Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

charente

  • Henri Coursaget a passé le flambeau et nous a quittés... Il plane toujours sur Confolens et "son" Festival, à re-découvrier en août.

    Une grande émotion a saisi tous ceux qui le connaissaient et Dieu sait s'ils étaient nombreux de par le monde. Ses obsèques qu'il avait lui-même réglées, j'allais écrire "chorégraphiées", ont marqué les esprits. La terre de Confolens l'a accueili, à jamais. Merci Henri, pour ton œuvre, pour ton amitié rayonnante. Salut l'artiste !

    Un article, sur le blog de Gérard Lame, correspondant de Gond-Pontouvre (Charente) du journal Sud-Ouest mérite quelques minutes d'attention et donc de recueillement. Suivez ce lien :

    http://gond-pontouvre.blogs.sudouest.fr/archive/2011/03/24/adieu-henri-coursaget.html

  • Pour mieux appréhender le Poitou-Charentes rural, avec Maisons paysannes de France, un nouveau document de référence :

    Avec cette première publication : Habitats et paysages, l’association régionale Maisons paysannes de Poitou-Charentes inaugure une série de carnets thématiques sur un héritage commun : le « patrimoine de pays ». Aussi était-il nécessaire de présenter succinctement, mais avec méthode, le « pays vert et bleu », Poitou-Charentes, grand ensemble de terres agricoles et urbaines.

    À l’exception de la montagne, absente de la région, tous les grands types de paysages que l’on retrouve en France y sont bien représentés (bocage, terres boisées, terres viticoles, littoral), sans oublier le Val de Sèvre s’ouvrant sur d’imposants espaces de marais, maîtrisés depuis déjà plusieurs siècles, encore moins la vallée méandreuse du fleuve navigable Charente, trait d’union entre les terres intérieures et la mer, puisque dotée d’une large façade maritime, ponctuée d’îles, s’ouvrant sur l’Atlantique et le Nouveau monde. On sait que cet état de fait conditionnera sa longue et prestigieuse histoire (parfois dramatique), comme la vie quotidienne de ses habitants.

    Cette nécessaire présentation à l’allure d’inventaire concourt heureusement à une meilleure interprétation des « pays », d’échelle variable. Langues d’oïl et d’oc en contact, religions, coutumes funéraires, traces d’immigration en déterminent les grands traits culturels et identitaires, tout comme le caractère du patrimoine bâti dans son environnement « naturel ». La nature des sols, argileux, calcaires, granitiques, etc., conditionne le choix des matériaux utilisés pour l’habitat, dans le cas général comme dans l’anecdotique. Il en est ainsi, par exemple, aux confins du département de la Charente et du Limousin, de la petite région de l’astroblème de Rochechouart-Chassenon, où les murs, comme certaines falaises du cratère d’ailleurs, rappellent chaque jour à leurs habitants la lointaine chute d’une importante météorite qui reste aussi fascinante que mystérieuse pour nos contemporains avides de curiosités scientifiques.

    Mais pédologie et géologie ne sont pas les seuls facteurs qui justifient et légitiment la nature du patrimoine bâti ; il faut compter aussi avec les activités humaines (minières, agricoles, pastorales ou viticoles, commerciales, maritimes, halieutiques, balnéaires, touristiques) qui poussent, chacune avec sa spécificité, à organiser l’implantation de l’habitat, sa structure, avec une certaine rationalité dans l’espoir d’une meilleure efficacité. Les influences sociales, mais aussi économiques sont également des facteurs de différenciation, de distinction.

    On aura compris, à parcourir ce document, qu’observer pour s’en délecter un patrimoine de pays, dit aussi, parfois, patrimoine de proximité, ne suffit pas ; encore faut-il savoir le reconnaître, le comprendre si on veut pouvoir le protéger, le sauvegarder, le pérenniser et le restaurer tout en l’adaptant, éventuellement par un choix de matériaux bioclimatiques nouveaux et ingénieux, aux besoins et aux exigences d’une vie contemporaine harmonieuse et apaisée… Tel est le message humaniste porté et diffusé par ce premier carnet, que l’on reçoit comme un cadeau annonciateur d’un meilleur cadre de vie, demain, ici, « au pays ».

    © Michel VALIÈRE, ethnologue.

    mpf.jpg

    Ce petit ouvrage, rédigé par Aurélie Cravallée et réalisé par Thomas Liège,  peut être commandé à Maisons Paysannes de France, délégation de Poitou-Charentes, Ferme des Bouchauds, 16170 Sant-Cybardeaux : (17 €  port),

    Sites : http://www.maisons-paysannes.org

    http://www.paysage-poitou-charentes.org

  • Colloque 'Patrimoine et Tourisme', amphithéâtre de la Communauté de communes du Confolentais en Charente limousine, du 4 au 6 mars 2010.

