Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs - Page 2

  • En Limousin, à Saint-Yrieix-la Perche, 29, 30 juin, 1er juillet 2012, les Jardins se donnent à lire grâce aux livres d'artistes...

     

    RENCONTRES  Des jardins, de la botanique...


    29, 30 juin, 1er juillet 2012


    Centre des livres d’artistes et divers lieux à Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne)

     

    Un événement culturel pour inaugurer ses vacances en Limousin... Cliquer sur ce lien pour le programme général et le détail des films, livres et artistes:

    http://cdla.info/fr/


    Informations pratiques : 


    Lieux:


    Le centre des livres d’artistes 1 place Attane 87500 Saint-Yrieix-la-Perche

    Centre culturel Jean-Pierre-Fabrègue 6 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny 87500 Saint-Yrieix-la-Perche

    Organisateurs :


    Le Centre des livres d’artistes (direction du projet : Astrid Verspieren, Didier Mathieu) en partenariat avec la Ville de Saint-Yrieix-la-Perche et le Centre culturel Jean-Pierre-Fabrègue

    Renseignements :


    Le centre des livres d’artistes tél. + 33 (0) 555 75 70 30 fax + 33 (0) 555 75 70 31 www.cdla.info

    Partenaires institutionnels :

    Ministère de la Culture – DRAC Limousin Conseil régional du Limousin ; Ville de Saint-Yrieix-la-Perche ; Conseil général de la Haute-Vienne


    Mécènat :

    Fondation du patrimoine en Limousin

  • En juin (23-24), chacun au Jardin ! de Gabriel.... à Nantillé, Charente-Maritime.

    affiche_jardin_gabriel.JPEG

  • A Rivarennes (37), le Musée de La Poire Tapée a rouvert ses portes !


    Les membres de l'association la Poire Tapée de Rivarennes après une saison de cueillettes de poires, épluchages, ébouillantages, mises au four, platissages et ensachages ont le plaisir de vous convier de nouveau au Musée de la Poire Tapée pour vous faire découvrir une curiosité culinaire toute particulière, le fruit d'un travail bénévole passionné et constant !
     
     
    Depuis dimanche 1er avril 2012 à 14h30, Jacqueline et Caroline, hôtesses d'accueil du site, vous reçoivent au Musée pour vous faire découvrir ou redécouvrir un savoir-faire ancestral à Rivarennes, la production de Poires Tapées. Vous apprendrez à reconnaître les différentes variétés de poires, en particulier les poires d'hivers, issus du plateau de Rivarennes et des vergers conservatoires de l'association. Vous vous laisserez guider au travers l'histoire de la Poire Tapée, de sa production et de sa renaissance à Rivarennes grâce à une équipe de bénévoles de la commune et de Léontine, dernière détentrice de ce savoir-faire. Bien entendu, vous ne manquerez pas de déguster ce produit délicieux qui fait la renommée de Rivarennes, capitale de la Poire Tapée ! En savoir plus...
     

    Deux animations "Sur la piste de la Poire Tapée de Rivarennes" vous seront proposées  les vendredis 20 juillet et le vendredi 24 août de 9h 30 à 14h. Découverte de l'histoire de la Poire Tapée, promenade à travers les chemins de randonnées (6km) de Rivarennes à la recherche des vergers conservatoires de l'association et des Poiriers de vieilles variétés. dégustation de fouées au chèvre et à la marmelade de Poire Tapée à côté du four à bois et en compagnie de quelques bénévoles de l'association. Un moment convivial et gourmand vous est assuré. Réservation obligatoire, nombre de participant limité. 5 € par personne, gratuit - de 2 ans. 
  • L'Ami Alexandre tient à faire connaître aux visiteurs de Belvert cet ouvrage ethnolinguistique sur le patrimoine oral du Médoc....

    Lo medoc.jpeg

     

    Voilà un ouvrage que tous les Médoquins apprécieront. Ceux de souche puisqu'il consigne un patrimoine d'oc transmis dans les générations successives au sein des familles; mais sera également apprécié des Médoquins d'adoption qui trouveront là une matière linguistique de première main, patiemment recueillie par Patrick Lavaud, relativement facile d'accès pour une première découverte linguistique de l'Occitan. Une préfèce de Louis Bergès, directeur des Archives départementales de la Gironde vient sommer cet impressionnant ouvrage.

