Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Indre

  • Berrichons ! A l'affût ! Les Renards chauves débarquent en concert à Chaillac (Indre) le 24 avril 201O

     

    Affiche renards -4-.jpg

     

     

  • Les Oiseaux du Notaire: une exposition dans la Brenne du 4 juillet à la Saint-Sylvestre (déjà !) 2008.

    exp.jpg


    brenne.jpg

  • D. Day in the sweet "deep France" Heart's...

    ... dans le bocage du Berry, un petit village comme on n'ose même plus en rêver : Cluis, cité historique, au patrimoine artistique et culturel (où planent les ombres d'Ivanohé).

    9587d8c2f39bd9ebf3483f27419c3ba9.jpg
    © Mairie de Cluis
    fdf10b2c14c9e9f53b51b0b90578a083.jpg
    © Les halles de Cluis. Tous droits réservés.

    Et d'abord, une cérémonie citoyenne à la mairie de Cluis, magnifique manoir du XVe siècle (Ancien Château de Gaucourt), on ne peut mieux orchestrée par monsieur le Maire de Cluis, Jean-François, et Josiane, la secrétraire de mairie, chargée de l'état-civil.
    ad91368b475e74e894a7bc2bf57dd89b.jpg
    © Mairie de Cluis (36340)
    3acb429918cbd40122e799ed19deef2a.jpg

    © Tous droits réservés
    d29997755d9d86a7987df615236389dc.jpg

    Puis, après une visite apéritive dans l'immeuble des parents de la mariée, Stéphanie, déplacement vers Nohant (Indre)
    bc9dfe07535a162e24704f77c17ccfc0.jpg

    A Nohant, à proximité de la maison de Georges Sand
    45d64240b18d5e9c54ac8af48f73f120.jpg
    l'auberge de la Petite Fadette (http://www.aubergepetitefadette.com/) invite à savourer les mets gastronomiques créés par son chef ainsi que les vins sélectionnés dans sa cave... et ce jour là, parmi d'autres, plats, ceux choisis par madame la co-pilote :
    9ba398111d59b13df820e7613624ff88.jpg


    Enfin, de la musique et des chansons en toute liberté avec Marion (spécialiste ès Grande Jaja, tendresse, salade de fruits, pauvre phoque tristounet délaissé en Alaska...) Michèle (et ses dizaines de chansons pictavo-pictaviennes), Francis, l'homme de Lespignan et de la Cosconilha au diatonique inaltérable, Jean-Christophe à la guitare acoustique et bien en voix pour chanter Couté et Brassens, tout comme Séverin lui-même, en expert-pro (la Radio de mon pote !)...
    Et puis quelques pas de danses, bourrées à deux temps, Berry prédispose ! rondes et rondeaux (avec Annick, Michèle, Patricia - la meneuse - et quelques autres mordus)... et toute la marmaille en sus qui s'est égaillée et égayée sur les pelouses jusqu'à risquer son nez devant le portail d'entrée au château de la dame de Nohant. Alors, faites comme nos marmots, n'hésitez pas à cliquer sur ce lien, juste comme ça, poussé par une saine et légitime curiosité : http://www.pays-lachatre-berry.com/pages-html/sejours-georgesand.html et puis vous irez davantage faire connaissance avec l'auteur de La Mare au diable, de la Petite Fadette (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k206794t),
    des Maîtres sonneurs http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k206798b
    ou encore des Légendes rustiques et de tant d'autres écrits :
    http://209.85.135.104/search?q=cache:b2uVGveNYygJ:fr.wikipedia.org/wiki/George_Sand+bographie+de+ ;
    et si, curieux encore, vous vous attachez à l'histoire de la vie de cette femme unique:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_ma_vie_%28George_Sand%29 .

  • Une visite au Château-Naillac, au BLANC (Indre)

    Prenez contact avec La Brenne, ses étangs, ses paysages en passant d'abord par l'écomusée et son exposition qui s'inaugure le 29 juin 2007.

    c51f8f2c164afc4b0ea61d97a21f63d2.jpg

  • PIECES A CONFESSION : Ethnologie des objets d'affection dans l'espace domestique contemporain

    SOUTENANCE DE THESE DE L'EHESS
    Véronique DASSIE a soutenu brillamment sa thèse pour l'obtention du Doctorat de l'Ecole des Hautes études en sciences sociales, le Vendredi 15 juin 2007 à Paris, de 9h à 13 h., devant un jury composé de :
    Georges AUGUSTINS, Professeur de l’Université Paris X, Nanterre
    Isabelle BIANQUIS, Professeur de l’Université François Rabelais, Tours
    Giordana CHARUTY, Directrice d’Études à l’EPHE
    Daniel FABRE, Directeur d’Études à l’EHESS, directeur de la thèse
    Agnès FINE, Directrice d’Études à l’EHESS
    Martine SEGALEN, Professeur de l’Université Paris X, Nanterre.