     

    Programme prévisionnel susceptible d'aménagements de dernière minute (aléas climatiques ou d'horaires de transports perturbés dans la région).

    • Jeudi 4 mars 2010

    A partir de 16 h 30 : accueil des participants (et installation).

    18 h   : Allocutions de bienvenue par Monsieur Guy TRAUMAT, président de la Communauté de communes du Confolentais.

    18 h 15 : Allocution de Madame Catherine ROBERT, présidente de l'ARPE.

    18 h 30 : Communication par Monsieur Michel VALIÈRE, ethnologue, Poitiers, « Le Choix du Patrimoine : enjeux et dynamiques ».

    19 h 15 : Mise en perspective et éléments de cadrage par Monsieur Gilles FERRÉOL, professeur des universités, Besançon.

    20 h : Repas suivi d'une présentation de poésies populaires chantées (Madame Michèle GARDRÉ-VALIÈRE).

    • Vendredi 5 mars

    Matin : modérateur : Monsieur Gilles FERRÉOL

    9 h : Monsieur Christophe HANUS, « Le ski de fond comme vitrine régionale. L'exemple de la Transjurassienne. ».

    9 h 20 : MonsieurChristian VIVIER, « Tourisme et patrimoine nautique. Au cœur de la culture canotière bisontine avant 1914. ».

    9 h 40 :Monsieur Henri DONZAUD, « Les paysages ordinaires sont-ils estampillés patrimoine ? Le tourisme vert répond. ».

    10 h : Débat avec le public.

    11 h :Madame Brigitte MUNIER TEMINE, « Littérature populaire, patrimoine et mémoire collective. ».

    11 h 20: Madame et Monsieur Noëline et Jean-Claude RAMANDIMBIARISON, « Ecotourisme et patrimoine à Madagascar. » (Communication lue par Madame Catherine ROBERT).

    11 h 40 : Julie PEGHINI, « Politiques, industries, et tourisme à l'Île Maurice ». (Communication lue par Madame Catherine DUREPAIRE).

    12 h : Débat.

    12 h 30 : Repas.

    Après-midi : modérateur : Madame Catherine ROBERT

    14 h :Monsieur Yves DUPONT, « Sociétés du risque et protection patrimoniale ».

    14 h 20 : Messieurs Thierry ALLARD, Fabrice BONNIFAIT et Yann OURRI, « Reconnaissance d'un site touristique en voie de patrimonialisation : Le Jardin de Gabriel. ».

    14 h 40 :Madame Sonia SERVANT, « L'évolution récente de l'Inventaire général du patrimoine culturel : une mission de connaissance au service des territoires. L'exemple du département du Tarn. ».

    15 h :Madame Anne-Marie MAMONTOFF, « Le patrimoine cultuel immatériel des Tsiganes : quelle reconnaissance par l'UNESCO ? » (Communication lue par Monsieur Gilles Ferréol).

    15 h 20 : Débat.

    16 h :Monsieur Daniel BOURDU, « Le Marais Poitevin : du 'pittoresque' à l'écotourisme ».

    16 h 20 : Madame Nathalie GUILLAUMIN, « Acteur du tourisme culturel au quotidien : le Pays d'art et d'histoire de l'Angoumois ».


    16 h 40 :Madame Céline DEVEZA, « Le patrimoine comme outil de valorisation et de développement : la construction d'un Pays d'art et d'histoire ».

    17 h :  Monsieur Laurent FOURNIER, « Le petit patrimoine des Européens. » .

    17 h 30 : Débat.

    20 h : Repas et soirée musicale autour de Jean-Louis QUÉRIAUD, (joueur de vielle) et deux autres musiciens de La Gerba Bauda de Confolens.

    • Samedi 6 mars

    Matin : modérateur : Monsieur Yves DUPONT

    9 h :Madame Karen JULIEN, « Patrimoine naturel et tourisme : l'exemple des étangs de la Brenne ».

    9 h 20 :Monsieur Pierre SECOLIER, « L'agritourisme, une valorisation du patrimoine gastronomique ? ».

    9 h 40 :Madame Véronique DUJARDIN, « Développement culturel et touristique des sites archéologiques antiques ».

    10 h : Débat avec le public.

    11 h : Madame Catherine DUREPAIRE, « La tannerie artisanale de Lavausseau : un atelier patrimonial interactif en conception ».

