Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 3

  • En mai, fleure le muguet virtuel reçu de nos visiteurs de l'ethnoblogue......

     

    Unknown.jpeg
    bouquet_273.gif

     

     

  • Arrêt momentané...

    Chers visiteurs, vous aurez remarqué le blanc sur l'écran : le Pilote est mobilisé à P.T. pour assister la co-pilote bien bien pâle. Désolé, mais nous allons trouver une voie moyenne pour reprendre nos activités, dans les meilleurs délais. Aujourd'hui, 23 avril 2008, reprise prévisible, à l'entour du 1er Mai 2008.
    Les Temps sont durs !

  • A vous tous, amis visiteurs de Belvert : En Mars 2008 une toute relative stabilité. Bienvenue à tous, francophones fidèles, occitanophones et autres dialectophones du village planétaire !

    1042052168.jpg
    © Tous droits réservés; 2007.
    Toujours une affluence soutenue en ce mois de Mars 2008, avec une fréquentation presque également répartie sur les 24 heures, ce qui confirme l'accroîssement des visiteurs d'outre Atlantique avec lesquels nous avons noué des relations assez suivies depuis 1972, déjà !.
    Les pilotes de Belvert vous remercient de vos amicales et nombreuses visites de vos marques d'intérêt et de vos encouragements, non exemps cependant de critiques. Ainsi, pour ce troisième mois 2008, ce sont 1976 "visiteurs uniques" ce qui atteste d'une stabilité confirmée et donc d'une fidélité des visiteurs. Ils ont effectué ( belle progression encore !) 2914 visites du site (moyenne : 94/ jour et un maximum de 116, pour une journée faste !). C eux-ci ont consulté 7556 pages, c'est-à-dire une moyenne quotidienne de 243 pages avec une journée à 584 pages.
    Nous ne pouvons mesurer l'interactivité au seul nombre de commentaires,trop rares, mais l'essentiel des échanges se fait ensuite par contacts directs avec le courrier électronique, voire le téléphone cellulaire, et de cela nous vous remercions.
    368389151.JPG

    Qui sont nos visiteurs ?
    858548655.jpg
    Ils se situent toujours plutôt en Région Centre, Champagne-Ardennes, Île-de France, Limousin, Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes et Grand Ouest, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alsace, et pour l'extérieur : Allemagne, Antilles, Canada (Québec et Acadie en progression étonnante !) Ecosse, Belgique, Espagne, Gabon, Italie, Maroc, Mexique, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Suisse, USA... et peut-être d'autres territoires qui ne se sont pas signalés. Nous rappelons que le site est ouvert aux "cultures et territoires", appréhendés avec une sensibilité ethnologique, avec cependant des pauses plus personnelles (c'est tout de même un blog personnel et non un site d'association ou d'institution, même si les associations de notre environnement personnel y prennent une place prépondérante, à l'exemple de l'ARPE, des Amis du Jardin de Gabriel, de l'IEO, de la SEFCO, désormais de la jeune association d'études et de recherches ORCI...), familiales ou amicales (tout en veillant en ne pas transformer le Jardin de Belvert en Jardin à la Prévert, ou en cénacle généalogique...)
    51c130ebcb2533762380e804b18b065a.jpg
    © Michel Valière, Le Vieux Cormenier, août 2007.
    Michèle tire de son violon :"Pas de lièvre, pas de lapin...", un "bal déterviré"
    289682343.jpg

    En tout cas, merci à tous ceux qui, de près ou de loin, participent à la vitalité de notre blog, par leurs envois de documentation, d'informations, de commentaires, d'images (ou ceux qui concourent à les traiter pour les mettre en ligne): Aurélie, Caroline, Catherine (s), Christine, Christiane, Liliane, Lucie, Marion, Pascale, Rozenn, Bruno, les Daniel, Dominique, Éric, Francis, Jean, Jean-Christophe, Jean-Louis, Jeanne, Julien, Marc, Séverin, Valérie, Youssef, Yves, sans oublier ceux qui préfèrent se signaler ou intervenir sous des pseudos, des titres de sites ou de blogs. À tous merci du fond du cœur ! Et encore un grand merci à notre serveur, Hautetfort.com, qui gère toujours avec autant d'efficacité et de discrétion.
    Les "pilotes" en charentaises, Michèle G.-V. et M.V., "jardiniers de Belvert", sont heureux de vous offrir cette photographie (dont ils ne sont pas les auteurs), dans l'espoir de saluer le printemps, l'été...les belles saisons où la lumière illumine les cœurs.
    899945929.JPG

  • Dessillons nos yeux sur les jardins non dessinés...

