Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

esse

  • Une nouvelle "Encyclopédie Bonneton" consacrée à la Charente.

     

    charente3.jpg

     

    Vous poseriez-vous quelques questions sur la Charente, par exemple : " Comment cuisine-t-on les cagouilles sur la braise ? "Ou encore : " Pourquoi les habitants de Balzac ne sont-ils jamais arrivés sur la Lune ? "  Comment procède-t-on à Esse, pour remplacer le vieux coq du clocher ? "  Voici quelques-unes des innombrables questions auxquels le lecteur curieux trouvera une réponse dans «Charente», la dernière des encyclopédies du catalogue de l'éditeur Christine Bonneton. De l'histoire à l'économie en passant par l'art, les rites et les traditions, langues et  littérature, les auteurs, tous connaisseurs de ce territoire départemental ont coordonné leurs savoirs.

    «Ce n'est pas un guide pour les gens qui passent une journée ; c'est un livre pour les Charentais, et pour les amoureux de la Charente. Quant à ceux qui pensent tout savoir, ils y découvriront forcément des choses inattendues», prévient l'éditrice Christine Bonneton qui précise encore : « C'est un nouveau livre. De l'ancienne édition (juin 1992), on a tout repris, tout remaquetté, changé toutes les photos, développé certains chapitres, totalement réécrit d'autres ». Les recettes de cuisines le disputent aux contes traditionnels ; on y découvrira des extraits de chansons, des tableaux exposés au musée d'Angoulême, des vues du patrimoine ou des paysages. « C'est un ouvrage de synthèse, un ouvrage de référence, rédigé par des spécialistes, mais qui savent écrire simplement ». Parmi les nombreux auteurs, on trouve la linguiste Liliane Jagueneau, l'historien Claude Morillon, l'écrivain et poète Jean-François Migaud, les archéologues José Gomez-de-Soto et Jean-François Tournepiche, l'ethnologue Michel Valière.

    « Qu'est-ce que c'est beau, la Charente !, s'extasie Christine Bonneton, qui compte déjà 80 encyclopédies dans son catalogue, sur toute la France. Quel dommage qu'il n'y ait pas plus de monde pour le voir. Ce que je voudrais, c'est donner l'envie aux gens de s'y installer.» La Charente vous attend, vous accueille !

    Charente, éditions Christine Bonneton, 320 pages, 29,90 €. ISBN : 9 782862 534633.

    Dans votre librairie classique.

     

     

  • Le Grand livre des Ostensions limousines 2009

     

    Les éditions du Sable fin, c/o Jean-Christophe Dupuy, 20 rue du pont saint Etienne , 87000 Limoges (05 55 34 11 72) et ostensions2009@laposte.net) viennent de publier un album photographique tout à fait remarquable (prix public, 24,90 € + port), Le grand livre des Ostensions limousines 2009, avec des photographies de Jean-Christophe Dupuy et Christophe Gatineau...

     

    Ce prestigieux ouvrage est préfacé par Daniel Rondeau, écrivain et ambassadeur de France. (A ne pas manquer.)

     

    Pour mémoire, signalons aussi l'ouvrage d'Alain MIngaud, Ostensions limousines, paru en 2006, aux éditions Lucien Souny, qui relate la chronique des diverses ostensions en Limousin, accompagné de photographies anciennes et contemporaines (prix 28 €).

    Scan 1 ost.jpg
    Ostensions d' ESSE, 2002.© Cl. Michel Valière

     

     

  • 1er Juin, Un grand rendez-vous septennal : les Ostentions à Esse (Charente).

     

    Ostensions d'esse.jpg
    Vous vouliez connaître Esse en Charente, subtil village "traditionnel" (mais aussi un peu Gaulois régénéré) ? Ce jour ostensionnaire, le dernier pour Esse avant 2016... offre une occasion inespérée... de découvrir la VIRTUS des reliques en accompagnant la Confrérie Saint-Etienne emmenée par son Premier Bayle, l'ami Jean-Marie.
    Venez fouler le bitume... ( et sur ce sujet, le Pilote de Belvert en connaît un rayon, qui a fait sa répétition le 2 mai 2009 en affrontant à 12H. "pétantes" à la cloche de l'église romane, le bitume avec son gros crâne... Le bitume a bien résisté, lui ! Avec un peu de patience, vous pourriez même recueillir, avec un peu de patience, ce récit d'expérience, en l'espèce  sonore et... trébuchante.)
     osstinvitation.jpg
  • Esse en fête avec les Gaulois, les 25/26 Avril

    Voilà une excellente occasion de découvrir ESSE, et surtout Coriobona, le village Gaulois reconstitué avec soin du point de vue archéologique...

