Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitan

  • L'Ami Alexandre tient à faire connaître aux visiteurs de Belvert cet ouvrage ethnolinguistique sur le patrimoine oral du Médoc....

    Lo medoc.jpeg

     

    Voilà un ouvrage que tous les Médoquins apprécieront. Ceux de souche puisqu'il consigne un patrimoine d'oc transmis dans les générations successives au sein des familles; mais sera également apprécié des Médoquins d'adoption qui trouveront là une matière linguistique de première main, patiemment recueillie par Patrick Lavaud, relativement facile d'accès pour une première découverte linguistique de l'Occitan. Une préfèce de Louis Bergès, directeur des Archives départementales de la Gironde vient sommer cet impressionnant ouvrage.

    Ajoutons pour les fines bouches et les experts, que trois CD insérés aux pages 2 et 3 des couvertures donnent la matière vivante de cette œuvre sur la littérature orale qui selon le vœu humaniste de l'auteur s'ouvre du local à l'universel, "à l'opposé de tout repli identitaire".

    L'ouvrage est particulièrement bien soigné, au format d'un album, accompagné de quelques illustrations "d'époque". Cette publication par la collectivité territoriale (Archives départementales/ Conseil général de Gironde) est une très heureuse initiative qu'il y a lieu de saluer et d'encourager. Nul doute que les bibliothèques souhaiteront disposer de ce bel ouvrage dans leurs fonds occitans.

    Pour les plus accros :

    ISBN : 978-2-86033-074-9

    Prètz=Prix : 20 € (+ port)

    Aux Archives départementales de la Gironde: 72-78 cours Balguerie-Stuttenberg, 33000 BORDEAUX

  • Federico García Lorca, lecture en occitan à Montpellier, jeudi 10 octobre

    letras d'òc
    Octobre de 2011
       
    Max Roqueta traductor
    de Federico García Lorca

    Lo dijaus 6 d'octobre 2011 a 18 h
     
    Sala Petrarca a Montpelhièr
    (2 plaça Petrarca 34000 Montpelhièr)
    las versions occitanas
    de las poësias de Lorca
    editadas per Letras d'òc
    seràn presentadas per J. Cl. Forêt
     
    Tèxtes dits e cantats en occitan

    e castelhan per Eric Fraj
     
    Entrada a gratis
     
    Letras d'òc
    5 rue Pons Capdenier
    31500 Toulouse 

       

  • PORTES OUVERTES du CIRDOC pendant la durée du Village Occitan de la Féria de Béziers

    Du 11 au 15 août 2011 sans discontinuer, et de 13h à 20h chaque jour,


    Venez découvrir le patrimoine occitan au CIRDÒC en profitant des collections et de

    la fraîcheur douce dans le bâtiment...

    Vous serez accueillis avec plaisir par l'équipe du CIRDOC avec au programme :

    De 13h à 18h: Ouverture des salles de lecture, consultations et emprunts ou

    restitution de documents, conseils...

    Entre 17h et 20h : Visites commentées de l'exposition "Jòga !".

    Cette exposition originale et exceptionnelle, conçue par le CIRDOC en

    partenariat avec des spécialistes du théâtre d'òc contemporain, y est installée

    jusqu'au 23 Décembre 2011.

    "Revivez 42 ans (1968-2010) de création d'un théâtre populaire contemporaine

    en Occitanie et découvrez l'aspect original et bien vivant de la création occitane

    actuelle,expression artistique à la fois militante et populaire, qui perdure

    au sein de nombreuses compagnies professionnelles et amateurs d'aujourd'hui".


    Ne manquez pas cette agréable occasion d'aller à la rencontre, gratuitement,

    de 1000 ans de culture occitane ! À deux pas en sortant du CIRDÒC, 

    le village occitan vous tendra les bras et ensoleillera votre soirée avec de la

    musique, de la danse, du chant et de la gastronomie "à la mode d'ici".


    Pour plus de renseignements n'hésitez pas à contacter :

    04 67 11 85 10 ou secretariat@cirdoc.fr

    (version occitane ci-après)

     

    De l'11 al 15 d'agost, de longa, de 1 ora de la tantossada a 8 oras del ser,

    cada jorn (dimenge e feriat tanben),


    Lo patrimòni occitan vos espèra per vos far regalar l'esperit, dins la doça frescor

    del bastiment del CIRDÒC, al calme, legiretz, escotaretz de musica o agacharetz de vidèos...

    Amai los pichons i pòdon venir!

    La còla del CIRDÒC, mobilizada per l'eveniment, vos aculhirà amb plaser amb per programa

    Entre 13h e 18h: salas de lectura dobèrtas, conselhs, consultacion de libres, manlèus,

    retorns de documents manlevats etc.

    Entre 17h e 20h: vesitas comentadas de la mòstra "Jòga!" (a respècte de la demanda).

    Aquela mòstra es tant originala coma excepcionala, que Lo CIRDÒC la concebèt amb

    l'ajuda d'especialistas del teatre d'òc contemporanèu. Demorarà en plaça fins

    al 23 de Decembre de 2011.

