudiants et les demandeurs d'emploi. 
    Gratuit jusqu'à 16 ans.

    Précisions: 
        Ouverture de la billetterie à 20h15.
        L'église est chauffée, les chaises ont été changées pour un meilleur confort.
        Vous pouvez devenir adhérent de notre association à l'entrée du concert.

    Merci de venir nous soutenir. 
    C'est un magnifique programme pour lequel les musiciens ont énormément travaillé.
    Cordialement,

    Francis Gardré

    Ce concert reçoit le soutien du Pays des Vals de Saintonge et de la Commune de St-Savinien"