Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Email de Limoges

  • De nouveaux Pays d'Art et d'Histoire: Limoges, en Limousin, et le Pays Mellois (Deux-Sèvres)

    Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, sur proposition du Conseil national des Villes et Pays d'art et d'histoire, présidé par Michel Clément, directeur de l'architecture et du patrimoine, réuni le 10 janvier 2008, a attribué le label Ville ou Pays d'art et d'histoire à 7 nouveaux "pays". Belvert en a retenu deux d'entre eux qui le jouxtent (ou presque !) :
    D'abord :
    * LIMOGES (Haute-Vienne) : La ville a convaincu les membres du Conseil national de sa volonté d'utiliser le label pour favoriser d'une part la sensibilisation de tous les publics et d'autre part un développement économique et urbanistique qui prend en compte l'ensemble du patrimoine historique et immatériel, relatif en particulier aux arts du feu (émaux, porcelaine, vitrail).

    bf36bfe175b5f5d9571cfaef310dc8f4.jpg
    (L'émail de Limoges est encore largement méconnu du grand public. En une synthèse claire et abondamment illustrée, cet ouvrage retrace l'histoire de cet art précieux, exercé par les artistes de Limoges, du Moyen Âge à nos jours, avec une étonnante capacité de renouvellement. Proposé pour la première fois dans une lecture continue, ce panorama est jalonné de chefs-d'oeuvre mondialement connus et de découvertes issues des plus récentes recherches. De l'orfèvrerie religieuse médiévale à la vaisselle décorative de la Renaissance, les émaux de Haute Époque contribuèrent avec éclat au rayonnement de Limoges dans toute l'Europe. Si au XIXe siècle l'émail français se distingue d'abord par une pratique essentiellement parisienne, la capitale limousine réinscrit très rapidement son nom, avec l'Art nouveau et l'Art déco, dans la grande histoire des arts décoratifs. De nouvelles générations d'artistes parviennent alors à renouer avec les savoir-faire, un temps oubliés, et perpétuent leur art avec inventivité. Un descriptif des techniques de l'émail et un signalement systématique des noms de ses principaux praticiens aideront également amateurs et spécialistes à saisir toute la variété et la singularité de L'art de l'émail à Limoges. Bibliographie, nombreuses illustrations en couleurs. Edition bilingue français-anglais. Résumé de l'ouvrage de Véronique NOTIN,JEAN, 2005).

    Le recrutement d'un animateur de l'architecture et du patrimoine permettra d'organiser la coordination entre les différents acteurs culturels de cette capitale régionale.

    Puis,
    * PAYS MELLOIS (Deux-Sèvres) : Le Syndicat mixte pour l'aménagement du Pays Mellois a fait valoir la qualité de son projet de développement de territoire : le Pays d'art et d'histoire y trouvera naturellement sa place. Fort de son patrimoine roman et de son histoire mutualiste, le Pays Mellois s'attachera à définir un projet de scientifique et culturel qui facilitera la mise en oeuvre du centre d'interprétation de l'architecture et
    du patrimoine.
    b3d757f7c66e154b6d3edde73f81cc92.jpg
    © Les Mines argentifères de Melle. Tous droits réservés.
    ("L'exploitation s'est déroulée entre 602 et 995. Le minerai est de la galène argentifère.
    7d1f8e6502596fb7ec7b87ee9c4b571d.jpg
    Melle, logo des mines. © Tous droits réservés.
    La numismatique montre un monnayage mellois en argent entre 768 et 1189. Une des particularités des mines de Melle est d'avoir été ouverte au feu en faisant exploser la roche avec des bûches dressées contre les parois. La mine prend alors des formes très arrondies qui sont typiques. Après l'abattage, le minerai est sorti pour être concassé, lavé et calibré.
    Le minerai subit plusieurs fontes jusqu'à l'obtention de l'argent : une première fusion donne du plomb argentifère, puis la coupellation sépare le plomb de l'argent qui sera coulé en lingot et envoyé à l'atelier monétaire. Charles le Chauve, en 864, limite à dix le nombre d'ateliers battant monnaie dans tout l'empire dont Melle. Les monnaies frappées à Melle sont le denier et l'obole". D'après Madame Claire König, enseignante d'Histoire naturelle). Sur les mines, cf. aussi : http://www2.brgm.fr/Fichiers/Revue_01/mine%20europe.pdf.

    Dans le cadre du label Villes et Pays d'art et d'histoire, la collectivité, avec le soutien de l'Etat, recrute un personnel qualifié, organise des actions de sensibilisation et crée des ateliers pédagogiques. Un centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine est mis en place.
    Equipement de proximité, celui-ci présente l'évolution de la ville ou du pays et accueille débats et conférences sur l'actualité de l'architecture, de l'urbanisme, du patrimoine et du paysage.
    Avec ces nouveaux lauréats, Christine Albanel entend poursuivre la politique de partenariat menée avec les collectivités territoriales autour de la valorisation du patrimoine et la sensibilisation à l'architecture.
    Le réseau compte désormais 131 Villes et Pays d'art et d'histoire dont 95 Villes d'art et d'histoire et 36 Pays d'art et d'histoire.
    En savoir plus sur ce réseau : http://www.vpah.culture.fr/
    Enfin,
    * Belvert attend avec impatience la labellisation du Pays Confolentais, porté par la Communauté de communes du Confolentais, présidée par monsieur Guy Traumat...