    "I vos assabentaretz de 42 ans (1968-2010) de creacion teatrala d'òc, e i tastaretz

    de l'originalitat dels creators del teatre occitan d'a l'ora d'ara, expression artistica

    a l'encòp militanta e populara, inventiva e que se perlonga bravament uèi, demercé

    lo trabalh de companhiás professionalas e d'amators tanben".


    Aquela escasença bèla e agradiva de venir prene lo fresc en tot tastar, a res non còst,

    de la riquesa de mila ans de cultura occitana, la manquetz pas! Amai al sortir d'aquí,

    a quatre passes, lo vilatge occitan vos aculhirà per una brava serada de musica, de dança,

     

     

     

    de cançons amb de bonas taulas "a l'occitana".


    Per ne saber mai sonatz al 04 67 11 85 10 o mandatz un messatget a 'secretariat@cirdoc.fr'


     

     

     

  • En occitan dans le texte...

     

    Les lettres occitanes - Letras d'òc
    5 rue Pons Capdenier
    31500 Toulouse

    Lo dimecres 20 d'octobre a 18 h 30
    rescontre amb Frederic Fijac 
    autor occitan convidat per Letras d'òc
    Lectura de tèxtes per l'autor
    Ostal d'Occitania de Tolosa  11, carrièra Malcosinat
    (metrò Esquiròl)
    Vèire de l'amistat en seguida

    Nascut en 1958, Frederic Fijac visquèt de vacanças fondairitz entre causse e ribièira de Dordonha. Èstres, luòcs, elements… al torn de la bòrda pairala li semblava que lo monde tot èra parlar. Lo gojat enreguèt lo camin de l’escriure.

     Recobra l’occitan a Montalban, del temps qu’apren lo mestièr de regent. Del larg de son illa, amics e lectura li desvelan alavetz l’espandida d’un univèrs. L’escriure fai calada al mai prigond : la lenga se cèrca.

    Lo rescontre ambe Guillevic, de votz viva, e la lectura d’ « Un ivèrn » de Manciet son decisius. Se’n vai temps de partejar a la bona del jorn aquela geofonia que lo trèva dempuèi mainatge. Òc bèl primièr, las revistas li permeton de se liurar : « Cunhat a punta de casal, petals de papièr blanc e fuèlhas de carton leugièr, lo codonhièr de Bardilha, japonés sens zo saber. Acotat al seu paissèl cussonat, s’està plan. Zen. Aconsomit dins son recanton, vièlh cantonièr confle de sòmis de confiment, apresta sa fruchada. » (La fabrica de petaç – prèmi Paul Froment de 2009).


    Lo dissabte 23 d'octobre, au parat de la hèsta occitana de Casalís (33)
    Joan Eygun que presentarà los Contes de Garona
    cuelhuts per Jacques Boisgontier en Gironda
    e publicats per Letras d'òc
    a 14 h a la Bibliotèca municipau
    Taulèr de libes de Letras d'òc lo vrèspe

    vv_book_31.jpg


  • Laissez-vous conter le patrimoine du pays des étangs du Narbonnais....

    Bernard BAsck, des Amis de Lespignan communique :

     

    Mireille Oliver présente

    Le secret de Firmin

    Conte sur le patrimoine régional 

    Accompagnement musical occitan : Duo Cantaria

    SAMEDI 9 OCTOBRE 2010

     à Peyriac de mer (Aude)

    21 h au Pt foyer (rue de l’étang)

    Tout public

    Entrée 5 euros, gratuit pour les – 12 ans

     

    (Peyriac-de-Mer est village de pêcheurs de l’étang, près de Bages.  Une partie de l’étang est  classée réserve naturelle, on peut y admirer des flamants, des hérons, des cigognes et des oiseaux de mer.)

     

  • Un nouvel ouvrage en Oc de Félix Daval

     

    recto daval.jpg
    verso daval.jpg

    Cet ouvrage, publié par L'OSTAL DEL LIBRE dans la collection "Racontes", constitue la suite d'une chronique entamée avec l'ouvrage Les Fraisses èran tombats. Elle se situe dans un petit village de la montagne d'Auvergne...

    Je dois signaler qu'un lexique occitan-français facilite la lecture de l'ouvrage.

    Le titre, tout à fait métaphorique, Les noisetiers s'étaient mis en feuilles... s'appuie sur une pratique courante. En effet, à l'automne, les cantonniers plantent des branches de noisetiers pour marquer les bords de route souvent enneigées l'hiver. Et il arrive qu'au printemps, parfois ces branches que l'on croyait mortes, en tout cas infertiles, viennent à se mettre en feuilles et donc affichent leur fécondité.

    A remarquer aussi la "Prefaci de Maria-Joana Verny " qui émet le souhait que d'autres ouvrages voient le jour  dans d'autres parties du pays occitan pour en montrer la richesse et la variété et que ce pays ne se réduit pas à sa face méditerranéenne ou viticole".

  • L'occitan, c'est bien d'en rêver, c'est mieux de le parler, et excellent de le lire dans le texte : lisez Félix Daval

    Vous êtes cordialement invité-e

    à venir fêter la sortie de

    LAS VAISSAS AVIÁN FOLHAT

    de Félix Daval

    roman contemporain en occitan

    publié avec le soutien du Conseil Régional d'Auvergne et du Conseil Général du Cantal.

    le samedi 12 décembre 2009 à 14 h 30

    à la salle multi-activités de POLMINHAC

    Félix Daval présentera et dédicacera son ouvrage.

