Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Confolentais

  • Henri Coursaget a passé le flambeau et nous a quittés... Il plane toujours sur Confolens et "son" Festival, à re-découvrier en août.

    Une grande émotion a saisi tous ceux qui le connaissaient et Dieu sait s'ils étaient nombreux de par le monde. Ses obsèques qu'il avait lui-même réglées, j'allais écrire "chorégraphiées", ont marqué les esprits. La terre de Confolens l'a accueili, à jamais. Merci Henri, pour ton œuvre, pour ton amitié rayonnante. Salut l'artiste !

    Un article, sur le blog de Gérard Lame, correspondant de Gond-Pontouvre (Charente) du journal Sud-Ouest mérite quelques minutes d'attention et donc de recueillement. Suivez ce lien :

    http://gond-pontouvre.blogs.sudouest.fr/archive/2011/03/24/adieu-henri-coursaget.html

  • Colloque 'Patrimoine et Tourisme', amphithéâtre de la Communauté de communes du Confolentais en Charente limousine, du 4 au 6 mars 2010.

     

    Programme prévisionnel susceptible d'aménagements de dernière minute (aléas climatiques ou d'horaires de transports perturbés dans la région).

    • Jeudi 4 mars 2010

    A partir de 16 h 30 : accueil des participants (et installation).

    18 h   : Allocutions de bienvenue par Monsieur Guy TRAUMAT, président de la Communauté de communes du Confolentais.

    18 h 15 : Allocution de Madame Catherine ROBERT, présidente de l'ARPE.

    18 h 30 : Communication par Monsieur Michel VALIÈRE, ethnologue, Poitiers, « Le Choix du Patrimoine : enjeux et dynamiques ».

    19 h 15 : Mise en perspective et éléments de cadrage par Monsieur Gilles FERRÉOL, professeur des universités, Besançon.

    20 h : Repas suivi d'une présentation de poésies populaires chantées (Madame Michèle GARDRÉ-VALIÈRE).

    • Vendredi 5 mars

    Matin : modérateur : Monsieur Gilles FERRÉOL

    9 h : Monsieur Christophe HANUS, « Le ski de fond comme vitrine régionale. L'exemple de la Transjurassienne. ».

    9 h 20 : MonsieurChristian VIVIER, « Tourisme et patrimoine nautique. Au cœur de la culture canotière bisontine avant 1914. ».

    9 h 40 :Monsieur Henri DONZAUD, « Les paysages ordinaires sont-ils estampillés patrimoine ? Le tourisme vert répond. ».

    10 h : Débat avec le public.

    11 h :Madame Brigitte MUNIER TEMINE, « Littérature populaire, patrimoine et mémoire collective. ».

    11 h 20: Madame et Monsieur Noëline et Jean-Claude RAMANDIMBIARISON, « Ecotourisme et patrimoine à Madagascar. » (Communication lue par Madame Catherine ROBERT).

    11 h 40 : Julie PEGHINI, « Politiques, industries, et tourisme à l'Île Maurice ». (Communication lue par Madame Catherine DUREPAIRE).

    12 h : Débat.

    12 h 30 : Repas.

    Après-midi : modérateur : Madame Catherine ROBERT

    14 h :Monsieur Yves DUPONT, « Sociétés du risque et protection patrimoniale ».

    14 h 20 : Messieurs Thierry ALLARD, Fabrice BONNIFAIT et Yann OURRI, « Reconnaissance d'un site touristique en voie de patrimonialisation : Le Jardin de Gabriel. ».

    14 h 40 :Madame Sonia SERVANT, « L'évolution récente de l'Inventaire général du patrimoine culturel : une mission de connaissance au service des territoires. L'exemple du département du Tarn. ».

    15 h :Madame Anne-Marie MAMONTOFF, « Le patrimoine cultuel immatériel des Tsiganes : quelle reconnaissance par l'UNESCO ? » (Communication lue par Monsieur Gilles Ferréol).

    15 h 20 : Débat.