    2009 JOURNEES GALLO ROMAINES.jpg

    Pour faire connaissance, et renseignements éventuels, voir le site : http://lesgauloisdesse.free.fr/html/gdeaccueil.htm

    Programme des Journées gallo-romaines des 25 et 26 avril 2009 à Esse (16500)

    Entrée 5 € ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

    Samedi 25 avril 2009

    14h : ouverture du site. Artisanat, archéologie expérimentale ; vie quotidienne des Romains et des Gaulois ; combats de gladiateurs et danses romaines ;  manœuvres romaines, attaque du camp romain par les Gaulois 

    17h : attaque du village gaulois par les Romains et les Germains 

    18h : fermeture du site au public.

    Dimanche 26 avril 2009

    14h : ouverture du site. Artisanat, archéologie expérimentale ; vie quotidienne des Romains et des Gaulois ; combats de gladiateurs et danses romaines ;  manœuvres romaines, attaque du camp romain par les Gaulois

    17h : attaque du village gaulois par les Romains et les Germains

    18h : fermeture du site au public

    http://lesgauloisdesse.free.fr/                                 http://www.paxaugusta.net/

     

    Contacts avec les Gaulois de Coriobona :

    Les Gaulois d'Esse

    16500 ESSE

    Tel : 05 45 84 13 61

    E-mail : lesgauloisdesse@free.fr

  • 2009, année ostensionnaire (la prochaine en 2016...)

     

    ost.esse.jpg
    ostens rogr.jpg

    Ne loupez pas cette dernière journée qui illustre parfaitement le phénomène des "ostensions limousines" d'un millénaire d'âge. Vous trouverez en suivant ce lien, un aperçu de celles de Limoges et le calendrier ostensionnaire de 2009 :

    http://ostensions-2009.site.voila.fr/

     

    abzac.jpg

    Reliquaire de saint Lucius à Abzac. ©Tous droits réservés (Christian Rome, 2005; Inventaire général-Région Poitou-Charentes).

     

  • Avec les actifs et dynamiques Gaulois d'Esse (Charente), l'année 2009 ne peut-être que bien meilleure !

     

    Vous avez en mémoire le célèbre "Merde à César" lancé  sur Animula vagula, dans une note du 26 août 2008. Vous ne vous en souvenez-pas ? eh bien suivez ce lien de l'Ami(e) Ani: http://animulavagula.hautetfort.com/archive/2008/08/26/merde-a-cesar.html

    Mais là n'est pas la seule nouvelle du jour. En effet lors de notre dernière, avec madame la co-pilote, visite-pèlerinage et éclair au bourg d'Esse (qui attend la vôtre chers visiteurs ; et n'oubliez pas le "chocolat à la casserole" de Chez Jeannette !), notre halte à la mairie-ancien presbytère et Musée des Ostensions, d'où étaient absent Roland, le nouveau maire ainsi que Guy, l'ancien (lui est en campagne électorale vers l'Assemblée départementale : Bravo Guy ! courage, il en faut), une belle surprise nous attendait. Pas seulement nous ! vous aussi chers passagers de Belvert et des sites amis et recommandés. Eh oui, vient déjà de paraître un somptueux calendrier mural de 28 pages, haut en couleurs, mais aussi très érudit du point de vue de l'anthropologie des peuples des Gaules.

    gaulois.jpg
    © Tous droits réservés, Les Gaulois d'ESSE et Pierre Maufront
    Publication rare, elle deviendra vite un collector, nous disons cela pour les collectionneurs qui nous approchent régulièrement. Le prix: 10€ , acheté sur place, mais il m'est avis qu'avec Quinze euros, vous devriez le recevoir par la poste. (Rien à voir avec l'immortel calendrier des postes... qui a ses adeptes aussi (Tiens, la co-pilote les aime avec de chats ou des photos de Doisneau.)

    Donc, pour à la fois soutenir les Gaulois d'Esse (très sérieux dans leur approche de reconstitution protohistorique) mais aussi pour vous faire plaisir, offrez-vous; offrez à vos amis,"L'Année 2009, avec les Gaulois d'ESSE". Super comme disent mes petits-enfants ! c'est vous dire.