    Ajoutons pour les fines bouches et les experts, que trois CD insérés aux pages 2 et 3 des couvertures donnent la matière vivante de cette œuvre sur la littérature orale qui selon le vœu humaniste de l'auteur s'ouvre du local à l'universel, "à l'opposé de tout repli identitaire".

    L'ouvrage est particulièrement bien soigné, au format d'un album, accompagné de quelques illustrations "d'époque". Cette publication par la collectivité territoriale (Archives départementales/ Conseil général de Gironde) est une très heureuse initiative qu'il y a lieu de saluer et d'encourager. Nul doute que les bibliothèques souhaiteront disposer de ce bel ouvrage dans leurs fonds occitans.

    Pour les plus accros :

    ISBN : 978-2-86033-074-9

    Prètz=Prix : 20 € (+ port)

    Aux Archives départementales de la Gironde: 72-78 cours Balguerie-Stuttenberg, 33000 BORDEAUX

  • Modeste mais talentueux: Luc Turlan, auteur de B.D.

     

    Il a pour dessein les secrets du Poitou.

     

     

    Luc Turlan est né en 1958 dans le département du Jura. Il s'est installé dans le département de la Vienne après un passage en Normandie. Autodidacte, passionné de bandes dessinées, il en a adopté la graphie. Il a débuté à Rouen où après quelques essais dans la publicité, il illustre l'actualité pour un journal étudiant. Une incursion dans le monde de la bande dessinée l'amène à travailler comme assistant coloriste dans les éditions Delcourt. Il dessine d'ailleurs encore régulièrement des strips, petites bandes dessinées courtes et plutôt amusantes que l’on trouve généralement dans les pages ludiques de la presse quotidienne régionale, comme par exemple La cagouille, dans Centre-Presse, réalisée en collaboration entre Didier Quella-Guyot et Luc Turlan. En 2002, Lipokili, éditeur belge publie un de ses projets pour enfants, Saperlipopette, à l’intention des plus jeunes enfants, puis Sapristi. Il réalise encore un abécédaire pour les éditions Fleurus, L'Alphabet de l'Ecole.

     

    En septembre 2006, il publie le premier tome des aventures du clown Saxo, Saxo : Mandragore le Magicien aux Éditions P'tit Louis, puis en 2007 Mousse contre vents et marées chez Millefeuille. Une série, "Les amis de la ferme" est lancée chez Geste Éditions. Le héros central en est un baudet du Poitou nommé "Peluchon".

     

     

     

    Professeur des écoles dans un institut spécialisé, Luc n’apparaît que tout sourire, l’air, la silhouette de l’instit que chacun aurait un jour désiré avoir devant lui. Déjà, dès ses jeunes études, il se faisait remarquer de ses maîtres et de ses camarades de classe comme étant doué pour le dessin, disposition qu’il cultivera jusqu’au professionnalisme. Aujourd’hui, il se dit lui-même surpris que son œuvre, commencée sans prétention aucune, plaise autant à ses lecteurs. Nous pourrions l’éclairer là-dessus ; en effet tout en rondeurs, ses images douces au regard se lisent clairement, comme on lisait hier dans les classes de l’Hexagone, les célèbres images Rossignol, du nom de l’entreprise montmorillonnaise qui les produisait. Mais non seulement les dessins semblent s’inscrire dans une mémoire collective, mais ses textes paraissent couler de source, frappés de sagesse, de bon sens et d’humanité. Autrement dit tout chez Turlan est fait pour séduire, et ceci n’est pas donné à tout le monde. Il ne s’en plaint pas et fait rejaillir ce succès sur l’éditeur Geste, dont on sait qu’il est fils de l’U.P.C.P, qui lui « laisse une entière liberté », d’autant qu’il traite de cultures populaires et régionales.