    On boira le verre de l'amitié. On peut apporter son instrument de musique !

     

     

     

    Si toutefois il ne vous était pas possible de venir le 12 décembre,

    vous pouvez venir à la

    présentation officielle

    à la librairie découvertes occitanes

    32 Cité Clair Vivre, Aurillac

    le mercredi 2 décembre 2009 à 18 h

    Catherine LIETHOUDT, Présidente de l'Ostal del libre

    (réponse souhaitée)

     

     

  • Conférence sur l'occitan et les autres littératures

     

    Conférence publique de Philippe GARDY

    L'occitan: vers d'autres littératures

     

    mercredi 25 novembre 2009 18h

    Faculté des Lettres et des Langues salle B116, Campus universitaire de Poitiers

    Philippe Gardy montrera comment l'occitan habite la littérature française (Giono, Mauriac, Michon...) et comment la littérature occitane contemporaine se nourrit des autres littératures (traduction par Max Roqueta du Romancero gitano de Garcia Lorca...). Auteur de plusieurs recueils poétiques et de nombreuses études de la littérature occitane contemporaine, il a publié récemment L'ombre de l'occitan (PUR) et l'édition du Romancero gitan de Max Roqueta (Letras d'oc).

     

    Faculté des Lettres et des Langues de l'Université de Poitiers

    (DU de Langues régionales, Association Culturelle et Club de Langues Régionales)

    Institut d'Etudes Occitanes de la Vienne

    Renseignements: Liliane.jagueneau@univ-poitiers.fr

  • Un auteur ; un conteur à la Médiathèque occitane de Béziers

    Picatz aquí, se visualizatz pas coma se deu aquel e-mail
    Cliquez ici, si vous ne visualisez pas correctement cet e-mail
    Lo CIRDÒC
    LO MES DEL FILME DOCUMENTARI - LE MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE

    Dins l'encastre del Mes del Filme Documentari, lo CIRDÒC prepausa doas projeccions publicas amb un escambi a la seguida (intrada a res non còst).

    - Dijòus 12 de novembre a partir de 18h30 al CIRDÒC
    Projeccion del filme documentari Robert Lafont un écrivain dans le siècle de Christian Passuello.

    - Dijòus 26 de novembre a partir de 18h30 al CIRDÒC
    Projeccion del filme documentari Dins la nuèit de las paraulas de Ricard Ferrari sul contaire Pierrot Pous.

    Dans le cadre du Mois du Film Documentaire, le CIRDÒC propose deux projections publiques suivies d'un échange (entrée gratuite).

    - Jeudi 12 novembre à partir de 18h30 au CIRDÒC
    Projection du film documentaire Robert Lafont un écrivain dans le siècle de Christian Passuello.

    - Jeudi 26 novembre à partir de 18h30 au CIRDÒC
    Projection du film documentaire Dins la nuèit de las paraulas de Richard Ferrari sur le conteur Pierrot Pous.

    &nsp;
    Le mois du film documentaire au CIRDÒC
    Le Mois du Film Documentaire au CIRDÒC

    Lo CIRDÒC - 04 67 11 85 10 - secretariat@cirdoc.fr - www.locirdoc.fr
    Région Languedoc-Roussillon Ville de Béziers Département de l'Aude Département du Gard Département de l'Hérault Département de la Lozère Ministère de la Culture

  • Per La Lenga Occitana : 15 000 à Carcassonne : Anem Oc !

     

    carcassona_drapeu.jpg

    ©Tous droits réservés/Anèm Oc.

    15 000 en fête, avec fifres, tambourins, cornemuses, calicots et drapeaux rouge et or, frappés de la croix occitane à travers les rues de la Cité et de la ville nouvelle de Carcassonne. Pour que l'occitan vive et se développe harmonieusement dans le respect de chacun.

     

    La Setmana 004-2.JPG

    20/25000 en ont comptabilisé d'autres... En tout cas, si vous voulez en savoir plus sur cette question du développement de l'occitan, je vous invite à ouvrir le lien suivant et vous prendrez la mesure de la somme (ou presque) des vœux des participants à la "fête" de Carcassonne. Cliquer sur ce lien:

    http://www.felco-creo.org/mdoc/detail_fr.php?categ=deputat&id=216

     

    641160977.jpg

    Francis de la Cosconilha

     

  • Tous à Carcassonne, le Samedi 24 octobre 2009, pour donner un avenir à la langue occitane : ANEM OC !

     

    autocollant-2009-numero-1-à (4)-1.jpg


    ...Être à Carcassonne sera une façon de faire prendre conscience à chacun de la fragile vivacité de l'occitan et de demander aux élus de faire la pression nécessaire pour que l’avenir de la langue occitane, patrimoine commun à tous ceux qui habitent en pays d’Oc, mais aussi et surtout, patrimoine de l'humanité (pensez à La fina amor et à l'œuvre,  majeure, des trobairitz et trobadors), soit assuré et plus largement que les "langues de France" dans leur diversité fassent l’objet d’une politique de la part de l’Etat, comme le recommande l'UNESCO par exemple.