    Les Gaulois d'ESSE, Rue des Ecoles, 16500 ESSE. Tél. : 05 45   84   13  61  Courriel : lesgauloisdesse@free.fr

    Et surtout, visitez leur site en suivant ce lien jusqu'au Pont Binot, puis dans leur clairière, sur la colline, au village de Coriobona: http://lesgauloisdesse.free.fr

    et visitez leur village au cœur de la nature, à Esse, en Charente Limousine (Le village gaulois de Coriobona est ouvert du 3 juin au 30 octobre 2008, du mardi au samedi, de 14 h à 17 h).

  • Un village à vendre, maison après maison... pour que vive la commune charentaise d'ESSE

    Nous avions présenté une maison rurale à Rouillé (Vienne) qui attendait un nouveau propriétaire... Voilà qui est fait ; nous n'en parlerons plus.

    Mais aujourd'hui c'est un village entier que la mairie d'ESSE (512 habitants) met en vente... Disons il y a quelques temps. mais l'idée faisant son chemin, comme on pourra l'apprécier en lisant les commentaires ci-après, les pilotes ont réactualisé cette note et jugé bon de la porter au premier plan.Oui, mais à Belvert, on n'a plus à présenter Esse, avec le café de Jeannette, le Musée de la religion populaire et des ostensions, le village gaulois, son église romane et son coq de clocher, le Tilleul de Sully, et des œuvres de Jean Teilliet, plasticien, etc... fouillez le blog, vous en saurez un rayon, en commençant par la catégorie Confolentais. Voyez du côté d'Animula vagula (lien parmi les sites amis et recommandés http://animulavagula.hautetfort.com ) qui a littéralement "adopté de village

    Maisons de 120 à 170 m2... à des prix défiant toutes concurrences, en regard du M2 parisien, rochelais ou pictave. Tiens, passez un coup de fil au maire, directement (vous le reconnaîtrez, il est sur la photo). Allo ! Roland ; allo Guy; Allo Michel ? 05 45 84 11 46...

    86fe651ee01d93f32f8600c1eb78c3d7.jpg

    © Tous droits réservés : La Charente Libre (16-02-2008).

    Et puis, c'est super, il y a même un coin pour la pétanque, le four du village a été rénové en premier, on peut y faire chauffer des tournées de flonhardes, de patés, du pain etc...

    f88b9b98ac81a9cc248984b45e635b43.jpg

    © Tous droits réservés : La Charente Libre (16-02-2008). Le four est au premier plan.

    Non, vous ne rêvez pas; et cette note n'est absolument pas une pub, mais une libre contribution de Belvert et de ses pilotes au soutien d'une initiative d'un maire courageux et de son conseil municipal qui ont pris eux aussi le taureau (limousin) par les cornes pour que vive un si beau village, à 5 minutes de Confolens, 20 minutes de Saint-Junien... à 45 minutes du jardin de Belvert...
    C'est un vert paradis qui s'offre à vous... Résidents secondaires acceptés, bien entendu.

    Et la surprise du chef...gaulois, la visite possible du village gaulois, galate, écrit Miss Ani sur son site, toujours à ESSE, encore. 

    989794110.jpg

    © Cl. Animula Vagula ; août 2008.  Tous droits réservés.

    Au fait, amis visiteurs, vous n'avez pas encore visité le Joli village charentais ? Voici Esse, et à droite le "village" de La Cour.

    esse.JPG

    Le chemin ? Visez Poitiers, puis Gençay, puis Confolens, enfin ESSE...46° 02' 01.29" Nord et 0° 44' 15.37" Est. Et quand vous touchez la porte de l'église romane de la main, c'est que vous êtes bien arrivé.

     

     

  • Visitez ESSE (Charente), son Musée des Ostensions et de la Religion populaire, mais aussi le joli petit bistrot inoubliable de Jeannette

    Le Musée d'ESSE, en Charente a décroché l'exposition sur les rites funéraires. Réservez une visite d'été à ce lieu charmant et inoubliable. Vous pouvez également apporter votre pierre à cette action. Nous contacter, ou contater directement les responsables de ce Musée à la mairie d'ESSe, et notamment le dynamique premier magistrat, Guy Traumat.