    C'est la fête des jardins !

    33acb1d2a974b3bce980efde62bb8e49.jpg

    © M.V. Mai 2007
    A Belvert, on ne fait pas le jardin, c'est le jardin qui nous fait, avec ses merles, ses mésanges, ses roucoulements de ramiers, ses tourterelles, ses coudriers, son hêtre rouge, ses ifs de poche, ses pythosporums, ses lauriers, ses buis et fusains, ses seringas et millepertuis, ses roses de curé, ses aubépines, ses raisins, ses cognassiers de Catalogne, ses érables, son bouleau de l'ami Raymond, ses saulines et son lilas, ses bâtons de Jacob : 04899fa912251a35d8b2d0849836b04e.jpg
    © M.V. 1.6.2007.
    Et si le cœur vous en dit, pour, rester dans l'ambiance "nature et poésie", et si vous êtes vraimennt accro des plantes et des jardins alors visitez l'encyclopédique: http://Gardenbreizh.org/ , un site qui présente les plantes exotiques capables de s'acclimater dans tous les types de jardins, que les hivers soient chauds, doux ou franchement frais et qui présente les plantes exotiques capables de s'acclimater dans tous les types de jardins, que les hivers soient chauds, doux ou franchement frais. Un site, enfin, qui présente les plantes exotiques capables de s'acclimater dans tous les types de jardins, que les hivers soient chauds, doux ou franchement frais.
    df4ac35cfeb4012a2e5ceeaa44cc452d.jpg
    (Ravenala madagascariensis, alias l'arbre du voyageur, cf. Gardenbreizh.)

  • Pause avant congélation hivernale

    Bien sûr, aimables visiteurs des tropiques, cela ne vous a pas trop effleuré, mais le jardin de Belvert, pittoresque à souhait dans les lumières blafardes des petits matins blancs, s'est quasiment ankylosé sous la "frédure", les pilotes avec.
    Notre escapade ferrocarilesque s'étant achevée après un séjour de quelques heures de carburation cérébrale sur les hauteurs de la Censive du Tertre (là : un coup de google et des " ", vous aidera à localiser), et un rapide survol des fumerolles des marais péri-nantais (ça c'est un jeton favorisant), nous voilà de retour dans nos chaussons fourrés de laine bleus, non sans avoir oublié de caresser des orteils la bouillotte bleue, elle itou.
    Nous avons bien noté, notez bien ! que certains d'entre vous sont passés furtivement à l'approche de ce week-end glacialement ensoleillé, et qu'ils ont trouvé non plus notre social-pavillon HLM des trente glorieuses, peu reluisant en dépit des efforts répétés et du savoir-faire des artisans, mais un igloo dégoulinant de bons sentiments et de nouveaux engagements.
    Hélas, comme vous l'aurez appris, nous avons dû déplacer nos "tantes" en raison de leur grand âge (pfff, c'est une blague à 2 balles papé, t'es pas marrant !) et de leur air apparemment trop donquichottesque...

    Et pour cela, nous avons tous mal à l'âme. Bien mal !
    http://www.liberation.fr/actualite/societe/225738.FR.php
    et http://www.lesenfantsdedonquichotte.com/v4/index.html

    Merci encore de votre visite par les temps qui courent... et l'étang gelé... en cette période d'alerte grand froid sur le territoire du 8-6.

  • Une fois n'est pas coutume...