     

     

     

    L’auteur-dessinateur au grand cœur

     

    Cochons, biquette, ânes, poney, sortis tout droit des traditions régionales d’ici ou d’ailleurs

     

    sont autant de personnages, héros des albums de Luc, qu’il a rassemblés dans une collection « Les Amis de la Ferme », publiée par  Geste éditions à La Crèche (Deux-Sèvres) et qui ravissent des milliers de jeunes lecteurs et quelques grands aussi. Ceux-ci s’engagent dans des aventures où l’entraide est règle d’or, la confiance toujours méritée, et les apparences généralement trompeuses. Ainsi, par exemple, Blackjack le cochon « au cul noir »  du Limousin voisin se désole et même est complexé   d’être obligé d’arborer ses fesses noires. Qu’à cela ne tienne, Crapoto, cochon du Poitou, par une astuce fort ingénieuse va transformer cette différence en grande mode. Une belle leçon  nous est ainsi offerte dans un monde où cultiver sa différence n’est pas toujours aisé.

     

    L’histoire du poney anglais Patchwork révèle beaucoup plus encore l’éthique et la sensibilité de l’auteur, et l’on ne peut qu’admirer le talent déployé par ce dessinateur aussi pédagogue. Qu’on en juge : Patchwork est récemment débarqué d’Angleterre et, comme d’autres de ses compatriotes, souhaite s’installer en France. Or, pour payer la traversée du Chanel, de la Manche, il a promis de travailler en échange du prix du billet de voyage. Hélas pour lui, ses nouveaux propriétaires, ses « patrons » l’exploitent injustement, tout comme son compagnon de galère, un petit singe qui doit faire le pitre en échange de sa pauvre pitance.

     

    Mais c’était sans compter sur « les amis de la ferme » qui vont se mettre en quatre pour venir à leur aide afin de leur procurer à chacun une meilleure place, plus confortable. Tandis que le petit singe émerveillé va découvrir à Romagne (Vienne) la Vallée des singes, Patchwork, lui, va s’associer aux autres animaux de la ferme. Ainsi le jeune lecteur va-t-il aborder la délicate question de l’injustice grossière du travail au noir ; et sera-t-il amené à saisir l’intérêt de l’étude des langues étrangères pour surmonter les obstacles entre les différents peuples. Ainsi, l’auteur-illustrateur, poitevin, d’adoption depuis une quinzaine d’années, double-t-il le pédagogue d’un rôle de médiateur interculturel et intergénérationnel à l’occasion de ses multiples interventions auprès des jeunes publics bédéphiles. Des messages simples destinés à contribuer à un meilleur vivre ensemble, tels sont les ingrédients de l’estime du lectorat de Luc et du succès éditorial de sa production qui d’ailleurs ne s’arrête pas là... On ne s’étonnera pas de l’entendre dire en confidence qu’il a « plein d’idées en tête pour de futurs albums ». Qu’on se le dise...

     

    Le patrimoine des régions en images

     

    L’originalité de la plume et du talent de l’instituteur-dessinateur est de mettre la région à l’honneur au travers de ses albums illustrés et on ne peut plus « sympas ». Au fil des récits et des aventures, nos animaux vont découvrir d’étonnantes techniques. Ainsi, Crapoto qui par maladresse a cassé un plat de porcelaine auquel la dame de la ferme tenait beaucoup, va entraîner ses amis dans une randonnée qui les conduira jusque dans l’atelier d’un porcelainier limougeaud qui refera un plat pour réparer la faute et compenser le manque créé par l’accident.

     

    La visite d’ateliers est aussi une méthode de Luc, littéralement ethnographique, pour s’imprégner de l’ambiance, des odeurs, des couleurs, mais aussi des techniques, des savoir faire et des tours de main. Ainsi, par exemple, de juin 2009 à Février 2010, le dessinateur s’est immergé dans l’entreprise montmorillonnaise Rannou-Métivier pour s’initier à la culture de la maison et à ses productions si célèbres de cette cité de la Vienne. C’est Crapoto le petit cochon, qui a voulu accompagner la biquette Cabriole, chercher un livre dans la Cité de l’écrit, va s’introduire dans une boutique où il découvrira le macaron... Mais au fait, qui a bien pu en voler la recette ?

