Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Amsterdam

  • Au Pays des Terres rouges à châtaigniers du Civraisien, on s'émeut de ce vieil arbre de 150 ans, condamné...

    On se souvient très certainement que la jeune adolescente Anne Frank, dont le journal intime a ému des générations après sa publication en 1947, y évoquait fréquemment un châtaignier.

    f54312c7707933c2ac4aa9b401a11212.jpg
    Or une dépêche largement diffusée de par le monde, en provenance de l'agence Reuters, datée du mardi 20 novembre, 23h47, signale que le châtaignier d'Anne Frank est "en sursis" au Pays-Bas. Cet arbre âgé de 150 ans, malade et jugé dangereux, devait être abattu mercredi, en vertu d'une décision du conseil municipal de la ville. Mais l'arbre n'est-il pas est un symbole de liberté, a plaidé Edwin Koot, membre de la Tree Foundation.
    Aussi saisie par un mouvement de défense de l'environnement, la justice néerlandaise a-t-elle accordé mardi un sursis au châtaigner qui fit rêver Anne Frank, cachée dans son grenier d'Amsterdam entre 1942 et 1944 pour échapper à l'occupant.
    In Memoriam :
    La petite Allemande, déportée avec sa famille de confession israëlite après la découverte de sa cache, en août 1944, est décédée de maladie dans le camp de Bergen-Belsen, quelques semaines avant sa libération.

    Un moyen efficace de sauver un arbre, n'est-il pas aussi d'en planter deux ou trois de la même espèce au même endroit, si l'espace le permet.
    Plantons, plantez des arbres, arbres qui portent aussi en eux la mémoire du monde...