Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

charente-maritime

  • L'inventaire du Jardin de Gabriel est absolument nécessaire et indispensable, parce que connaître est la première démarche de la protection et de la sauvegarde du patrimoine même le plus "singulier"

        Une présentation de cet inventaire  a donné lieu à un album publié par la Région Poitou-Charentes. Pour plus d'information, on peut suivre ce lien:

    publication_images_le-jardin-de-gabriel-1.pdf

    ... et pour visiter le jardin au travers de l'inventaire réalisé, suivez ce nouveau lien :

    http://inventaire.poitou-charentes.fr/jardingabriel/plan-jardin-de-gabriel.html


  • Un nouvel article sur le Jardin de Gabriel- Nantillé (Charente-Maritime)

    Fabrice Bonnifait vient de publier (pp. 199-212) l'article " Reconnaissance d'un site touristique en voie de patrimonialisation : Le Jardin de Gabriel à Nantillé, dans un ouvrage collectif, sous la direction du Professeur Gilles Ferréol : Tourisme & Patrimoine, éditions E.M.E/Intercommunications, à Bruxelles et Fernelmont (Belgique), 2010, 298 pages.

    Extrait: "... Le Jardin de Gabriel a donc fait symboliquement son entrée dans la « chaîne patrimoniale ». Il est désormais documenté comme un élément du patrimoine qui présente un intérêt culturel, historique ou scientifique. Il lui reste toutefois à intégrer le corpus patrimonial qui mérite protection et postérité. À ce propos, force est de constater que ni les habitants, ni les différentes administrations concernées ne sont suffisamment sensibilisés à l'intérêt artistique du site pour déployer l'énergie nécessaire à sa conservation. Ce sont pourtant les critiques d'art qui, les premiers, attirent l'attention sur le Jardin de Gabriel et sur sa valeur culturelle. Dans le monde entier, de semblables créations insolites se sont multipliées dans l'indifférence générale avant de devenir l'objet d'un intérêt accru des milieux artistiques comme du grand public. Il n'est pas le propos d'en faire ici l'historiographie : on se reportera plutôt à l'abondante littérature autour de l'art brut..." (p. 206).

    ISBN 978-2-87525-061-2

    Prix 26 €

    Chez votre libraire classique, ou directement à EME&Intercommunications,

    40 rue de Hanret

    BE-5380 Fernelmont

    Belgique

    courriel : edition@intercommunications.be

    site : www.intercommunications.be

  • Un concert à Saint-Savinien (Charente-Maritime) le Samedi 16 octobre 2010 à 21 heures

    Les Pilotes du blog  BELVERT ont le plaisir de relayer cette information musicale qui leur a été adressée par Francis Gardré :

    "L'Orchestre Symphonique des Vals de Saintonge que j'ai le plaisir de diriger donnera son premier concert de la saison samedi prochain, 16 octobre.

            Vous trouverez ci-dessous tous les détails de l'organisation.

    Lieu: église paroissiale de St-Savinien.              Heure: 21 h précises

    Programme:
            Haydn:             Les Sept Dernières Paroles du Christ: introduction
            Schubert:         Symphonie Inachevée (la 7ème ou la 8ème, selon les bibliographes) 2 mouvements. 
            Beethoven:      Symphonie Pastorale (la 6ème) 5 mouvements. 

    En rappel, si vous le voulez bien: 
            Berlioz:            La marche au supplice (de la Symphonie Fantastique) 

    Réservations (fortement recommandées) à 
        l'Office de Tourisme de St-Savinien. Nouveau local: sur l'Ile de la Grenouillette (ancien bâtiments des locations de bateaux-caravanes)           tél: 05 46 90 21 07 
    Plein tarif 10 €.
    Tarif réduit à 8 € pour les adhérents de l'OSVS, les étudiants et les demandeurs d'emploi. 
    Gratuit jusqu'à 16 ans.

    Précisions: 
        Ouverture de la billetterie à 20h15.
        L'église est chauffée, les chaises ont été changées pour un meilleur confort.
        Vous pouvez devenir adhérent de notre association à l'entrée du concert.