    Donner un avenir à la langue passe par une volonté politique, par la construction d’un projet. C’est ce que nous voulons pour l'occitan (dans ses variétés régionales : Provençal, Limousin, Languedocien,  Gascon...) dans nos pays d’Oc, pour ceux qui y vivent et pour l’ensemble de ceux qui peuplent cette planète.

    A ce sujet, voici une libre opinion diffusée en guise de soutien à cette manifestation  :

     

    Des remparts de la Cité aux tréteaux électoraux

    Les pas des manifestants - quand ils sont très nombreux - sont plus "éloquents" que le plus savant des discours. Voilà pourquoi la grande manifestation bisannuelle en faveur de la langue occitane, est devenue, succès aidant, le lieu où le "tout politique" doit impérativement se montrer ou, au minimum, être représenté. Pour les édiles des partis traditionnels, arpenter le bitume une heure tous les deux ans est peu cher payé pour tenter de capter cette lame de fond citoyenne qui ne fait encore qu'affleurer ici ou là, mais dont on ressent déjà l'immense potentiel. Car le rendez-vous de Carcassonne, en défendant ce bien si précieux et si "parlant" qu'est la langue d'ici, est, en fait, un jalon sur la longue élaboration du contre modèle au nivellement par le bas imposé par la globalisation culturelle.
    Et c'est vrai que voilà une façon commode, pour les partis qui se sont succédé au pouvoir à Paris, d'essayer de faire oublier qu'ils ont, tour à tour, dans une unanimité confondante, toujours refusé de ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. N'oublions pas que l'inscription de nos idiomes régionaux dans la Constitution ne s'est faite qu'à l'arraché, et ce, en annexe, dans une simple démarche "patrimoniale". Comme si une langue n'était qu'un support muséographique…
    Il faut bien comprendre que face à ces jacobins plus ou moins masqués, chaque avancée en faveur de l'occitan ne se fera que dans le rapport de force ou dans la mise en oeuvre d'une dynamique qui les dépasse. Il faut par exemple entendre, en privé, leurs réactions aigries et revanchardes devant la joie des toulousains parce qu'un élu écologiste a "osé" faire annoncer le nom de chaque station du métro en occitan. Un simple mot dans cette belle langue chantante, c'est encore trop pour certains qui joueront pourtant des coudes pour apparaître en tête de cortège à Carcassonne. De même, il fallait voir les forces de l'inertie à l'œuvre quand j'ai réussi, au Parlement européen, à faire admettre - encore à la marge - l'usage de quelques langues constitutionnelles comme le Catalan, le Basque, le Galicien ou le Gallois.
    Ma longue expérience européenne m'a cependant montré qu'en vraie démocratie, le multilinguisme apaisé tend à devenir la règle et la discrimination linguistique une plaie honteuse qu'il faut traiter comme telle. J'ai pu mesurer, outre hexagone, à quel point notre République était malade de sa "mono-culture" et, dès lors, ridicule dans sa prétention à éclairer le vaste monde qui est bien plus riche qu'elle ne peut le concevoir.
    Si les échéances régionales du printemps prochain ont un sens, elles devront, sans tabou, ouvrir tous les débats afin que tombent les masques. Car il est grand temps pour la puissance publique de ne plus simplement "tolérer" ou encourager à la marge le milieu associatif occitaniste, mais de s'impliquer à ses côtés - directement et fortement - pour faire de la politique linguistique un outil naturel et structurant de son action. Pour cela, il faudra investir des moyens humains, techniques, juridiques et budgétaires dans un organisme régional public "non cosmétique" chargé de promouvoir la langue dans toutes ses dimensions, notamment économique : codifier, enseigner, rechercher, former, subventionner, diffuser, créer… Il y a tant à faire dans la sphère publique.
    Puisse, samedi, la manifestation de l'Occitanie profonde et plurielle être plus impressionnante encore que celles des années passées pour se prolonger enfin jusque dans les débats politiques à venir.


    Gérard ONESTA,

    Ancien Vice-Président du Parlement européen
    Porte parole des écologistes pour les régionales en Midi Pyrénées

  • La mémoire de l'eau sur le Plateau de Millevaches en Limousin...


    D'avril 2007 à juin 2008, les animateurs de l'Institut d'Estudis Occitans dau Lemosin ont parcouru les routes du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin à la recherche de La Memòria de l'aiga (La Mémoire de l'eau) ...
     
    Ils ont réalisé une enquête, menée en occitan, auprès des derniers acteurs de la civilisation rurale pour porter témoignage d'un pan de la mémoire technique et linguistique de la montagne limousine : 
    las levadasla torbalos molinsl'aiga dins los vialatges ... 

      
    paja1-.jpg

    Brave monde,

    L'esperavem dempuei un bocin de temps 'queu libre ! E ben, lo veiquí eisit.
    Mai sir
    etz pas deçauguts !
    Si avetz soscrich, podetz venir iò querre a la Libraria occitana. Si de non, podetz darençai iò 'chaptar.

