Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Confolens

  • Henri Coursaget a passé le flambeau et nous a quittés... Il plane toujours sur Confolens et "son" Festival, à re-découvrier en août.

    Une grande émotion a saisi tous ceux qui le connaissaient et Dieu sait s'ils étaient nombreux de par le monde. Ses obsèques qu'il avait lui-même réglées, j'allais écrire "chorégraphiées", ont marqué les esprits. La terre de Confolens l'a accueili, à jamais. Merci Henri, pour ton œuvre, pour ton amitié rayonnante. Salut l'artiste !

    Un article, sur le blog de Gérard Lame, correspondant de Gond-Pontouvre (Charente) du journal Sud-Ouest mérite quelques minutes d'attention et donc de recueillement. Suivez ce lien :

    http://gond-pontouvre.blogs.sudouest.fr/archive/2011/03/24/adieu-henri-coursaget.html

  • Festival de Confolens (Charente) du 12 au 17 apût 2008

    confolens.JPG

    Bon séjour à Confolens et en Charente limousine, un pays vert limousin et mondial, le temps du festival...

  • Un parcours du Patrimoine: Confolens (Charente)

    A Belvert, ce n'est un secret pour personne, nous aimons la Charente, le Confolentais, Esse et bien sûr le bourg de Confolens où se prépare le nouveau Festval d'aoüt, consacré au folklore du monde, réuni dans un esprit de Paix, voulu par son président Henri Coursaget qui va laisser le flambeau cette année après une soixantaine d'années d'efforts soutenus.

    babf809a9ed8621a4a1cfaf03063f723.jpg

    Mais nous mettons aujourd'hui les feux sur Confolens et le Confolentais : "un bout de rêve" dans le village mondial (si vous n'y êtes pas encore allé, vous ne pouvez pas comprendre, c'est sûr... mais ce n'est pas irrémédiable, ça se soigne ! Venez autour du 15 août, musique assurée).
    En effet, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie d'un petit ouvrage, fruit du travail de l'Inventaire général et de ses partenaires institutionnels, et surtout aussi des habitants, dans la collection "Parcours du patrimoine" qui ne se présente plus... (C'est en principe 8€ et c'est publié chez Geste éditions).
    a380b963a5be12a2f366dedb1d0ed6ec.jpg

  • Histoire Passion en Saintonge - Aunis - Angoumois

    Un site d'histoire régionale : Histoire Passion en Saintonge - Aunis - Angoumois,http://www.histoirepassion.eu avec le contenu suivant :

    - L'histoire de la Saintonge, de l'Aunis et de l'Angoumois à partir de documents d'archives,
    - Thèmes variés d'histoire locale,
    - Glossaire des mots oubliés,
    - Cartes anciennes,
    - Base de données d'histoire locale composée à partir des tables des matières, onomastiques, chronologiques et thématiques des publications des sociétés savantes de Charente et Charente-Maritime (1845-1930) en format texte (recherche par mots-clés et liens vers le site de la BNF pour lire les pages).
    Cette base de données contient actuellement plus de 300.000 patronymes et noms de lieux de Charente et Charente-Maritime. Elle en contiendra près de 500.000 à la fin du 1er trimestre 2007.
    et aussi :
    - Initiation à la paléographie,
    - Forum, - Lettre bimestrielle d'information,
    - Moteur de recherche interne.
    - Ce site est ouvert aux contributions des visiteurs, qui peuvent en devenir rédacteurs.

    Merci Pierre Collenot pou votreremarquable travail sur ce site.

  • Un roman de Lise NOël vient de paraître: RETOUR

    Édité conjointement par l'ARPE et Geste Éditions, ce roman de Lise NOël dont l'action se situe en Charente Limousine (Confolentais) mérite attention.

    Retour.pdf

    « Mais laisser la Parlie aller à vau-l’eau ! C’était une question de conscience [...] Jamais elle n’en avait eu le droit, jamais elle n’aurait le droit d’abandonner la Parlie et François, dût-elle mourir à la peine. Elle avait travaillé, elle avait lutté, elle avait aimé, espéré, et maintenant tout craquait autour d’elle et il n’y avait personne sur qui s’appuyer. »
    Ainsi Lise Noël exprime-t-elle le cri de désespoir d’une femme vaillante et courageuse, Marie Tromas, malmenée et mise au plus bas dans les tragiques aléas de cette période on ne peut plus cruelle que fut la Première Guerre mondiale.
    Cette voix, qui nous est parvenue par la romancière, s’adresse à nous aujourd’hui. Elle donne à réaliser les multiples misères de par le monde que le bellicisme et les violences de toute nature qu’il génère sèment en tout lieu.
    Et si les hommes, combattants de première ligne ou de l’ombre, paient un lourd tribut de sang, à l’arrière, les femmes comme les enfants sont voués aux tourments des âmes et des corps.

    Catherine ROBERT, Présidente de l’ARPE

    Née à Paris, Lise NOËL trouve ses origines maternelles en Confolentais puisque l’un de ses ancêtres, Junien Lavillauroy, a été maire de Confolens en 1848 et 1871. C’est là qu’elle repose depuis son décès, survenu en 1985 dans sa résidence de Masmayoux, à Alloue (Charente),
    Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, elle séjournera trois années en Charente Limousine, cadre géographique et humain du drame qu’elle développe dans Retour.
    Prix: 20 €, (disponible courant Février), chez votre libraire habituel, ou dans les maisons de la Presse.
    À Niort (Deux-Sèvres), à la librairie de Geste, Ancien musée du Pilori;
    à Esse (Charente), à la mairie...
    Auprès de l'ARPE, également, via Belvert.