    11 h 20 : Madame Audrey TUAILLON-DEMESY, « L'histoire vivante médiévale : quels enjeux culturels et patrimoniaux ? ».

    12 h : Synthèse par Monsieur Gilles FERRÉOL et clôture des travaux.

    12 h 30 : Repas.

    14 h : Fin du colloque et départ de la navette vers Angoulême-SNCF.

    Ce colloque est ouvert au public. Inscription gratuite, mais repas et hébergement à charge, après inscription.

  • Essayez-vous à la graphie et l'orthographe occitanes, avec la "dictada occitana" à Charras (Charente)


    Bonjorn a tots,

    Vos setz convidats a la dictada 2010 e a l'animacions que van 'nar aveque...
    Fasetz de la reclama autron de vautres. Mercés..


    DICTADA OCCITANA 2010


    Divendres 29 de genier
    a 6 oras a la sala de las festas de Charreç
    Vernissatge de l'expausicion de linogravuras dau Jean-marc Simeonin - Gravuras illustrant Jan Picatau
    Grelon de l'amistat ofert per la municipalitat de Charreç.

    Dissades 30 de genier a partir de 2 oras
    2 oras - inscripcion per la dictada (2,50 €)
    Animacion musicala : Los Vironaires

    2 oras demia
    Dictada per lo Micheu Nicolas d'un texte tirat de Jan Picatau de Sent Barrancon (Enric Delaja) seguda de la correcion (Micheu Nicolas e Patric Ratineau)

    4 oras demia
    Remesa daus pritz e daus diplomas

    5 oras demia (entrada 5 € - gratis per los que minjen au repas occitan)
    Concert baléti coma Los Vironaires

    7 oras demia (pritz = 15 € tot compres solament sur reservacion)
    Repas occitan autorn d'una pola e de son farcit

    Reservacions aupres de Micheu Nicolas 05 45 23 01 12 o 06 22 62 17 12 o de Jan-Claudi Nicolas 05 45 70 40 52

    Aficha dictada Charreç 2010.jpg

     

    En français maintenant:

     

    Bonjour à tous,

    Vous êtes invités aux animations liées à la 6ème dictée occitane qui se déroulera à Charras le samedi 30 janvier 2010

    Vendredi 29 janvier 2010 à 18 h salle des fêtes de Charras
    Vernissage de l'exposition de linogravures de Jean-Marc Siméonin - Gravures illustrant le livre "Jan Picatau".
    (Pot de l'amitié offert par la municipalité de Charras - Pour une bonne organisation, prévenez de votre présence. Merci.)

    Samedi 30 janvier 2010 salle des fêtes de Charras
    14 h 30 (inscriptions (2,50 €)  à partir de  14 h) animation musicale "Los Vironaires"
    Dictée occitane animée et corrigée par Michel Nicolas - Texte issu de Jan Picatau de Sent Barrancon (Enric Delaja)

    16 h30
    Remise des récompenses, des diplômes et pot de l'amitié

    17 h 30 (entrée 5 €) - l'entrée est gratuite pour les participants au repas.
    Concert baléti (bal folk) animé par los Vironaires

    19 h 30 (prix 15 € tout compris seulement sur réservation)
    Repas occitan autour d'une poule au pot et de son farci..

    N'oubliez pas de vous inscrire. Merci.

    Réservations auprès de Michel Nicolas 05 45 23 01 12 ou 06 22 62 17 12 ou de Jean-Claude Nicolas 05 45 70 40 52

     

     


  • Une nouvelle "Encyclopédie Bonneton" consacrée à la Charente.

     

    charente3.jpg

     

    Vous poseriez-vous quelques questions sur la Charente, par exemple : " Comment cuisine-t-on les cagouilles sur la braise ? "Ou encore : " Pourquoi les habitants de Balzac ne sont-ils jamais arrivés sur la Lune ? "  Comment procède-t-on à Esse, pour remplacer le vieux coq du clocher ? "  Voici quelques-unes des innombrables questions auxquels le lecteur curieux trouvera une réponse dans «Charente», la dernière des encyclopédies du catalogue de l'éditeur Christine Bonneton. De l'histoire à l'économie en passant par l'art, les rites et les traditions, langues et  littérature, les auteurs, tous connaisseurs de ce territoire départemental ont coordonné leurs savoirs.

