Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cosconilha

  • Un accordéon diatonique personnalisé au décor unique

    Le pilote, en visite dans la maison familiale à Lespignan (Hérault), relookée par Francis et son épouse Patricia, et avec le concours d'un architecte et de quelques bons artisans, n'a pas manqué de reluquer le "diato" sur une commode...
    Ah ! les diatos, objets de tous les désirs des années 65 et les quelques suivantes... Francis a tenu a présenter lui-même son compagnon de route musical :
    "En 1984, j'ai acheté en Poitou un 29 15 en seconde main à Monsieur A. M. à Gençay (86). Vers 1986, la première transformation à été faite par Denis LEVRAULT(?... en fait Le Vraux, cf. commentaire ci-dessous /f.Valière) à Angers qui a installé des "lames italiennes" et l'a passé de Do-Fa à Ré-Sol.
    Après une période Castagnari (de ma part), j'ai décidé enfin de m'occuper sérieusement de mon 29 15.
    Après un séjour de trois ans et de mon mariage à Madagascar, à Fianarantsoa, j'ai eu l'idée, en voyant la qualité de la marquetterie des artisans malgaches, de faire réaliser des plaques en bois, marquettées avec des motifs locaux.

    708718239e6707f9bfeebc1b7cf87787.jpg

    En 1997, Revenu, en Occitanie (Bas-Languedoc) (pays de mon père, le pilote de Belvert,...et de mes grands parents paternels...), j'ai commencé à jouer au sein du groupe COSCONILHA en 2001.
    En 2004 dans ce groupe, PIERRE GARAU, "Pierrot", qui fabrique des hautbois languedociens et qui travaille le bois a monté les plaques malgaches et fabriqué des plaques latérales pour le passages du son, refait le clavier en buis (sous les boutons, toujours, de chez Hohner), ainsi que des petits pieds en bois exotique.
    Puis en 2006, MARC SERAFINI à Toulouse, m'a réaccordé, arrangé la butée des touches, réparé un peu le soufflet par endroits, fait une plaque de passage de son à la main droite (plus de passage d'air pour donner plus de force à la main droite) et m'a vendu des bretelles...
    3368989827dfbf86ea6b679714e353e7.jpg

    Voilà donc "la Bête" pièce unique au monde....avec un joli son (en plus) toujours en Ré-Sol qui s'accorde très bien avec le jeu des "grailes" languedociens (hautbois).
    Il ne reste du 29 15 que les boutons Hohner toujours reconnaissables, le soufflet (prochaine étape de restauration sans doute), et les mécaniques (on les sait solides chez Honer), et bien sûr la forme idoine..."
    Merci de m'avoir lu...
    Francis, propriétaire et joueur de ce diato,
    4f4030d2520c688dbcd97f58f42fca92.jpg

    groupe COSCONILHA, dans l'Hérault..., en suivant ce lien :http://www.cosconilha.blogspot.com/
    Les trois premiers clichés de cette note : © Tous droits réservés, 2007; le quatrième © CosconilhaTous droits réservés.

    NOTE DE FRANCIS VALIèRE: "Cet article sur mon "Diato tunning Malgache" (comme dit Serge de Cosconilha), qui a eu la primeur de Belvert est aujourd'hui dans les kiosques (ou sur abonnement) dans la revue "Trad Mag"...il continue son voyage...
    Correction le premier "retoucheur" de mon 2915, était Denis Le Vraux (et non Levrault)...qu'il m'en excuse je n'avais jamais écrit son nom, "Trad mag" a corrigé heureusement..."













  • Langue d'oc: Rassemblement historique Rouge et Or à Béziers

    20 000 Occitans, venus de Provence, des Alpes, du Languedoc, mais aussi des Vall"es du Piémont italien, ou encore du Vall d'Aran catalan et espagnol ont battu le pavé samedi 17 à Béziers (Hérault) pour la reconnaissance et l'enseignement de la Langue d'Oc (langue historique sur un espace de 190 OOO km2 et correspondant à une population de 15 Millions d'habitants). On a pu noter que pour la première fois, le mouvement historique du Félibrige (de Frédéric Mistral et Roumanille), particulièrement actif en Provence et Languedoc, mais aussi en Limousin, a massivement rejoint le mouvement, aux côtés de l'Institut d'études occitanes, des calendrètas, et des enseignants de langue et culture d'Oc (FELCO)...
    On peut voir les très belles photos de la manif de Béziers sur le site de Cardabelle: www.cardabelle.fr/occitan-manifestation-beziers.htm
    Manifestation colorée, mais aussi très animée, musicale avec des ensembles tels la Cosconilha, Joanda, Goulamas'k, Coriandre etc... Un cd, compil des groupes participants avait d'ailleurs été éditée pour conserver une mémoire de l'événement.

    medium_compil.jpg

    .
    medium_arton43-200x134.jpg

    On peut se le procurer en cliquant: http://www.gardaremlaterra.free.fr
    puis en cliquant sur l'icone en bas de page du site en question (bon de commande en pdf).
    Parmi les "souvenirs occitans", en mémoire du Centenaire des événements viticoles de 1907, partis du petit village d'Argeliers (Aude): le chant-emblème qui saluait les soldats mutins de Béziers.
    Salut !
    Salut à vous
    Braves soldats du 17ème
    Salut brave piou-piou
    On vous admire et on vous aime
    Vous auriez,en tirant sur nous
    Assassiné la République...
    Un frisson est passé samedi 17 mars 2007 sur les Allées Paul Riquet à Béziers, et jusqu'aux Arênes... pour que vive la culture romane d'expression occitane dans l'esprit de la République