    Le blog Belvert vient d'être cité dans le magazine "Pleine Vie" n° 258 de Décembre 2007..., pages 37 et 38...
    Le pilote qui apparaît s'est embarqué pour l'occasion avec un photographe de l'AFP et une journaliste, à propos de ...

    Tiens, je crois que chez Animula vagula et chez le Poignard subtil (voir la colonne de droite: sites recommandés), il se passe plein de trucs intéressants, comme chez Alain Foix, cliquez dans leur direction, vous verrez, on ne s'y ennuie jamais. Mais, maintenant, si c'est pour une visite guidée de Lespignan, cliquez aussi et je vous laisse en compagnie de Jacques, guide émérite...

  • Bouillotte's blues : Aux p'tits maux les grands remèdes de mamèta

    Le poste de pilotage n'est pas ce qu'il y a de plus confortable, thermiquement parlant ! Aussi, après moultes palabres thermodynamiciennes, où se conjuguèrent le prix du baril de brut, la consommation de la bagnole du siècle dernier toujours vivace, le prix du kilowatteur nucléarisé comparé à celui de la chasse au sanglier sur la route de Saint-Secondin en période d'hiver et de celle des waters en cette fin d'automne, et compte tenu des longueurs d'ondes respectives des couleurs fondamentales d'un rainbow (ne variatur !), l'assemblée générale des pilotes, copilotes, pilotins et autres ilotes opta pour la bouteille de caoutchoc, hier chaudement rouge, aujourd'hui plutôt bleuie pour réduire à néant les néfastes de la froidure ambiante dont témoignent ces deux icônes (ris!...) ça c'est une didascalie en direction des visiteurs les plus bienveillants. Les pas plus bienveillants du tout, n'ayez crainte de passer votre chemin... sans pour autant appeler les voitures jaunes ! Quant aux béjaunes, carrément, attendez encore un peu pour prendre parti d'en rire ou d'en médire...

    e1166813e7a91e10f5f3e4c7e2eca6ed.jpg
    © Belvert 2007: ... "Y faisait tant fred que son nez y gela", chantait par fois notre bergeronnette...
    1b941f42c45eef9ed48ad82a5d4487d2.jpg
    © Belvert, fin d'automne 2007... La bouillotte bleue

  • Vous ne trouvez pas qu'il ressemble à...

    51919056ea78996c113ca9f02d60214b.jpg
    "Le compagnon du soir d'"ethnoveilleur"...

  • Mémoires plurielles, mémoires en conflit ... sur France Culture, le 20 septembre de 15h.à 16h.

    France Culture numéro Mémoires EF 2007-3
    Bonjour,
    Nous avons le plaisir de vous informer que Michèle Baussant présentera avec Nicole Lapierre le numéro Mémoires plurielles, mémoires en conflit , à France Culture, dans l'émission de Jacques Munier “A plus d’un titre”, vendredi 21 septembre (demain donc!) de 15h à 16h.
    A écouter bien sûr!
    Bien cordialement
    Gisèle Borie

    Université Paris X –Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie (MAE)
    Revue Ethnologie française - CNRS - UMS 844
    21 Allée de l’Université
    92023 Nanterre cedex
    Tel : 01 46 69 26 63
    ethnologie.francaise@mae.u-paris10.fr
    gisele.borie@mae.u-paris10.fr
    http://www.mae.u-paris10.fr/ethnofrance/

