Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aude

  • Conférence de Jean-Pierre Piniès, dans la Cité de Carcassonne,, le 28 octobre 2010 à 18h.

     

    Affiche A3 conférence JPCM.jpg

     

    JEAN-PIERRE CROS-MAYREVIEILLE,

     LE PREMIER SAUVEUR

      
        
    A Carcassonne, vers 1835, un seul homme se passionne pour la cité : Jean-Pierre Cros-Mayrevieille (1810 - 1876). Pour lui la cité est, autant qu'un vestige historique, un lieu de la mémoire personnelle. Né à la Trivalle, au pied de la citadelle, il rappellera dans des notes autobiographiques, son émotion " à la vue de l'ancienne Barbacane que l'on démolissait alors pour construire une filature". En 1841, grâce à sa découverte du tombeau de Guillaume Radulphe, il réussit à faire classer la cathédrale Saint-Nazaire. Nommé inspecteur des Monuments Historiques, il mène une campagne acharnée pour que les remparts soient, à leur tour, l'objet de mesures conservatoires. C'est grâce à lui que les travaux de restaurationseront entrepris. Il est le premier sauveur reconnu et incontesté de la cité. (D'après le site du Ministère de la Culture)

  • Laissez-vous conter le patrimoine du pays des étangs du Narbonnais....

    Bernard BAsck, des Amis de Lespignan communique :

     

    Mireille Oliver présente

    Le secret de Firmin

    Conte sur le patrimoine régional 

    Accompagnement musical occitan : Duo Cantaria

    SAMEDI 9 OCTOBRE 2010

     à Peyriac de mer (Aude)

    21 h au Pt foyer (rue de l’étang)

    Tout public

    Entrée 5 euros, gratuit pour les – 12 ans

     

    (Peyriac-de-Mer est village de pêcheurs de l’étang, près de Bages.  Une partie de l’étang est  classée réserve naturelle, on peut y admirer des flamants, des hérons, des cigognes et des oiseaux de mer.)

     

  • Tous à Carcassonne, le Samedi 24 octobre 2009, pour donner un avenir à la langue occitane : ANEM OC !

     

    autocollant-2009-numero-1-à (4)-1.jpg


    ...Être à Carcassonne sera une façon de faire prendre conscience à chacun de la fragile vivacité de l'occitan et de demander aux élus de faire la pression nécessaire pour que l’avenir de la langue occitane, patrimoine commun à tous ceux qui habitent en pays d’Oc, mais aussi et surtout, patrimoine de l'humanité (pensez à La fina amor et à l'œuvre,  majeure, des trobairitz et trobadors), soit assuré et plus largement que les "langues de France" dans leur diversité fassent l’objet d’une politique de la part de l’Etat, comme le recommande l'UNESCO par exemple.

    Donner un avenir à la langue passe par une volonté politique, par la construction d’un projet. C’est ce que nous voulons pour l'occitan (dans ses variétés régionales : Provençal, Limousin, Languedocien,  Gascon...) dans nos pays d’Oc, pour ceux qui y vivent et pour l’ensemble de ceux qui peuplent cette planète.

    A ce sujet, voici une libre opinion diffusée en guise de soutien à cette manifestation  :

     