    (Le voilà enfin, ce livre tant attendu ! Si vous avez souscrit, vous pouvez venir le chercher a la Libraria occitana. 
    Sinon, n'hésitez pas à l'acheter 
    Au plaser ! 
    ___________________
    Ed. Doublevébé Récup
    Reliure à spirales, couverture rigide cartonnée
    24 x 18 cm, 50 p.
    Français, occitan
    ISBN : 978 2 918051 03 9
    Prix public : 16 €


    paja2--1.jpg
    paja3--1.jpg

     

  • Vous avez flashé sur la marionnette de Francis...

     

    marionnette.JPG

    ©Cl. M.V.,1977. Francis Valière. 

    Texte= LESPIGNAN; L'Occitanie vivra; OC, "Occitan, parla ta lenga".

    Il ne lui manque que la parole... mais elle sait danser au son du diatonique de son maître, Francis (en médaillon).

     

    641160977.jpg
  • Occitans et amis occitanistes, à vos agendas !

     

    aficha-dict.jpg

     

    img170.jpg
  • Un conteur occitan extraordinaire, Pierre Pous; un film de Jean-Pierre Piniès

    Dins la nuèit de las paraulas.

    Contes populaires et

    histoires traditionnelles :
    Pierrot Pous

    "Fait de grands contes merveilleux, dont certains n’ont quasiment jamais été relevés en Europe, de contes d’animaux, de randonnées, de multiples facéties et de satires ressortant du fond traditionnel, le répertoire de Pierrot Pous est exceptionnel. Exceptionnel par son contenu, mais aussi par sa forme. En effet à la qualité des contes, au respect de la variété des motifs populaires, font écho les prouesses du conteur, son sens de la parole et du geste qui montrent bien que, dans la tradition orale, la transmission des récits était un art véritable réservé à quelques initiés qui avaient su faire leur miel de la parole. Ses contes, venus de la nuit des temps, ou mieux encore de « la nuit des paroles », dits dans une langue particulièrement riche, sont aussi un témoignage de première importance sur l’identité d’une société rurale en pleine mutation, celle du Pays de Sault, territoire original aux confins des Pyrénées audoises. Conservatoire de la tradition, miroir des conflits et des valeurs, témoignage unique ils sont le lieu où, par les vertus de la parole du conteur, se tissent, entre héritages du passé et ouverture sur la modernité, les rêves nostalgiques et fructueux des plus beaux lendemains. Ce double Dvd permet ainsi de découvrir d’abord un pays qui a longtemps su garder longtemps vivante la mémoire des gestes techniques et rituels les plus anciens ; dans un deuxième temps il offre l’ensemble, sans prix, du répertoire narratif de Pierrot Pous, l’un des derniers grands conteurs occitans traditionnels." 

    Disque 1 
    1. Préambule
    2. El gigant / Le géant
    3. El pescaïre / Le pêcheur
    4. Lo lhop, el reinard e el peissonièr / Le loup, le renard et le poissonnier
    5. Jan l’Orset / Jean l’Ourset
    6. Jan le piòt (corta) / Jean le Sot (courte)
    7. Jan le piòt (longue) / Jean le Sot (longue)

    Disque 2 
    1. Sant Sulpici / Saint Sulpice
    2. El corbès e el grapaud / Le corbeau et le grapaud
    3. El polh e el reinard / Le coq et le renard
    4. El conte de Nadal / Le conte de Noël
    5. Lo lhop trompat / Le loup trompé
    6. Lo lhop e el reinard / Le loup et le renard
    7. La ratinhòla / La souris
    8. El cardolh / Le chardon
    9. L’estable vide / L’étable vide
    10. El ase qu’a begut la luna / L’âne qui a bu la lune
    11. Salvatz-vos / Sauvez-vous
    12. El pòrc e el burron / Le cochon et l’âne
    13. La nentilha / La lentille
    14. Els musicians de Brema / Les musiciens de Brême
    15. El cavilhat / Le râteau
    16. El pèl / Le poil
    17. Els paisans a Paris / Les paysans à Paris
    18. La crabe e els dos crabits / La chêvre et les deux chevreaux

    (Film de Jean-Pierre Piniès en collaboration avec Eric Sinatora et la participation de Christiane Amiel réalisé par Richard Ferrari.
    2 DVD - 3h20 d’enregistrement.)

    COMMANDES :   20 € (+ 4€ de port) . Suivre le lien vers le GARAE à Carcassonne pour obtenir le bon de commande (possible en ligne); cliquer ici :

     http://www.garae.fr/IMG/pdf/BON_DE_COMMANDE_PARTICULIERS_ET_BIBLIOTHEQUES-2.pdf 

     ou encore, pour toutes les publications du GARAE :

     http://www.garae.fr/spip.php?rubrique8

    Pierre Pous fut un grand conteur "traditionnel": U N I Q U E ! Enrichissez votre fonds de littérature orale occitane. Pour les non -occitanophones, laissez-vous porter par la langue de ce merveilleux conteur.

    Jean-Pierre Piniès, a traduit l"intégrale des 3 h 20 d'enregistrement et l'ensemble du DVd est sous titré en excellent francais, compréhensible par tous.