  • Retour au bercail

    Pendant que le Jardin de Belvert se paraît de plus en plus d'une verte toison et s'habillait de fleurs, les pilotes eux "camarguaient" paisiblement du côté des arênes d'Arles ou le Jardin-hôtel du Calendal près des Arênes et du théâtre antique leur servait de refuge momentané. Ah, les petits-déjeuners sous les jujubiers, les heures de sieste sous les micocouliers... et les déjeuners à la cantine du Lycée Pasquet !
    Oui, les rencontres annuelles du CTHS... depuis 1834 ! quasiment pré-mistraliennes (F. Mistral:1830-1914 !), se sont donc tenues au milieu d'Arlésiennes en tenue de fête, d'odeurs de côtes de taureau grillées, de lavande, de parfums suaves et sucrés des grapes d'acacias comme des pythosporums déjà fleuris (dans quinze jours seulement à Belvert-du-Poitou !), des odeurs subtiles des seringas, capiteuses des chèvrefeuilles. Le printemps dans toute sa spendeur... y compris avec la chasse aux guêpes et autres mouches à miel...
    Et m'y voilà de retour, encore ennivré et ensommeillé.
    Mais le tonus va revenir...
    Ah, j'oubliais, nous sommes revenus pour voter...
    Visiteurs de Belvert, je vous enjoins ( avec votre assentiment, cela s'entend !) d'aller vite voter si ce n'est déjà fait. En toute conscience, citoyenne... Marianne vous en saura gré ?

  • C'était à prévoir...

    Le jardin de Belvert où a surgi avec une efficacité redoutable un printemps exceptionnel, va entrer en léthargie pour quelques jours. En effet, du côté d'Arles, comme l'a si bien exprimé Animula Vagula (allez vite sur ce site http://animulavagula.hautetfort.com/ ) dans l'un de ses commentaires dont elle a seule le secret, il se passe quelque chose du côté d'Arles. Le pilote a donc décidé la co-pilote d'aller renifler un peu l'air de la Camargue, saluer Frédéric Mistral, et rencontrer un peu tous les potes du CTHS.
    Pélerinage en Arles, d'autant plus motivant qu'il comporte une station aller et une station retour à Lespignan, qui n'est tout de même pas le nombril du monde (ça c'est à Pougne-Hérisson (79), merci Yannick Jaulin !), ni le centre du monde (ça c'est la gare de Perpignan, adios el amigo Salvador !)
    Non mais Lespignan, c'est un peu un vert paradis d'enfance que décrit si bien Jacques, sur son Blog (à ne pas manquer !) http://www.jcassan.fr/lespignan.html

  • Visiteuses de marque

    Deux visiteuses se sont annoncées pour lundi 26 mars au jardin printanier: la marionnettiste et danseuse Danièle Virlouvet,
    .

    medium_y2.jpg
    ainsi que notre collègue ethnographe de l'ARPE.
    En attendant que la co-pilote chauffe ses fourneaux, le pilote, cognée en mains fend son bois, cueille ses champignons, délire dans son coin, use ses nouvelles lunettes frâiches de la veille: merci monsieur l'ophtalmo, merci monsieur l'opticien mutualiste. Quant à la co-pilote le nez décoré pour la première fois de bésicles progressives voit se dérober le sol sous ses pieds, la table de la cuisine se barrer "en diagonale", les marches d'escalier arriver plus vite que prévu: bref l'initiation... et la découverte de tous ces petits riens qui lui étaient cachés et dont elle ne se souciait pas puisqu'elle ne les voyait pas. Et là, elle vient de découvrir que l'écran de pilotage est particulièrement affecté de tachelettes dont il va falloir se séparer.
    Tout le monde ne peut pas être bien-voyant le monde serait trop triste et uniforme.
    Ah j'oubliais de vous annoncer le menu de demain, alors, il y aura en entrée des hors-d'œuvre, puis un plat de résistance, sans doute des produits laitiers et fermiers, enfin une douceur du palais. Avec ça, vous voilà renseignés. Mais je ne suis pas hostile à vous révéler le VRAI menu, toutefois il faudra attendre encore un peu pour plus de certitude.
    En tout cas, chère collègue, chère Danièle V., vous accueillir nous fera vraiment très plaisir, surtout si le temps veut bien y mettre du sien.

  • Temps perdu; temps retrouvé à Besançon.