    Merci de venir nous soutenir. 
    C'est un magnifique programme pour lequel les musiciens ont énormément travaillé.
    Cordialement,

    Francis Gardré

    Ce concert reçoit le soutien du Pays des Vals de Saintonge et de la Commune de St-Savinien"

  • Pour mieux appréhender le Poitou-Charentes rural, avec Maisons paysannes de France, un nouveau document de référence :

    Avec cette première publication : Habitats et paysages, l’association régionale Maisons paysannes de Poitou-Charentes inaugure une série de carnets thématiques sur un héritage commun : le « patrimoine de pays ». Aussi était-il nécessaire de présenter succinctement, mais avec méthode, le « pays vert et bleu », Poitou-Charentes, grand ensemble de terres agricoles et urbaines.

    À l’exception de la montagne, absente de la région, tous les grands types de paysages que l’on retrouve en France y sont bien représentés (bocage, terres boisées, terres viticoles, littoral), sans oublier le Val de Sèvre s’ouvrant sur d’imposants espaces de marais, maîtrisés depuis déjà plusieurs siècles, encore moins la vallée méandreuse du fleuve navigable Charente, trait d’union entre les terres intérieures et la mer, puisque dotée d’une large façade maritime, ponctuée d’îles, s’ouvrant sur l’Atlantique et le Nouveau monde. On sait que cet état de fait conditionnera sa longue et prestigieuse histoire (parfois dramatique), comme la vie quotidienne de ses habitants.

    Cette nécessaire présentation à l’allure d’inventaire concourt heureusement à une meilleure interprétation des « pays », d’échelle variable. Langues d’oïl et d’oc en contact, religions, coutumes funéraires, traces d’immigration en déterminent les grands traits culturels et identitaires, tout comme le caractère du patrimoine bâti dans son environnement « naturel ». La nature des sols, argileux, calcaires, granitiques, etc., conditionne le choix des matériaux utilisés pour l’habitat, dans le cas général comme dans l’anecdotique. Il en est ainsi, par exemple, aux confins du département de la Charente et du Limousin, de la petite région de l’astroblème de Rochechouart-Chassenon, où les murs, comme certaines falaises du cratère d’ailleurs, rappellent chaque jour à leurs habitants la lointaine chute d’une importante météorite qui reste aussi fascinante que mystérieuse pour nos contemporains avides de curiosités scientifiques.

    Mais pédologie et géologie ne sont pas les seuls facteurs qui justifient et légitiment la nature du patrimoine bâti ; il faut compter aussi avec les activités humaines (minières, agricoles, pastorales ou viticoles, commerciales, maritimes, halieutiques, balnéaires, touristiques) qui poussent, chacune avec sa spécificité, à organiser l’implantation de l’habitat, sa structure, avec une certaine rationalité dans l’espoir d’une meilleure efficacité. Les influences sociales, mais aussi économiques sont également des facteurs de différenciation, de distinction.

    On aura compris, à parcourir ce document, qu’observer pour s’en délecter un patrimoine de pays, dit aussi, parfois, patrimoine de proximité, ne suffit pas ; encore faut-il savoir le reconnaître, le comprendre si on veut pouvoir le protéger, le sauvegarder, le pérenniser et le restaurer tout en l’adaptant, éventuellement par un choix de matériaux bioclimatiques nouveaux et ingénieux, aux besoins et aux exigences d’une vie contemporaine harmonieuse et apaisée… Tel est le message humaniste porté et diffusé par ce premier carnet, que l’on reçoit comme un cadeau annonciateur d’un meilleur cadre de vie, demain, ici, « au pays ».

    © Michel VALIÈRE, ethnologue.

    mpf.jpg

    Ce petit ouvrage, rédigé par Aurélie Cravallée et réalisé par Thomas Liège,  peut être commandé à Maisons Paysannes de France, délégation de Poitou-Charentes, Ferme des Bouchauds, 16170 Sant-Cybardeaux : (17 €  port),

    Sites : http://www.maisons-paysannes.org

    http://www.paysage-poitou-charentes.org

  • La Lirette à La Rochelle (Charente-Maritime)

    Bonjour à tous ! Laurence s'adresse aux visiteurs de Belvert :

    "INFO DE DERNIERE MINUTE : Je me trouve dès ce vendredi 23 octobre 2009, 14h, au Salon de la Déco de La Rochelle, Espace Encan,  (samedi et dimanche 10h - 19h; lundi 10h - 18h).

    N'hésitez pas à venir faire un tour!