  • Toponymie occitane et signalisation communale et urbaine bilingue, à l'exemple de Lespignan/Lespinhan (Hérault)

    La double signalisation, française et celle dans une langue régionale offre une meilleure représentation territoriale. Avec d'autres, la commune de Lespignan (en oc : Lespinhan) qui nous tient particulièrement à cœur, ici à Belvert, a déjà accompli ce choix, comme sa voisine de Fleury-d'Aude dont le toponyme occitan ne se laisse pas deviner : Périnhan... Eh oui, l'Histoire est passée par là ; mais pourquoi les Pérignannais sont-ils devenus des "Fleuristes" ? La double désignation des rues de la vieille ville de Béziers offre à sa simple lecture les grandes pages de l'Histoire d'Occitanie... Pour amplifier ce phénomène, consulter le site suivant :<a href="http://www.payssudtoulousain.fr/files/pays_sud_toulousain/actu---manif/senhalizacion-comunas-bd.pdf">http://www.payssudtoulousain.fr/files/pays_sud_toulousain/actu---manif/senhalizacion-comunas-bd.pdf</a>

    D'autres régions n'ont pas attendu, telle la Bretagne, ou encore le Limousin, grâce aux travaux de notre collègue Yves Lavalade... Et en Poitou-Charentes, Madame la Présidente, c'est pour quand, cet "ancrage" linguistique territorial ?

  • Un nouveau (GRAND) pas en faveur des "langues de France": L'Assemblée inscrit (enfin) la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution.

    Selon l'agence France Presse à Paris, L'Assemblée nationale a voté jeudi (à la quasi-unanimité) un amendement au projet de loi sur la réforme des institutions visant à inscrire la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution.
    "Les langues régionales appartiennent au patrimoine" de la Nation, prévoit cet amendement présenté par le président de la commission des Lois, et qui complètera l'article 1 de la Constitution. Cette disposition était demandée depuis très longtemps par de nombreux parlementaires de toutes tendances politiques.
    L'ensemble des groupes avaient déposé des amendements similaires. Ils avaient tous été rejetés par la commission des Lois la semaine dernière.
    La garde des Sceaux s'est dite "favorable" à cette inscription des langues régionales dans la Constitution. M. Bayrou a exprimé "la satisfaction" de celui qui "mène le combat pour les langues régionales depuis longtemps": "C'est un pas en avant important", a-t-il déclaré.
    Jean-Jacques Urvoas a estimé que "cela va dans le bons sens pour l'épanouissement des langues régionales". "Enfin les langues régionales vont être reconnues !", s'est exclamé le député Philipe Folliot tandis que Marc Le Fur, l'un des députés les plus en pointe dans la défense des langues régionales, s'est réjoui de "quelque chose de positif".
    Pour Patrick Braouezec, "l'unité n'est pas l'uniformité".
    Mettant en exergue la convergence de vues des députés de tous bords dans cette discussion, Arnaud Montebourg a plaidé pour que la discussion sur l'ensemble du texte se déroule dans le même esprit : "C'est ici que cela doit se décider, entre nous. Nous souhaitons travailler ainsi jusqu'au bout, dans cette optique".

    Une si belle "quasi-unanimité" ne peut que réchauffer le cœur de tous les militants, anonymes ou de premier rang, qui depuis longtemps œuvrent à cette reconnaissance de langues et cultures "autres", et je soulignerai parmi elles l'Occitan dont on sait que la riche littérature a nourri le patrimoine littéraire de l'Europe avec les premiers troubadors et le premier Prix Nobel attribué à un écrivain français (en 1904) pour son œuvre en langue provençale (= occitane): Frédéric Mistral.
    J'imagine aussi la joie des gens du Poitou-Charentes, du Limousin, de Bretagne romane et celtique, ou des Catalans du Nord... et celle de tous les représentants de ces 75 langues régionales, ou de l'immigration.
    Mais ceci n'est qu'une étape...

  • Robert Lafont : Un écrivain dans le siècle : le DVD de Christian Passuello

    "Robert Lafont : Un écrivain dans le siècle", un film de Christian PASSUELLO (52mn) / (2001).

    "Robert LAFONT a donné à l’expression occitane des ouvrages allant de la poésie au théâtre, à l’essai, à la nouvelle et au roman.
    Comme historien des sociétés et militant du régionalisme, il a écrit des livres qui ont fait date : La Révolution régionaliste, La Nation, l’Etat, les Régions, Le Coq et l’Oc…

    221163769.jpg
    © Tous droits réservés - Christian Passuello

    Avec bonheur et modernité, Robert Lafont a ainsi créé une œuvre littéraire et repoussé les limites étroites d'une littérature occitane trop souvent reléguée au rang d'un simple témoignage linguistique.
    Les fresques romanesques et les recueils de poèmes établissent l'existence d'une écriture qui ne se limite pas aux seuls poncifs de la tradition."
    Conseillers littéraires : Danièle JULIEN, Joan-Yves CASANOVA, Jànluc SAUVAIGO

    Vous pouvez recevoir ce film en DVD en faisant parvenir la somme de 20 € (port inclus), directement à Christian PASSUELLO 6 Allée Marius Castel 06910 PIERREFEU. http://www.christianpassuello.com

  • Création musicale autour des poèmes occitans de Max Rouquette. Tous à l'Opéra Comédie de Montpellier le 19 JUIN 2008

