Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anthropologie sociale

  • Anthropologie sociale d'une communauté rurale et littorale bretonne. Un ouvrage de Sophie Laligant

    "Un point de non-retour : Anthropologie sociale d'une communauté rurale et littorale bretonne" de Sophie Laligant, aux Presses Universitaires de Rennes.

    "Aucune société ne peut se soustraire à la modernité et à ses conséquences.
    Cet ouvrage d' anthropologie propose ainsi de nous faire découvrir combien la société paysanne et littorale bretonne de Damgan (Morbihan) s'est heurtée aux transformations occasionnées par le remembrement."
    Sophie Laligant montre comment cette société, auparavant enracinée dans son territoire selon un ordre cohérent, a été détruite par "l'individualisme agraire " (expression empruntée a Marc Bloch), introduit dans les années cinquante par la mécanisation et le remembrement. Les relations sociales locales ont été profondément transformées, ainsi que les particularismes locaux de cette société, dans leurs rapports avec le national et l'universel.
    L'auteur dresse un étonnant portrait de la communauté actuelle et passée de Damgan fondée sur des valeurs à l'opposé de nos conceptions actuelles - bien qu'engagée depuis longtemps dans la modernité - qui valorisent l'individu moral et rationnel. Sophie Laligant dégage ainsi des notions (entraide, biens échangés, relations aux morts...) que l'on croyait presque disparues de notre société individualiste.
    Le livre analyse les pratiques et les représentations liées aux activités agricoles, aux cycles (baptêmes, mariages, funérailles et aux espaces de vie. En éclairant les relations entretenues par les hommes avec les différentes formes du vivant (plantes, animaux), les éléments naturels (lune, marée...), le territoire et les écosystèmes, l'auteur explique comment l'acteur économique moderne limite dorénavant son espace d'action à la seule durée de sa propre vie.

    Sophie Laligant est maître de conférence d'anthropologie à l'université François Rabelais de Tours et directrice du département de sociologie. Elle est associée à l'équipe CITERES du CNRS et travaille actuellement sur les techniques agraires et les relations à la terre, à la propriété et à la biodiversité dans l'axe de recherche globalisation-communalisation. Ce travail est issu de matériaux collectés lors d'enquêtes successives depuis 1991 en Bretagne.