    Des remparts de la Cité aux tréteaux électoraux

    Les pas des manifestants - quand ils sont très nombreux - sont plus "éloquents" que le plus savant des discours. Voilà pourquoi la grande manifestation bisannuelle en faveur de la langue occitane, est devenue, succès aidant, le lieu où le "tout politique" doit impérativement se montrer ou, au minimum, être représenté. Pour les édiles des partis traditionnels, arpenter le bitume une heure tous les deux ans est peu cher payé pour tenter de capter cette lame de fond citoyenne qui ne fait encore qu'affleurer ici ou là, mais dont on ressent déjà l'immense potentiel. Car le rendez-vous de Carcassonne, en défendant ce bien si précieux et si "parlant" qu'est la langue d'ici, est, en fait, un jalon sur la longue élaboration du contre modèle au nivellement par le bas imposé par la globalisation culturelle.
    Et c'est vrai que voilà une façon commode, pour les partis qui se sont succédé au pouvoir à Paris, d'essayer de faire oublier qu'ils ont, tour à tour, dans une unanimité confondante, toujours refusé de ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. N'oublions pas que l'inscription de nos idiomes régionaux dans la Constitution ne s'est faite qu'à l'arraché, et ce, en annexe, dans une simple démarche "patrimoniale". Comme si une langue n'était qu'un support muséographique…
    Il faut bien comprendre que face à ces jacobins plus ou moins masqués, chaque avancée en faveur de l'occitan ne se fera que dans le rapport de force ou dans la mise en oeuvre d'une dynamique qui les dépasse. Il faut par exemple entendre, en privé, leurs réactions aigries et revanchardes devant la joie des toulousains parce qu'un élu écologiste a "osé" faire annoncer le nom de chaque station du métro en occitan. Un simple mot dans cette belle langue chantante, c'est encore trop pour certains qui joueront pourtant des coudes pour apparaître en tête de cortège à Carcassonne. De même, il fallait voir les forces de l'inertie à l'œuvre quand j'ai réussi, au Parlement européen, à faire admettre - encore à la marge - l'usage de quelques langues constitutionnelles comme le Catalan, le Basque, le Galicien ou le Gallois.
    Ma longue expérience européenne m'a cependant montré qu'en vraie démocratie, le multilinguisme apaisé tend à devenir la règle et la discrimination linguistique une plaie honteuse qu'il faut traiter comme telle. J'ai pu mesurer, outre hexagone, à quel point notre République était malade de sa "mono-culture" et, dès lors, ridicule dans sa prétention à éclairer le vaste monde qui est bien plus riche qu'elle ne peut le concevoir.
    Si les échéances régionales du printemps prochain ont un sens, elles devront, sans tabou, ouvrir tous les débats afin que tombent les masques. Car il est grand temps pour la puissance publique de ne plus simplement "tolérer" ou encourager à la marge le milieu associatif occitaniste, mais de s'impliquer à ses côtés - directement et fortement - pour faire de la politique linguistique un outil naturel et structurant de son action. Pour cela, il faudra investir des moyens humains, techniques, juridiques et budgétaires dans un organisme régional public "non cosmétique" chargé de promouvoir la langue dans toutes ses dimensions, notamment économique : codifier, enseigner, rechercher, former, subventionner, diffuser, créer… Il y a tant à faire dans la sphère publique.
    Puisse, samedi, la manifestation de l'Occitanie profonde et plurielle être plus impressionnante encore que celles des années passées pour se prolonger enfin jusque dans les débats politiques à venir.


    Gérard ONESTA,

    Ancien Vice-Président du Parlement européen
    Porte parole des écologistes pour les régionales en Midi Pyrénées

  • @ Tous les navigateurs-visiteurs de Belvert, cette carte de vacances depuis Les Cabanes-de-Fleury (Aude)... les orteils en éventail !


    Les Cabanes de Fleury.jpg
    La plage n'est qu'à deux cents mètres de notre mini-pavillon... Sur la rivière, en arrière-plan, Jean-Pierre, "le pêcheur", relève son globe, son filet tendu en travers de la rivière. Il espère en retirer loups, maquereaux, sardines, et surtout muges /mulets... Si vous saviez un seul instant comme on s'y sent bien, les doigts de pied en éventail !
    orteils.jpg
    Un vrai coin de paradis perdu... le vent (tramontane, lavech, marinade) en sus, cela va sans dire; au loin, les senteurs de La Clape, et la saveur de ses vins trop méconnus (sauf des gourmets).
    timbre poste .jpg
    ça c'est le timbre-poste pour l'affranchir !
    Vue des Cabanes-de-Fleury (embouchure de l'Aude), 2007.© Tous droits réservés.
    Les Cabanes.jpg
    Voilà, vu de haut, le petit village des Cabanes si décrié par Machine d'Alep dans un commentaire ci-après. Ah si elle avait écrit que c'est le vrai paradis des moustiques, alors, là oui !
    Vous pouvez juger par vous-même du "bétonnage" de la côte. En fait, un village de quelques dizaines d'âmes l'hiver, et l'été d'environ 2000 personnes grâce à deux grands campings et deux cent cinquante mini pavillons kitchs à deux cents mètres des plages, sur la droite de l'embouchure de l'Aude.
    Au contraire, si vous aimez la nature un peu sauvage, allez randonner par là-bas avec votre filet à papillons...

  • Un conteur occitan extraordinaire, Pierre Pous; un film de Jean-Pierre Piniès

    Dins la nuèit de las paraulas.