     

    Le goût des secrets

     

    L’un des derniers ouvrages, Le Secret des macarons, a été présenté par l’éditeur Geste au public invité, au sein du saint des saints ! À Montmorillon, la Cité de l’écrit, et en présence de monsieur Yves Bouloux, le premier magistrat de la ville, sous-préfecture du Sud-Est de la Vienne. Mieux encore, et parce que secret il y a ( ?) dans le « musée », lieu de mémoire s’il en est un, de la maison Rannou-Métivier, où les deux co-directeurs, Lionel et Yann accueillaient leurs hôtes d’un jour, en compagnie de quelques anciens parmi la cinquantaine d’employés de la prestigieuse entreprise gourmande. Ainsi, au fil des 32 pages du petit album (que l’on peut acquérir dans les librairies, les maisons de la presse et dans six boutiques de Rannou-Métivier) le jeune lecteur va s’approprier près d’un siècle d’une tradition pâtissière emblématique de cette jolie ville baignée par la Gartempe et dont on sait qu’elle est aussi la ville natale de Régine Deforges. En effet, depuis neuf décennies, la recette du macaron a conquis non seulement la ville, mais le département et la Région, et aujourd’hui, bien au-delà.

     

    En outre, ajoutons que Luc Turlan a également collaboré avec l’auteur de la Bicyclette bleue sur des ouvrages à destination de la jeunesse, ce qui pour lui semble réellement une véritable vocation. Il illustrera ainsi La sorcière de Bouquinville, suivi des Mésaventures à Bouquinville, publiés aux Éditions Albin Michel.

     

     

     

     

     

    Bibliographie de Luc Turlan

     

    Blackjack le cul noir du Limousin, La Crèche, Geste éditions, 2009

    Cabriole, la biquette du 1oitou, La Crèche, Geste éditions, 2007

    Crapoto et le broyé du Poitou, La Crèche, Geste éditions, 2008

    Dandy l’âne culotte, La Crèche, Geste éditions, 2008

    Les Bavards, en collaboration avec Didier Quella-Guyot, La Crèche, Geste éditions, 2009

    Le Secret des macarons, La Crèche, Geste éditions, 2010

    Patchwork, un anglais à la ferme, La Crèche, Geste éditions, 2009

    Peluchon, le baudet du Poitou, La Crèche, Geste éditions, février 2007

    Peluchon et le mystère de Ford Boyard, La Crèche, Geste éditions, 2009

    ...et encore des ouvrages en collaboration avec Jean-Jacques Chevrier, Régine Desforges, Didier Quella-Guyot.

    Et pour les navigateurs qui croisent sur Internet, on peut retrouver ce talentueux créateur à l’adresse URL : http://turlan.over-blog.com

     

     Michel Valière

     

  • Un art saintongeais mis en lumière par Laurence Fédy: exposition les 19 et 20 novembre 2011

    Affiche expo vente 19-20 nov.jpg

  • Musiques et Traditions Orales de Normandie en novembre, avec l'associations La Loure


    Deux rendez-vous de choix se profilent autour des traditions chantées, de Normandie et d'ailleurs :
    Affiche Web.jpg



















    10-13 novembre : Pays de Caux - Pays de Chanteurs - Fécamp (76)
    Colloque, concert, bal/fest noz, café chantant, soirée ciné documentaire...
    Attention, n'oubliez pas de vous inscrire pour le colloque, ça se remplit très vite... et les places sont limitées ! 
    La fiche d'inscription : ici 
    Le programme complet de ces rencontres : ici 

    19-20 novembre : La Nuit du chant traditionnel - Torchamp (61) 
    Veillée en chansons, bal à la voix, rando chantée, apéro chanté...

    Le programme est ici ! 