    ... de Besançon. Ville magnifique et passionnante avec ses merveilleux musées... une exposition consacrée à Fragonard est encore en place aux Musée des Beaux-Arts. Une découverte: le Musée du Temps au palais de Granvelle. Nous savions bien l'activité horlogère, mais que soit si généreusement mis en scène une notion aussi complexe que le temps ne manqua pas de nous surprendre... Enfin , je manque un peu de temps pour vous en dire plus, mais courez à Besançon...
    Vous voulez un hôtel ? modeste, mais impeccable ** (Logis de France) à 50 m. de la gare de Besançon-Viotte (on le voit du train !) : L'Hôtel Florel (6, rue de la Viotte, 03 81 80 41 08). Accueil littéralement familial. (Ceci n'est pas une publicité; mais une appréciation du pilote de Belvert).

    medium_Besan_on_Le_Florel_HD1_big.jpg

    medium_Besan_on_Le_Florel_BD5_big.jpg

  • Quand Belvert se bisontine !

    medium_cheval.gif


    Le passage des grues en migration m'a remis en mémoire que Belvert's Circus, une annexe de Belvert's Garden doit se rendre à tire d'aile dans une université bisontine pour y conférencer (Vendredi 09 mars 2007, à 16h., à l'UFR STAPS) sur les contes, et notamment sur le traitement des corps...Quoi de mieux que Pégase, ou du moins une effigie qui en tienne lieu, à la fois pour voyager allègrement (pas de ligne directe Belvert-Bisontin !) et pour inspirer le "chargé de conf."

  • Information des visiteurs de Belvert

    Pour le mois de février le service des stats a fait le bilan suivant pour le mois de février. La croissance du nombre de visiteurs est lente mais progressive. Avec le printemps qui s'approche, le jardin de Belvert sera plus gai avec ses oiseauX (surtout mésanges, tourterelles et merles...). Les amateurs d'art brut/naïf/naïf ont un peu délaissé le site? En effet, plus de nouvelles du Jardin de Gabriel. C'est le temps de la réflexion individuelle et collective. J'avais promis une information sur la réunion du 15 janvier et il tarde à venir. En fait, chacun retient son souffle, ici, DRAC (M.H.), Mairie, Pays des Vals de Saintonge, Offices de Tourisme, Amis du Jardin de Gabriel.
    Le dossier JdG avance avec pragmatisme, avec une prise de conscience accrue des élus et responsables... Je vous en dirai davantage sous peu. (M.V.)

    Visiteurs uniques : 1079 (contre 1001 en janvier)

    Visites: 1 668

    Pages : 4 526

    Pages par jour (Moyenne / Maximum) : 161 / 448

    Visites par jour (Moy / Max): 59 / 161

    En tout cas merci à tous de vos passages épisodiques ou réguliers, merci aussi à ceux qui ont établi des liens plus pérennes qui nous font part de leurs travaux et productions, de leurs doutes critiques.

    La co-pilote et le pilote de Belvert.

  • Un peu de tendresse verte...

    Mi-février, la saison des agnelages... un peu partout dans les pâturages, des scènes réchauffantes...

    medium_100_2667.JPG

    ©Séverin Valière.
    Merci de s'être attardé un peu devant cette scène de la nature domestiquée et de nous offrir ce moment de vie devant ce jeune agneau juste mis à bas.

  • D'un autre point de vue...

    Il est des jours comme ça, de vieux jours, qui paraissent parfois très longs; aussi lorsqu'on ne trouve plus charentaise à son pied... on cherche des "velcros" plusadaptables et maniables :

    medium_100_3346.JPG
    Cl.: ©Séverin Valière, 25 déc.2007.
    Un grand merci, et longue vie aux prêteuses de pieds creusoises, anonymées, mais bien réelles !

  • Belvert en janvier 2007

    La neige sur le jardin de Belvert, c'est plutôt rare, et pourtant, si ceci n'est pas Belvert, Belvert ressemblait à cette vue prise par Marion dans l'environnement en ces jours enneigés:

    medium_PICT0067-1.jpg

    Je pense que nos visiteurs du Nunavik ne seront guère impressionnés par cette "pellicule" de neige passagère.
    Merci Marion de cet envoi.