    Futiles et ordinaires, les objets souvenir du quotidien semblent n’avoir guère d’intérêt. Aller à leur
    rencontre conduit pourtant l’ethnologue au coeur d’une intimité qui s’avère être la mise en forme d’une
    économie domestique invisible mais à la symbolique méticuleusement orchestrée.
    La méthode ethnographique utilisée dans cette thèse entraîne le chercheur dans une posture d’écoutant.
    Il reçoit les confidences de ses contemporains, des histoires d’affection et de « désaffection ». La mémoire et
    les sentiments projetés dans les objets se révèlent avec plus de force encore lorsqu’il s’agit de transmettre ce matrimoine. Les objets d’affection peuvent alors devenir anonymes, et basculer dans le domaine du patrimoine ou n’être plus que déchets.

    7f23c5b13ebcf21949a3cb082a70f791.jpg

    Ces « pièces à confession » se déclinent selon des tonalités sentimentales diverses mais, de la passion à
    l’indifférence, elles nous permettent d’accéder au répertoire culturel à partir duquel chacun donne
    consistance à son autoportrait en accord avec la modernité qui lui sert de cadre.

    [Véronique Dassié a fait son diplôme et son DEA à Toulouse; elle a participé en qualité d'ethnologue à une exposition sur le même thème au Musée de la Chemiserie à Argenton-Sur-Creuse (Indre).]

  • Un Homme sauvage en Berry

    medium_Homme_Sauvage.jpg

    © Robin Plackert, mai 2006.
    Voici l'effigie d' l'Homme sauvage, dans sa version berrichonne de Levroux, dans l'Indre, qui nous a été transmise par monsieur Bruno Montpied que nous remercions. Mais nous remercions aussi et surtout Monsieur Robin Plackert qui est l'auteur de cette photographie prise par lui en mai 2006, comme il nous l'a précisé dans le commentaire ci après. Nous lui présentons nos excuses, bien naturellement en l'assurant que cela allait être fait après m'être rendu sur son site. http://fragmentsdegeographiesacree.hautetfort.com/archive/2006/05/04/l-homme-sauvage.html . Malheureusement nous n'avons pas eu le temps aujourd'hui, étant mobilisés dans une autre commune, Buxerolles, pour y animer une réunion.
    En fait je connaissais depuis 1979 cette effigie, pour avoir lu et étudié le texte de l'ouvrage de l'historien Jean-Claude SCHMITT, Le Saint Lévrier: Guinefort, guérisseur d'enfants depuis le XIIIe siècle, (Flammarion, 1979). En effet, une mention particulière y est faite pour Levroux (page 154), à propos de la collégiale de Saint-Martin de Levroux où saint Guinefort était invoqué pour la guérison du "feu saint Sylvain", associé à la fin de l'été , saint Sylvain étant fêté le 22 septembre.
    Aussi cette représentation de l'homme sauvage, couvert de feuilles (ou d'écailles) ne peut que faire penser à un personnage sylvestre...
    On peut se reporter aussi à l'article (compte-rendu) de l'anthropologue Daniel Fabre: Le saint, le chien et l'enfant des faunes, dans la revue "Critique", n° 419, Avril 1982, p. 295-311.

  • Un observateur attentif de la Touraine: Daniel SCHWEITZ

    Voici les titres d'articles et d'ouvrages de Daniel SCHWEITZ, concernant la recherche sur les identités traditionnelles de la Touraine et de ses confins: "Invention des identités traditionnelles".
    Touraine :

    - Aux origines de la France des pays : Histoire des identités de pays en Touraine (XVIe-XXe siècle), Paris, L’Harmattan, 2001, 463-p.-XXVII p. de pl.

    Vendômois :

    - L’Identité traditionnelle du Vendômois : des travaux d’érudition à la reconnaissance d’un « pays historique » (XIXe -XXe siècles), Vendôme, Éditions du Cherche-Lune, à paraître en 2007:

    Jacques-Marie Rougé et le Lochois :

    -« L'œuvre ethnographique de Jacques-Marie Rougé (1873-1956) », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, XLII, 1990, p. 277-296.
    - « Le Lochois : un pays traditionnel ? », Le Val de l'Indre, 3, 1991, p. 71-76.
    - « La création du musée de Loches (1913-1925) », Le Val de l'Indre, 4, 1992, p. 69-72.
    - « Une source de l'identité tourangelle : le musée du Terroir de Loches », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, XLIII, 1992, p. 679-702.
    – « Jacques-Marie Rougé (1873-1956). Une lettre, une œuvre, une personnalité », Bulletin des Amis du pays lochois , 20, 2005, p. 161-171.
    - Bibliographie de Jacques Marie Rougé : traditionnisme, ethnographie, régionalisme (fin XIXe-début XXe siècle), Bulletin des Amis du pays lochois, 21, 2006, p. 217-231.