    MERCI DE TRANSMETTRE L'INFO A TOUTE PERSONNE QUI POURRAIT ETRE INTERESSEE. Cordialement

    OBOwvT.jpeg

    L'art du tissage de la Lirette dont on sait qu'elle était autrefois bien répandue en Saintonge (mais aussi au Québec, etc...) sera mis en valeur grâce au travail de "reconquête" , entre tradition et modernité, entrepris par  Laurence Fédy dont voici les contacts

     

    Laurence FEDY

    L'Art de la Lirette - 8 rue de Mellier - 17250 PLASSAY

    05 46 74 22 05 - 06 82 21 32 49 - lartdelalirette-saintonge@voila.fr

    Parmi les "objets" proposés à la vente : Tapis, sets, descentes, têtes de lit, coussins, décorations murales, sacs, accessoires...

    Et La Rochelle est si belle... dans son environnement marin mais aussi végétal.

  • Amis du Jardin de Gabriel, avis à chacun d'eux...

    @ A tous les Amis, du JdG,

    Je sais que la rumeur est mauvaise conseillère, mais des voix parfois assourdissantes l'amplifient...

    On se souvient de la calamité survenue à un jardin connu de l'Ouest que je ne souhaite pas désigner tant il a fait débat depuis 4/5 ans. Eh bien le JdG, ferait l'objet de "spéculations" les plus diverses, dont la moindre serait un déplacement envisagé des statues sur un site emblématique de loisirs, ce qui ne manquerait pas de faire perdre au site de Chez-Audebert tout son intérêt actuel et dénaturerait la créativité du jardinier sculpteur-modeleur autodidacte.

    Espérons d'abord que l'Inventaire remplira sa mission dans de bons délais... et vérifions le fond de ces rumeurs alarmistes, nées de l'incompréhension de cet habitat poétique.

    M.V.

     

  • A La Rochelle, on aime le cinéma !

    A La Rochelle, 37ème édition du Festival international du film

    Le Festival International du Film de La Rochelle, c'est une histoire d'amour à trois entre une ville au début de l'été, un public curieux et enthousiaste, et des films venus du monde entier. Créé en 1973, le Festival International du Film de La Rochelle a fêté ses 35 ans en 2007. Ici, ni compétition, ni tapis rouge, mais une authentique vraie fête du cinéma !

    En savoir plus: tél. 01 48 06 16 66 et en suivant ce lien : http://festival-larochelle.org
    Scan 1.jpeg

    L'affiche du festival 2009 a été peinte par  Stanislas BOUVIER.© Tous droits réservés.

     

  • Connaissez-vous l'art de la lirette?

    Le Jardin de Belvert a eu le plaisir d'accueillir Laurence Fédy qui se lance avec talent dans un "art" qui s'appuye sur l'économie domestique de la récupération... A la demande d plusieurs visiteurs, nous joignons à la note déjà publiée le 11.05 une série de dates que vient de nous transmettre Laurence.

    Mais qu’est-ce-que la lirette, Laurence ?

    "La lirette est un tissage qui a connu une expansion toute particulière en Saintonge. Ce tissage serait apparu dans le milieu paysan au XVIe ou au XVIIe siècle. Il s’est ensuite développé aux XVIIIe et XIXe siècles et se serait arrêté à la fin de la première guerre mondiale. Comme tout tissage, la lirette consiste en l’entrecroisement de fils de chaîne et d’une trame. La chaîne est en chanvre ou en lin. La trame est constituée de fines bandes de tissu. C’est un souci de récupération qui a motivé cette technique : on découpait de vieilles étoffes afin de confectionner une nouvelle pièce de tissu, la lirette servait généralement de tapis. La diversité des tissus utilisés donne à la lirette un aspect multicolore. Cette technique de tissage, répandue en Saintonge, se retrouve également dans d’autres régions de France, ainsi qu’à l’étranger. "

    Depuis combien de temps vous êtes vous lancée dans cet "art patrimonial ?

    "Ayant appris ce tissage il y a maintenant 6 ans, je me lance à 27 ans dans la création de ma micro-entreprise « L’Art de la Lirette ». J’ai repris la technique de tissage ainsi que son principe de base – la récupération de tissu-, mais je ne fabrique pas uniquement des tapis, usage premier ; je propose aujourd’hui une large gamme d’articles et créations originales à base de lirette : sets, chemins et centres de table, coussins, vide-poches, nombreux modèles de sacs, décorations murales,… et tout autre chose après étude du projet. Car, rappelons-le, je ne fabrique que des pièces uniques."

    medium_expo_OT_St_Jean_2007_moi_màt.JPG


    Contact Laurence FÉDY tél :  06 82 21 32 49      ou par Mel :        lartdelalirette-saintonge@voila.fr
    PLASSAY, Charente-Maritime (15 km de Saintes).
    Bonne chance Laurence avec ce savoir conquis sur le passé !