  • Soyez les bienvenus dans notre blog-bureau du jardin BELVERT

    « Souvent, une personne qui doit sa notoriété […] à des travaux très variés où la création personnelle avait la plus grande part […] à faire, comme on dit, son chemin hors des sentiers battus, découvre avec étonnement que beaucoup de gens gardent exclusivement d’elle l’image de ses débuts. […] Ce qu’elle a accompli plus tard, ayant changé tout à fait de voie ou plutôt n’en ayant plus suivi aucune, paraît de moindre importance, même si le public en fait grand cas. »

    Pierre Gascar, Humboldt l’explorateur,
    Paris, Gallimard, 1985, p.181.


    Ce Blog, ouvert à l'initiative de Michèle Gardré-Valière, ethnomusicologue et de Michel Valière, ethnologue, est destiné à accueillir des collègues, des étudiants, des passionnés par l'ethnographie, le patrimoine ethnologique et sa mise en valeur. mais aussi par tous les phénomènes culturels auxquels nous sommes conviés: concerts, conférences, expositions, musique, art brut etc...

    Notre conseiller est essentiellement Séverin Valière, musicien et régisseur : severin.valiere@laposte.net
    mais aussi Youssef Loudiyi (Les Passeurs d'images), Animula vagula (de la famille des Animuliens engagés).


    Rappelons que:

    - l’ethnographie désigne tout travail descriptif : recensions, inventaires d’objets, de techniques, de savoir-faire, de rituels et d’usages… sur une ou plusieurs populations données ;
    - l’ethnologie correspond, en quelque sorte, au « travail en laboratoire » qui consiste en « un travail d’analyse, conçu comme exhaustif, s’appliquant à une population ou à un groupe de populations, au travers duquel tous les aspects techniques du mode de vie, tous les modes de fonctionnement de la société, tous les registres de systèmes symboliques doivent être pris en considération et ajustés les uns aux autres dans une perspective globale qui met en évidence leurs nécessaires relations» ;
    - l’anthropologie qui se situe à un autre niveau et qui, « usant du comparatisme et visant à la généralisation » a surtout « pour objet une réflexion sur les principes qui régissent l’agencement des groupes et la vie en société sous toutes ses formes ».

    medium_bureau.jpg

  • Coup de froid sur le jardin de Belvert

    Tempête toute la nuit, neige au réveil sur les toits environnants, sur le jardin ou toutes les plantes indiquent la direction du sud, tant la bise du nord (pléonasme) souflle, refroidit, enneige. Il m'avait semblé que le plumage du coq de Franck était plus blanc que blanc, nous devons constater qu'il est devenu beige dans ce contexte rare sous ces latitudes pictavo-charentaises...
    À propos de charentaises, les miennes sont trouées et par les temps qui courent je vais devoir les renouveler, au risque d'un rhume bien inutile...
    Sortez, mais soyez prudents, roulez tranquillement, pendant que je reste au chaud (c'est trop vite dit !) à mon poste de pilotage, en attendant le dégel? C'est pas un temps à mettre un Bas-languedocien dehors... Surtout que dans nos boijas (lire: bouijes ) pictaviennes, désespérément applaties, ni luge, ni bobsleigh, ni ski de la meilleure marque n'ont d'utilité. Seuls les fonds de culottes solides pourraient avoir quelque efficience.. le cas échéant ! et puis, Belvert n'est qu'à 26 minutes des urgences, via le samu ou le 18 !
    Sur ce, faites pour le mieux, et bonne journée, et bon moral s"il vous en reste encore un zeste !

  • Mama mia !

    Un douanier retraité du village de Leis en Bas-Languedoc, comme le nommait alors dans son roman Christian Costa ("L'été deux fois", éd.de Minuit, 1989), aimait aussi travailler le bois pour occuper la fin de sa retraite. Ainsi le "gabelou", sculpteur autodidacte, offrit-il à son église paroissiale un nouveau maître autel conforme à Vatican II ; mais il réalisait aussi, à la gouge et au maillet de bois, des objets divers dont des portraits, comme cette "madone" qu'il offrit à une proche du pilote, aujourd'hui disparue...

    medium_Madone_1.JPG
    . © Marion Loudiyi-Valière.