    Rasims de luna, lo concèrt dau centenari de Max Roqueta ( http://www.max-rouquette.org/centenaire/evenements/musique )

    Rasims de luna es lo títol d'un poèma de Max Roqueta, publicat dins lo reculh "Lo Maucòr de l'Unicòrn" (Ed. Domens).
    Es tanben lo nom d'un dels eveniments màgers del centenari : una creacion musicala de Laurent Audemard et Jakes Aymonino, interpretada per una còla de 9 musicians e d'un recitaire.
    Cinc instrumentistas (tres vents, contrabassa e percussions) e un quatuòr vocal (Les Manufactures Verbales) tornaràn crear a son biais l'univèrs poëtic de Max Roqueta, a partir de poèmas en òc de sos tres reculhs màgers. Amb la participacion de Rotland Pecout, recitaire.
    Aquela creacion excepcionala serà mostrada per lo primièr còp lo 19 de junh a 21h a l'Operà Comedia de Montpellhièr, dins l'encastre de Total Festum.
    Reservacion conselhada.
    Per ne saupre mai sus l'obra de Max Roqueta : http://www.max-rouquette.org/oeuvre/bibliographie

    42502678.jpg

    (En francimand : Rasims de luna, lo concèrt dau centenari de Max Roqueta / le concert du centenaire de Max Rouquette

    Rasims de luna (Raisins de lune) est le titre d'un poème de Max Rouquette, publié dans le recueil "Lo maucòr de l'unicòrn" [Le tourment de la licorne].
    588936804.jpg

    C'est aussi le nom de l'un des principaux évènements du centenaire : une création musicale de Laurent Audemard et Jakes Aymonino, interprétée par un ensemble de neuf musiciens et d'un récitant.
    Cinq instrumentistes (trois vents, contrebasse et percussions) et un quatuor vocal (les Manufactures Verbales) restitueront à leur manière l'univers poétique de Max Rouquette, à partir des poèmes occitans de ses trois principaux recueils. Avec la participation de Roland Pécout, récitant.
    Cette création exceptionnelle sera donnée pour la première fois le 19 juin à 21h à l'Opéra Comédie de Montpellier, dans le cadre de Total Festum.)
    1648945672.jpg
    (http://www.opera-montpellier.com/francais/visite_image.html )
    Réservation conseillée. 15 € / 10 €
    Billeterie de l'Opéra : 04.67.60.19.99.
    Fnac, Carrefour, Géant : 0 892 68 36 22 (0,34€/min).
    Réservations en ligne

    Pour en savoir plus sur ce concert : http://www.max-rouquette.org/centenaire/evenements/musique

    RASIMS DE LUNA
    Poèmes occitans de Max Rouquette mis en musique par Laurent Audemard et Jakes Aymonino.

    Laurent Audemard : clarinettes, hautbois languedocien, direction musicale
    François Fava et Henri Donnadieu : saxophones, flûte
    Guillaume Séguron : contrebasse
    Denis Fournier : batterie, percussions
    Les Manufactures Verbales (quatuor vocal) : Jakes Aymonino,
    Jean-François Tisner, Nadine Gabard, Marie-Anne Mazeau
    Roland Pécout : récitant


    19 juin 2008, 21h, Opéra Comédie de Montpellier
    Prix des places : 15 € / 10 €
    Réservations
    Billeterie de l'Opéra : 04.67.60.19.99.
    Fnac, Carrefour, Géant : 0 892 68 36 22 (0,34€/min).
    Réservations en ligne
    Unknown.jpg

  • Sur le Patrimoine linguistique de la France: un débat s'impose et plus si affinités...

    C'est la première fois depuis le début de la Ve République qu'un gouvernement prend l'initiative d'organiser un débat sur ce sujet. La place des langues régionales dans notre vie culturelle et dans notre société a toujours prêté matière à controverse, et ce n'est certainement pas fini, même si ce débat ne manque pas d'intérêt.
    (Pour mémoire et replacer en contexte, cf. les chapitres II et V de l'ouvrage : Michel VALIèRE "Ethnographie de la France : Histoire et enjeux contemporains des approches du patrimoine ethnologique", Paris, Armand Colin, coll. Cursus, 2002. http://64.233.183.104/search?q=cache:apKO3EKnnR4J:www.hachette.com/les-livres/catalogue/ethnographie-de-la-france-michel-valiere-armand-colin-9782200251949.html+%22colin%22+valière+ethnographie+de+la+France&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr)

    Voici donc le verbatim du débat à l' Assemblée nationale en date du 7 mai 2008 en cliquant sur ce lien : Texte Debat site Assemblée Nationale.pdf

  • A vous tous, amis visiteurs de Belvert : En Mars 2008 une toute relative stabilité. Bienvenue à tous, francophones fidèles, occitanophones et autres dialectophones du village planétaire !