  • La lirette en vedette... jusque sur TF1

    Décidément Laurence a fait un tabac !  Sur TF1 (Pour visionner le reportage de tf1 consacré à Laurence, taper http://ushuaia-terre-tf1 ,rubrique : jeu -maison-avenir (résultat non garanti. ). 

    Voici donc pour les "accros" une piqûre de rappel. Mais il ne suffit pas d'être "ébloui" par cet art de la récupération si modeste, encore faut-il aider la jeune créatrice saintongeaise Laurence Fédy d'abord en la faisant connaître, ensuite en l'honorant de commandes (cf. la note qui lui est consacrée). Pour prendre contact, en cliquant sur ce lien lartdelalirette-saintonge@voila.fr

    medium_OBOwvT.jpeg
  • Dans l'atelier de Gabriel Albert

     

    Le cinéaste Patrick Métais, de La Rochelle, nous a adressé plusieurs photos du Jardin de Gabriel, dont celle-ci prise dans l'atelier. Qu'il en soit vivement remercié.
    dans l'atelier.jpg

    © Dans l'atelier, le 03 avril 2006. Cl. Patrick Métais. Tous droits réservés.

     

  • Des nouvelles aoûtiennes du jardin de Gabriel : Bonjour Saintonge !

     

    Où le hasard, quelquefois, fait bien les choses... Les routes d'été nous amènent vers des lieux parfois familiers que l'ont croit connus et qui pourtant, au tournant vous offrent une belle surprise. J'en veux pour exemple ce nez à nez avec, placardée dans une vitrine, une grande affiche à couleur dominante verte, grande et belle image que je viens de retrouver cet après-midi même punaisée sur le mur ad hoc dans le SAS de la médiathèque de Saint-Junien (Haute-Vienne), où une main généreuse est venue l'apporter. 

    affiche St-Hilaire.jpg

    Rien apparemment ne m'avait accroché l'œil et pourtant... après analyse et renseignements aux meilleures sources (Merci Séverine, merci Corinne !) l'affiche consacrée au patrimoine de Saint-Hilaire-Villefranche (Charente-Maritime) créée par l'Office de Tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-Villefranche (avec les élèves du collège Raymond Bouyer et ceux de l'école élémentaire du village et le Service éducati du Centre de Culture européenne) jette une lumière, entre autres, sur deux des statues du Jardin de Gabriel, objet de toute mon attention et de celles de nombre d'admirateurs de cet ensemble statuaire à Nantillé (17). Et d'abord sur l'un des bustes de Goulebenéze, le "barde saintongeais", véritable emblème de tous les passionnés de Saintonge... et de saintongeais.

    Statue2.jpg

     

    Mais aussi, sur celle d'un enfant sous le masque du corbeau de la fable de La Fontaine (situé à droite de l'affiche).

    statue:enfant.jpg

    On appréciera le souci d'inscrire les productions de Gabriel Albert aux côtés d'éléments du patrimoine historique, ce qui me paraît légitime et de bonne augure pour qu'enfin la population et en premier lieu les élus prennent en considération les œuvres de ce sculpteur-modeleur, puis élaborent un projet de sauvegarde de son jardin poétique.

    Merci encore à l'O.T de Saint-Jean-d'Angély et de Saint-Hilaire--Villefranche et à ses dynamiques animatrices et administrateurs.

    P.S/ Nous recevons, ce jour de l'Office:

    "Pour précision, nous tenions à signaler que le porteur de ce projet a été Nicole Vitré, responsable du service éducatif au Centre de Culture Européenne à St Jean d'Angély. Cette affiche s'inscrit dans le cadre d'une collection d'affiches sur le patrimoine du Pays des Vals de Saintonge. Celle de St Hilaire-de-Villefranche a été réalisé avec la participation des élèves de l'école primaire de St Hilaire-de-Villefranche ainsi que ceux du collège Raymond Bouyer.

    Merci à votre blog pour l'attention que vous portez à cette affiche !

    Ecrit par : Office de Tourisme St-Jean-d'Angély & St Hilaire-de-Villefranche | lundi, 25 août 2008"

    ... notre attention porte aussi sur le pays dans son ensemble et sur le Jardin de Gabriel en premier chef.

    enfant.JPG
  • Rendez-vous...au jardin de Gabriel les 31 et 1 juin 2008"

    114013177.jpg
    Renseignements auprès de l'Office de tourisme, Bureau de St-Hilaire de Villefranche (tél. :0546958007 et mel : http://ot.angely.net ).