    Affiche NDC 2011 Web.jpg


    Au plaisir de vous rencontrer lors de ces prochaines manifestations normandes.  
    --------------

    Association La Loure

    Musiques et Traditions Orales de Normandie
    2, rue St-Martin
    14500 Saint-Martin-de-Tallevende
    Tél. : 02 31 68 73 49
    laloure@wanadoo.fr - Site : laloure.org

  • En Limousin : On fête, les 10 et 11 septembre 2011, le premier centenaire de l'aviation en Haute-Vienne. Un grand rassemblement sur l'aérodrome Maryse Bastié

    Rappelons à cette occasion festive que Maryse Bastié, née Marie-Louise Bombec, était une aviatrice pionnière, née en 1898, à Limoges et qui décèdera en 1952 à Bron. Elle aura été la première aviatrice française à décrocher de nombreux palmarès. D'où le culte de sa mémoire dans cette région (nom d'écoles, de rues, de terrains...)

    Petit "privilège" pour les pilotes du blog: voir évoluer au-dessus du jardin de Belvert (II) d'intrépides aviateurs se prenant pour des feuilles mortes, pour d'ostentatoires artistes circadiens, ou même parfois pour de stupides volatiles évoluant sur le dos, face au soleil... sans doute pour ne pas voir la misère en ce bas monde et surtout les prix flambant neuf des produits pétroliers.

    avions.jpg

  • Le nouvel environnement du jardin de BELVERT II...

    Des pilotes de sites amis et  même recommandés veulent absolument savoir quel est le nouveau cadre du jardin de BELVERT ... L'un d'eux l'a même déclaré Belvert II. Soit.

    Alors voici en images-couleurs quelques éléments environnementaux (© tous droits réservés,  2011).

    Et d'abord, sacrifions un peu à la tradition avec ce portail sommé d'une effigie de Saint-Georges, conforme à l'hagiographie du personnage.

    29072011045.jpg

    Puis, une monumentale halle au grain, lieu de culture (construite en 1899): expositions, conférences, concerts, qui se prolonge sur l'arrière d'une halle aux vivres qui accueille un marché bien achalandé le samedi matin, et autour de laquelle se pressent aussi marchands de légumes, d'andouilles frites, de fromages, de fleurs

    et de paniers.

    29072011046.jpg

     

    Un observateur muet de la scène s'est détaché d'une collection implantée dans le coin :

     

    29072011048.jpg

    Non loin de là une sympathique boutique se propose de faire valoir les productions de l'endroit, queques alcools et spiritueux , des objets d'art décoratif, des arts de la table, des vêtements et des livres de cuisine et de pâtisserie, sans oublier l'environnement.

    29072011044.jpg

     

    boîte.jpg

    Il y a bien quelques restaurants, amis le plus en vue, si j'ose dire nous semble celui-ci, le Glanon, non que nous cherchions à dévaloriser les autres, au contraire, mais celui-ci est vraiment dans l'environnement. En outre, il est flanqué d'une sellerie, et d'un hall d'exposition de douze antiquaires qui proposent de belles pièces. Parfait pour une promenade dominicale :

    31072011050.jpg

    Bien sûr l'habitat local y est modeste ce qui rajoute au charme du lieu: 

    31072011052.jpg

    ou encore, qui donne à connaître la pierre du pays :

    01042011001.jpg

    Il y a aussi de bien belles demeures, mais elles n'entrent pas dans notre approche.

    Ville médiévale mais industrielle aujourd'hui, elle est même, comment dirai-je ? un peu trop câblée, à mon goût patrimonial. Voici donc de ma fenêtre du poste de pilotage de Belvert II le paysage côté voie publique :

    25082011061.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Enfin, laissons une place congrue aux arts décoratifs, avec ces photos prises négligeamment :

    13082011058.jpg

    ...Et comme une telle effigie sans commentaire ni légende, ni signature, ni date de réalisation, n'a pas manqué d'attirer notre attention, un gros plan du train arrière, nous a paru utile :

    13082011056.jpg

     

    Et nous avons voulu reconnaître là l'un des symboles de la cité: Une panthère à cinq pattes, bondissant !

    Renseignements pris, cette stèle fait débat ! La suite un de ces jours. Maintenant que vous connaissez des choses banales et pourtant qui nous sont si chères, nous allons zou développer dans les notes à venir...