    «Ce n'est pas un guide pour les gens qui passent une journée ; c'est un livre pour les Charentais, et pour les amoureux de la Charente. Quant à ceux qui pensent tout savoir, ils y découvriront forcément des choses inattendues», prévient l'éditrice Christine Bonneton qui précise encore : « C'est un nouveau livre. De l'ancienne édition (juin 1992), on a tout repris, tout remaquetté, changé toutes les photos, développé certains chapitres, totalement réécrit d'autres ». Les recettes de cuisines le disputent aux contes traditionnels ; on y découvrira des extraits de chansons, des tableaux exposés au musée d'Angoulême, des vues du patrimoine ou des paysages. « C'est un ouvrage de synthèse, un ouvrage de référence, rédigé par des spécialistes, mais qui savent écrire simplement ». Parmi les nombreux auteurs, on trouve la linguiste Liliane Jagueneau, l'historien Claude Morillon, l'écrivain et poète Jean-François Migaud, les archéologues José Gomez-de-Soto et Jean-François Tournepiche, l'ethnologue Michel Valière.

    « Qu'est-ce que c'est beau, la Charente !, s'extasie Christine Bonneton, qui compte déjà 80 encyclopédies dans son catalogue, sur toute la France. Quel dommage qu'il n'y ait pas plus de monde pour le voir. Ce que je voudrais, c'est donner l'envie aux gens de s'y installer.» La Charente vous attend, vous accueille !

    Charente, éditions Christine Bonneton, 320 pages, 29,90 €. ISBN : 9 782862 534633.

    Dans votre librairie classique.

     

     

  • Evènement à Vindelle, Charente : Un salon du Livre et du Patrimoine

     

    Scan 1.jpeg
    Les pilotes de Belvert, Michèle Gardré-Valière et Michel Valière vous y accueilleront avec plaisir. ET d'abord, pourquoi Vindelle ? C'est le "pays" de Jean Chapelot, l'auteur des Contes balzatois... et pourquoi balzatois ? parce que Vindelle n'est qu'à une lieue de Balzac (pays de Guez de --)

     

     

  • 1er Juin, Un grand rendez-vous septennal : les Ostentions à Esse (Charente).

     

    Ostensions d'esse.jpg
    Vous vouliez connaître Esse en Charente, subtil village "traditionnel" (mais aussi un peu Gaulois régénéré) ? Ce jour ostensionnaire, le dernier pour Esse avant 2016... offre une occasion inespérée... de découvrir la VIRTUS des reliques en accompagnant la Confrérie Saint-Etienne emmenée par son Premier Bayle, l'ami Jean-Marie.
    Venez fouler le bitume... ( et sur ce sujet, le Pilote de Belvert en connaît un rayon, qui a fait sa répétition le 2 mai 2009 en affrontant à 12H. "pétantes" à la cloche de l'église romane, le bitume avec son gros crâne... Le bitume a bien résisté, lui ! Avec un peu de patience, vous pourriez même recueillir, avec un peu de patience, ce récit d'expérience, en l'espèce  sonore et... trébuchante.)
     osstinvitation.jpg
  • Esse en fête avec les Gaulois, les 25/26 Avril

    Voilà une excellente occasion de découvrir ESSE, et surtout Coriobona, le village Gaulois reconstitué avec soin du point de vue archéologique...

    2009 JOURNEES GALLO ROMAINES.jpg

    Pour faire connaissance, et renseignements éventuels, voir le site : http://lesgauloisdesse.free.fr/html/gdeaccueil.htm

    Programme des Journées gallo-romaines des 25 et 26 avril 2009 à Esse (16500)

    Entrée 5 € ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

    Samedi 25 avril 2009

    14h : ouverture du site. Artisanat, archéologie expérimentale ; vie quotidienne des Romains et des Gaulois ; combats de gladiateurs et danses romaines ;  manœuvres romaines, attaque du camp romain par les Gaulois 

    17h : attaque du village gaulois par les Romains et les Germains 

    18h : fermeture du site au public.

    Dimanche 26 avril 2009

    14h : ouverture du site. Artisanat, archéologie expérimentale ; vie quotidienne des Romains et des Gaulois ; combats de gladiateurs et danses romaines ;  manœuvres romaines, attaque du camp romain par les Gaulois

    17h : attaque du village gaulois par les Romains et les Germains

    18h : fermeture du site au public

    http://lesgauloisdesse.free.fr/                                 http://www.paxaugusta.net/

     

    Contacts avec les Gaulois de Coriobona :

    Les Gaulois d'Esse

    16500 ESSE

    Tel : 05 45 84 13 61

    E-mail : lesgauloisdesse@free.fr

  • Un premier numéro du nouveau Via Patrimoine (donc un collector !), sur Angoulême (Charente)

     

    Angoulême.jpeg
    On peut contacter Via Patrimoine, à l'Hôtel de Ville - BP 1370, 16016 Angoulême Cedex  (Charente), par Mel : patrimoine@mairie-angouleme.fr
    ou sur le site www.via-patrimoine.com
  • L'association Maisons Paysannes de Charente organise les 15 et 16 novembre prochains à Balzac (16), le 1er Salon du Livre et du Patrimoine à la salle des fêtes.