    Elle a finalement pris place sur un petit autel domestique et laïque, au côté d'une statuette de femme burkinabé (merci madame Maïmouna de Ouagadougou).
    medium_Femme_burkinabe.2.JPG
    .© Marion Loudiyi-Valière.

  • Des visiteurs de marque pour le jardin de Belvert

    medium_Ah_le_beau_bois_joli_.jpg


    Ce jour, une équipe dynamique de Esse (Charente) s'est spécialement déplacée pour améliorer la qualité du poste de pilotage de Belvert, pour la plus grande satisfaction de la dame des lieux. Merci et bravo à Benoît, à Jimmy et à Sébastien, l'ami de la Gerba Baudo.
    Nous reparlerons de tout cela ultérieurement

  • Il n'a pas fini de penser, mais n'en pense pas moins.

    "Il" téléphonait quand il lui est apparu, pensant, pensif, triste certainement...

    medium_email_01.jpg


    ...et pourtant il n'a pas fini de penser, mais n'en pense pas moins...

  • Y aurait-il un lien entre la Foire mensuelle de Rouillac (Charente), le 27 du mois, et Belvert ?

    La question certainement ne méritait pas d'être posée en ces termes, mais elle permet de faire un bilan de novembre 2006; un bon crû.
    Chers visiteurs du jardin, vous avez été 661 personnes différentes, comptabilisées une seule fois (?) ce mois écoulé, correspndant à 1029 visites. À vous tous, vous avez entrevu, peut-être lu 2406 pages, soit une fourchette de 81 à 151 pages... Justement 151 pages par 51 visiteurs uniques, maximum atteint le 27 du mois, justement jour de la foire de Rouillac (Charente), particulièrement achalandée. Quant au 29, jour de la foire extrêmement fréquentée des Hérolles, à Coulonges (Vienne), là... sur notre blog: morne plaine... D'accord, me direz-vous, ils ne peuvent se rendre à la foire et parcourir les allées de Belvert. J'en conviens.
    Mais vous, visiteurs souvent urbains qui venez prendre un peu de vert ici, connaissez-vous les deux foires dont je viens de vous parler ? Non, certainement. Eh bien, Allez donc un 29 du mois, dès 8h. du matin aux Hérolles (d'abord, à trouver sur la carte, il vous faudra une demi-journée, une autre pour rejoindre les lieux...) mais là: en pleine nature, au carrefour de tois régions (Centre-Limousin-Poitou-Charentes) le choc ! Je ne vous en dis pas plus... et à midi, le principal restaurant de campagne vous attend avec sa tête de veau ex-cep-tion-nelle (moi, de toutes façns, je n'en mange pas, mais il ya de quoi se substanter du point de vue de l'alimentation carnée...)
    Rouillac, le 27 de chaque mois, c'est pas mal non plus, c'est vaste, achalandé, mais en plein bourg et en plus, il y a le "27", un établissement culturel "à la campagne"... Tiens, c'est pas Charles-Alphons Allais qui.... reportez -vous au texte originel, ça vaudra mieux... vous savez... par exemple: La Barbe et autres contes (rasoir ?)
    Allez, passez une bonne journée, et pousuivez votre promenade vespérale dans le labyrinthe des boijas de Belvert, et n'esffrayez ni la poule ni le coq de Franck...

  • De sacrés chails pour de futures pommes : savoir-faire de jardinier... admirable!

    Dans les bouijes de Belvert, les arbres, fruitiers ou non font ce qu'ils peuvent entre les merles trop gras, les gallinacées de Franck, et l'oeil des passants....
    Mais, en face de là, monsieur A. un amical voisin, donne une leçon de droiture pour un pommier. Admirable... nous en sommes bouche bée, de peu nous direz-vous. Oui mais, à l'approche de Noêl ces présents déjà suspendus aux branches pour en faire un arbre sage nous interpellent. N'est-ce pas un peu "insolite" dans cette bien calme et policée cité pavillonaire HLM où s'étalent sans souci nos buissons rétifs à tout peignage, à toute coupe, sortis tout drois des rêveries d'un autre âge...
    Merci cher monsieur A.. merci !

    medium_arbre-1.jpg


    Et ce plan plus rapproché permet d'ajuster le regard, éventuellement d'analyser les modes d'attache, pourquoi pas la provenance des chails ainsi mis en valeur, là où d'habitude on les cache sous le béton ou le goudron.

    medium_arbre-2.jpg


    Il est parfois bon de jeter un coup d'oeil par-dessus les haies...