    Merci de votre patience. En effet, en passant devant la longue grille d'un établissement, j'entends, puis je vois, puis je reconnais, enfin je saisis l'instantané d'un tribun que l'on ne présente plus mais qui semble vouloir, lui, se présenter... Eh, oui, notre nouvel environnement est plein de surprises, attendues, inattendues...

    15032011013.jpg

    © Cl. M.V., printemps 2011

    Cette présence vous parle, peut-être. Tribun, philosophe, sa voix est forte qui porte loin et en dit parfois long, moins sur le temps long, d'ailleurs, que sur le temps présent, contingent.

      

  • Entr'aperçue dans la Forêt de Comodoliac...

    allégorie:Mégisserie.jpg

     

    ... Sur cette allégorie, tombée du ciel dans la Forêt de Comodoliac, un seul N° : 05 55 02 87 98

    Mais seulement aux heures ouvrables, à compter du 6 septembre 2011.

  • « Sur la piste de la Poire Tapée »

    Tandis que Madame la copilote s'affaire à se taper les poires du jardin sous toutes les formes: crues, en compotes, au chocolat, au vin cuites, etc... 

     à Rivarennes (Indre-et-Loire) on peut  se lancer

    « Sur la piste de la Poire Tapée »

    Samedi 20 août 2011 à 10h - Musée de la Poire Tapée 

     

    Dans le cadre des animations Festiv’été organisées par l’Office 

    de Tourisme du Pays d'Azay-le-Rideau, l’association La Poire 

    Tapée de Rivarennes et son Musée de la Poire Tapée vous 

    proposent une animation insolite et gourmande au cœur du 

    village de la Poire Tapée de Rivarennes : Sur la piste de la 

    Poire Tapée. Samedi 20 Août 2011, dès 10h, vous apprendrez à faire connaissance 

    avec ce produits des plus curieux... la Poire Tapée, au Musée de la Poire Tapée, 7 

    chemin de la Buronnière ! Puis à travers une balade d’environ 5 km entre la vallée 

    et le plateaux, découvrez les poiriers de plein-vents et les vergers 

    conservatoires de la Poire Tapée. Vous participerez à un jeu de reconnaissance 

    des variétés de poires... oui mais des variétés anciennes s’il vous plait ! Enfin et 

    pour votre plus grand plaisir la matinée se clôturera au four des Rochettes avec une 

    dégustation de fouées cuites au four à bois et garnies au chèvre et à la 

    marmelade de Poire Tapée.  

     

    Vous vous questionnez toujours sur ce qu’est la Poire Tapée ? Vous en avez déjà 

    l’eau à la bouche ? Alors n’hésitez pas et venez profiter d’un moment conviviale 

    et gourmand en compagnie des bénévoles de l’association qui font revivre un 

    savoir-faire ancestrale qui a fait la renommée de cette commune : Rivarennes.  

     

    Pensez surtout à réserver avant jeudi 18 août 2011... le nombre de place, vous 

    vous en doutez, est limité ! Réservation et renseignements au 02 47 95 47 78 ! 

     

    Rendez-vous au Musée de la Poire Tapée, 7 chemin de la Buronnière à Rivarennes 

    Samedi 20 août 2011 à 10 h. Tarif  5 € et gratuit pour les enfants de moins de 2 ans. 

     

    Et si comme le Pilote, vous n'aimez pas les poires, d'abord n'en dégoûtez pas les autres, et mangez plutôt des abricots secs, des raisins de Corinthe,  des pruneaux d'Agen ou de Turquie. Et essayez aussi de tâter les poires tapées, ça ne manque pas de goût tout de même.

     

  • PORTES OUVERTES du CIRDOC pendant la durée du Village Occitan de la Féria de Béziers

    Du 11 au 15 août 2011 sans discontinuer, et de 13h à 20h chaque jour,


    Venez découvrir le patrimoine occitan au CIRDÒC en profitant des collections et de

    la fraîcheur douce dans le bâtiment...

    Vous serez accueillis avec plaisir par l'équipe du CIRDOC avec au programme :

    De 13h à 18h: Ouverture des salles de lecture, consultations et emprunts ou

    restitution de documents, conseils...