    L'association Maisons Paysannes de Charente organise les 15 et 16 novembre prochains à Balzac (16), le 1er Salon du Livre et du Patrimoine à la salle des fêtes.

    Durant ces deux jours, une quarantaine d'auteurs, d'associations, de professionnels du livres, de libraires, d'éditeurs ainsi que les bibliothèques de la communauté de communes proposeront au public de venir les rencontrer afin de présenter leur action en faveur du patrimoine et des livres. Michel Fontaine, président de Maisons Paysannes de France sera présent pour y présenter son dernier ouvrage. 

    Le salon sera ouvert le 15 novembre de 14h à 19h et le 16 novembre de 10h à 18h30. L'entrée y sera gratuite. Cette initiative est soutenue par la Région, le département, la communauté de communes Braconne et Charente, le Pays d'Entre Touvre et Charente et la mairie de Balzac.

    Renseignements auprès de Benjamin Delhal (Maisons Paysannes de Charente) au 05 45 69 13 04 - 

     

    1ersalondulivre_mpf16.jpg

    (Les pilotes de Belvert sont associés à cette manifestation pour leurs actions sur le patrimoine. Vous pourrez les y rencontrer pour une blogolalie.)

     

  • Avec les actifs et dynamiques Gaulois d'Esse (Charente), l'année 2009 ne peut-être que bien meilleure !

     

    Vous avez en mémoire le célèbre "Merde à César" lancé  sur Animula vagula, dans une note du 26 août 2008. Vous ne vous en souvenez-pas ? eh bien suivez ce lien de l'Ami(e) Ani: http://animulavagula.hautetfort.com/archive/2008/08/26/merde-a-cesar.html

    Mais là n'est pas la seule nouvelle du jour. En effet lors de notre dernière, avec madame la co-pilote, visite-pèlerinage et éclair au bourg d'Esse (qui attend la vôtre chers visiteurs ; et n'oubliez pas le "chocolat à la casserole" de Chez Jeannette !), notre halte à la mairie-ancien presbytère et Musée des Ostensions, d'où étaient absent Roland, le nouveau maire ainsi que Guy, l'ancien (lui est en campagne électorale vers l'Assemblée départementale : Bravo Guy ! courage, il en faut), une belle surprise nous attendait. Pas seulement nous ! vous aussi chers passagers de Belvert et des sites amis et recommandés. Eh oui, vient déjà de paraître un somptueux calendrier mural de 28 pages, haut en couleurs, mais aussi très érudit du point de vue de l'anthropologie des peuples des Gaules.

    gaulois.jpg
    © Tous droits réservés, Les Gaulois d'ESSE et Pierre Maufront
    Publication rare, elle deviendra vite un collector, nous disons cela pour les collectionneurs qui nous approchent régulièrement. Le prix: 10€ , acheté sur place, mais il m'est avis qu'avec Quinze euros, vous devriez le recevoir par la poste. (Rien à voir avec l'immortel calendrier des postes... qui a ses adeptes aussi (Tiens, la co-pilote les aime avec de chats ou des photos de Doisneau.)

    Donc, pour à la fois soutenir les Gaulois d'Esse (très sérieux dans leur approche de reconstitution protohistorique) mais aussi pour vous faire plaisir, offrez-vous; offrez à vos amis,"L'Année 2009, avec les Gaulois d'ESSE". Super comme disent mes petits-enfants ! c'est vous dire.

    Les Gaulois d'ESSE, Rue des Ecoles, 16500 ESSE. Tél. : 05 45   84   13  61  Courriel : lesgauloisdesse@free.fr

    Et surtout, visitez leur site en suivant ce lien jusqu'au Pont Binot, puis dans leur clairière, sur la colline, au village de Coriobona: http://lesgauloisdesse.free.fr

    et visitez leur village au cœur de la nature, à Esse, en Charente Limousine (Le village gaulois de Coriobona est ouvert du 3 juin au 30 octobre 2008, du mardi au samedi, de 14 h à 17 h).

  • Connaissez-vous la Petite Maison du lin à Lignères-Sonneville(Charente) ?

    Pendant le week-end des journées du Patrimoine, à  Lignères-Sonneville, en Charente, découvrez la Petite Maison du lin.

