Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carcassonne (Aude)

  • Des monuments de prestige s'ouvrent à vous...

    Le Centre des monuments nationaux a mis en ligne son nouveau site internet début juin :
    www.monuments-nationaux.fr/
    Avec une information plus facile d'accès il met davantage en valeur l'ensemble des monuments gérés par l'établissement, leur actualité, les ouvrages publiés par les Éditions du patrimoine, les services mis à disposition, en particulier, l'offre destinée aux professionnels, au public jeune et aux visiteurs en situation de handicap. Un site internet de grande qualité à découvrir et à utiliser.
    Qu'est que le Centre des monuments nationaux ?
    Le Centre des monuments nationaux est un établissement public du ministère de la Culture et de la Communication. Il gère, anime, ouvre à la visite près de 100 monuments nationaux propriété de l'Etat. Certains d'entre eux comptent parmi les plus prestigieux : l'abbaye du Mont-Saint-Michel, les châteaux d'Angers et d'Azay-le-Rideau, le château et remparts de la cité de Carcassonne, l'Arc de triomphe et la Sainte-Chapelle, pour n'en citer que quelques-uns. D'autres monuments illustrent tout autant, par leur diversité, la richesse du patrimoine français de toutes les époques : abbayes, châteaux, grottes préhistoriques, sites archéologiques...
    Le Centre des monuments nationaux a pour missions de mettre en valeur ce patrimoine, d'en développer l'accessibilité au plus grand nombre et d'assurer la qualité de l'accueil. Il favorise avec plus de 100 manifestations par an, la participation des monuments nationaux à la vie culturelle et au développement du tourisme, et ceci, en concertation avec les directions régionales des affaires culturelles, les collectivités territoriales et les réseaux d'institutions culturelles.
    Depuis 2007, il est investi d'une nouvelle mission de conservation, de restauration et d'entretien des monuments qu'il gère, mais aussi de maîtrise d'ouvrage de travaux de restauration sur d'autres monuments appartenant à l'Etat et affectés au ministère de la Culture et de la Communication.