Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ethnobotanique

  • En Haute-Provence : les Journées du Patrimoine au Musée de Salagon avec les arbres ....

    Cette année encore, le Musée de Salagon ouvrira ses portes à l'occasion des journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre.

    A ne pas manquer la conférence de Francis Hallé, botaniste de renom et biologiste, spécialiste de l'architecture des arbres et de l'écologie des forêts tropicales.

     

    Vous trouverez  le programme complet de ces deux jours en suivant le lien ci-après.

    http://musee-de-salagon.com/fichier/JduP2011.pdf

    salagon.jpg

    Service Accueil/Promotion

    du Musée de Salagon

    04300 Mane    Tel: 04 92 75 72 94

    Et en cette saison, la Haute-Provence est si belle, si ensoleillée, si parfumée... Nous avons souhaité vous avertir à l'avance pour anticiper ces journées à Salagon...

    Je me souviens d'une arrivée printanière devant ce site, comme un moment de grâce...

    Bonne découverte du site de salagon, haut-lieu, aussi, de l'ethnobotanique.

  • Vieux remèdes des Pyrénées

     

    couverture.jpg

    Vieux remèdes des Pyrénées

    Editions Ouest-France, Rennes, 2010.


    Les vieux remèdes végétaux appartiennent à notre patrimoine culturel, à notre savoir ancestral. Ils sont arrivés jusqu’à nous, par l’intermédiaire de précieux témoins, des personnes souvent âgées, qui savent encore beaucoup sur les plantes et leurs usages. Les Pyrénées sont riches de ces recettes : la gentiane jaune comme dépurative, le coquelicot contre les maux de dents, la petite centaurée comme fébrifuge, les fleurs de lis qui remplaçaient les pansements et encore l’oignon, l’ortie, le coscoll ou la reine des prés, toutes plantes utiles, sauvages ou des jardins, pour notre réconfort. A partir d’enquêtes ethnobotaniques pour la plupart réunies au Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, les auteurs nous font part de ces connaissances pour qu’elles ne tombent pas dans l’oubli et pour les transmettre aux générations futures. Dominique Mansion a joliment illustré chaque page de ses dessins.

    Parue aux Editions Ouest-France, la collection « Vieux remèdes de… » s’attache à collecter et à rendre compte des remèdes à base de plantes concernant une région de France. Il s’agit, à partir de données bibliographiques et de terrain, d’aborder trente plantes  sous ses aspects botaniques succincts et médicinaux. Des encarts sont consacrés à d’autres usages marquants ou anecdotiques de la plante.


    Les auteurs :

    - Magali Amir est botaniste et ethnobotaniste. Elle travaille en étroite collaboration avec des parcs naturels régionaux.

    - Raphaële Garreta est ethnologue au Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées où elle mène un programme sur les savoirs populaires et savants sur la flore. Elle est également membre associée du LISST-Centre d’Anthropologie sociale de Toulouse

    - Maryse Carraretto est ethnologue, membre associée du LISST-Centre d’Anthropologie sociale de Toulouse. Elle explore depuis une quinzaine d’années les problématiques liées au monde rural, dans ses ruptures et ses continuités.

    - Dominique Mansion, plasticien et illustrateur naturaliste, travaille depuis plus de vingt ans pour l’édition et pour la presse.

     

     

  • Jardins et médiation des savoirs en ethnobotanique

    Jardins et médiation des savoirs en ethnobotanique.
    État des lieux, bilan des expériences, approches théoriques
    Colloque organisé par le Musée de Salagon, Mane, Haute-Provence,
    les 27 et 28 septembre 2007, à Forcalquier (Alpes de Haute-Provence),
    sous la direction scientifique de Pierre Lieutaghi, ethnobotaniste et écrivain et
    Danielle Musset, ethnologue, directrice du Musée de Salagon.
    Depuis 2001, Salagon organise un séminaire d¹ethnobotanique du domaine européen à raison de deux sessions par an. Ce séminaire a rassemblé un public nombreux et passionné (entre 30 et 80 personnes à chaque session, suivant les thématiques).
    En 2007, il nous est apparu nécessaire de faire le point à la fois sur l'intérêt que suscite l'ethnobotanique auprès du grand public et sur les conditions de sa médiation via la création de jardins faisant explicitement référence à cette discipline.
    Programme et fiche d'inscription disponible sur notre site internet : http://musee-de-salagon.com
    Musée départemental ethnologique
    Prieuré de Salagon
    04300 MANE
    Tel : 04 92 75 70 50
    Fax : 04 92 75 70 58
    Courriel : info@musee-de-salagon.com
    http://musee-de-salagon.com

  • Ethnologie douce... un ouvrage de Raphaële GARRETA: "Des simples à l'essentiel"

    Un ouvrage à découvrir:

    "Depuis le terroir où la plante puise, dit-on, une part de ses vertus, à l'alambic où elle exhale, avec son essence, son pouvoir de guérir, cet ouvrage nous conduit au plus secret du monde des simples. Il nous ouvre la porte des officines des derniers herboristes diplômés de France, personnages hauts en couleurs dont les modernes aromathérapeutes sont les héritiers. Autant que des plantes elles-mêmes, il est donc question ici des hommes et des femmes et de leurs pratiques : leurs façons de les cueillir et de les sécher, de les mêler en de savants dosages ou de les distiller. Hommes et femmes dont les parcours personnels sont restitués avec précision et sensibilité, et dont la vision des simples estaussi une vision du monde".

    b75b451f7b137b6087d2d57dfec3930b.gif
    Précision : cet ouvrage est paru dans la collection Les Anthropologiques
    aux Presses Universitaires du Mirail : 5, allées Antonio Machado ; 31058 Toulouse cedex 9
    Tél. 05 61 50 38 10 Fax 05 61 50 38 00 ; - mél : pum@univ-tlse2.fr
    http://www.univ-tlse2.fr/pum/
    Raphaële Garreta est Chargée de mission à l ’ethnologie au Conservatoire botanique national de Midi-Pyrénées. Docteur en Anthropologie sociale et ethnologie de l ’E.H.E.S.S.,elle est membre associée du LISST - Centre d ’Anthropologie Sociale, où elle participe aux recherches sur les rapports entre l'Homme et la Nature.