    16 h :Monsieur Daniel BOURDU, « Le Marais Poitevin : du 'pittoresque' à l'écotourisme ».

    16 h 20 : Madame Nathalie GUILLAUMIN, « Acteur du tourisme culturel au quotidien : le Pays d'art et d'histoire de l'Angoumois ».


    16 h 40 :Madame Céline DEVEZA, « Le patrimoine comme outil de valorisation et de développement : la construction d'un Pays d'art et d'histoire ».

    17 h :  Monsieur Laurent FOURNIER, « Le petit patrimoine des Européens. » .

    17 h 30 : Débat.

    20 h : Repas et soirée musicale autour de Jean-Louis QUÉRIAUD, (joueur de vielle) et deux autres musiciens de La Gerba Bauda de Confolens.

    • Samedi 6 mars

    Matin : modérateur : Monsieur Yves DUPONT

    9 h :Madame Karen JULIEN, « Patrimoine naturel et tourisme : l'exemple des étangs de la Brenne ».

    9 h 20 :Monsieur Pierre SECOLIER, « L'agritourisme, une valorisation du patrimoine gastronomique ? ».

    9 h 40 :Madame Véronique DUJARDIN, « Développement culturel et touristique des sites archéologiques antiques ».

    10 h : Débat avec le public.

    11 h : Madame Catherine DUREPAIRE, « La tannerie artisanale de Lavausseau : un atelier patrimonial interactif en conception ».

    11 h 20 : Madame Audrey TUAILLON-DEMESY, « L'histoire vivante médiévale : quels enjeux culturels et patrimoniaux ? ».

    12 h : Synthèse par Monsieur Gilles FERRÉOL et clôture des travaux.

    12 h 30 : Repas.

    14 h : Fin du colloque et départ de la navette vers Angoulême-SNCF.

    Ce colloque est ouvert au public. Inscription gratuite, mais repas et hébergement à charge, après inscription.

  • Esse en fête avec les Gaulois, les 25/26 Avril

    Voilà une excellente occasion de découvrir ESSE, et surtout Coriobona, le village Gaulois reconstitué avec soin du point de vue archéologique...

    2009 JOURNEES GALLO ROMAINES.jpg

    Pour faire connaissance, et renseignements éventuels, voir le site : http://lesgauloisdesse.free.fr/html/gdeaccueil.htm

    Programme des Journées gallo-romaines des 25 et 26 avril 2009 à Esse (16500)

    Entrée 5 € ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

    Samedi 25 avril 2009

    14h : ouverture du site. Artisanat, archéologie expérimentale ; vie quotidienne des Romains et des Gaulois ; combats de gladiateurs et danses romaines ;  manœuvres romaines, attaque du camp romain par les Gaulois 

    17h : attaque du village gaulois par les Romains et les Germains 

    18h : fermeture du site au public.

    Dimanche 26 avril 2009

    14h : ouverture du site. Artisanat, archéologie expérimentale ; vie quotidienne des Romains et des Gaulois ; combats de gladiateurs et danses romaines ;  manœuvres romaines, attaque du camp romain par les Gaulois

    17h : attaque du village gaulois par les Romains et les Germains

    18h : fermeture du site au public

    http://lesgauloisdesse.free.fr/                                 http://www.paxaugusta.net/

     

    Contacts avec les Gaulois de Coriobona :

    Les Gaulois d'Esse

    16500 ESSE

    Tel : 05 45 84 13 61

    E-mail : lesgauloisdesse@free.fr

  • De nouveaux Pays d'Art et d'Histoire: Limoges, en Limousin, et le Pays Mellois (Deux-Sèvres)

    Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, sur proposition du Conseil national des Villes et Pays d'art et d'histoire, présidé par Michel Clément, directeur de l'architecture et du patrimoine, réuni le 10 janvier 2008, a attribué le label Ville ou Pays d'art et d'histoire à 7 nouveaux "pays". Belvert en a retenu deux d'entre eux qui le jouxtent (ou presque !) :
    D'abord :
    * LIMOGES (Haute-Vienne) : La ville a convaincu les membres du Conseil national de sa volonté d'utiliser le label pour favoriser d'une part la sensibilisation de tous les publics et d'autre part un développement économique et urbanistique qui prend en compte l'ensemble du patrimoine historique et immatériel, relatif en particulier aux arts du feu (émaux, porcelaine, vitrail).

    bf36bfe175b5f5d9571cfaef310dc8f4.jpg
    (L'émail de Limoges est encore largement méconnu du grand public. En une synthèse claire et abondamment illustrée, cet ouvrage retrace l'histoire de cet art précieux, exercé par les artistes de Limoges, du Moyen Âge à nos jours, avec une étonnante capacité de renouvellement. Proposé pour la première fois dans une lecture continue, ce panorama est jalonné de chefs-d'oeuvre mondialement connus et de découvertes issues des plus récentes recherches. De l'orfèvrerie religieuse médiévale à la vaisselle décorative de la Renaissance, les émaux de Haute Époque contribuèrent avec éclat au rayonnement de Limoges dans toute l'Europe. Si au XIXe siècle l'émail français se distingue d'abord par une pratique essentiellement parisienne, la capitale limousine réinscrit très rapidement son nom, avec l'Art nouveau et l'Art déco, dans la grande histoire des arts décoratifs. De nouvelles générations d'artistes parviennent alors à renouer avec les savoir-faire, un temps oubliés, et perpétuent leur art avec inventivité. Un descriptif des techniques de l'émail et un signalement systématique des noms de ses principaux praticiens aideront également amateurs et spécialistes à saisir toute la variété et la singularité de L'art de l'émail à Limoges. Bibliographie, nombreuses illustrations en couleurs. Edition bilingue français-anglais. Résumé de l'ouvrage de Véronique NOTIN,JEAN, 2005).

    Le recrutement d'un animateur de l'architecture et du patrimoine permettra d'organiser la coordination entre les différents acteurs culturels de cette capitale régionale.

    Puis,
    * PAYS MELLOIS (Deux-Sèvres) : Le Syndicat mixte pour l'aménagement du Pays Mellois a fait valoir la qualité de son projet de développement de territoire : le Pays d'art et d'histoire y trouvera naturellement sa place. Fort de son patrimoine roman et de son histoire mutualiste, le Pays Mellois s'attachera à définir un projet de scientifique et culturel qui facilitera la mise en oeuvre du centre d'interprétation de l'architecture et
    du patrimoine.
    b3d757f7c66e154b6d3edde73f81cc92.jpg
    © Les Mines argentifères de Melle. Tous droits réservés.
    ("L'exploitation s'est déroulée entre 602 et 995. Le minerai est de la galène argentifère.
    7d1f8e6502596fb7ec7b87ee9c4b571d.jpg
    Melle, logo des mines. © Tous droits réservés.
    La numismatique montre un monnayage mellois en argent entre 768 et 1189. Une des particularités des mines de Melle est d'avoir été ouverte au feu en faisant exploser la roche avec des bûches dressées contre les parois. La mine prend alors des formes très arrondies qui sont typiques. Après l'abattage, le minerai est sorti pour être concassé, lavé et calibré.
    Le minerai subit plusieurs fontes jusqu'à l'obtention de l'argent : une première fusion donne du plomb argentifère, puis la coupellation sépare le plomb de l'argent qui sera coulé en lingot et envoyé à l'atelier monétaire. Charles le Chauve, en 864, limite à dix le nombre d'ateliers battant monnaie dans tout l'empire dont Melle. Les monnaies frappées à Melle sont le denier et l'obole". D'après Madame Claire König, enseignante d'Histoire naturelle). Sur les mines, cf. aussi : http://www2.brgm.fr/Fichiers/Revue_01/mine%20europe.pdf.