    Et surtout réservez une visite au bistrot de Jeannette, près dui chevet de l'église St-Étienne on y trouve de tout, mais ce que nous préférons, c'est le café, ou MIEUX ENCORE, LE CHOCOLAT, PRÉPARÉ ET SERVI à la casserole. Excellent ! Regardez d'ailleurs la façade d'accueil de l'établissement (Merci Joseph de votre photo !). Allez donc à Esse, au moins une fois (attention de ne pas vouloir y rester, on devient vite accro de ce bout de Charente limousine)... et Saint-Junien, Chassenon, Confolens ne sont pas loin, ni Belvert, bien sûr

  • Un parcours du Patrimoine: Confolens (Charente)

    A Belvert, ce n'est un secret pour personne, nous aimons la Charente, le Confolentais, Esse et bien sûr le bourg de Confolens où se prépare le nouveau Festval d'aoüt, consacré au folklore du monde, réuni dans un esprit de Paix, voulu par son président Henri Coursaget qui va laisser le flambeau cette année après une soixantaine d'années d'efforts soutenus.

    babf809a9ed8621a4a1cfaf03063f723.jpg

    Mais nous mettons aujourd'hui les feux sur Confolens et le Confolentais : "un bout de rêve" dans le village mondial (si vous n'y êtes pas encore allé, vous ne pouvez pas comprendre, c'est sûr... mais ce n'est pas irrémédiable, ça se soigne ! Venez autour du 15 août, musique assurée).
    En effet, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie d'un petit ouvrage, fruit du travail de l'Inventaire général et de ses partenaires institutionnels, et surtout aussi des habitants, dans la collection "Parcours du patrimoine" qui ne se présente plus... (C'est en principe 8€ et c'est publié chez Geste éditions).
    a380b963a5be12a2f366dedb1d0ed6ec.jpg

  • Un roman de Lise NOël vient de paraître: RETOUR

    Édité conjointement par l'ARPE et Geste Éditions, ce roman de Lise NOël dont l'action se situe en Charente Limousine (Confolentais) mérite attention.

    Retour.pdf

    « Mais laisser la Parlie aller à vau-l’eau ! C’était une question de conscience [...] Jamais elle n’en avait eu le droit, jamais elle n’aurait le droit d’abandonner la Parlie et François, dût-elle mourir à la peine. Elle avait travaillé, elle avait lutté, elle avait aimé, espéré, et maintenant tout craquait autour d’elle et il n’y avait personne sur qui s’appuyer. »
    Ainsi Lise Noël exprime-t-elle le cri de désespoir d’une femme vaillante et courageuse, Marie Tromas, malmenée et mise au plus bas dans les tragiques aléas de cette période on ne peut plus cruelle que fut la Première Guerre mondiale.
    Cette voix, qui nous est parvenue par la romancière, s’adresse à nous aujourd’hui. Elle donne à réaliser les multiples misères de par le monde que le bellicisme et les violences de toute nature qu’il génère sèment en tout lieu.
    Et si les hommes, combattants de première ligne ou de l’ombre, paient un lourd tribut de sang, à l’arrière, les femmes comme les enfants sont voués aux tourments des âmes et des corps.

    Catherine ROBERT, Présidente de l’ARPE

    Née à Paris, Lise NOËL trouve ses origines maternelles en Confolentais puisque l’un de ses ancêtres, Junien Lavillauroy, a été maire de Confolens en 1848 et 1871. C’est là qu’elle repose depuis son décès, survenu en 1985 dans sa résidence de Masmayoux, à Alloue (Charente),
    Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, elle séjournera trois années en Charente Limousine, cadre géographique et humain du drame qu’elle développe dans Retour.
    Prix: 20 €, (disponible courant Février), chez votre libraire habituel, ou dans les maisons de la Presse.
    À Niort (Deux-Sèvres), à la librairie de Geste, Ancien musée du Pilori;
    à Esse (Charente), à la mairie...
    Auprès de l'ARPE, également, via Belvert.

  • Esse, en Charente...Vaut le détour

    Vendredi 27: réunion à la Mairie d'Esse. Visite du Musée des Ostensions et de la Religion populaire, avec des élèves du Lycée Paul Éluard de Saint-Junien (87) et de deux de leurs professeurs. Puis discussion sur la gestion des biens religieux saisis en 1790 et 1906, en vue d'une exposotion dans la Collégiale de Saint-Junien, en 2007.
    L'après-midi, visite de la Maison du Chef au village gaulois d'Esse (On peut trouver ce site sur la Toile). C'est tellement étonnant que ça vaut le déplacement pour tous ceux qu'intéresse la Culture matérielle des Gaulois... En plus, il y avait une petite neige pour atteindre le lieu, c'était magnifique.