Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bas-Languedoc

  • Bouillotte's blues : Aux p'tits maux les grands remèdes de mamèta

    Le poste de pilotage n'est pas ce qu'il y a de plus confortable, thermiquement parlant ! Aussi, après moultes palabres thermodynamiciennes, où se conjuguèrent le prix du baril de brut, la consommation de la bagnole du siècle dernier toujours vivace, le prix du kilowatteur nucléarisé comparé à celui de la chasse au sanglier sur la route de Saint-Secondin en période d'hiver et de celle des waters en cette fin d'automne, et compte tenu des longueurs d'ondes respectives des couleurs fondamentales d'un rainbow (ne variatur !), l'assemblée générale des pilotes, copilotes, pilotins et autres ilotes opta pour la bouteille de caoutchoc, hier chaudement rouge, aujourd'hui plutôt bleuie pour réduire à néant les néfastes de la froidure ambiante dont témoignent ces deux icônes (ris!...) ça c'est une didascalie en direction des visiteurs les plus bienveillants. Les pas plus bienveillants du tout, n'ayez crainte de passer votre chemin... sans pour autant appeler les voitures jaunes ! Quant aux béjaunes, carrément, attendez encore un peu pour prendre parti d'en rire ou d'en médire...

    e1166813e7a91e10f5f3e4c7e2eca6ed.jpg
    © Belvert 2007: ... "Y faisait tant fred que son nez y gela", chantait par fois notre bergeronnette...
    1b941f42c45eef9ed48ad82a5d4487d2.jpg
    © Belvert, fin d'automne 2007... La bouillotte bleue

  • Il est un air, pour qui je donnerais, Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber. Un air très vieux, languissant et funèbre,

    Au dire d'Animuliens distingués et avertis, Gérard de Nerval serait un peu de la famille. Aussi Belvert, reconnaissant, lui ouvre-t-il ses colonnes... en hommage, avec pour intitulé ces vers qui enchantèrent ses premiers pas de cueilleur-chasseur de mélodies populaires dans les brandes et les bouiges de l'Ouest poitevin, comme à travers ruelles et ruettes aux accents troubadouresques...