Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ethnolinguistique

  • Mettez-vous à l'heure ! Un site commun pour le catalan et l'occitan... à découvrir, puis à fouiller, et surtout à utiliser (méthode gracieuse audio-visuelle)... mais, semble-t-il controversée.

    « Rien ne justifierait aujourd'hui que l'on ignore la diversité de nos langues de France, leurs beautés, leurs histoires, leurs spécificités, ni les superbes textes qu'elles ont produits et qu'elles produisent.
    On n'est pas pleinement cultivé quand, vivant sur un territoire, on ignore tout ou presque des réalités linguistiques de ce territoire, parce que justement la langue est source de culture. » Christian Nique, Recteur de l'académie de Montpellier, Chancelier des Universités... Découvrez la suite en suivant ce lien, et essayez-vous à l'apprentissage de l'occitan : lecture et prononciation avec la méthode audio-visuelle (gratuite et téléchargeable que vous trouverez en feuilletant les pages de ce site: http://www.crdp-montpellier.fr/languesregionales/
    et pour accéder directement à la méthode ; http://www.crdp-montpellier.fr/occitan/direenoc.htm
    Bon viatje en Occitania linguistica...

    fd9292ab48d4bafb42a17afcc0c5e7de.jpg

  • Quand la co-pilote de Belvert marque sa différence ...

    Ce jour-là, la co-pilote Michèle Gardré-Valière se mit à parler d'un tout petit village de Saintonge à tous ceux qui attendaient qu'on les entretienne de l'Aunis ( Île de Ré, La Rochelle, etc...)...

    bb7e12f3f4126b1ff4bb61eaad2d0f84.jpg


    Pour accéder au texte de la conférence de M.G.-V., suivez ce lien :
    Approche ethnolinguistique d’un toponyme saintongeais.doc

    ab37dcd12cbe10650a4e7475ea86df09.jpg


    Pour tous renseignements sur l'Association d'Histoire et de géographie en pays aunisien, achats au numéro ou abonnements : AHGPA, c/o Monsieur Hervé Lamoureux, 4 Allée du Jaud, 17540 BOUHET.

  • Galinètas, marivoles et autres bêtes à Bon Dieu

    On nous sollicite souvent sur les "formes brèves' et autres comptines. Concernant les coccinelles, en voici trois exemples, les deux premières en Haut-Poitou, la troisième en Bas-Languedoc:

    "Mon petit prompron rouge
    De quel côé me marierai-z-i ?
    pron pron pron maroton,
    De quel côté me marierai-z i ?

    Marivole, vole, vole,
    Prends ton manteau
    Et va à l'école
    A-vec ta mè-re !

    Galinette monte au Ciel
    Si tu ne montes pas,
    Je te coupe une aile...

    etc... Merci de rajouter en commentaire vos connaissances en la matière.
    Pour approfondir la question de ces petites formes en direction du petit animal si sypathique ( à condition qu'il ne vienne en grappe avec ses congénères sur vos jambes, voici deux références bibliographiques fondamentales :
    1°) RAVIER Xavier, "Définition des ethnotextes: quelques considérations sur les formes minimales de l'ethnotexte", in : La recherche sur les ethnotextes: réflexions pour un programme: actes de la table ronde du CNRS... les 13 et 14 octobre 1980, Paris, Éd. CNRS, 1984, pp. 35-49.

    Signalons, à l'appui, l'"Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest" par Geneviève Massignon & Brigitte Horiot, éd. du CNRS, qui consacre une annexe "formulettes relatives à la coccinnelle" en complément de la carte 445, dans son volume II (1974).

    2°) Je vous signale aussi la réf. suivante:

    AEBI Dora, Der Marienkäfer; seine französische namen und seine Bedeutung im Volksglauben und Kinderspruch, Thèse de Zurich. Aarau, Sauerländer, 1932, x-127 p.

    De cette thèse, Arnold Van Gennep écrit dans sa bibliographie (N° 3109): excellente étude comparative, classement rationnel et interprétation magico-religieuse de la formule de la Coccinelle; nombreux documents inédits

  • Langue d'oc: Rassemblement historique Rouge et Or à Béziers

    20 000 Occitans, venus de Provence, des Alpes, du Languedoc, mais aussi des Vall"es du Piémont italien, ou encore du Vall d'Aran catalan et espagnol ont battu le pavé samedi 17 à Béziers (Hérault) pour la reconnaissance et l'enseignement de la Langue d'Oc (langue historique sur un espace de 190 OOO km2 et correspondant à une population de 15 Millions d'habitants). On a pu noter que pour la première fois, le mouvement historique du Félibrige (de Frédéric Mistral et Roumanille), particulièrement actif en Provence et Languedoc, mais aussi en Limousin, a massivement rejoint le mouvement, aux côtés de l'Institut d'études occitanes, des calendrètas, et des enseignants de langue et culture d'Oc (FELCO)...
    On peut voir les très belles photos de la manif de Béziers sur le site de Cardabelle: www.cardabelle.fr/occitan-manifestation-beziers.htm
    Manifestation colorée, mais aussi très animée, musicale avec des ensembles tels la Cosconilha, Joanda, Goulamas'k, Coriandre etc... Un cd, compil des groupes participants avait d'ailleurs été éditée pour conserver une mémoire de l'événement.

    medium_compil.jpg

    .
    medium_arton43-200x134.jpg

    On peut se le procurer en cliquant: http://www.gardaremlaterra.free.fr
    puis en cliquant sur l'icone en bas de page du site en question (bon de commande en pdf).
    Parmi les "souvenirs occitans", en mémoire du Centenaire des événements viticoles de 1907, partis du petit village d'Argeliers (Aude): le chant-emblème qui saluait les soldats mutins de Béziers.
    Salut !
    Salut à vous
    Braves soldats du 17ème
    Salut brave piou-piou
    On vous admire et on vous aime
    Vous auriez,en tirant sur nous
    Assassiné la République...
    Un frisson est passé samedi 17 mars 2007 sur les Allées Paul Riquet à Béziers, et jusqu'aux Arênes... pour que vive la culture romane d'expression occitane dans l'esprit de la République