  • Journées des jardins le samedi 31 Mai et le dimanche 1er Juin 2008

    Rendez-vous aux jardins est une manifestation organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication et mise en œuvre par les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), en collaboration avec le Comité des parcs et jardins de France.
    Depuis 2003, Rendez-vous aux jardins met à l'honneur des parcs et jardins publics et privés. Cette année, ce seront près de 2.000 jardins qui ouvriront leurs portes les 30, 31 mai et 1er juin...

    Visites commentées du jardin de Gabriel (voir sur la colonne du milieu cette catégorie pour tout savoir - ou presque- sur le J.d.G) les 31 mai et 1er Juin 2008.

    Le dimanche 1er juin de 15h à 18h. la visite sera assurée par le Pilote de Belvert (M.V.)... et la co-pilote, dans la mesure de son possible, comme nous l'espérons.

    Le Jardin de Gabriel se situe à Chez Audebert, commune de Nantillé ( Charente-Maritime). Soyez nombreux pour montrer votre attachement à ce site poétique remarquable (420 statues) dont l'avenir n'est pas du tout assuré.

    772154772.jpg
    (Sous la treille du Jardin de Gabriel. © Cl. Michel Valière, 16 septembre 2007.)

    Il faut le placer sous la protection du public, des Amis du jardin de Gabriel, et de la presse pour donner un peu de chance à ce site devenu si fragile de par la bien trop faible (pour ne pas dire inexistante) surrection des collectivités territoriales et de l'état.
    Parlez-en autour de vous, faites des photos, des visites, des comptes-rendus de visites, des vidéos. Ecrivez...

  • Visite du Jardin de GABRIEL

    Le Jardin de Gabriel sera ouvert Dimanche 16 septembre de 14h.30 à 18h. pour une visite commentée par Michel Valière, alias le Pilote de Belvert.
    Vous pourrez aussi profiter de l'offre de l'Office de tourisme de Saint-Jean-d'Angély et de Villefranche St-Hilaire (17) en cliquant sur le lien :
    Journées Européennes du Patrimoine 07.doc

    226e35502df7015eff79e273442bb0ab.jpg
    ©M.V. été 2007

  • Un petit ouvrage sur les carrières de Saint-Savinien (Charente-Maritime)

    Un petit ouvrage illustré et bien documenté , conçu et coordonné par Michel Téodosijévic traite des Carrières de Saint-Savinien (17), petite ville sur le fleuve Charente que l'on ne se lasse pas d'admirer. Le concepteur a réuni autour de lui une équipe de passionnés du patrimoine, mais aussi de la pierre, dont on ne dira jamais assez comme elle est belle. Les traces de carriers et autres tailleurs de pierre sont multiples sur les maisons du bourg.

    ab760bd8364bbf4b94be9c5cee7d6508.jpg
    © éditions le Passage des Heures, 2006.
    Les auteurs: Jean Libaud, Robert Orgé, Bernard Bourgueil, Philippe Jourde, Marc Carrière, Gérard Trélon et Michel Téodosijévic.
    On peut se le procurer directement auprès de l'éditeur:
    Editions Le Passage des Heures, 25 Rue du Centre, 17350 Saint-Savinien sur Charente.
    Pour les professionnels: ISBN : 2-916405-00-3
    EAN: 9782916405001
    Outre les récits de carriers, les informations géologiques , mais aussi faunistiques:La Chauve souris ! L'ouvrage publie plusieurs graffitti de carriers, dont celui-ci qui ne manque pas d'exotisme européen...
    0b6551da30dd1ae82ae513cf21a9b089.jpg

    © éditions le Passage des Heures, 2006.

  • Dans la Vallée de la Boutonne, Le Musée des Cordeliers à Saint-Jean-d'Angély présente l'unique collection publique en France....

    ...consacrée aux expéditions Citroën en Afrique 1922-1925, avec l'évocation de la Première traversée du sahara en voiture automobile, ainsi qu'une présentation du matériel utilisé...
    musee.saint.jean.d.angely@alienor.org
    OU
    musee@angely.net

    ff7f94ab27820976b27d181f135c34ef.jpg
    e140a3791b357cc8411411c9e2494531.jpg