    Vous pourrez également vous informer ici également sur l'art de la lirette dite "saintongeaise" en suivant ce lien:  http://www.lapetitemaisondulin.asso1901.com

    Bonne découverte en famille ou entre ami(e)s.

  • Un village à vendre, maison après maison... pour que vive la commune charentaise d'ESSE

    Nous avions présenté une maison rurale à Rouillé (Vienne) qui attendait un nouveau propriétaire... Voilà qui est fait ; nous n'en parlerons plus.

    Mais aujourd'hui c'est un village entier que la mairie d'ESSE (512 habitants) met en vente... Disons il y a quelques temps. mais l'idée faisant son chemin, comme on pourra l'apprécier en lisant les commentaires ci-après, les pilotes ont réactualisé cette note et jugé bon de la porter au premier plan.Oui, mais à Belvert, on n'a plus à présenter Esse, avec le café de Jeannette, le Musée de la religion populaire et des ostensions, le village gaulois, son église romane et son coq de clocher, le Tilleul de Sully, et des œuvres de Jean Teilliet, plasticien, etc... fouillez le blog, vous en saurez un rayon, en commençant par la catégorie Confolentais. Voyez du côté d'Animula vagula (lien parmi les sites amis et recommandés http://animulavagula.hautetfort.com ) qui a littéralement "adopté de village

    Maisons de 120 à 170 m2... à des prix défiant toutes concurrences, en regard du M2 parisien, rochelais ou pictave. Tiens, passez un coup de fil au maire, directement (vous le reconnaîtrez, il est sur la photo). Allo ! Roland ; allo Guy; Allo Michel ? 05 45 84 11 46...

    86fe651ee01d93f32f8600c1eb78c3d7.jpg

    © Tous droits réservés : La Charente Libre (16-02-2008).

    Et puis, c'est super, il y a même un coin pour la pétanque, le four du village a été rénové en premier, on peut y faire chauffer des tournées de flonhardes, de patés, du pain etc...

    f88b9b98ac81a9cc248984b45e635b43.jpg

    © Tous droits réservés : La Charente Libre (16-02-2008). Le four est au premier plan.

    Non, vous ne rêvez pas; et cette note n'est absolument pas une pub, mais une libre contribution de Belvert et de ses pilotes au soutien d'une initiative d'un maire courageux et de son conseil municipal qui ont pris eux aussi le taureau (limousin) par les cornes pour que vive un si beau village, à 5 minutes de Confolens, 20 minutes de Saint-Junien... à 45 minutes du jardin de Belvert...
    C'est un vert paradis qui s'offre à vous... Résidents secondaires acceptés, bien entendu.

    Et la surprise du chef...gaulois, la visite possible du village gaulois, galate, écrit Miss Ani sur son site, toujours à ESSE, encore. 

    989794110.jpg

    © Cl. Animula Vagula ; août 2008.  Tous droits réservés.

    Au fait, amis visiteurs, vous n'avez pas encore visité le Joli village charentais ? Voici Esse, et à droite le "village" de La Cour.

    esse.JPG

    Le chemin ? Visez Poitiers, puis Gençay, puis Confolens, enfin ESSE...46° 02' 01.29" Nord et 0° 44' 15.37" Est. Et quand vous touchez la porte de l'église romane de la main, c'est que vous êtes bien arrivé.

     

     

  • Festival de Confolens (Charente) du 12 au 17 apût 2008

    confolens.JPG

    Bon séjour à Confolens et en Charente limousine, un pays vert limousin et mondial, le temps du festival...

  • Les nouveaux résidents anglais-des-Charentes exposent à Tusson (Charente)

    2141714590.jpg

    Une bonne idée de rencontres... au pays des cagouilles (en bas à gauche et en bleu ! sur l'invitation ci-dessus).
    NDLR : cette note est un excellent exercice pour distinguer, dear friends, la distinction : résidant /résident... qui est une de ces subtilités lexicales dont les froggies raffolent. Mammmm...

  • Le Prix du livre Poitou-Charentes attribué à un écrivain américain de Charente: Eddy.L. Harris, pour son ouvrage "HARLEM" (2007, Liana Levi )

    Une soirée amicale et conviviale, à La Canopée de Ruffec (Charentes), présidée par le Préfet du département, a été l'occasion de la remise du Prix du livre en Poitou-Charentes, à Eddy L. Harris, né à Indianapolis et diplômé de Stanford University. Aujourd'hui, il a quitté Harlem, ses rumeurs, ses bruits, ses couleurs, et élu domicile en Charente occitane. "Partant de cette quête de lui-même, l'écrivain arrive aux autres, à la vie" (Solenn de Royer).

