Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

espaces

  • Espaces vivants et innovants...

    Les pilotes de l'ethnoblogue "cultures et territoires" sont souvent amenés à rompre des lances  à propos de termes tels que "tradition", "territoire", ou "terroir", ce dernier étant souvent assimilé à des traditions locales, des marchés locaux, des produits dudit etc.

    Nous empruntons au dernier " La Lettre des marais atlantiques : Forum" (n°17 septembre 2008, page 6), que nous remercions, cette proposition de définition du terroir, faite par un goupe de travail INRA/INAO. En effet, ce concept est à peu près sans équivalent dans d'autres langues. Il est apparu que dans un souci de dialogue interculturel une définition s'imposait.

    Les Froggies ne pourront qu'être ravis de la définition de cette lexie si patrimoniale dont ils ne soupçonnaient pas la densité sémantique en dégustant un verre de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, de Saint-Pourçain ou de Sancerre, ou en craquant sur un chabi, cher à Ségolène autant qu'à moi-même.

    Voyons donc :

    "Un Terroir est un espace géographique délimité défini à partir d'une communauté humaine qui construit au cours de son histoire un ensemble de traits culturels distinctifs, de savoirs, et de pratiques fondés sur un système d'interactions entre le milieu naturel et les facteurs humains. Les savoir-faire mis en jeu révèlent une originalité, confèrent une typicité et permettent une reconnaissance pour les produits ou services originaires de cet espace et donc pour les hommes qui y vivent. Les terroirs sont des espaces vivants et innovants qui ne peuvent être assimilés à la seule tradition".

    Je vois enfin madame la-co-pi-lo-te-qui-a-en-le-vé-sa-coif-fe-de-l'eth-no-blo-gue se réjouir à la seule pensée que "la tradition" a pris un gros plomb lexicographique dans l'aile... M'est avis qu'elle va en toucher deux mots à ses copines Ani, Cathy, Framboise, Violette, ou Orci.

    Moi, après tout, ça me va assez bien pour me gargariser ; en revanche ne me demandez pas de vous la répéter in extenso et surtout pas sans papier, pas sans papier, pas sans papier...

    Pour plus d'information sur Forum, suivre ce lien: http://www.forum-marais-atl.com

    et profitez-en pour lire (p.6-7) l'article de Geneviève Delbos, chercheur CNRS-l'Institut d'Anthropologie du contemporain-CETSH.