Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coiffes

  • Deux ouvrages de Daniel SCHWEITZ sur l'imaginaire en Touraine

    Daniel SCHWEITZ
    Cuisiner et vivre autour de l’âtre en Val de Loire (XIXe-début XXe siècle)
    Saint-Cyr-sur-Loire, Éd. Alan Sutton, 2003, 128 p., 113 illustrations NB, prix : 20 €.
    Information libraires : ISBN 2 84253 913 3

    L’imaginaire du foyer, l’équipement de la cheminée, les ustensiles et les pratiques culinaires, la cuisine rustique… Touraine, Berry, Orléanais, Sologne, Anjou (XIXe-début XXe siècle)

    Les publications concernant l’équipement de la cheminée, les ustensiles et les pratiques traditionnels de la cuisine à l’âtre en Val de Loire (fin XVIIIe-début XXe siècle) sont peu nombreuses et elles restent surtout méconnues. La cuisine à l’âtre constituait pourtant, il y encore un peu plus d’un siècle, une réalité essentielle de la vie domestique dans les campagnes ligériennes. Elle avait pour cadre une cheminée regardée comme le cœur de l’espace domestique, plus tard comme un symbole fort de la civilisation rurale préindustrielle.

    medium_Cuisiner_atre.jpg

    Depuis quarante ans, plusieurs recherches ont fait progresser notre connaissance en ce domaine. Elle peut être illustrée par les objets exposés dans certains des musées ligériens, parfois dans le cadre d’une reconstitution d’intérieur traditionnel mis en scène autour de son foyer, comme c’est le cas à Beaugency, Châteauroux, Chinon ou Vendôme.

    C’est cette documentation méconnue qu’il convenait de rassembler et de porter à la connaissance d’un plus large public, intéressé par l’équipement et les savoir-faire de la vie domestique traditionnelle, ou tout simplement séduit par le charme et les saveurs rustiques de la cuisine à l’âtre.


    ******************************************


    Daniel SCHWEITZ
    La coiffe et son imaginaire dans le folklore de la Touraine
    Saint-Cyr-sur-Loire, Éd. Alan Sutton *, 2002, 96 p., 66 illustrations NB, prix : 16 €
    Information libraires : ISBN 2 84253 821 8
    Depuis le début du XXe siècle, la Tourangelle en bonnet brodé est donnée à voir comme le symbole de la Touraine traditionnelle, rurale et populaire. À l’imaginaire des villageoises tourangelles, qui portent encore la coiffe traditionnelle vers 1900, répond bientôt un autre imaginaire, celui que les folkloristes, les régionalistes et les acteurs du tourisme local vont progressivement mettre en place au cours du siècle.
    medium_Coiffe.jpg

    C’est l’émergence de cette perception de la Tradition tourangelle, et son instrumentalisation pour les besoins du tourisme naissant, à travers l’exemple de la coiffe et de son imaginaire, que le lecteur est ici invité à découvrir. Elle participe de ce qu’il faut regarder comme une véritable invention de l’identité traditionnelle de la Touraine, à partir de la fin du XIXe siècle.


    L’auteur est docteur de troisième cycle en anthropologie historique (École des hautes études en sciences sociales). Il a notamment publié des études concernant l’équipement domestique préindustriel, les traditions populaires et la construction de l’identité traditionnelle de la Touraine, et dernièrement : La coiffe et son imaginaire dans le folklore de la Touraine (Alan Sutton, 2002) ; Histoire des identités de pays en Touraine, XVIe-XXe siècle (L’Harmattan, 2001).