1382522479.jpg
1746062975.jpg © Tous droits réservés.

888085240.jpg
Dans toute bonne librairie classique:Eddy L. Harris, "HARLEM", éd. Liana Levi 'piccolo' (1, place Paul Painlevé, Paris, 5°); ISBN : 978-286746-450-8 Prix: 10 €

  • "Contes , terre et pots", à Roumazières (Charente), le 14 Mars 2008, conférence de Michel Valière.

    815200025.jpg

  • Après cinq ans d'absence... les collections du Musée d'Angoulême ouvertes au public dans un "écrin moderne"

    872993188.jpg
    © Tous droits réservés.
    Pourquoi aller visiter ce Musée ? De magnifiques collections: archéologique, anthropologique et Beaux-Arts viennent de trouver enfin un écrin à la mesure de l'intérêt des diverses collections dont le fonds anthropologique vraiment extraordinaire.
    331990121.jpg

    Un plaisir rare... à anticiper en s'empressant de cliquer sur ce lien et de parcourir, en avant-première le "nouveau musée" : http://www.angouleme.fr/musee/


  • Conférence sur l'argile qui soigne... et qu'on déguste; à La Cité de l'Argile, le vendredi 15 février à 20h. 30, par Danièle Alexandre-Bidon, Chercheur à l'Ecole des Hautes Etudes : Centre de recherches historiques

    343820def1fb9d952027d27ba8ed3a85.jpg

    Danièle ALEXANDRE BIDON, ingénieur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, travaille sur la vie domestique entre XIIIe et XVIe siècle.
    Elle a notamment publié "Les enfants au Moyen Âge (Ve-XVe siècle)", avec Didier Lett, et "La mort au Moyen Âge (XIIIe-XVIe siècle)" (Paris, Hachette, 1997 et 1998).
    Spécialiste des ustensiles domestiques archéologiques et s'intéressant à l'iconographie de la cuisine et du repas, elle a également participé à l'Histoire de l'alimentation, sous la direction de Jean-Louis Flandrin et Massimo Montanari, Paris, Fayard, 1996.

    Pour se préparer à cette conférence, on peut en saisir un avant-goût en cliquant ici: TEXTE (internet).doc .

  • Recommandé : Stage de terrain en " Ethnographie de la France" (10-15 mars 2008)

    Sept stages de terrain se sont déjà déroulés en Poitou-Charentes, en 1999, 2000, 2001, 2003, 2004 et 2005, 2007 – en 2006, le stage n’a pu se réliser. Les trois premiers ont eu lieu dans la vallée de la Vienne (canton de L’Isle-Jourdain). Les trois derniers se sont déroulés dans le Nord-Charente, et plus précisément dans la région du Ruffécois (Charente). Ces divers moments ont consisté à familiariser les stagiaires avec l’enquête ethnographique et avec les réalités du terrain lui-même.

    Le terrain ruffécois a été abordé à travers la problématique générale des « territoires en mutation », conjuguée avec un thème d’entrée, celui du conflit (en tant que composante des formes de sociabilité et facteur de compréhension identitaire). En 2005, un nouveau thème a été initié, avec pour intitulé « les formes (anciennes et nouvelles) et les acteurs de la domination ».

    La démarche avait consisté à garder le terrain tout en changeant de thème. En 2008, elle se poursuivra dans un esprit semblable. Le "terrain" se situera à l’est de la région déjà arpentée, dans les alentours de Salles-de-Villefagnan (Charente), en bordure de la RN 10. Il permettra de traiter le thème dans une perspective comparative.

    Comme les précédents, ce stage de terrain visera à placer les stagiaires en situation d’enquête et à dispenser une formation par la pratique. L’encadrement sera assuré par une équipe d’enseignants et de chercheurs en sciences sociales : Annie Guédez, Pascal Bouchery et Francis Dupuy, avec le concours de Michel Valière.

    Le stage se déroulera du lundi 10 mars au samedi 15 mars 2008, à partir du gîte du Petit Fayolle (propriété du club Marpen), sur la commune de Lonnes (16), qui sera le lieu de résidence et de travail.