    Dans le cadre du label Villes et Pays d'art et d'histoire, la collectivité, avec le soutien de l'Etat, recrute un personnel qualifié, organise des actions de sensibilisation et crée des ateliers pédagogiques. Un centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine est mis en place.
    Equipement de proximité, celui-ci présente l'évolution de la ville ou du pays et accueille débats et conférences sur l'actualité de l'architecture, de l'urbanisme, du patrimoine et du paysage.
    Avec ces nouveaux lauréats, Christine Albanel entend poursuivre la politique de partenariat menée avec les collectivités territoriales autour de la valorisation du patrimoine et la sensibilisation à l'architecture.
    Le réseau compte désormais 131 Villes et Pays d'art et d'histoire dont 95 Villes d'art et d'histoire et 36 Pays d'art et d'histoire.
    En savoir plus sur ce réseau : http://www.vpah.culture.fr/
    Enfin,
    * Belvert attend avec impatience la labellisation du Pays Confolentais, porté par la Communauté de communes du Confolentais, présidée par monsieur Guy Traumat...

  • Roumazières-Loubert (Charente): 2000 d'histoire

    Monique Langlais et André Berland présentent dans l'hebdomadaire " Le Confolentais" n° 30, du jeudi 26 juillet au mercredi 1er août 2007, leur ouvrage consacré à Roumazièrez-Loubert (Charente): littéralement la Cité de l'argile, depuis les dizaines de petits ateliers médiévaux aux industries performantes exportatrices de tuiles juqu'au pays du soleil levant !

    47e84cb02fcc87aa8b4c16418f7c8cb7.jpg

    Sites à découvrir... et ouvrage à lire.

  • Décidément, il n'y en a que pour le Confolentais ! Evidemment...

    3b7d46b206bb0ab821ce8336e4652711.jpg

    En couverture le château de Saint-Germain-de-Confolens, qui surplombe la Vallée de la Vienne.
    efcdccd59fba18183ef724f4a5a771a7.jpg

  • Carte des lieux souvent cités sur le blog Belvert

    À la demande de plusieurs de nos visiteurs, parfois fâchés avec la boussole, les rivières, les départements avec leurs sous-préfectures et les Justices de Paix, sans parler des arrondissements anciens et nouveaux, en empruntant une carte d'ensemble à la commune d'Alloue que nous remercions en plus de nos excuses (mais c'est pour une bonne cause: la Maison du comédien-Maria Casarès, c'est à Alloue), voici donc de quoi guider vos pneus maintenant que les routes sont bonnes, et les jours plus longs...

    medium_carte_alloue.gif

    Voilà, grosso modo le territoire battu par les pilotes du site, "Singing in the wind..."
    Ajoutons qu'Angoulême, Ruffec, Poitiers sont desservis par TGV, Limoges, Par Avion (Bellevue)...et bientôt aussi parTGV (??? en débat???), Saint-Junien par TER (ligne Angoulême-Limoges), Confolens et le reste, par la bonne volonté, l'imagination, le covoiturage, parfois des haltes de TER, des autobus départementaux ou privés...
    La bicyclette et le VTT sont admis aussi.

  • Découvrez la Maison du Comédien à Alloue

    Avec la belle saison, une visite-promenade à La maison du Comédien à Alloue (Charente) en Confolentais va bientôt s'imposer. D'abord, allez faire un tour sur le site spécifique fort bien documenté:
    http://www.alloue.fr/comedien/pres.html .
    Ce lieu de création, mais aussi de mémoire est à découvrir, notamment à l'occasion d'un événement d'été. Le programme des manifestations, lorsqu'il sera rendu public devrait cette année encore retenir l'attention.
    Mais, en attendant, (re)découvrez l'immense artiste qui a choisi de s'installer, finir ses jours, puis léguer ses biens à ce petit pays de verdure et de charme, en parcourant le site ci-après particulièrement bien documenté sur cette artiste et bienfaitrice du Confolentais et partant, du département et de la région Poitou-Charentes :
    http://www.encinematheque.net/acteurs/F28/index.htm