    Contes populaires et

    histoires traditionnelles :
    Pierrot Pous

    "Fait de grands contes merveilleux, dont certains n’ont quasiment jamais été relevés en Europe, de contes d’animaux, de randonnées, de multiples facéties et de satires ressortant du fond traditionnel, le répertoire de Pierrot Pous est exceptionnel. Exceptionnel par son contenu, mais aussi par sa forme. En effet à la qualité des contes, au respect de la variété des motifs populaires, font écho les prouesses du conteur, son sens de la parole et du geste qui montrent bien que, dans la tradition orale, la transmission des récits était un art véritable réservé à quelques initiés qui avaient su faire leur miel de la parole. Ses contes, venus de la nuit des temps, ou mieux encore de « la nuit des paroles », dits dans une langue particulièrement riche, sont aussi un témoignage de première importance sur l’identité d’une société rurale en pleine mutation, celle du Pays de Sault, territoire original aux confins des Pyrénées audoises. Conservatoire de la tradition, miroir des conflits et des valeurs, témoignage unique ils sont le lieu où, par les vertus de la parole du conteur, se tissent, entre héritages du passé et ouverture sur la modernité, les rêves nostalgiques et fructueux des plus beaux lendemains. Ce double Dvd permet ainsi de découvrir d’abord un pays qui a longtemps su garder longtemps vivante la mémoire des gestes techniques et rituels les plus anciens ; dans un deuxième temps il offre l’ensemble, sans prix, du répertoire narratif de Pierrot Pous, l’un des derniers grands conteurs occitans traditionnels." 

    Disque 1 
    1. Préambule
    2. El gigant / Le géant
    3. El pescaïre / Le pêcheur
    4. Lo lhop, el reinard e el peissonièr / Le loup, le renard et le poissonnier
    5. Jan l’Orset / Jean l’Ourset
    6. Jan le piòt (corta) / Jean le Sot (courte)
    7. Jan le piòt (longue) / Jean le Sot (longue)

    Disque 2 
    1. Sant Sulpici / Saint Sulpice
    2. El corbès e el grapaud / Le corbeau et le grapaud
    3. El polh e el reinard / Le coq et le renard
    4. El conte de Nadal / Le conte de Noël
    5. Lo lhop trompat / Le loup trompé
    6. Lo lhop e el reinard / Le loup et le renard
    7. La ratinhòla / La souris
    8. El cardolh / Le chardon
    9. L’estable vide / L’étable vide
    10. El ase qu’a begut la luna / L’âne qui a bu la lune
    11. Salvatz-vos / Sauvez-vous
    12. El pòrc e el burron / Le cochon et l’âne
    13. La nentilha / La lentille
    14. Els musicians de Brema / Les musiciens de Brême
    15. El cavilhat / Le râteau
    16. El pèl / Le poil
    17. Els paisans a Paris / Les paysans à Paris
    18. La crabe e els dos crabits / La chêvre et les deux chevreaux

    (Film de Jean-Pierre Piniès en collaboration avec Eric Sinatora et la participation de Christiane Amiel réalisé par Richard Ferrari.
    2 DVD - 3h20 d’enregistrement.)

    COMMANDES :   20 € (+ 4€ de port) . Suivre le lien vers le GARAE à Carcassonne pour obtenir le bon de commande (possible en ligne); cliquer ici :

     http://www.garae.fr/IMG/pdf/BON_DE_COMMANDE_PARTICULIERS_ET_BIBLIOTHEQUES-2.pdf 

     ou encore, pour toutes les publications du GARAE :

     http://www.garae.fr/spip.php?rubrique8

    Pierre Pous fut un grand conteur "traditionnel": U N I Q U E ! Enrichissez votre fonds de littérature orale occitane. Pour les non -occitanophones, laissez-vous porter par la langue de ce merveilleux conteur.

    Jean-Pierre Piniès, a traduit l"intégrale des 3 h 20 d'enregistrement et l'ensemble du DVd est sous titré en excellent francais, compréhensible par tous.

  • Ca n'intéresse pas que les Occitans ! C'est une porte ouvertes sur la langue, et la culture occitane, sur l'actualité ...

    Même si votre gradient d'occitanité vous paraît maigrichon, voire inexistant, ne soyez pas pusillanime, cliquez sur ce lien et regardez s'il n'y a pas de votre côté un "baleti", une conférence, un film susceptible de faire vibrer en vous l'Auvergnat (vlan ! pour Le Sciapode...) ou la petite âme en errance de l'Auvergnate qui sommeille encore en vous... Actuoc 10 février 2008.doc
    Ah... l'Occitanie et son radieux soleil en toute saison ... Adissiatz, m'en vau al lièit qu'anèm devenir tardiers...