    Gâtine tourangelle :

    - « Une forêt gâtée pour pays : l'identité traditionnelle de la Gâtine tourangelle (XIe-XIXe siècle) » Bulletin de la Société archéologique de Touraine, XLIII, 1993, p. 931-949.
    - « Du pays traditionnel au pays d'accueil : l'identité de la Gâtine tourangelle depuis 1850 », Norois, revue géographique de l'Ouest et des pays de l'Atlantique Nord, 1994, 163, p. 399-418.

    Identité culturelle des pays ligériens

    - avec Bernard Toulier, « Ethnographie », in Touraine, Paris, Éditions Christine Bonneton, 1989, p. 75-207.
    - « Vivre à Tours naguère », in Tours, Paris, Éditions Christine Bonneton, 1992. p. 155-237
    - « Images du Centre-Val de Loire », in Schweitz (Daniel), Vallée-Toulier (Christine, dir.), Les Guides Bleus. Centre-Val de Loire, Paris, Hachette, 1996, p. 56-71.

    Perceptions du patrimoine historique

    - La coiffe et son imaginaire dans le folklore de la Touraine, Saint-Cyr-sur-Loire, Éditions Alan Sutton, 2002, 96 p.
    – « Un écrivain républicain à Genillé : Victor Le Febvre (1824-1892) », Bulletin des Amis du pays lochois, 20, 2005, p. 173-177.
    – « Sur l’âtre rustique de l’ancien musée du Terroir de Loches », Le Val de l’Indre, 17, 2005, p. 45-51.
    - « Sur l’émergence d’une identité patrimoniale en Vendômois : l’exemple des études sur le château de Lavardin (XIXe-XXe siècles) », Bulletin de la Société archéologique du Vendômois, 2006, p. 72-93.
    - « Sur la perception d’une identité patrimoniale en Touraine : Amboise vue par les premiers guides Hachette (1854-1938) », Ambacia, 2006, p. 31-48.
    - « De l’usage quotidien aux collections du musée : les coiffes à Loches au début du XXe siècle », Le Val de l’Indre, 18, 2006, p.75-80.
    66 - « Sur la perception de l’identité patrimoniale du Vendômois : l’exemple des ruines de Lavardin aux XIXe et XXe siècles », Mémoires de la Société des sciences et lettres de Loir-et-Cher, 61, 2006, p. 120-159.
    - « De la « ruine naturelle » à la « Petite Suisse tourangelle » : l’invention du site des « Rochers de Courçay » (XIXe-XXe siècles) », BSAT, 2007, à paraître

    Photographie et identités traditionnelles

    - « Un intérieur domestique traditionnel à Loches vers 1900 : pour une relecture ethno-historique des premières cartes postales tourangelles », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 2006, 1, p. 141-157.
    - « Devant la cave-demeurante du troglodytique tourangeau : essai de relecture de quelques cartes postales des années 1900-1920 », Bulletin de la Société archéologique de Touraine, 2006, à paraître:
    4e_couverture_Identite_VDM.doc

    - « Excursions de la Société photographique de Touraine en Vendômois (1899-1903) :
    Sur les pratiques du tourisme au temps des chemins de fer locaux », étude en cours.

    Traditions populaires et identités locales

    - « Figures pittoresques de l'archéologie tourangelle vers 1900 : César et Léon Girardin, explorateurs des souterrains du château de Loches », Le Val de l'Indre, 4, 1992, p. 79-84.
    - « Une ceinture de la Vierge pour accoucher selon la tradition », Le Val de l'Indre, 5, 1993, p. 27-46.
    - « Saint Ours et les traditions populaires lochoises », Le Val de l'Indre, 6, 1994, p. 49-61.
    - « Le voyage à saint Silvain de Noyers, vu par le Tourangeau Victor Le Febvre (1877). Pélerinages et médecine populaire entre Touraine, Sologne et Berry Mémoires de la Société des sciences et lettres de Loir-et-Cher, 60, 2005, p. 187-218.

    Pratiques et imaginaires de la vie domestique

    - Cuisiner et vivre autour de l'âtre rustique en Val de Loire, Touraine, Berry, Orléanais, Anjou (XIXe-début XXe siècle), Saint-Cyr-sur-Loire, Éditions Alan Sutton, 2003, 128 p.
    Nota : pour les articles parus dans Ambacia, le Bulletin des Amis du pays lochois et Le Val de l'Indre s’adresser éventuellement à l’auteur. Contact :Daniel SCHWEITZ, 59, rue Jules Grévy, 37000-TOURS Daniel.schweitz@free