    Au fait ces pommes ne sont pas encore bonnes à croquer. Mais ça, vous le saviez, mais parfois, il vaut mieux le dire pour ceussses qui n'ont jamais vu de pommes que dans les gondoles, et les pommiers dans leur bible premier âge.( La notice du dernier lave-linge croisé, précisait qu'on ne devait pas s'en servir pour la toilette des chiens, des chats et du hamster, d'où notre prévenance/prévoyance compréhensible).
    Bonne visite, amis de passage!
    P.S: Merci Marion-Catherine-Isabeau de Boisgrollier pour ces photos ; merci Sév. de Tournefort pour ces conversions Jpg, encore inaccessibles au pilote.

    Parmi les familiers du Jardin, l'un deux, sans doute grand lecteur de tous les Tristes tropiques, mais pas trop fatigué comme Certain qui dit trop qu'il ne l'est pas (mais qui dit avoir commencé à hiverner dans sa rénovation, a réussi, je dis bien réussi, à réveiller ma boîte à malice, et par un miracle virtuel (toujours possible ente Halloween et Nadalet) à glisser un message que je vous livre " À Peu Près":

    "Chers Belverts (ça, ça y était pas, mais pour les jeunes esprits, c'est mieux comme ça: Chers Belverts"...

    De l'ethnologie par sa fenêtre maintenant ? Plus besoin de "haïr les voyages
    et les explorateurs" quand l'ingéniosité de votre voisin fournit les sujets
    d'étude. J'ai aimé cette note qui nous parle de vous et l'une de mes copines
    voulait même faire un commentaire à ce "De sacrés chails..." mais, hélas,
    impossible, vous les avez fermés?
    Réponse: "non, je ne sais ni les ouvrir, ni les fermer, tantôt ils le sont, tantôt non... je parie, à ce qu'on m'a dit, que c'est une faute de pilotage...En théorie, je dis bien en théorie, ils sont Toutverts...ça c'est pour le slogan : Belvert, c'est Toutvert !)

    Alors, là, le familier reprend :

    "Je m'abstenais jusqu'à présent de zyeuter
    l'immeuble d'en face, dont les locataires détestent les rideaux, tant je
    croyais qu'il n'y avait rien à glaner dans les alentours mais je vais me
    mettre à mitrailler les toits avec mon petit numérique maintenant. Il pleut,
    il fait nuit et puis il fait jour et il pleut encore. Cela n'arrange pas les
    chaussures et le moral aussi en prend un coup, comme dirait Chaissac. Un
    sursaut d'allégresse cependant en votre faveur, chers Belvertois, parmi les
    derniers qui me restent."

    R: Allons, c'est pas parce qu'il fait plovinette, bouillard, pluèja, ramada, ramée et j'en passe des moyens de se laver les cheveux sur tous les territoires, qu'il vous faut être triste ! Tiens, j'ai une nouvelle fraîche pour vous donner du peps qui nous vient de Ségolénie par le truchement de la PQR, ce matin : 13500 pantoufles charentaises ont été offertes (pour soutenir une entreprise en difficulté) aux Lycéens pour se mouvoir le soir de la tisanerie au dortoir... Formidable, non ?
    Allez, cher familier, ne soyez pas mau-rose, votre tour viendra aussi, vous direz vos chagrinous, vos projettous, vous y participerez, à la grande braderie doléante, dans votre quartier si chou...

    En tout cas, merci de votre audacieuse avancée et veillons ensemble sur l'ouverture et la fermeture des entrées ou des sorties de notes...
    Une prière à Janus ne sera pas inutile, je le crois; et vos conseils en plus. Merci d'avance.