    Entre 17h et 20h : Visites commentées de l'exposition "Jòga !".

    Cette exposition originale et exceptionnelle, conçue par le CIRDOC en

    partenariat avec des spécialistes du théâtre d'òc contemporain, y est installée

    jusqu'au 23 Décembre 2011.

    "Revivez 42 ans (1968-2010) de création d'un théâtre populaire contemporaine

    en Occitanie et découvrez l'aspect original et bien vivant de la création occitane

    actuelle,expression artistique à la fois militante et populaire, qui perdure

    au sein de nombreuses compagnies professionnelles et amateurs d'aujourd'hui".


    Ne manquez pas cette agréable occasion d'aller à la rencontre, gratuitement,

    de 1000 ans de culture occitane ! À deux pas en sortant du CIRDÒC, 

    le village occitan vous tendra les bras et ensoleillera votre soirée avec de la

    musique, de la danse, du chant et de la gastronomie "à la mode d'ici".


    Pour plus de renseignements n'hésitez pas à contacter :

    04 67 11 85 10 ou secretariat@cirdoc.fr

    (version occitane ci-après)

     

    De l'11 al 15 d'agost, de longa, de 1 ora de la tantossada a 8 oras del ser,

    cada jorn (dimenge e feriat tanben),


    Lo patrimòni occitan vos espèra per vos far regalar l'esperit, dins la doça frescor

    del bastiment del CIRDÒC, al calme, legiretz, escotaretz de musica o agacharetz de vidèos...

    Amai los pichons i pòdon venir!

    La còla del CIRDÒC, mobilizada per l'eveniment, vos aculhirà amb plaser amb per programa

    Entre 13h e 18h: salas de lectura dobèrtas, conselhs, consultacion de libres, manlèus,

    retorns de documents manlevats etc.

    Entre 17h e 20h: vesitas comentadas de la mòstra "Jòga!" (a respècte de la demanda).

    Aquela mòstra es tant originala coma excepcionala, que Lo CIRDÒC la concebèt amb

    l'ajuda d'especialistas del teatre d'òc contemporanèu. Demorarà en plaça fins

    al 23 de Decembre de 2011.

    "I vos assabentaretz de 42 ans (1968-2010) de creacion teatrala d'òc, e i tastaretz

    de l'originalitat dels creators del teatre occitan d'a l'ora d'ara, expression artistica

    a l'encòp militanta e populara, inventiva e que se perlonga bravament uèi, demercé

    lo trabalh de companhiás professionalas e d'amators tanben".


    Aquela escasença bèla e agradiva de venir prene lo fresc en tot tastar, a res non còst,

    de la riquesa de mila ans de cultura occitana, la manquetz pas! Amai al sortir d'aquí,

    a quatre passes, lo vilatge occitan vos aculhirà per una brava serada de musica, de dança,

     

     

     

    de cançons amb de bonas taulas "a l'occitana".


    Per ne saber mai sonatz al 04 67 11 85 10 o mandatz un messatget a 'secretariat@cirdoc.fr'


     

     

     

  • Voulez-vous danser au Pays des verts bocages ?

     

    Du hip hop à la danse trad en passant par le contemporain, le flamenco ou la salsa, le festival Terre de Danses en Pays du Bocage Bressuirais (Deux-Sèvres en Poitou) propose plus de quarante ateliers, 3 stages, des apéros-dansés pour tous ceux qui veulent taquiner le dancefloor et de nombreux spectacles pour ceux qui préfèrent regarder la danse sur scène.

    Au programme en danses traditionnelles : Marc Clérivet, Agnès Pérez, Lionel Dubertrand et Joan-Francés Tisnèr, Maxime Chevrier, Jean-François Miniot, Christian Frappa.

    Et à destination des musiciens un stage « mener la danse » par Lionel Dubertrand et Joan-Francés Tisnèr.

    Alliant qualité, convivialité et accessibilité, la deuxième édition du festival Terre de Danses s'achève le 10 juillet avec la Fête de la Danse : amateurs et professionnels se croisent et partagent leur plaisir de la danse.