    La coordination technique est assurée par Jean-Michel Bourgeois et Amélie Boucly (club Marpen, Le Bourg, 16 140Tusson, Charente, tél. Tél. 05.45.31.71.55). Ce sont eux qui reçoivent les inscriptions, avant le 15 Février 2008.
    Pour le formulaire et les conditions d'inscription, cliquez sur ce lien :
    a7c039232db6c39f4ee3f7f976511247.doc

  • Ethnographie en Nord-Charente

    Après les "Mues traversières : ethnographie en Montmorillonnais"

    bf21c527951370548805605415e6b1d8.jpg

    Un ouvrage de 158 pages.
    b328263eedc1bc1db54607de86467b24.jpg


    Parmi les menus renseignements utiles pour se procurer cet ouvrage sur le Nord-Charente :

    Par tél : auprès de "Jean-Michel", au Club Marpen à Tusson: 05 45 31 17 47 ; Prix : 15 € + participation aux frais de port: 5 €

  • A Angoulême, les murs peints prennent la parole...

    20b0bd83d79c9d61af36a760c5067d10.jpg
    8c81c0e6575a5e4d5fd3cfa23334028b.jpg
    A la Maison des Auteurs, à Angoulême, création sur support papier d'Aude Samama: thème "La Ville de Lisbonne".
    Contact: VIA PATRIMOINE/ Hôtel de Ville, Angoulême.

  • Connaissez-vous GIGACIRCUS et les réalisations de ce collectif?

    a9303aefc937a3e740c2ce1d4e3e132f.jpg
    ©Tous droits réservés.
    Non ? dommage. Ces auteurs multimedia œuvrent au départ de la Charente, d'Angoulême comme de Villefagnan et ne manquent pas de surprendre.
    afda190cb88f37f5b06536d5029720c2.jpg
    Le Pilote de Belvert ne peut que vous orienter favorablement dans leur direction.
    afc30e07f30d72bf75bc0d9e8e3d7b44.jpg

    Un peu complexe, certes, mais, prenez votre temps, suivez-les pas à pas des plaines charentaises à celles d'Oiron en Thouarsais, et très vite les grands espaces de La Mongolie s'ouvriront à vous.
    d77d705e543daa85e776f19afae2b515.jpg

    Bon voyage... au passage ne loupez pas Oiron, c'est un "château de la Loire" des bords du Thouet, mais ça, ne le criez pas trop fort, dites : "Loire". Magnifique !
    Rendez-vous donc : http://www.gigacircus.net
    GIGACIRCUS Collectif d'AUTEURS Multimedia - La Maison des Auteurs - 16 000 ANGOULEME F
    Contact : Sylvie Marchand - 33 6 79 69 03 03 ;
    mel: temps.reel@gigacircus.net
    Ah, oui, encore un mot : Merci Sylvie Marchand pour votre œuvre artistique si dynamique, vous qui commençates si bien par de l'ethnologie du côté de l'Acadie cousine... nous ne l'avons pas oublié, et vous non plus à en juger par vos centres d'intérêt et vos observations des espaces et des milieux que vous arpentez.
    bdfbfdef8a52d083e849836b7bf6f5e5.jpg
    ©Tous droits réservés pour les photos de cette page.

  • Visitez ESSE (Charente), son Musée des Ostensions et de la Religion populaire, mais aussi le joli petit bistrot inoubliable de Jeannette

    Le Musée d'ESSE, en Charente a décroché l'exposition sur les rites funéraires. Réservez une visite d'été à ce lieu charmant et inoubliable. Vous pouvez également apporter votre pierre à cette action. Nous contacter, ou contater directement les responsables de ce Musée à la mairie d'ESSe, et notamment le dynamique premier magistrat, Guy Traumat.

    Et surtout réservez une visite au bistrot de Jeannette, près dui chevet de l'église St-Étienne on y trouve de tout, mais ce que nous préférons, c'est le café, ou MIEUX ENCORE, LE CHOCOLAT, PRÉPARÉ ET SERVI à la casserole. Excellent ! Regardez d'ailleurs la façade d'accueil de l'établissement (Merci Joseph de votre photo !). Allez donc à Esse, au moins une fois (attention de ne pas vouloir y rester, on devient vite accro de ce bout de Charente limousine)... et Saint-Junien, Chassenon, Confolens ne sont pas loin, ni Belvert, bien sûr

  • Roumazières-Loubert (Charente): 2000 d'histoire

    Monique Langlais et André Berland présentent dans l'hebdomadaire " Le Confolentais" n° 30, du jeudi 26 juillet au mercredi 1er août 2007, leur ouvrage consacré à Roumazièrez-Loubert (Charente): littéralement la Cité de l'argile, depuis les dizaines de petits ateliers médiévaux aux industries performantes exportatrices de tuiles juqu'au pays du soleil levant !

    47e84cb02fcc87aa8b4c16418f7c8cb7.jpg

    Sites à découvrir... et ouvrage à lire.