    421defdb416a141bb733b6a23b087744.jpg
    © 2006, Les Cabanes, lever du soleil ; cl. Séverin Valière.
    Excusez, là vous vous égarez... Il n'y a pas que du soleil, ni de la neige d'ailleurs...
    Mais il y a la langue d'Or ! la Lenga d'aur...

  • Vestiges d'une ancienne noria, du côté de Marmorières...

    Le dimanche un peu gris se prête bien à fouiller les couches photographiques sédimentaires accumulées depuis plus d'un demi-siècle... Regard arrêté sur ce bras de noria entre Fleury d'Aude et Vinassan (Aude), du côté de Marmorières, dans le massif de La Clape aux vins prestigieux. Il y manque un âne ou un mulet, les yeux bandés à tourner pour faire monter l'eau le long de la chaîne à godets... pour remplir les bassins d'eau et irriguer les parcelles de jardin.. et surtout les gémissements et grincements de la chaîne sur la poulie, inoubliables, surtout si on y rajoute les odeurs d'herbe fraîche et de menthe, la nostalgie en sus.

    3dacb4dda2e687d8b6b0118a561092fa.jpg
    © Michel Valière, ca 1973.

  • Du Vin et des Contes des Corbières (Aude), avec Hélène BARDOT, conteuse

    Hélène nous a communiqué ses dates... ceux qui aiment le "beau parler" et le bon vin ! iront la retrouver lors des prochaines dates du Café Conte:

    97c6893f75f9029dbe0492c9822b7298.jpg

    Jeudi 11 Octobre à Camplong d'Aude à 21h30 (Salle Paul Taudou)
    Vendredi 19 Octobre à Canet d'Aude à 19h (Cave coopérative)
    Samedi 20 Octobre à Conilhac-Corbières à 19h (Salle Michel Olive : Cave à Jazz)
    Jeudi 25 Octobre à Fabrezan à 19h (Foyer municipal : face au grand café)
    Vendredi 26 Octobre à Montlaur à 20h30 (Salle pas encore déterminée)
    Mardi 20 Novembre au LEGTA de Carcassonne à 14h (dans l'établissement)
    Samedi 24 Novembre : Sigean : 21h, salle des pénitents
    15 Décembre : Douzens : 21h, foyer théâtre.
    a219a3bf2ff787496d4d051b30735590.jpg
    (Nous nous ferons crever la peau, mais nous sauverons le VIN NATUREL)
    Au plaisir de vous y croiser et de vous en conter...
    Salutations
    Hélène Bardot Tel : 04 68 27 50 32
    64d68045eb83118f611825d2b0043d2d.jpg
    © Droits réservés.

  • Bientôt à Feuilla... Jornada de l'anciana frontièra

    Le 16 juin 2007,Grande fête à la "frontière occitano-catalane", avec les Bombes 2 Bal de Toulouse:
    www.bombes2bal.com/

    d27af513dd625bdc88547920626d2739.jpg

    et les musiques de Claude Sicre...
    204ec2317449802bf7674792c6179158.jpg

    organisée par :
    Marion THIBA
    Chargée de mission culturelle
    Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée
    Domaine de Montplaisir
    11100 Narbonne
    standard 04.68.42.23.70.
    direct 04.68.42.70.45
    fax 04.68.42.66,55
    m.thiba@parc-naturel-narbonnaise.fr
    http://www.parc-naturel-narbonnaise.fr
    16 juin - Jornada de l'anciana frontièra - Feuilla
    De 8h à 1h du matin, c'est de nouveau la fête à Feuilla pour la journée ...
    ce940ea808a1b55076cbd9da67519da2.gif


    Et pour joindre les Bombes 2 bal:

    CONTACT GROUPE
    Association Escambiar
    35 Place des Tiercerettes
    31000 Toulouse
    tél: 05 61 21 33 05
    fax: 05 61 23 49 69
    escambiar@free.fr

    CONTACT TOURNEE
    Escambiar
    tél: 05 61 21 33 05
    annebrunel.escambiar@free.fr

    CONTACT DISQUES
    Tôt Ou tard
    tél: 01 55 28 85 85
    info@totoutard.net

  • Un 13 Mai 2007 occitan, au Village du Livre à MONTOLIEU (Aude)

    Montoulieu (11) 13 mai ESCRITURA 2007 / UN PRINTEMPS DE MOTS ET DE SONS

    "Compratz de libres e de librons n'en demorara totjorn quicom !"