     

     

    Toutes les informations sur www.terrededanses.fr – 05 49 65 10 27 – 05 49 65 42 10

    (En partenariat avec le Théâtre de Bressuire, les services culturels de Cerizay et Mauléon, le Centre socioculturel de Nueil-Les-Aubiers, le Conservatoire de musique du Pays du Bocage Bressuirais et l’ARCUP.)

     

    Plus d'infos auprès de : 

     

    Stéphanie Pineau-Coulon

    Chargée de mission culture et festival Terre de Danses

    Syndicat mixte du Pays du Bocage Bressuirais

    27, bd Colonel Aubry - 79300 Bressuire

    tel. 05 49 81 19 00 - Fax : 05 49 81 02 20

    s.pineau-coulon@paysbocagebressuirais.com

    www.terrededanses.fr

    www.paysbocagebressuirais.com

  • Randonnez différent dans le Sud-Vienne: louez un bouc de compagnie. Oui, c'est possible, et ça marche !

    Après les serpents, les singes, les crocodiles, les aigles, voilà que la Vienne vient de s’enrichir d’un nouveau site de loisir de proximité, à la ferme de l’Epine à Château-Garnier.

    Deux jeunes gens dynamiques proposent une visite de la ferme pédagogique et de l’élevage caprin. Chacun sait que « la chèvre est un animal affectueux qui vous suivra partout... »  S’appuyant sur une pratique très courante aux Etats-Unis notamment près des Montagnes Rocheuses, et dans le louable espoir de concourir à la préservation de l’espèce des chèvres poitevines, les propriétaires proposent une activité ludique, plutôt atypique et, sauf erreur, inédite en France, la randonnée en compagnie d’un bouc de location. Cet animal (castré) capable de porter sur son dos jusqu’à quinze kilos est un animal docile, passe partout et sobre. En quelque sorte le compagnon de randonnée idéal. Promenades en sulky également...

    En Poitou randonnez différent !

  • L'été approche

    Ca me disait pourtant quelque chose ce sympathique couvre-chef, comme déjà vu quelque part... ???

    907285638.JPG
    © Tous droits réservés, "Chapellerie Traclet" (que nous remercions de leur contribution involontaire et que nous complimentons pour la richesse et la diversité très étonnante de leur catalogue (accessible à tous et vente on line :http://www.chapellerie-traclet.com/hat/index.php?cPath=27)

  • Voulez-vous danser ce week-end ? Faut aimer les danses auvergnates !

    Initiation aux danses traditionnelles d'Auvergne avec les animateurs et musiciens du CDMDT 43.
    Vendredi 23 novembre 2007, de 20h à 23h, au Centre socio-culturel de Blavozy (43)

    4468188c5c8447f4fec6e4e91f8be2a6.jpg
    © Basile Brémaud (Violon) et Hervé Capel (Accordéon Chromatique). Deux excellents musiciens de la musique à danser et soutenu par la voix chaude de Basile.
    Une musique de paysans violoneux avec cet indéfinissable sentiment d'écouter quelque chose que l'on connaît déjà, mais que l'on redécouvre toujours.
    Renseignements et réservations : CSC 04 71 03 52 02
    Samedi 24 novembre, Blavozy (43) ; Centre socio-culturel de 14h30-17h30
    Rencontre avec Hervé CAPEL : découverte d'un répertoire Auvergnat.
    Ouvert à tous les instruments (niveau requis : maîtrise d'une mélodie).
    Tous Niveaux ; GRATUIT et sans réservation nécessaire.
    Vous savez tout ! Prenez vos musettes et amusez-vous... que cette période de grèves soit joyeuse.

  • En Limousin d'automne, Saint-Junien (Haute-Vienne) vous invite à partager son esprit ludique: des jeux pour tous...

    e7bbe3607f88670ea6d168d12a275f2a.jpg

    Et pour commencer - ce n'est pas un jeu de l'oie - retrouvez-vous dans la ville que la Révolution avait dénommée : Junien-la-Montagne...
    882b71cb611746a349d7883329bc955d.jpg