    1042052168.jpg
    © Tous droits réservés; 2007.
    Toujours une affluence soutenue en ce mois de Mars 2008, avec une fréquentation presque également répartie sur les 24 heures, ce qui confirme l'accroîssement des visiteurs d'outre Atlantique avec lesquels nous avons noué des relations assez suivies depuis 1972, déjà !.
    Les pilotes de Belvert vous remercient de vos amicales et nombreuses visites de vos marques d'intérêt et de vos encouragements, non exemps cependant de critiques. Ainsi, pour ce troisième mois 2008, ce sont 1976 "visiteurs uniques" ce qui atteste d'une stabilité confirmée et donc d'une fidélité des visiteurs. Ils ont effectué ( belle progression encore !) 2914 visites du site (moyenne : 94/ jour et un maximum de 116, pour une journée faste !). C eux-ci ont consulté 7556 pages, c'est-à-dire une moyenne quotidienne de 243 pages avec une journée à 584 pages.
    Nous ne pouvons mesurer l'interactivité au seul nombre de commentaires,trop rares, mais l'essentiel des échanges se fait ensuite par contacts directs avec le courrier électronique, voire le téléphone cellulaire, et de cela nous vous remercions.
    368389151.JPG

    Qui sont nos visiteurs ?
    858548655.jpg
    Ils se situent toujours plutôt en Région Centre, Champagne-Ardennes, Île-de France, Limousin, Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes et Grand Ouest, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alsace, et pour l'extérieur : Allemagne, Antilles, Canada (Québec et Acadie en progression étonnante !) Ecosse, Belgique, Espagne, Gabon, Italie, Maroc, Mexique, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Suisse, USA... et peut-être d'autres territoires qui ne se sont pas signalés. Nous rappelons que le site est ouvert aux "cultures et territoires", appréhendés avec une sensibilité ethnologique, avec cependant des pauses plus personnelles (c'est tout de même un blog personnel et non un site d'association ou d'institution, même si les associations de notre environnement personnel y prennent une place prépondérante, à l'exemple de l'ARPE, des Amis du Jardin de Gabriel, de l'IEO, de la SEFCO, désormais de la jeune association d'études et de recherches ORCI...), familiales ou amicales (tout en veillant en ne pas transformer le Jardin de Belvert en Jardin à la Prévert, ou en cénacle généalogique...)
    51c130ebcb2533762380e804b18b065a.jpg
    © Michel Valière, Le Vieux Cormenier, août 2007.
    Michèle tire de son violon :"Pas de lièvre, pas de lapin...", un "bal déterviré"
    289682343.jpg

    En tout cas, merci à tous ceux qui, de près ou de loin, participent à la vitalité de notre blog, par leurs envois de documentation, d'informations, de commentaires, d'images (ou ceux qui concourent à les traiter pour les mettre en ligne): Aurélie, Caroline, Catherine (s), Christine, Christiane, Liliane, Lucie, Marion, Pascale, Rozenn, Bruno, les Daniel, Dominique, Éric, Francis, Jean, Jean-Christophe, Jean-Louis, Jeanne, Julien, Marc, Séverin, Valérie, Youssef, Yves, sans oublier ceux qui préfèrent se signaler ou intervenir sous des pseudos, des titres de sites ou de blogs. À tous merci du fond du cœur ! Et encore un grand merci à notre serveur, Hautetfort.com, qui gère toujours avec autant d'efficacité et de discrétion.
    Les "pilotes" en charentaises, Michèle G.-V. et M.V., "jardiniers de Belvert", sont heureux de vous offrir cette photographie (dont ils ne sont pas les auteurs), dans l'espoir de saluer le printemps, l'été...les belles saisons où la lumière illumine les cœurs.
    899945929.JPG

  • Romans occitans en souscription... auprès de l'Institut d'études occitanes (IEO)

    962442187.jpg

    La Série des 4 ouvrages: 35€ à commander à l'adresse suivante : IEO-IDECO; BP 6; 81700 Puylaurens
    (Puylaurens, berceau de la Marianne de la République !)
    Pour d'autres achats, cf. la boutique en ligne: http://www.ideco-dif.com"
    et en particulier le toujours utile lexique bilingue :
    770848969.jpg

    ... et encore de mon ancien (1952-1959) camarade de classe au Lycée Henri IV à Béziers, l'excellent écrivain occitan, Florian Vernet :
    861722177.jpg
    .

  • Mettez-vous à l'heure ! Un site commun pour le catalan et l'occitan... à découvrir, puis à fouiller, et surtout à utiliser (méthode gracieuse audio-visuelle)... mais, semble-t-il controversée.

    « Rien ne justifierait aujourd'hui que l'on ignore la diversité de nos langues de France, leurs beautés, leurs histoires, leurs spécificités, ni les superbes textes qu'elles ont produits et qu'elles produisent.
    On n'est pas pleinement cultivé quand, vivant sur un territoire, on ignore tout ou presque des réalités linguistiques de ce territoire, parce que justement la langue est source de culture. » Christian Nique, Recteur de l'académie de Montpellier, Chancelier des Universités... Découvrez la suite en suivant ce lien, et essayez-vous à l'apprentissage de l'occitan : lecture et prononciation avec la méthode audio-visuelle (gratuite et téléchargeable que vous trouverez en feuilletant les pages de ce site: http://www.crdp-montpellier.fr/languesregionales/
    et pour accéder directement à la méthode ; http://www.crdp-montpellier.fr/occitan/direenoc.htm
    Bon viatje en Occitania linguistica...

    fd9292ab48d4bafb42a17afcc0c5e7de.jpg