    Le dimanche 13 mai, le Village du Livre de Montolieu (Aude), à quelques kilomètres de Carcassonne, accueillera la quinzième édition de la journée de rencontres du livre occitan : Escritura. La salle Guéhenno exposera les éditeurs et diffuseurs d’ouvrages occitans, mais également catalans et régionaux. En un seul lieu, se retrouvent ainsi la production occitane dans toute sa diversité : prose, poésie, lexiques et dictionnaires, enseignement, littérature enfantine, documents, ethnologie, histoire, … ainsi que les disques, DVD, … Sur la place, un marché du terroir proposera toutes les saveurs de la Montagne Noire et du Languedoc. Dans la cour de l’école, la récréation sera permanente grâce à l’association Jouets d’Òc qui proposera aux petits et grands de se divertir avec ses grands jeux en bois. Vous pourrez également participer à un atelier d’écriture.
    Le thème principal de cette édition 2007 d’Escritura sera la transmission du chant traditionnel. Les invités d’honneur seront l’équipe qui a réalisé les deux ouvrages "Canta, canta neneton" et "Lo Resson de la Pèira" (Marie-José Fages, Josiane Ubaud , Jean-Michel Lhubac,). Ils donneront une conférence en fin de matinée sur ce sujet.
    Alors que Banda Sagana animera les rues et les places du village, le presbytère accueillera l’après-midi, les contes Paraulas de Vent de Danièla Julien qui a fait suivre ses histoires camarguaises ; le nouveau trio Rasim doç proposera ses musiques de concert et ses chants du monde occitan et latin avec rythmes et nuances ; les polyphonies féminines d’Alba canta mettront en scène le répertoire enfantin.
    En Cabardés, le vin sera également célébré : avec l’exposition Èra l’an 1907, rappel de la Révolte des Vignerons, et une dégustation pour terminer cette belle journée s’inscrivant résolument dans la dynamique de la grande manifestation Anem ! Òc ! du 17 mars dernier à Béziers. Contact : Institut d’Estudis Occitans-Aude 04 68 25 19 78
    Le programme :
    • 10 h - 18 h (Foyer J-Guéhenno et autour) : Marché du livre occitan, catalan et régional avec une vingtaine d’éditeurs et de diffuseurs de livbres, disques… ; marché du terroir
    • 11 h (Presbytère) : La transmission du chant traditionnel, discussion animée par l’équipe qui a publié Canta, canta neneton et Lo resson de la pèira
    • L’après-midi, (Presbitèri) : Mots et musique
    - 14 h 30 : Paraulas de vent, contes avec Danièla Julien nos ditz contes del costat de Ròse
    - 15 h 30 : Rasim doç, la musique et le chant traditionnels réinventés
    - 16 h 30 : Alba canta, polyphonies féminines, occitanes et méditerranéennes
    • 17 h 30 : dégustation de vins
    • Toute la journée :
    * Musique de rues avec Banda Sagana
    * Jeux en bois pour petits et grands
    * Exposition : Èra l’an 1907 (Foyer)
    * (l’après-midi) : atelier d’écriture animé par l’Ostal del 22 d’octobre ; signatures d’auteurs.

    ESCRITURA 2007 est une manifestation organisée par : Institut D’estudis Occitans-Aude - BP 105 11022-Carcassona Cedex - tel : 04.68.25.19.78 - ostal.sirventes@wanadoo.fr
    http://perso.orange.fr/ostal.sirventes/
    avec le concours de la mairie de Montolieu, du Conseil général de l’Aude et du Conseil régional Languedoc-Roussillon et la participation de : l’Institut d’Estudis Occitans (IDECO ; IEO-Lengadòc) ; AVEC ; Cercle Occitan del País de Carcassona ; Fasètz la Lenga en Cabardés ; Montolieu, terroir ; Montolieu, village du livre et des arts graphiques ; Office de Tourisme de Montolieu ; Ràdio-Lenga d’Òc-Narbona ; Radio-Marseillette ; RCF-Pays d’Aude ; Syndicat du Cru Cabardés…